background preloader

Homéopathie pour les plantes

Homéopathie pour les plantes
Ce qui, depuis longtemps, a fait ses preuves auprès des humains et des animaux, agit également au jardin : les remèdes homéopathiques combattent les parasites et aident les plantes à se remettre sur pieds. Et cela, sans effets secondaires néfastes pour l'environnement. (mei) Antiparasite pour plantes d'appartement qui aide également à combattre les cochenilles sur le balcon, insecticide pour rosiers et antifongique universel : lorsqu'il s'agit de verdure, les jardinières et jardiniers amateurs recourent souvent à un impressionnant arsenal d'armes pour livrer une guerre sans merci à toutes sortes de parasites. Pour tous ceux que cette ironie dérange, l'auteur Christiane Maute propose une réelle alternative : dans son livre « Homéopathie pour les plantes », elle décrit, de manière explicite et facile à comprendre, les différents moyens de prévenir les plantes, selon le principe de « guérir le mal par le mal » , contre diverses maladies et parasites. Fortifier les plantes au printemps Related:  razoniajardin et conseiljardin écolo

S’initier à l’agroécologie : mode d'emploi - Transition Avis aux jardiniers en herbe, aux paysans et aux citoyens curieux : cet été, Basta ! vous initie à l’agroécologie. Ou comment apprendre à se passer de pesticides, à dépenser beaucoup moins d’eau, à planter en hiver sans chauffer ses serres, à semer sans payer de redevances à l’agrobusiness, tout en produisant ce que l’on souhaite pour se nourrir. Visitez avec nous la ferme expérimentale de l’association Terre et Humanisme, installée au cœur de l’Ardèche, véritable laboratoire des techniques agroécologiques. Un climat rude, des terres arides, criblées de roches. « C’est dans ce milieu géologique et climatique difficile qu’on apprend le plus de choses », sourit Erik, agronome, en charge des jardins potagers de la ferme. Quatre fois moins d’eau que dans l’agriculture intensive En terme de rendements, la production maraîchère du mas de Beaulieu n’a rien à envier aux productions intensives classiques. De l’Ardèche au Sahel Étape n° 1 Étape n° 2 Étape n° 3 Étape n° 4

Potager : quand semer et planter région par région, selon le climat Le climat montagnard concerne les Alpes, le Massif Central et les Pyrénées. Les hivers sont rudes et l'altitude joue directement sur les températures (environ -1°C/100m). Retrouver tous les travaux à effectuer au jardin dans ces régions en : janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, aout, septembre, octobre, novembre, décembre.

plan de jardin biologique et ses entretiens biologiques L'homéopathie pour les plantes : comment ça marche ? L'homéopathie pour les plantes : comment ça marche ? Traiter des plantes vertes ou des rosiers avec des remèdes homéopathiques vous semble farfelu ? C’est pourtant une méthode très sérieuse qui nous vient d'Allemagne. Voici un petit aperçu de l'homéopathie pour les plantes. Partager Quel en est le principe ? L'homéopathie pour les plantes reprend les grands principes de l'homéopathie classique : • le principe de similitude : pour éloigner les escargots, on utilise par exemple un produit à base de… coquilles d'escargots ! Qui en a eu l'idée ? L'homéopathie pour les plantes a été inventée il y a une dizaine d’années par Christiane Maute. Cette naturopathe allemande passionnée de jardinage a l’idée de soigner un delphinium blessé lors d’un rempotage avec de l'arnica. Forte de ce premier succès, elle a testé sur les plantes de son jardin différents remèdes homéopathiques. Quels sont les avantages ? Et tout cela, bien sûr, sans conséquences néfastes sur l'environnement.

Protéger ses récoltes au potager bio Légumes et potager | 30/05/2013 Étourneaux, chenilles, limaces, coups de soleil… de nombreuses menaces planent sur vos cueillettes au potager. Rustica vous donne les "trucs" des jardiniers pour les combattre. Protéger son potager bio - F. Voici des moyens aussi simples que naturels pour faire face aux plus communes d’entre elles. Limace : collerette ou cordon sécuritaire Les légumes menacés : tous. Que faire ? Oiseaux : filet ou tunnel obligatoire Les légumes menacés : fraises, tomates, pois, navets, pousses diverses. Que faire ? Pare-soleil pour peaux sensibles Exposés en plein soleil, certains fruits présentent des taches de brûlure, blanches ou brunes. Les légumes menacés : tomates, poivrons, aubergines, courgettes... Que faire ? Un voile contre les insectes Mouche de la carotte, de l’oignon, ver du poireau... tous ces insectes creusent des galeries minant le cœur ou les racines de la plante et la rendant inconsommable. Les légumes menacés : ails, carottes, poireaux, oignons… Que faire ?

Les boutures Les boutures Par Martial IRASTORZA Le bouturage est le mode de multiplication des plantes le plus simple pour obtenir des plants ayant les mêmes caractères que le pied mère. Plusieurs types de boutures : - bouture sur bois de l’année : rameaux de l’année de mai à juillet. Elles s’enracinent rapidement ; Bouture sur bois de l'année (fusain). - bouture semi-aoûtée : pousse de l’année dont la base est aoûtée et le sommet de la tige en croissance (été et fin d’été) ; Bouture semi-aoûtée de fuchsia. - bouture à l’étouffée : si cette méthode permet de bouturer quelle que soit l’époque, elle demande une bonne surveillance car, et c’est le but, le taux d’humidité peut atteindre 100 % et les risques de pourriture sont grands. - bouture aoûtée : rameaux dormants à la fin de l’automne, en hiver ou au début du printemps ; - bouture herbacée : rameaux de plantes non ligneuses en août et début septembre ; Bouture de feuille de saintpaulia. - Bouture dans l'eau - La bouture inratable Quelles plantes bouturer ?

L'Agriculture Naturelle Les quatre principes de l'agriculture naturelle, selon Masanobu Fukuoka (voir son livre : La révolution d'un brin de paille). Le premier principe est de LAISSER TRAVAILLER LA NATURE (« NE PAS CULTIVER »), c'est-à-dire ne pas labourer ou retourner la terre. Pendant des siècles les agriculteurs ont tenu pour établi que la charrue était essentielle pour faire venir des récoltes. En résumé, Masanobu FUKUOKA a mis au point une méthode basée sur le partenariat avec tous les acteurs qu’un écosystème sauvage peut comporter.

L'homéopathie de A à Z Irrigation solaire au goutte à goutte : une technique gratuite à la portée de tous » ecoloPop Baptisé kondenskompressor, ce système ingénieux de micro-irrigation solaire au goutte à goutte allie astucieusement recyclage, réduction du gaspillage et conservation de l’eau. Ce système d’arrosage d’une simplicité désarmante permet une utilisation optimale des ressources en eau, en particulier pour la culture dans un climat sec ou aride. Il est idéal pour les jardins communautaires, les potagers urbains mais aussi les serres de jardin. La technique du "kondenskompressor" semble avoir été mise au point vers 2008 par « Hortelano Hortament », un jardinier amateur originaire de Palma de Majorque sur les îles Baléares. Basé sur le même principe que les distillateurs solaires comme l’Eliodomestico déjà abordé précédemment, l’idée n’est pas officiellement brevetée et ne nécessite que des bouteilles en plastique PET de récupération pour fonctionner. La base d’une bouteille de 1.5l coupée en deux et remplie d’eau constitue le réservoir. Ressources et documentation :

Fabriquer son desherbant écolo Réagissez : Partagez : Vous voulez désherber votre jardin en faisant des économies et en préservant l’environnement? N’hésitez plus à fabriquer vous-même votre produit écolo avec les astuces et recettes suivantes… On ne le répétera jamais assez, plutôt que de jeter l’eau de cuisson de vos pâtes, riz ou pommes de terre, récupérez-la pour la verser sur les herbes indésirables ! Elle a des propriétés de désherbant naturel. En effet, l’eau salée brûle la racine de la plante ou de l’herbe indésirable. Toutefois, prudence ! Le jus de cuisson des pommes de terre pour désherberNe jetez pas le jus de cuisson des pommes de terre : gardez-le précieusement et laissez-le refroidir.Versez-le jus de cuisson dans une bouteille et quand vous voulez vous débarrassez des mauvaises herbes, arrosez-les avec. Par ailleurs, pour la terrasse en pavés auto-bloquants, il vous suffit de répandre du gros sel et la pluie se chargera du travail.De plus, pensez au paillage.

Goutte à goutte, Bioclimatique Solar watering spike - Oriaz Homéopathie - Guide homéopathique en ligne Association de plantes Un article de Encyclo-ecolo.com. Les cultures associées ou l'association de culture L’alternance et l’association des cultures consistent à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée "compagnonnage de plantes". Dans l'agriculture moderne, les associations d’espèces de plantes ont quasiment disparu. De nos jours, avec le retour de l'agriculture biologique, avec la montée des préoccupations liées à la pollution, à la qualité sanitaire des aliments et plus généralement à l’environnement, les associations de plantes sont à nouveau à l'honneur. Avec l'association des cultures, ce que cherche le jardinier ou l'exploitant agricole, c'est à "minimiser les intrants" (engrais, produits phtytosanitaires pesticides ou herbicides, azote, eau) et une plus grande efficacité des systèmes de production dans une logique de développement durable ou de jardinage écologique. Pourquoi associer les cultures ? L'association des plantes compagnes Pin :

Related: