background preloader

A. J. Greimas : Le schéma narratif canonique

A. J. Greimas : Le schéma narratif canonique
Greimas Le schéma narratif canonique (SNC) permet d’organiser les éléments d’une action dans une structure dotée de cinq composantes. (1) La composante de l’action se décompose elle-même en deux composantes, soit (2) la compétence, dont relèvent les conditions nécessaires à l’accomplissement de l’action : vouloir-faire, devoir-faire, savoir-faire, pouvoir-faire, et (3) la performance, réalisation effective de l’action rendue possible par l’acquisition de la compétence. (4) La manipulation est, quant à elle, la composante spécifique au vouloir-faire et au devoir-faire. Enfin, (5) la sanction est relative à l’évaluation de la réalité de la réalisation de l’action et à la rétribution appropriée (récompense ou punition) que s’est attiré le sujet de l’action. Voici un exemple d’action sous-tendue par le SNC : le Roi demande (manipulation : devoir-faire) au Prince de sauver la Princesse (action). Nous avons parlé plus tôt d’organisation logique, temporelle et sémantique. Précisons. 1. 2. 3.

http://www.signosemio.com/greimas/schema-narratif-canonique.asp

Related:  Schéma narratif et schéma actantielThéorie littérairele trou financierA classer 24

A. J. Greimas : Le modèle actantiel Suivez-nous Greimas Le modèle actantiel, dispositif de Greimas, permet de décomposer une action en six facettes ou actants. (1) Le sujet (par exemple, le prince) est ce qui veut ou ne veut pas être conjoint à (2) un objet (par exemple, la princesse délivrée). (3) Le destinateur (par exemple, le roi) est ce qui incite à faire l’action, alors que (4) le destinataire (par exemple, le roi, la princesse, le prince) est ce qui en bénéficiera. Enfin, (5) un adjuvant (par exemple, l’épée magique, le cheval, le courage du prince) aide à la réalisation de l’action, tandis qu’un (6) opposant (par exemple, la sorcière, le dragon, la fatigue du prince et un soupçon de terreur) y nuit. Ce texte se trouve en version longue dans le livre suivant : Louis Hébert, Dispositifs pour l'analyse des textes et des images, Limoges, Presses de l'Université de Limoges, 2007. Dans les années soixante, Greimas (1966: 174-185 et 192-212) a proposé le modèle actantiel, inspiré des théories de Propp (1970).

Gérard Genette : Narratologie Suivez-nous Genette Pour bien cerner l’apport de la narratologie, il importe de saisir la distinction entre trois entités fondamentales : l’histoire, le récit et la narration. Globalement, l’histoire correspond à une suite d’événements et d’actions, racontée par quelqu’un, c’est-à-dire le narrateur, et dont la représentation finale engendre un récit. De fait, la narratologie est une discipline qui étudie les mécanismes internes d’un récit, lui-même constitué d’une histoire narrée.

Loi de Murphy Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Selon une variante plus détaillée du même adage : « S'il existe au moins deux façons de faire quelque chose et qu'au moins l'une de ces façons peut entraîner une catastrophe, il se trouvera forcément quelqu'un quelque part pour emprunter cette voie ». On peut interpréter cette loi de deux manières : l'une, humoristique, est de prendre cette loi à la lettre, et de l'ériger en principe de pessimisme. Vue sous cet angle, la loi de Murphy est le constat, élevé au rang de principe fondamental de l'univers, que « le pire est toujours certain ». Familièrement, cette loi est aussi appelée « loi de l'emmerdement maximum » (LEM)[1] ou « loi de la vexation universelle ».

Comment Google entend contrer le discours de Daech Google, Facebook et Twitter pourraient-ils être condamnés pour les attentats du 13 novembre ? Ce mardi, le tribunal fédéral d’Oakland, aux Etats-Unis, examine la plainte déposée par le père d’une victime américaine, Nohemi, tuée par "le commando des terrasses" alors qu’elle dînait à La Belle Equipe. Reynaldo Gonzalez reproche aux trois géants du Web d’avoir permis à l’organisation terroriste Etat islamique d’utiliser leurs outils pour attirer des membres, lever des fonds et diffuser une propagande extrémiste. Si l’action a peu de chance d’aboutir- il n’existe aucun lien concret sur l’implication de ces entreprises dans la commission des attaques - elle interroge sur le rôle actif ou passif des réseaux sociaux et des moteurs de recherche dans la lutte contre le terrorisme.

Schémas narratifs [Larivaille, Stein...] Pour l'analyse des récits, l'utilisation « du » schéma narratif est une compétence requise dont la maîtrise est considérée comme primordiale. Aucune séquence n'en fait l'économie. Pourtant cette notion n'est pas sans soulever de nombreuses difficultés didactiques. La moindre n'est pas que l'on traite toujours « du » schéma narratif, et donc que l'on donne à croire que la notion est universelle, intangible... vérité « scientifique » incontestable. 1. SCHÉMA NARRATIF d'après Paul Larivaille Schéma actantiel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le schéma actantiel comporte un destinateur (émetteur), un objet (objectif), un destinataire (récepteur) ainsi qu'un adjuvant (aidant) et un opposant (adversaire). Ce schéma inclut parfois aussi la quête, selon qu'on la considère ou non comme un actant. Un personnage, le héros, poursuit la quête d'un objet. Les personnages, événements, ou objets positifs qui l'aident dans sa quête sont nommés adjuvants.

Roman Jakobson : Les fonctions du langage Jakobson Le modèle des fonctions du langage de Jakobson distingue six éléments ou facteurs de la communication nécessaires pour qu'il y ait communication : (1) contexte ; (2) destinateur (émetteur) ; (3) destinataire (récepteur) ; (4) contact ; (5) code commun ; (6) message. Chaque facteur est le point d'aboutissement d'une relation, ou fonction, établie entre le message et ce facteur.

Blaise Cendrars Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Blaise Cendrars Portrait de Blaise Cendrars par Modigliani (1917) La condescendance pyramidale (ou comment les profs passent leur temps à se juger de haut en bas) De l’extérieur, les personnes étrangères à l’éducation nationale ne voient, le plus souvent, dans les 860.000 profs de ce pays, qu’une corporation soudée, unie envers et contre tout. « Les profs » seraient une masse indivisible, facilement catégorisable, aisément étiquetable, reconnaissable à ces réflexes grégaires, à cette logique corporatiste raillée et honnie par le reste de la population. Bien entendu, dans les faits, il n’en est rien. Pour être exact, disons qu’il existe dans la catégorie socioprofessionnelle « prof » de nombreuses possibilités de sous-catégories. Prenons le critère du niveau d’enseignement. Quoi de commun entre un instit de maternelle et un prof de fac, au fond ?

Point de vue narratif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Premier aspect du mode narratif, le point de vue narratif correspond à la focalisation du récit (il répond aux questions : « Qui décrit ? Par quel œil voyons-nous les scènes ?

Related: