background preloader

Dispositifs de médiation numérique

Dispositifs de médiation numérique

http://www.mindmeister.com/fr/153648606/dispositifs-de-m-diation-num-rique

Related:  Dispositifs de médiation numériqueMédiation numériquecdisppmediation numérique en bibliothèquecdispsb

3 moteurs de recherche de livres numériques Ebibli Le moteur indexe de nombreux sites d’ebooks gratuits : Manybooks, LivrePourTous, Gutenberg, planetebook…La page n'affiche que la barre de recherche personnalisée Google. On y entre un terme et les résultats s'affichent dessous. C'est très minimaliste : pas d'information sur les sites analysés, pas de filtrage des résultats, ne serait-ce que pour la langue. Aller sur Ebibli

Les bibliothécaires, médiateurs dans l’océan du web Les années 90 ont vu la consécration de la notion de collection à travers celle de politique documentaire. J’ai fait partie de ce « mouvement » (j’étais même dans feu le groupe poldoc) et je me suis beaucoup intéressé aux questions de politiques documentaire. Je l’écrivais il y a plus de 2 ans : trop souvent dans les bibliothèques les politiques documentaires ont été tirées vers une gestion des collections intelligente/réfléchie (dans le meilleur des cas hein, au pire une conception purement techniciste à base de taux de rotation ou d’une charte documentaire imposée par la direction) sans véritablement prendre en compte concrètement la médiation de ces collections. C’est d’ailleurs pourquoi de ce point de vue global, il faut souvent plaider en formation pour la notion de “Projet de service” au lieu de “politique documentaire”, ou pire, de “politique d’acquisition”. Accueil d’un côté, contenus de l’autre. Tout est histoire d’interfaces.

Entretien avec « Mesdocsdedoc » « Cactus acide » : « Mesdocsdedocs » est un blog bien connu par celles et ceux qui comme moi, à l’occasion, viennent y braconner quelques bonnes idées. Pourriez-vous néanmoins nous rappeler vos objectifs et votre démarche ? « Mesdocsdedoc » : Mon objectif, c’est de participer à une stimulation collective qui nous permette de renouveler nos pratiques. Bibliothèques et humanités numériques - épisode 3 Trois approches graduées et cumulatives des humanités numériques en bibliothèque ont été identifiées par Jennifer Vinopal et Monica McCormick2 (New York University Libraries). La première approche tire parti de la numérisation et consiste, suivant un principe de mutualisation, à mettre à la disposition des chercheurs ou d’autres services les infrastructures et workflows mis en place par la bibliothèque pour l’accès aux ressources produites au format numérique. La deuxième voie repose sur une offre de services dédiés à la recherche et à la publication numérique : création d’une archive institutionnelle, hébergement d’une revue en ligne, aide à la production de vidéos ou d’enregistrements audios, prestation de conseil sur la numérisation, les métadonnées ou le droit d’auteur…Quant à la troisième, incarnée par les Digital Humanities centers, elle se caractérise par une forte composante recherche et développement. Pour I. Galina Russell, la bibliothèque a tout lieu de remplir ce rôle.

De l’identité à la présence numérique Quelles notions enseigner quand on enseigne l’identité numérique ? Comment faire pour, une fois le discours légitime des dangers d’Internet énoncé, aller au-delà et apprendre aux élèves à évoluer dans cet espace médiatique en exerçant une présence numérique assumée ? Comment conduire les élèves à l’acquisition d’une véritable culture informationnelle dont les objectifs sont de réussir à Réaliser, Réfléchir et Résister dans le contexte du numérique ? La lecture des travaux de Louise Merzeau[1] a été pour moi éclairante. Pour en finir avec le prêt de livres numériques dans les bibliothèques, quels modèles d’accès ? Il y a quand même des paradoxes dans le paysage numérique de ce début 2013. On a d’un côté on a un monde académique qui affirme l’importance du libre accès à l’information scientifique et de l’autre des éditeurs (pas tous, mais les plus gros) soucieux de construire un marché segmenté et de soigneusement distinguer l’information du web des objets numériques payants que sont les livres. Au milieu, des publics de lecteurs qui subissent une offre chère et encore très incomplète.

Se valoriser sur les réseaux sociaux est devenu stratégique - Stages/jobs En moyenne, les Français sont présents sur 3,5 réseaux sociaux selon une enquête de l’Ifop de novembre 2012. L’importance de soigner son identité numérique ne se discute plus, pour autant, la gérer à des fins professionnelles s’apprend. La génération actuelle des étudiants, les digital natives, est née dans l’ère numérique. Ils sont présents depuis l’adolescence sur les réseaux et, pourtant, ils ne possèdent pas toutes les clés pour soigner leur image sur le Web, y prendre des contacts et y trouver un emploi.

Bibliothèques et humanités numériques - épisode 2 1- Relations des bibliothèques avec les humanités numériques : un partenaire naturel ? Dans un article paru en 2012 au BBF, Les digital humanities et les bibliothèques - Un partenariat naturel, Benjamin Caraco1 soulignait l’idée d’« un partenariat naturel » résultant d’une double dynamique. D'abord, parce qu'en consacrant l’alliance entre les chercheurs et les métiers d’accompagnement, les humanités numériques constituent en soi une opportunité pour les bibliothèques. Ensuite de nombreux savoir-faire utilisés par les DH sont présents dans le monde des bibliothèques, légitimant ainsi leur participation au mouvement. Ajoutons que les humanités numériques présentent un véritable intérêt stratégique pour les services de la documentation qui, dans un environnement de plus en plus concurrentiel et dans un contexte de rigueur budgétaire, se trouvent enjoints de faire la démonstration de leur utilité. Un appel à la coopération avec les bibliothèques

Blog des cours d'Olivier Ertzscheid (département Infocom) La plupart des services que nous utilisons aujourd’hui sur le web sont gratuits : YouTube, Google, Facebook, LinkedIn et tant d’autres. Or, s’il ne s’agit pas de services publics, il faut bien que ces différents sites gagnent de l’argent. Mais … Les origines du .fr Nous sommes dans les années 80. Le réseau internet en est encore – en France notamment – à ses balbutiements. Médiation : les verdicts des médiathèques de Massy En 2008 j’ai commencé à expérimenter les étiquettes collées sur les documents comme supports de médiation. J’ai par la suite mis en oeuvre une démarche de médiation sur la base de dispositifs au sein des médiathèques du Val d’Europe où j’ai travaillé avant d’appliquer un certain nombre d’éléments à une plus grande échelle : celle de la Bpi. Au fur et à mesure, les contours d’une démarche de médiation numérique globale sont apparus. C’est désormais l’objet des formations que je propose et d’une partie de mon activité professionnelle. C’est justement à l’occasion d’une formation pour les médiathèques de Massy, j’ai eu le plaisir de constater l’existence des « verdicts« . Je trouve le terme très bien trouvé parce qu’il indique une prise de position sans que celle-ci soit forcément positive comme les « coups de coeurs » ou le sens commun du mot critique connoté négativement.

Im@gine! : banque d'images libres de droits et gratuites pour l'éducation, collaborative de l'Académie de Montpellier image 964Rome Forum et Coliséetéléchargée 945 fois image 2Tour Eiffeltéléchargée 706 fois image 34Pont du Gardtéléchargée 536 fois image 1108Mosaïques de Ravennetéléchargée 521 fois image 21glacier du Vignemaletéléchargée 367 fois

Bibliothèques et humanités numériques - Episode 1 Conservateur de bibliothèque depuis 2014, Elydia Barret est actuellement en poste au Campus Condorcet où elle est chargée de mission archives. Elle revient pour enssibLab avec beaucoup de perspicacité sur un mouvement complexe qui interroge de plus en plus la profession, les Humanités Numériques. Son mémoire d'étude soutenu en 2014 à l'enssib sous la direction d'Isabelle Westeel, pose justement la question cruciale : Quel rôle pour les bibliothèques dans les humanités numériques ? L'occasion pour nous de revenir sur les conclusions de son travail et de prolonger la réflexion initiée dans ce cadre. Délibérément axées sur l’une des facettes multiples des DH, les lignes qui suivent ont vocation à défricher un terrain qui s’étend et se reconfigure sans cesse. Loin de fournir un état complet de la question, elles se proposent simplement de poser les bases de la réflexion en fournissant, pour commencer, des clefs pour mieux appréhender et décrypter la notion d’humanités numériques.

Unité régionale de formation et de promotion pour l'information scientifique et technique (URFIST) Vous êtes personnel ou usager de l’une des universités de Bretagne et des Pays de la Loire… Vous souhaitez être mieux formé à la recherche et aux usages de l’information numérique ? Avoir une meilleure connaissance des ressources électroniques ? Vous voulez en savoir plus sur les outils, applications, pratiques d’Internet, sur les modalités actuelles de la diffusion de l’information scientifique ? Vous allez vous-même former des usagers de l’université sur ces questions ?

Related:  e santé et nouveaux patientsMédiationmediation numériqueServices aux publics et médiationclasse inversee