background preloader

2 - État & banques, les dessous d'un hold-up

2 - État & banques, les dessous d'un hold-up

http://www.youtube.com/watch?v=TLjq25_ayWM

Related:  didnews51Conférence de Myret Zaki et Étienne Chouardle problème ! => DETTE = monnaie scripturale, créée artificielleConf. / Interviews / PapersLA FINANCE industrie bancaire

Espagne : « quand avez-vous voté pour la dernière fois avec espoir ? » Le mouvement Podemos. (Via la page Facebook de Podemos) Dans cet assemblage de maisons des collines espagnoles de Galice, non loin de la cité romaine de Lugo, le temps semble s’être arrêté il y a quarante ans. Les poules errent librement dans les rues, pendant que les paysans discutent à loisir de tracteurs au bord de la route. Pourtant, dans ce coin endormi de la province nord-ouest de l’Espagne, un nouveau modèle politique prend forme. Résumé de la conférence "l'État et les banques, les dessous d'un hold-up historique " de Myret Zaki et Etienne Chouard Je vous recommande vivement l'écoute de la vidéo accessible en bas de cette note présentant une conférence débat de décembre 2011 en Suisse intitulée "L'État et les banques, les dessous d'un hold-up historique" avec la participation de Myret Zaki, rédactrice en chef de la revue économique Bilan et Etienne Chouard, enseignant en économie et gestion. Les deux intervenants, parfois emportés par leur passion ou leur colère, apportent un éclairage extrêmement intéressant sur les causes des crises économiques mondiales que nous subissons depuis 2008 et nous proposent une solution radicale. À leur écoute, j'ai parfois des doutes sur le degré d'exactitude de leurs affirmations et sur leur parti pris, mais leur démonstration de l'absurdité et de la perversité du monde politique et économique qui nous gouverne est claire et convaincante. Pour ceux qui n'auraient pas 2h30 à consacrer à la visualisation de cette vidéo, en voici mon résumé. Didier - Citoyen du Monde Pour approfondir :

» 0380 La dette totale américaine La Fed venant de fournir les chiffres de la dette pour trimestre précédent, les deux graphiques suivants font un état des lieux de l’endettement de l’ensemble des agents économiques États-Unis depuis 1916 : La folle croissance de la dette totale américaine (publique + privée) depuis le début des années 1980 saute aux yeux. Exprimée en % du PIB, elle a largement dépassé son pic historique d’endettement de 300 % du PIB de 1933 (dû alors essentiellement aux entreprises, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui) pour atteindre 370 % en 2009. (NB. Je précise pour les puristes que j’ai évidemment inclus dans la dette publique la dette intragouvernementale officielle – nous y reviendrons…).

Bernard Stiegler : Culture contrôle chronicart. Origine "La culture, réduite à sa fonction de socialisation de la production par la standardisation des comportements de consommation, est devenue, pour ce capitalisme typique des sociétés de contrôle, l’agent par excellence de ce contrôle". Ainsi parle Bernard Stiegler, directeur de l’Ircam, Institut de Recherche et Coordination Acoustique / Musique du Centre Pompidou. Entretien avec l’un des plus grands philosophes de notre temps pour qui la pensée est un combat. - version intégrale de notre entretien publié dans Chronic'art #18, en kiosque -

Espace Pédagogique Introduction Introduction Les Marchés à terme Le domaine de la finance englobe des marchés aux fonctions diverses. Au sens large, les marchés financiers désignent des marchés où peuvent être émises, achetées ou vendues des valeurs mobilières de toute nature. Certains de ces marchés assument un rôle de financement, mais les besoins de financement des entreprises peuvent être des besoins de court, moyen ou long terme. Pour répondre à ces besoins de financement, il existe donc plusieurs types de marchés financiers, certains consacrés aux financements à long terme (marché des obligations et marché des actions) et d’autres, dédiés aux financements à court terme (marché monétaire et marché interbancaire).

Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui” Pour l’économiste américain Jeremy Rifkin, l’heure de la troisième révolution industrielle a sonné. La société va devoir s’adapter. Il y a vingt-cinq ans, c'était la star du ring, le « boss », vainqueur du communisme par K-O ! Aujourd'hui, le capitalisme est un champion usé par la crise, miné par les contradictions et politiquement à bout de souffle. Pour l'économiste américain Jeremy Rifkin, nous assistons, tout simplement, à son éclipse. Dans un livre passionnant – La Nouvelle Société du coût marginal zéro – en librairie le 24 septembre 2014, il raconte le basculement, inévitable, que nous avons déjà commencé à opérer vers un nouveau système de production et de consommation : les « communaux collaboratifs ».

Mobilisation pour un audit citoyen de la dette publique ! Le rouleau compresseur médiatique de la dette justifie aujourd’hui la mise en place de mesures injustes : d’une part, des coupes violentes dans les salaires, dans les pensions, dans la fonction publique et les services publics, et des attaques sur le droit du travail ; de l’autre, un statu quo inacceptable en termes de régulation de la finance. Un des objectifs principaux du collectif pour un audit citoyen de la dette publique consiste à fournir des outils de mobilisations pour dénoncer cette « arnaque » de la dette. Pour que, dans les têtes, ne règne pas le fatalisme du « il-n’y-a-pas-d’alternative-à-la-rigueur », il est plus que jamais nécessaire d’agir, au niveau européen, national et local.

La dette expliquée aux nuls La gestion de la dette conditionnera les débats de la présidentielle, comme l'a montré l'Université d'été du PS. Un sujet complexe, pollué par les idées reçues et les croyances. Pour y voir plus clair, OWNI reprend les bases. Lorsque l’on parle de dette, il est de coutume de dire que « l’État vit au dessus de ses moyens », que le modèle social français n’est plus soutenable, et qu’il faut donc réduire les dépenses. Pourtant, la réalité est légèrement différente : sur 1 600 milliards de dette publique remboursée depuis 1974, environ 1 200 milliards d’euros ne sont constitués que des seuls intérêts. L’effet « boule de neige » explique en grande partie ce phénomène.

Entretien avec... Bernard Stiegler (Philosophe, Directeur de l'IRI, Professeur à l'université de technologie de Compiègne) eux-mêmes dans leurs pratiques. La véritable question est de faire comprendre aux élèves les enjeux du processus de grammatisation dans ses différents aspects, avec ses spécificités technologiques et sociales, et qui ne concerne d’ailleurs pas que le langage où la perception audiovisuelle, mais aussi les gestes des ouvriers avec la machine outil, et plus généralement, tout ce qu’intègre l’automatisation. Les élèves et les professeurs eux-mêmes sont perdus devant une multitude de faits technologiques qui se développent en tous sens dans ces domaines, alors que c’est toujours le processus de grammatisation qui déroule diversement ses effets. Si on n’a pas cette vision d’ensemble, on ne peut pas comprendre ce qui se produit, ni donc accéder à l’intelligibilité qui fonde tout enseignement.

Related:  La dette publique‪La Tromperie Universelle comme mode de gouvernementl’escroquerie de la detteEtienne ChouardbankstersMoney...Politiquebollenathdéfricheurs et lanceurs d'alertesWORLD FINANCE & Documentationc'est pas une crise c'est un "gold up" !indignez_vousEtienne ChouardMyret ZakiArgent Dette BanksterEtienne CHOUARDComment va l'économie mondiale ?L'Arnaque de la dette et les Banksters (videos)Etienne Chouard