background preloader

Forex

Forex
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mot « Forex » est issu de la contraction des termes anglais Foreign Exchange. Importance économique[modifier | modifier le code] Ce marché, mondial par nature, est le deuxième marché financier de la planète en volume global, derrière celui des taux d'intérêt. Ce volume moyen se décompose ainsi : Les transactions en volume étaient : pour 43 % entre banques ;pour 40 % entre une banque et un gestionnaire de fonds ou une institution financière non bancaire ;et enfin pour 17 % entre une banque et une entreprise non-financière ;et aussi des particuliers qui utilisent les plateformes des banques. Pour assurer une couverture de leur clients, 24 h sur 24, chaque banque importante possède une salle de marché sur les trois continents. Néanmoins, malgré ce caractère mondial et cette dissémination horaire entre les continents, une part importante de l'activité du marché reste localisée physiquement à Londres. Historique[modifier | modifier le code]

Bourse (économie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bourse. les bourses de commerce, où sont échangées des marchandises ;les bourses de valeurs, où transitent des titres d'entreprises. Employé seul dans un contexte financier, le terme « bourse » réfère le plus souvent à une bourse de valeurs. Terrassement de Byrsa romaine Le mot actuel de « bourse » pourrait dériver du nom de la colline de « Byrsa »[1] située en retrait de Carthage, riche ville du monde antique, à 10 km de Tunis, où avait été construit un temple dédié au dieu guérisseur Echmoun. Le terme de « bourse », dans son sens actuel, apparaît au début du XIVe siècle, à Bruges en Flandre, lieu de commerce depuis le XIIe siècle. Au XIIe siècle, les courtiers de change étaient chargés en France de contrôler et réguler les dettes des communautés agricoles pour le compte des banques. En 1409[3], le phénomène s'institutionnalise par la création de la Bourse de Bruges.

Stratégie marketing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour le marketing de gestion, la stratégie marketing ou stratégie mercatique est une démarche d’étude et de réflexion dont le but est de s'approcher au plus près de l’adéquation offre-demande. Cette démarche s'inscrit au sein de la stratégie de l'entreprise. Il s'agit pour l'entreprise de viser à augmenter le chiffre d'affaires, les parts de marché et la permanence des clients par différenciation, motivation ou adaptation de l'offre solvable augmentant ainsi les économies d'échelle (. Dans ce cadre, le marketing stratégique, composante de la stratégie marketing, s'assure auprès des autres fonctions clés de l'entreprise (gestion de la qualité, logistique, management du système d'information, gestion des ressources humaines) de la faisabilité de l'offre. Pour le marketing de combat, la stratégie marketing n'est pas une démarche planificatrice de gestion de l'offre et des opérations. Enjeux[modifier | modifier le code]

Marketing Le marketing[1], ou la mercatique[1],[2],[3], est une culture organisationnelle (d’entreprise, d’association, etc.), un état d’esprit, qui cherche à privilégier les attentes et les besoins des parties prenantes de cette organisation (marchande ou non-marchande) par rapport aux attentes et besoins des membres de celle-ci. Il ne faut pas confondre le marketing, ainsi entendu, avec le marketing management, souvent appelé lui aussi, par commodité, « marketing » et qui est, lui, la gestion de l’ensemble complexe des méthodologies permettant à l’organisation d’être et de rester compétitive dans un univers concurrentiel dynamique. Cette culture organisationnelle présente deux dimensions fondamentales : les clients (au sens large) et l’entreprise, dimensions qu’elle doit chercher à prendre en compte simultanément de façon équilibrée[4]. Marketing vs marketing management[modifier | modifier le code] Les différentes définitions du marketing[modifier | modifier le code] Définition no 1. 1970. 1960.

Audit L’audit est une expertise professionnelle effectuée par un agent compétent et impartial aboutissant à un jugement par rapport à une norme sur les états financiers, le contrôle interne, l'organisation, la procédure, ou une opération quelconque d'une entité. Il s’agit donc d'opérations d'évaluations, d'investigations, de vérifications ou de contrôles, regroupées sous le terme d’audit en raison d'exigences réglementaires ou normatives. En effet, ces exigences imposent que ces opérations correspondent à des procédures écrites avec des responsables identifiés, ce qui explique l'apparition de ce terme en français. L’audit est perçu comme un outil d'amélioration continue, car il permet de faire le point sur l'existant afin d'en dégager les points faibles ou non conformes (suivant les référentiels d'audit). Les auditeurs se réfèrent notamment à la norme ISO 19011, qui traite de la technique de l'audit et des compétences requises de l'auditeur. Enjeux de l'audit[modifier | modifier le code]

Banque Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Tour HSBC à Londres, siège social depuis 1993. La Tour Société Générale à La Défense. Le terme de banque renvoie soit à un secteur d'activité économique, celui traitant les opération de banque -le secteur bancaire, soit à l'un des types d'établissement actif dans ce secteur. Au sens du droit positif français, une banque est l'une des catégories légales d'établissement de crédit (article L. 511-1 du Code monétaire et financier). Ces établissements de crédit obtiennent le monopole de l'octroi des opération de banque (article L.311-1 de ce même Code monétaire et financier). Une banque est donc, à la fois, une entreprise qui : produit des services bancaires ;en fait le commerce ;fait commerce d'autres services financiers ou connexes. Elle est ainsi au cœur du commerce de l'argent et en responsabilité directe de la gestion des risques financiers. Origine du terme[modifier | modifier le code] Boîte de changeur (1655).

Finance Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La finance recouvre un domaine d'activité — celui du financement — qui consiste à fournir l'argent nécessaire à la réalisation d'une opération économique. Ce domaine concerne aussi bien les individus, les ménages que les entreprises publiques ou privées, mais aussi les États. La recherche de financement obéit à deux types d'objectifs suivant le volume initial de capital : à niveau de capital restreint, on cherche à obtenir des capitaux nécessaires et suffisants pour entreprendre, maintenir ou développer une activité ;à niveau de capital avéré, l'objectif est de trouver les placements les plus pertinents en performance et en sécurité en fonction de la valeur temps de l'argent. Le mot « finance » peut également désigner : Pour se financer, un agent économique (une organisation privée ou publique, ou un particulier) peut procéder : Étymologie et Histoire[modifier | modifier le code] Domaines d'activité de la finance[modifier | modifier le code]

Management Le management consiste à[2] : fixer des objectifs (stratégiques et opérationnels),choisir les moyens de les atteindre,mettre en œuvre ces moyens (recherche d'efficience),contrôler la mise en œuvre et les résultats obtenus,assurer une régulation à partir de ce contrôle (Gouvernance). Il comprend une dimension technique (principalement liée à la comptabilité analytique et aux méthodes de contrôle de gestion visant à optimiser les ressources) et une dimension humaine (liée à la nécessité d'obtenir la motivation et la coopération des membres composant l'organisation). Le management désigne aussi les responsables de la fonction managériale (à ses différents niveaux dans l'entreprise). Les différentes dimensions du management ont été théorisées à travers les théories des organisations. Les modalités d'application du management sont radicalement différentes suivant la taille du groupe, moins de 15 à 20 collaborateurs ou plus d'une vingtaine : Étymologie[modifier | modifier le code] 1902. 1947.

Contrôle de gestion Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir CDG. Le contrôle de gestion est l'activité visant la maîtrise de la conduite raisonnable d'une organisation en prévoyant les évènements et en s'adaptant à l'évolution, en définissant les objectifs, en mettant en place les moyens, en comparant les performances passées et futures et les objectifs, en corrigeant les objectifs et les moyens[1]. Le contrôle de gestion pense, propose et élabore des outils de gestion au service du management de l'organisation. Le contrôle de gestion permet le contrôle, la mesure, la gestion et l'analyse de l'activité d'une organisation. Afin d'améliorer le niveau d'intégration et la structure de l'organisation, le contrôle de gestion est parfois (souvent) aidé d'un progiciel de gestion intégré (PGI, ou Enterprise Resource Planning). La mutation du contrôle de gestion[modifier | modifier le code] Caractéristiques du contrôle de gestion[modifier | modifier le code]

Related: