background preloader

Forex (marché des changes)

Forex (marché des changes)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mot « Forex » est issu de la contraction des termes anglais Foreign Exchange. Importance économique[modifier | modifier le code] Ce marché, mondial par nature, est le deuxième marché financier de la planète en volume global, derrière celui des taux d'intérêt. Il est néanmoins le plus concentré et le premier pour la liquidité des produits les plus traités, comme la parité euro/dollar : le volume quotidien moyen des échanges était en 2007, de 3 210 milliards de dollars américains, soit une augmentation de 71 % des volumes par rapport à l'étude précédente de 2004. Ce volume moyen se décompose ainsi : Les transactions en volume étaient : pour 43 % entre banques ;pour 40 % entre une banque et un gestionnaire de fonds ou une institution financière non bancaire ;et enfin pour 17 % entre une banque et une entreprise non-financière ;et aussi des particuliers qui utilisent les plateformes des banques. Historique[modifier | modifier le code] Related:  Le marché financierBourse, finance, économie, investissement

A quoi sert la Bourse ? A financer les entreprises - Formation Bourse Dossier Formation Bourse « Le rôle de la bourse » explique Dominique Cerruti, le directeur général de Nyse Euronext, « est de financer l'économie ». C’est, en effet, ce que dit la théorie économique. C’est précisément dans ce but que sont nées, à la Renaissance, les premières bourses. Le Portugal contrôle, lui, la route des épices, qui passe par ses comptoirs d’Afrique. Sans la bourse, cette concentration de capital aurait été impossible. Cet apport peut prendre deux formes, qui recoupent les deux façons dont il est possible de participer à la croissance de l’économie. L’investisseur, en revanche, détient des parts de l’entreprise et partage sa réussite ou son échec. Le prêteur, lui, a accepté un système précis de rémunération de son argent au moment où il l’a investi. Cela explique les différences de rémunérations : sur vingt ans, les prêteurs, autrement dit les porteurs d’ obligations , ont en moyenne obtenu un rendement de 4%. Les dossiers Formation Bourse

Taux d'intérêt Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (avril 2009). Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}. Le taux d'intérêt dit nominal correspond au taux tel qu'établi au moment de la conclusion du prêt. Le taux d'intérêt peut être convenu pour une valeur fixe — constante sur toute la durée du prêt — ou pour une valeur variable. Selon la durée du prêt, le niveau de taux appliqué est conditionné par celui constaté sur le marché, ainsi : les taux d'intérêt à court terme sont fixés sur le marché monétaire, où la banque centrale joue un rôle déterminant ;les taux d'intérêt à moyen et long terme, appelés aussi rendements obligataires, sont négociés sur le marché obligataire. Définition selon la théorie économique[modifier | modifier le code] Il existe plusieurs sortes de taux effectif :

Contrat à terme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un contrat à terme (futures en anglais) est un engagement ferme de livraison standardisé, dont les caractéristiques sont connues à l'avance, portant sur : une quantité déterminée d'un actif sous-jacent précisément défini,à une date, appelée échéance, et un lieu donnés,et négocié sur un marché à terme organisé. Les contrats à terme sont les instruments financiers les plus traités au monde. Histoire[modifier | modifier le code] Premiers, par leur volume, des produits dérivés, les contrats à termes constituent une amélioration par rapport aux contrats à terme dits forwards, instrument de gré à gré, qui sont leur ancêtre direct. Ces transactions à terme permettaient aux producteurs de bloquer un prix longtemps à l'avance et de se protéger d'un effondrement des cours. Les contrats à terme sont apparus sous leur forme actuelle dans la deuxième moitié du XIXe siècle aux États-Unis sur les marchés de céréales (maïs, blé, avoine, etc.). .

Les 20 sites web de crowdfunding en France Traduit en français, le crowdfunding signifie « financement participatif ». C’est le principe qui met en relation des entrepreneurs, des créatifs et tous porteurs de projet en mal de trésorerie avec des investisseurs ou des donateurs qu’ils soient particuliers ou professionnels. Panorama d’une vingtaine de sites de crowdfunding en France. Le crowdfunding connait un essor mondial grâce aux nouvelles technologies et à la mise en relation facilitée, indue par Internet. La deuxième étude réalisée par CompinnoV en début d’année 2014 montre que la collecte 2013 de crowdfunding a atteint 78,3 millions d’euros en France soit près de 3 fois plus qu’en 2012. La solution web du financement participatif est à la fois risquée, fascinante, engageante pour l’avenir et porteuse de création et d’innovation. Les sites de crowdfunding se rémunèrent via une commission sur les collectes de fonds réussies, souvent comprise entre 3% et 5% (mais qui peuvent atteindre 10%). Les plateformes de prêt d

Bourse (économie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bourse. les bourses de commerce, où sont échangées des marchandises ;les bourses de valeurs, où transitent des titres d'entreprises. Employé seul dans un contexte financier, le terme « bourse » réfère le plus souvent à une bourse de valeurs. Terrassement de Byrsa romaine Le mot actuel de « bourse » pourrait dériver du nom de la colline de « Byrsa »[1] située en retrait de Carthage, riche ville du monde antique, à 10 km de Tunis, où avait été construit un temple dédié au dieu guérisseur Echmoun. Le terme de « bourse », dans son sens actuel, apparaît au début du XIVe siècle, à Bruges en Flandre, lieu de commerce depuis le XIIe siècle. Au XIIe siècle, les courtiers de change étaient chargés en France de contrôler et réguler les dettes des communautés agricoles pour le compte des banques. En 1409[3], le phénomène s'institutionnalise par la création de la Bourse de Bruges.

Marché monétaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le marché monétaire désigne le marché informel où les institutions financières – Trésors nationaux, banques centrales, banques commerciales, gestionnaires de fonds, assureurs, etc. – et les grandes entreprises (marché des billets de trésorerie), placent leurs avoirs ou empruntent à court terme (moins d'un ou deux ans). Avec l'adoption des changes flottants, la monnaie est devenue une commodité comme les autres, un bien qui s’achète et se vend. Le marché monétaire est un élément essentiel au fonctionnement des marchés de capitaux. Mécanismes[modifier | modifier le code] Lorsqu’une banque prête de l'épargne pré-existante ou crée de la nouvelle monnaie scripturale à la suite d'un crédit accordé, elle crédite le compte à vue de son client qui va dépenser cette monnaie, c'est-à-dire la virer aux comptes à vue de ses fournisseurs et salariés, une fraction seulement des comptes des bénéficiaires étant tenus par cette banque. Politique monétaire

Forward Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il s'agit d'un accord d'acheter ou de vendre un actif à un prix et une date future précisés dans le contrat. En fait, la définition du forward est identique à celle des contrats futures à la différence près qu'ils sont négociés de gré à gré, entre banques et institutions financières alors que les contrats de futures sont négociés sur un marché organisé, localisé à un endroit bien précis. De plus les contrats de futures sont des contrats standardisés en termes de montants et de dates d’échéance, les contrats de forwards sont des contrats à terme non standardisés. Bien souvent, lors du dénouement, les deux contreparties procèdent au règlement de la différence entre le prix négocié à l'avance et le prix du marché (procédure dite de cash settlement). Le "sur mesure" qu'offrent les forwards entraîne un risque de liquidité. Liens internes[modifier | modifier le code]

Financement participatif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le financement participatif (en anglais crowdfunding) est une expression décrivant tous les outils et méthodes de transactions financières qui font appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet. Ce mode de financement se fait sans l'aide des acteurs traditionnels du financement, il est dit désintermédié. L'émergence des plates-formes de financement participatif a été permise grâce à internet et aux réseaux sociaux. Cette tendance s'inscrit dans un mouvement plus global : celui de la consommation collaborative et du crowdsourcing. Avantages[modifier | modifier le code] Le financement participatif est un service en ligne qui reprend la pratique du terrain de la plupart des associations et des créateurs d'entreprises : un moyen de se faire entourer, conseiller et soutenir. Inconvénients[modifier | modifier le code] Typologie[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Les domaines[modifier | modifier le code]

Le rôle des marchés financiers Cette page est soutenue par Asset Talan Group, conseil, maîtrise d'ouvrage et ingénierie logicielle au coeur des marchés financiers. Un marché est le lieu où se rencontrent une offre et une demande d'un certain bien. En l'occurrence le bien dont il s'agit est l'argent. Sur le marché des capitaux, les détenteurs de l'offre sont les agents dits "à capacité d'épargne positive", en l'occurrence les ménages essentiellement (aussi surprenant que cela puisse paraître !) et aussi les entreprises, quoique celles-ci préfèrent généralement réincorporer leurs bénéfices dans leur propre activité ou distribuer des dividendes à leurs actionnaires. Loin d'une entité abstraite et souvent présentée comme irrationnelle et toute-puissante à la fois, le marché des capitaux représente en fait le moteur de l'économie, puisque c'est le lieu où le carburant, l'argent, va être utilisé pour propulser de l'avant la machine, c'est-à-dire produire des richesses.

Related: