background preloader

Marketing Progress - Displair : l’écran à air qui veut changer le marché de l’affichage

Marketing Progress - Displair : l’écran à air qui veut changer le marché de l’affichage
Publié le 06 juin 2013 Arrivé début mai sur le marché nord-américain, Displair est en passe de réussir son pari commercial ! INfluencia a gratté sous la carapace du premier écran à air interactif et à contrôle multi touch. Produit en 2011 par le Russe Maxim Kamanine, ancien étudiant en théories physiques, le premier prototype expérimental de Displair aura donc mis un an avant de séduire les investisseurs – à hauteur de quelque 1,5 millions d’euros. Fleuron scientifique de la technologie d’écran à air - révélée au début des années 2000 par le Finlandais Fog Screen, Displair vient tout juste d’ouvrir les portes de son siège nord-américain à San Francisco, et s’implantera en France avant la fin de l’année. Présent au CES de Las Vegas en janvier puis à l’Adobe MAX 2013 de Los Angeles début mai, cet écran interactif est le seul au monde qui permet au consommateur de manipuler des images formées d’air et de particules d’eau. Objectif USA puis France Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

http://www.influencia.net/fr/actualites1/marketing-progress,displair-ecran-air-qui-veut-changer-marche-affichage,112,3549.html

Related:  MercatiquepubPublicité et communication en généralaltom

Crise et consommation : systèmes (de A à) D des Français Low cost, achats d’occasion ou groupés, location, troc… Les consommateurs développent de nouvelles stratégies auxquelles les industriels cherchent à s’adapter. Ce faisant, une modification durable des modes de consommation s’opère. Baisse du pouvoir d’achat, crainte du chômage, incertitudes quant à l’avenir… Les Français n’ont d’autre choix que de s’adapter. Microsoft dévoile Windows 8 en Chine avec des publicités complètement hilarantes Un trio de pubs réalisées pour le marché asiatique a été mis en ligne sur le compte YouTube de Microsoft. Elles présentent 3 aspects de Windows 8 de façon assez déroutante. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’elles sont hilarantes ! Découvrez-les tout de suite ! Les dernières campagnes marketing de Microsoft pour promouvoir son dernier système d’exploitation, Windows 8, ont eu beaucoup de succès en Occident.

Croissance de la publicité en ligne Cette infographie nous montre la croissance continuelle de la publicité en ligne par rapport à celle sur les médias traditionnels qui a tendance à chuter. Il y a énormément de chiffres sur cette infographie et je vous invite à la consulter si ce sujet vous intéresse . Je vais vous en citer quelques chiffres : Budget de la publicité selon les médias : la presse quotidienne papier : 2011 : 20,3% et 2015 : 15,9%la télévision : 2011 : 39,9% et 2015 : 40,0%Internet : 2011 : 16,1% et 2015 : 23,4% Pourquoi privilégier la publicité sur Internet : cas ?ID=62&prix=2 En 2011, McDonald’s lance une nouvelle recette, les McWrap. Objectifs visés par l’enseigne de restauration : créer un nouveau levier de croissance par le recrutement de cibles adultes et féminines et l’augmentation des occasions de visite, renforcer l’image de qualité culinaire de la marque. Au cœur du dispositif médias : une campagne TV (un spot par recette et par cible) et cinéma, de l’affichage et de la PLV dans les restaurants, des actions en ligne pour toucher les 15-24 ans. Avec 44 millions de pièces vendues et 75 % de réachat, McDonald’s dépasse ses prévisions de vente de 71 %. Les visites ont augmenté de 50 %, grâce aux 25-49 ans et aux femmes.

Consommer en temps de crise Low cost, achats d’occasion ou groupés, location, troc… Les consommateurs développent de nouvelles stratégies auxquelles les industriels cherchent à s’adapter. Ce faisant, une modification durable des modes de consommation s’opère. Baisse du pouvoir d’achat, crainte du chômage, incertitudes quant à l’avenir… Les Français n’ont d’autre choix que de s’adapter. Différentes « solutions » s’offrent – ou s’imposent – à eux : consommer moins, moins cher, « mettre la main à la pâte » ou encore partager. En temps de crise, dépenser moins se révèle un impératif pour beaucoup ; l’augmentation des dépenses dites « contraintes » ou « préengagées » limite les marges de manœuvre. Pour faire face à la baisse de leur pouvoir d’achat, les Français se voient donc dans l’obligation de faire des arbitrages ; certains achats s’en trouvent différés, voire supprimés.

Go Sport digitalise ses points de vente GO Sport a déployé, en octobre2015, des bornes e-commerce dans 40 de ses points de vente représentatifs (à La Défense, à Marne-la-Vallée, et dans des villes moyennes). Tout le réseau devrait être équipé fin 2016. Le projet, inscrit dans une stratégie omnicanale plus large, vise à donner accès à toutes les références aux clients, même celles absentes des rayons du magasin. D'autres expériences similaires ont été menées dans le secteur. Ainsi, Decathlon a équipé, au printemps 2015, tous ses points de vente de bornes interactives. GO Sport a mené son projet en étroite collabo-ration avec les équipes des magasins, qui ont été consultées puis formées. 13 exemples extraordinaires de street marketing dans le métro Le métro est un lieu rempli de publicités, si bien que l’on ne les remarque presque plus. Cependant, certaines tirent leur épingle du jeu et les publicitaires redoublent d’ingéniosité pour qu’elles ne passent pas inaperçues. Voici une sélection de 13 publicités particulièrement créatives ! Vous êtes sûrement passé à côté de centaines d’affiches publicitaires dans le métro qui, pour la plupart sont banales et c’est tout juste si vous leur prêtez attention.

Ces publicités sexistes du passé : En savoir plus Après le premier tome "Les Pubs que vous ne verrez plus jamais" (voir ci-dessous), Annie Pastor revient avec un deuxième volet, consacré aux réclames "sexistes, machistes ou misogynes". L'ancienne rédactrice en chef adjointe de l'Echo des Savanes s'intéresse ici aux vraies publicités et non aux parodies. "Quelque fois surréalistes, très souvent machistes, parfois purement vulgaires, ces pubs expriment mieux que tout essai l'époque dans lesquelles elles ont été imaginées", explique l'éditeur de cet ouvrage, les Editions Hugo Desinge.

Cas N°11 : McDo « venez comme vous êtes » Si le “roi du hamburger” est reconnu pour l’efficacité de son marketing en France, pays qui a su tordre la vision monolithique américaine (« partout et pour tous la même offre »), il est également réputé pour des campagnes qui s’inscrivent dans réalité et la proximité. Cette campagne va au-delà du discours de l’enseigne, du produit, du service, de l’innovation, parfois du prix. Les clients, à travers tous leurs traits de caractère, leurs états d’esprit, qu’ils soient « classes » ou négligés, soucieux ou heureux, victorieux ou défaits, sont tous les bienvenus chez McDO. Une idée simple, presque une évidence, agréable à lire sur les murs, une idée minimaliste mais qui fait du bien, dans une société du « cool » qui cache si bien ses normes mais les imposent pourtant lourdement. Chez McDo, pas la peine de vous prendre la tête. « Venez comme vous êtes parce que finalement, chez nous vous êtes chez vous ».

Related: