background preloader

Gestion de bad buzz : le cas Décathlon

Gestion de bad buzz : le cas Décathlon
Le 14 décembre dernier, un Décathlon des Vosges a publié sur Youtube un libdub reprenant le morceau « Call me maybe ». Les vendeurs du magasin dansaient et chantaient des paroles destinées à promouvoir les produits de Décathlon comme cadeaux de Noël… Décathlon Saint-Dié-des-Vosges Noël 2012 par Spi0n Décomplexée, voire légèrement grotesque, la vidéo a rapidement fait parler d’elle sur Twitter. Mais les soutiens, bien que plus rares, sont aussi venus : Le CM à fond la forme Rien que du très classique donc : les gens réagissent à une vidéo qui sort de l’ordinaire. Pour éteindre le feu, donnez-lui de l’oxygène La réponse au buzz ne s’arrête pas là : plutôt que d’étouffer la vidéo, le lipdub est intégrée… en home de la page Youtube de Décathlon France ! Une très bonne initiative de la part de Décathlon. Pour conclure, quelques leçons à retenir : 1. 2. Cette rapidité est probablement due à une organisation hiérarchique aplanie. 3. 4. Related:  Communicationpub

Publicité événementielle sur internet : réseaux sociaux, blogs, sites On a vu fleurir de nombreux événements comme des concerts, des soirées, des business meetings… Nous avons tendance à penser que faire de la publicité pour de tels évènements demande de gros moyens financiers. Vous vous arrachez les cheveux pour découvrir comment faire la promotion de votre activité ? Avec l’évolution des moyens technologiques de communication, vous pouvez considérablement diminuer vos coûts publicitaires. Comment choisir la bonne stratégie publicitaire ? Organiser un événement, c’est finalement assez banal. Opter pour la bonne stratégie consiste notamment à déterminer votre objectif et votre public cible. Internet, partenaire idéal en publicité Depuis sa naissance, internet n’a fait que grandir. Avec l’évolution du web 2.0, c’est devenu une réelle plateforme d’échange. Vous ne disposez pas de moyens suffisants pour faire de la publicité sur les médias traditionnels ? Techniques internet pour promouvoir l’événementiel Photo de Svilen Milev, sur www.sxc.hu

Ferrero et la "taxe Nutella" : la mobilisation générale : Réussir sa com' de crise : 5 exemples à la loupe La France est le pays au monde qui consomme le plus de Nutella (26% de la production mondiale). Ce statut fait-il de la célèbre pâte à tartiner le bouc-émissaire idéal ? Fin 2012, elle est confrontée à une fronde sans précédent. En plein débat au Sénat, la marque s'est payé deux pleines pages de publicité dans les quotidiens nationaux, intitulées "L'huile de palme, parlons-en" afin de tartiner son argumentaire. Les internautes réagissent en créant des pages "Touche pas à mon Nutella !" La marque souligne aussi la proximité du profil nutritionnel de l'huile de palme avec le beurre, aliment de base historique de nombreux Français. Rapide dans sa réaction, répondant point par point aux critiques, tout en prenant acte pour l'avenir, Ferrero mise enfin sur les réseaux sociaux.

Etude de cas : Comment reprendre le contrôle de son E-reputation Cet article a été publié il y a 2 ans 8 mois 29 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Début 2012, la société Securitas Direct, leader européen de la télésurveillance, est encore peu présente sur le web et ses seules prises de parole se résument à des communiqués de presse diffusés en ligne. Pourtant, ses clients, prospects et voir même concurrents sont présents et de plus en plus actifs sur les forums, blogs et réseaux sociaux, postant des messages portant souvent atteinte à son e-réputation. En première page de Google des liens renvoient vers des avis négatifs postés sur des forums à fort trafic. A une période de son histoire où l’entreprise a considérablement augmenté sa qualité de service, l’attractivité de ses produits et la taille de son portefeuille client, Securitas Direct n’a plus le choix et doit agir. Nous allons voir comment ils ont procédé pour reprendre le contrôle de leur e-réputation. 1. 2. 3. 4. 5.

Affaire Findus : les bons remèdes contre la mauvaise réputation Comme Findus, enferré dans «l'affaire de la viande de cheval», les entreprises confrontées à une crise d'image s'évertuent à trouver les bons mots pour garder la confiance de leurs consommateurs. Quitte à recourir à des méthodes un tantinet intrusives vis-à-vis des rédactions. Assumer, contre-attaquer... Perrier : une réaction trop radicale ? Cultivant une image raffinée, mais excentrique, («Perrier, c'est fou!») Après un temps de latence, l'entreprise répond de manière radicale : des dizaines de millions de bouteilles sont retirées de la vente dans le monde entier, pour un coût colossal. Le retrait massif était-il appropriée ? LCL, Thomson : nouveau nom pour nouvelle vie ? Trop durablement associé à des turpitudes, un nom peut devenir un handicap. Un exemple qui n'a rien d'unique. Changer de nom n'est cependant pas une recette miracle, car le consommateur n'est pas forcément dupe. Huile de palme : Nutella contre-attaque «Ils ont été très très forts, commente Emmanuelle Tran.

Les veilles : Toute l'actualité de la pub TV et de la TV surveillée pour vous par le SNPTV - Syndicat National de la Publicité Télévisée Les 3èmes Assises SPORSORA de l’économie du sport se sont tenues aujourd’hui au Medef avec pour thématique principale la compétitivité du sport français. Un thème abordé au travers de nombreux échanges, réflexions et rencontres entre les différents acteurs de l’écosystème du sport. L’occasion pour Virgile Caillet, Directeur KantarSport chez Kantar Media de présenter les résultats de l’étude relative à la perception du sponsoring et du naming par le grand public : est-ce que le sponsoring est une technique identifiée ? Le sponsoring : une technique de communication familière La pratique du sponsoring fait partie du quotidien des Français : 92% d’entre eux se disent « familiers » avec ce terme. Le sponsoring : une technique de communication appréciée 37 millions de Français ont une bonne opinion du sponsoring. La visibilité du sponsoring : le pouvoir des images Un ressenti positif auprès des Français Les bénéfices que le sponsoring devrait apporter au sport selon les sondés > En savoir +

Local - Les 2 Vaches, l’amour du bio jusque dans ses assiettes Publié le 18 décembre 2013 La marque a ouvert son restaurant où les convives vérifient les enjeux de l’alimentation bio tout en se divertissant. L’atmosphère les ramène en enfance, au cœur d’une crémerie aux allures de ferme normande. Décryptage par Daniel Bô avec Ideelocales.fr La marque de yaourt bio lancée en 2006 par Danone a ouvert, en 2012, son restaurant, à Paris, juste à côté du siège du groupe . Un décor rustique Les deux étages recréent l’atmosphère d’une ferme d’antan, en écho à son slogan « changez de crèmerie ». Un imaginaire en référence à la fabrication locale et biologique des produits Les 2 Vaches, dont l’usine, en Normandie, est un bâtiment éco responsable. Une marque militante Anne Thévenet, directrice prospective et nouveaux concepts de Danone, a lancé la marque avec Gary Hirshberg, environementaliste convaincu et N°1 du yaourt bio aux US, après avoir appris que 40% de la production laitière bio était déclassée. La dimension ludique et gourmande

Pink Cola : le post le plus liké au monde Le 6 octobre 2012, John Cardinal, un adolescent californien, a créé l’un des plus grand buzz de l’histoire de Facebook, en lançant un défi sur la fanpage de Coca-Cola. Pink My Cola est un grand concours pour imaginer la future bouteille rose, imaginée par un fan de Coca-Cola sur Facebook. Il s'agit de vendre une bouteille de rose, dont 30 % des bénéfices seront reversés à la recherche contre le cancer, si son post atteignait les 2 millions de like. En moins de dix jours, la publication a été likée par plus de 2 millions de personnes ! Voici le post de John laissé sur la page Facebook de la marque : “Coca-Cola, j’ai une proposition à vous faire. L’agence Creads, spécialiste des concours participatif, lance un concours (non officiel) pour aider John Cardinal à commercialiser sa bouteille. Si Coca-Cola décide de commercialiser cette bouteille, il s’agira du premier packaging user generated content (ou cocréé, en français). Voici le billet publié sur le blog de Coca-Cola :

13 exemples extraordinaires de street marketing dans le métro Le métro est un lieu rempli de publicités, si bien que l’on ne les remarque presque plus. Cependant, certaines tirent leur épingle du jeu et les publicitaires redoublent d’ingéniosité pour qu’elles ne passent pas inaperçues. Voici une sélection de 13 publicités particulièrement créatives ! Vous êtes sûrement passé à côté de centaines d’affiches publicitaires dans le métro qui, pour la plupart sont banales et c’est tout juste si vous leur prêtez attention. Pub dans le métro brésilien pour le film 2012 Le métro japonais façon Nintendo DS Le métro parisien devient un lieu de rencontre pour le site Meetserious le 14 février 2013 La branche japonaise d’Ikea rend les transports en commun bien plus confortable Ne cherchez plus, Google Maps se retrouve même sur le métro de New York Le métro de Madrid, redécoré pour le lancement de 3 nouvelles gammes de lunettes Ray Ban Une gare transformée en espace vert par la marque de produits laitiers Meadow Fresh Les chips Lays cultivées dans le métro

Coca-Cola, Milka : quand la stratégie publicitaire bouscule les chaînes de production En individualisant leur publicité, les deux marques veulent récupérer les données personnelles de leurs clients. Lundi, en faisant leurs courses de rentrée, les fans de Milka vont être surpris de découvrir qu'il manque un carré de chocolat dans leurs tablettes préférées. Bug dans la fabrication? Hier réservée aux secteurs du luxe ou de l'automobile, c'est-à-dire à des achats impliquants, la «customisation» des produits est désormais entrée dans l'ère du marketing de masse. L'opération de Milka démarre quelques mois après celle de Coca-Cola, qui a lancé en mai sa campagne «Partagez un Coca-Cola» pour laquelle les 150 prénoms les plus courants en France sont apposés sur les étiquettes des bouteilles et canettes. Dans les deux cas, l'entreprise admet qu'elle doit investir dans la technologie pour ses besoins de communication.

Et si la pub ciblée était contre-productive Cette pub "ciblée" s’appelle le retargeting et est très prisé par les sites marchands (selon les données du spécialiste Criteo le taux de clics d’une telle pub pourrait monter à 2,5% contre 0,1% en moyenne pour une bannière classique). Après tout c’est assez malin, pourrait-on penser. Au lieu d’avoir une bannière pour une assurance ou une boisson désaltérante, pourquoi ne pas nous proposer une pub pour un produit qui nous intéresse vraiment. Sauf que ces pubs sont-elles, dans le fond, si intelligentes que ça? C’est la question que se pose la consultante spécialiste en marketing Babette Leforestier dans un billet de blog. Et elle n’est pas la seule. La limite du retargeting est finalement un problème d’intelligence des algorithmes et de manque d’information sur le client. Imaginez la même chose transposée dans le commerce physique: vous vous rendez à la Fnac pour un objectif et le vendeur tient à tout prix à vous montrer les appareils photos. Le magasin mais aussi le mobile.

Les statistiques impressionnantes du Social Media Les social media managers ont de beaux jours devant eux grâce au développement impressionnant des réseaux sociaux. Ces derniers gagnent de plus en plus de terrain dans notre vie et notre mode de consommation. Dans la suite de l’article découvrez les chiffres clés des principaux réseaux sociaux. Les statistiques de facebook en 2012 Statistiques facebook 2012 Les statistique de twitter en 2012 statistiques twitter 2012 Les statistiques d’Instagram en 2012 Statistiques Instagram 2012 Plus de 5 millions de photos sont envoyées sur Instagram chaque jour.Près de 4 milliards de photos ont été envoyées sur Instagram depuis son lancement.40% des marques ont adopté Instagram dans leur Marketing Les statistiques de Pinterest en 2012 Statistiques Pinterest 2012 Les statistiques de Google+ en 2012 statistiques Google+ 2012 Source : Huffington Post

La communication multicanale : être partout, tout le temps Everyone, everytime, everywhere. La grande distribution est toujours plus présente auprès des consommateurs. Cette présence constante passe bien évidemment par une communication toujours plus large et diversifiée. Les médias de communication « historiques » des distributeurs restent les plus utilisés. C’est la radio qui remporte la palme des budgets publicitaires, avec plus de la moitié du budget alloué, suivie par la presse. Toutefois, n’imaginez pas qu’une même pub sera diffusée de façon similaire dans tous les médias. la télévision définit le positionnement du distributeur, ses engagements et ses valeursla presse en dit plus au consommateur, affine et renforce le positionnement, en expliquant plus précisément les engagements de l’enseignela radio agit comme un accélérateur de vente, en faisant la promotion d’opérations très ponctuelles (un weekend par exemple)le web agit souvent auprès des consommateurs déjà « captés » par l’enseigne, par des emailing personnalisés par exemple

Related: