background preloader

Reporters sans frontières

Reporters sans frontières

http://fr.rsf.org/

Related:  Liberté de la presse - Liberté d'expressionLa liberté de la presse, d'expression et d'internetLa liberté nous pressecdichartreux8. La diversité des médias

Fini de rire "Si vous voulez un baromètre de la liberté d’expression et comprendre les tabous dans un pays, il faut aller voir les dessinateurs de presse." Ce conseil de Plantu, Olivier Malvoisin l'a suivi à la lettre : Fini de rire revient sur les événements qui ont jalonné le début de ce XXIe siècle à travers les dessins et les témoignages de dessinateurs de presse des quatre coins du monde : de Plantu à Avi Katz (Israël), en passant par Danziger (États-Unis), Kroll (Belgique), Rainer Hachfeld (Allemagne), Khalil (Palestine)... Au fil du récit, le film trace les contours des tabous contemporains et pose la question suivante : où en est la liberté d’expression aujourd’hui ?

liberté de la presse Liberté de créer un journal, de publier ses opinions dans un journal ou dans un livre. La liberté de la presse est l’une des principales libertés publiques. C’est une condition nécessaire à l'exercice de la démocratie. Elle participe du droit d'expression et de critique dont disposent tous les citoyens vivant dans les pays démocratiques. Mais l'obtention de ce droit a demandé de longs combats. Une vigilance partout sur la planète Dans certains pays, un journaliste peut passer plusieurs années en prison pour un mot ou une photo. Parce que emprisonner ou tuer un journaliste, c’est éliminer un témoin essentiel et menacer le droit de chacun à l’information, Reporters sans frontières, fondée en 1985, œuvre au quotidien pour la liberté de la presse. Chaque année, environ 500 journalistes sont arrêtés, 1 000 autres agressés ou menacés et plus de 500 médias sont censurés.

Parcours parcours pédagogique Christophe Gracieux - professeur agrégé d'histoire de l'Académie de Versailles Présentation Ce parcours a été réalisé dans le cadre de la Semaine de la presse et des médias dans l'école. Place dans le programme Problématique Où est Charlie ? Au collège et au lycée, comment interroger l’actualité avec distance et raisonnement Le massacre perpétré le mercredi 7 janvier au siège du journal satirique Charlie Hebdo continue à être largement médiatisé par l’ensemble des supports de communication qui irriguent et alimentent notre quotidienne représentation du monde : presse, télévision, Internet, réseaux sociaux. L’onde de choc produite par l’événement hante ainsi le mur d’images dont sont nourris une majorité d’élèves aujourd’hui. La force symbolique de la vue des drapeaux en berne, de la minute de silence établie en l’honneur des douze victimes de l’attentat, comme des différents rassemblements républicains très médiatisés, contribue à inscrire l’événement dans l’espace public. Les nombreux hommages rendus aux victimes par les anonymes du monde entier, comme par les personnalités politiques, culturelles ou médiatiques en général, accentuent encore cette présence de l’événement.

Amnesty International Avec vous, nos actions ont pour but de : 1) défendre des prisonniers d’opinion. Des personnes sont détenues pour avoir fait état pacifiquement de leurs convictions, de leurs revendications politiques, de leur identité sexuelle, de leur croyance religieuse... Amnesty International demande leur libération immédiate et sans condition. 2) soutenir les défenseurs des droits humains : militants associatifs, avocats, leaders autochtones… En première ligne pour la défense des droits, ces militants sont souvent l’objet de représailles pour avoir osé parler au nom des plus vulnérables. Liberté d’expression : la caricature est aussi une exception au droit d’auteur Samedi et dimanche derniers, les manifestants se sont levés en masse pour défendre la liberté d’expression, gravement remise en question par les attentats contre Charlie Hebdo. Il n’est peut-être pas inutile de rappeler que la caricature, la parodie et le pastiche, qui constituaient les moyens d’expression privilégiés des dessinateurs assassinés sont protégés par une exception au droit d’auteur, instaurée au titre de l’intérêt général par le législateur pour permettre le débat d’idées, la libre critique et la création artistique. Alors qu’un nouveau numéro de Charlie Hebdo paraît aujourd’hui, avec une caricature de Mahomet signée Luz, on peut se souvenir que certaines des parodies qui ont illustré les unes du journal, détournant des personnages célèbres, s’appuyaient sur cette exception au droit d’auteur.

Lutter contre la censure Dans le monde, un internaute sur trois n’a pas accès à un Internet libre. Le rôle d’Internet comme outil de mobilisation et d’information a été consacré par le Printemps arabe. Les net-citoyens occupent désormais une place essentielle dans le monde de l’information, aux avant-postes de la couverture de l’actualité. Pourtant, ils sont de plus en plus victimes de menaces et de la censure des gouvernements, qui se sentent mis en danger par ce nouvel espace de liberté que représente le Net. Devant ces nouveaux enjeux, Reporters sans frontières réagit et s’organise en créant, il y a plus de 10 ans, un bureau « Nouveaux Médias », positionnant l’association parmi les premières ONG généralistes à s’intéresser de près à un nouveau domaine d’action : la protection des net-citoyens et la défense de la liberté d’expression en ligne. En 2008, le bureau lance la journée mondiale contre la cyber-censure, pour rendre hommage aux net-citoyens qui continuent de s’exprimer librement malgré la répression.

La Presse à la Une - Action pédagogique Questions. Que met en valeur la composition de l'image ?. Quels attributs permettent d'identifier en partie les personnages représentés ?. Classe média : les caricatures Dans le cadre de la classe média, on ne pouvait pas passer à côté des événements tragiques de mercredi dernier. D’autant plus que dans le collège, nous avons eu certaines réactions très particulières, de type « bien fait pour eux » (pour rester soft). Toutes les classes ont bien entendu eu un moment d’explication et de recueillement jeudi, mais des incompréhensions demeures. Les élèves font des confusions, s’en tiennent à des brides d’informations. Bref, il reste du boulot.

De « Charlie » à Dieudonné, jusqu'où va la liberté d'expression ? « Pourquoi Dieudonné est-il attaqué alors que “Charlie Hebdo” peut faire des “unes” sur la religion ? » La question revient souvent. « Pourquoi Dieudonné est-il attaqué alors que Charlie Hebdo peut faire des “unes” sur la religion » ? La question est revenue, lancinante, durant les dernières heures de notre suivi en direct de la tuerie à Charlie Hebdo et de ses conséquences. Elle correspond à une interrogation d'une partie de nos lecteurs : que recouvre la formule « liberté d'expression », et où s'arrête-t-elle ? 1. Liberté d’expression : quelles limites ? Il n’y a pas de pensée libre sans la possibilité de connaître les idées d’autrui, d’y confronter sa réflexion et donc aussi de faire connaître et discuter son opinion. C’est pourquoi la Convention européenne des droits de l’homme dispose que « toute personne a droit à la liberté d’expression ». Ce droit comprend « la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière ». La liberté d’expression n’est pas pour autant absolue et doit se concilier avec d’autres libertés ou droits fondamentaux. Ainsi on ne peut pas accepter, au nom de la liberté d’expression, que quelqu’un crie « au feu !

Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse votée sous la IIIe République définit les libertés et responsabilités de la presse française, imposant un cadre légal à toute publication, ainsi qu'à l'affichage public, au colportage et à la vente sur la voie publique. Elle est souvent considérée comme le texte juridique fondateur de la liberté de la presse et de la liberté d'expression en France, inspirée par l'article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789. Elle est, dans le même temps, le texte qui en limite l'exercice et incrimine certains comportements spécifiques à la presse (appelés « délits de presse »). Historique[modifier | modifier le code]

Design : une illustration peut-être, une infographie sûrement pas ! » UXUI D’après la définition de Wikipedia (la définition du Larousse ne s’applique pas), l’infographie de presse « désigne des graphes destinés à mettre en image des informations généralement statistiques au moyen de diagrammes. » Il s’agit d’un moyen très en vogue sur internet (autant dire que ce n’est pas récent) pour illustrer des informations de toutes sortes : l’usage des téléphones mobiles, les revenus des artistes… voire l’utilisation des infographies elles-mêmes. Je me suis moi-même amusé à retravailler mon CV sous cette forme il y a quelques années.

Fondation Open Society (Appartient à Georges Soros, très proche du département d'état US, donc de la CIA, il finança, entre autres, les révolutions colorées des pays de l'ex bloc Soviétique) Fondation Ford (reconnue depuis des dizaines d'années comme le paravent de la CIA) NED (département d'état US) IEDDH (Financée par l'Union Européenne) by cyrilcab May 5

Related:  Lancez votre projet avec des élèves !Lancez votre projet avec une petite communauté !MEDIAS#TPDP Radio LibresPresse en ligneActualité(s) ou le ressenti du quotidienInternational org.WEB & RÉSEAUX SOCIAUX