background preloader

FrenchLeaks

FrenchLeaks
L’histoire commence le 23 octobre 2001, quand décède, après dix jours de coma, Daniel Wildenstein, le plus célèbre collectionneur et marchand d’art du XXe siècle. Pour sa veuve, Sylvia, c’est à l’époque un double choc, affectif d’abord, mais ensuite aussi financier, parce que les enfants que son mari a eus d’un premier mariage, Guy et Alec, lui apprennent assez vite qu’il n’a pas laissé derrière lui, comme elle le pensait, une immense fortune mais qu’il est mort ruiné. Mais les choses sont beaucoup moins claires que cela.

https://www.frenchleaks.fr/

Related:  Elus et ABUSOpinions "Manipulations"Whistleblowers and (wiki)leaksFrance-Libye

Liste d'affaires politico-financières françaises Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article a pour objet de recenser les affaires politico-financières françaises. Les sujets traités sont à l'interface des milieux de la politique et de la finance. Ils doivent donc impliquer une (ou des) personnalités ou organisme(s) politiques ou para-politiques d'un côté ou des organismes bancaires ou financiers de l'autre. Par extension, il est admis les sujets portant sur une utilisation frauduleuse de biens ou d'argent publics par des hommes politiques visant un enrichissement personnel ou la rémunération d'une contrepartie en nature, le plus souvent occulte. IPSOS donne tort à HADOPI Le 23 septembre dernier, jetait littéralement un pavé dans la mare avec la publication sur leur site des résultats d'une enquête traitant entre autre, du téléchargement illégal. La dépêche AFP relatant cette étude ne fut vraisemblablement qu'assez peu relayé par les médias de masse, tant les conclusions de ce sondage allaient à contre courant de l'argumentaire asséné par les pro- et par nos deux derniers ministres de la culture depuis près d'un an. Pour commencer, voici un premier point rarement précisé mais qui a son importance : le terrain de cette étude a en fait été mené entre janvier et février 2009, c'est à dire bien avant les débats parlementaires portant sur les différents volets successifs du projet de loi HADOPI.

Edward Snowden Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Snowden. Edward Joseph Snowden, né le [1], est un informaticien américain[2], ancien employé de la Central Intelligence Agency (CIA) et de la National Security Agency (NSA)[3],[4], qui a révélé les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques[5]. Exilé à Hong Kong en puis à Moscou, Edward Snowden obtient le l’asile temporaire en Russie[13]. Le il obtient un droit de résidence pour trois ans en Russie[14]. Le , l’édition américaine du Guardian et le Washington Post se voient décerner le prix Pulitzer pour la publication des révélations sur le système de surveillance de la NSA, rendues possibles grâce aux documents fournis par Snowden[15],[16],[17].

Ecoutes : les pressions de Sarkozy sur le patron du contre-espionnage Exclusif. « Le Monde » révèle le contenu d’écoutes réalisées dans l’enquête sur un éventuel financement libyen de la campagne de 2007. En ce début d'été 2013, Nicolas Sarkozy est fébrile. Inquiet. Des bribes d'informations alarmantes lui parviennent. La justice est sur la piste d'un éventuel financement occulte par la Libye de sa campagne présidentielle de 2007. Geek Politics 28 janvier 2011. L’état égyptien coupe Internet. L’interruption est d’une ampleur jamais vue.

Le Premier ministre doit donner l’exemple. « Le bon fonctionnement d’une démocratie passe par l’existence d’un lien de confiance entre les citoyens et ceux qui gouvernent. Cette confiance ne se confond pas avec la légitimité donnée, directement ou indirectement, par le suffrage universel. Elle échappe d’ailleurs aux clivages politiques. Elle se construit jour après jour, au vu de l’action du gouvernement et de l’image donnée par ceux qui en sont membres. Un manquement isolé peut, à lui seul, suffire à l’entamer durablement « . Quand les “experts” se trompent On le sait, depuis des années : l’ADN n’est pas la “reine des preuves” : erreurs de manipulation, d’analyse ou de conservation, “faux positifs“… les annales policières et judiciaires ont d’ores et déjà répertorié plusieurs cas de personnes, accusées et incarcérées, à tort, parce que leur ADN les désignait comme suspects (voir aussi le documentaire que France Culture a récemment consacré à ce sujet). Le problème vient de se compliquer cet été, comme le rapporte LeMonde.fr : “des scientifiques israéliens ont découvert qu’il était aisé de contrefaire de l’ADN humain dans un but frauduleux de substitution d’identité génétique, notamment dans le cadre de relevés de scènes de crime” : Selon ces chercheurs, il n’est pas difficile, avec un matériel élémentaire et des connaissances équivalentes à celles d’un étudiant de première année en faculté de biologie, de fabriquer artificiellement des échantillons d’ADN qui peuvent être incorporés dans la salive et le sang humain.

Affaire des évadés fiscaux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Affaire des évadés fiscaux est une affaire financière dans laquelle l'informaticien Hervé Falciani, ex-employé de la banque HSBC, fournit à l'administration fiscale une liste de comptes bancaires non déclarés, en lien avec des soupçons de fraude fiscale. Transmission d'une liste d'évadés fiscaux[modifier | modifier le code] En 2008, Hervé Falciani, un informaticien travaillant chez HSBC, à Genève, en Suisse, se trouve en possession une liste de 8993 évadés fiscaux français en Suisse[1]. Bernard Squarcini et Alexandre Djouhri ont-ils participé à l'exfiltration du Libyen Bachir Saleh ? Il se promenait toujours avec sa mallette en cuir noir, à roulettes, rectangulaire, semblable à celle qui suit les pilotes d’avion. Dedans, des documents, des euros, des dollars, et des enveloppes – pour bien répartir tout cela. Bachir Saleh est aujourd’hui un homme très recherché.

Journalistes hackers Bluetouff & Kitetoa th©Radio France Nous recevons les fondateurs et animateurs d’un site qui s’appelle Reflets.info, site qui a un peu plus d’un an et qui est un des rares exemples en France de cette pratique qu’on pourrait appeler le journalisme-hacker (étant entendu qu’on n’utilise pas le mot « hacker » au sens de pirate informatique, mais au sens de bidouilleur, de celui qui sait comment marche la machine). Avec Olivier Laurelli, alias Bluetouff et Antoine Champagne, alias Kitetoa Voyage à Berlin : Valls remboursera la part de ses enfants Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Bastien Bonnefous (Envoyé spécial à La Réunion) Après plusieurs jours de polémique, Manuel Valls, le premier ministre, a tenté de reprendre la main en essayant d’éteindre lui-même, jeudi 11 juin, l’incendie déclenché par son « escapade » berlinoise du week-end. Samedi soir, le chef du gouvernement avait quitté le congrès du PS, à Poitiers, pour s’envoler en Falcon vers la capitale allemande et assister à la finale de la Ligue des champions, Juventus de Turin contre FC Barcelone, avec deux de ses enfants, en marge d’une rencontre avec le président de l’UEFA, Michel Platini, a justifié Matignon, pour évoquer l’Euro 2016 et la crise de la FIFA.

équivalent français de Wikileaks. pas d'abonnement possible sauf en passant par Mediapart payant by shuishui Mar 11

Related:  journalisme 2.0a ranger 2A lireblogs/actu geektrucs intéressantsCrise et internetLeaks...Res PublicaAlter'Nativ'vincethemacorganisation_de_revolteSes SECRETSARTICLES