background preloader

Séminaire livret personnel de compétences - Témoignage : mise en œuvre dans la classe

Séminaire livret personnel de compétences - Témoignage : mise en œuvre dans la classe
La tâche complexe : définition La tâche complexe est une tâche mobilisant des ressources internes (culture, capacités, connaissances, vécu...) et externes (aides méthodologiques, protocoles, fiches techniques, ressources documentaires...). Elle fait donc partie intégrante de la notion de compétence. Dans ce contexte, complexe ne veut pas dire compliqué. La définition retenue dans le texte du socle : « chaque grande compétence du socle est conçue comme une combinaison de connaissances fondamentales pour notre temps, de capacités à les mettre en oeuvre dans des situations variées d’attitudes indispensables tout au long de la vie, comme l’ouverture aux autres, le goût pour la recherche de la vérité,le respect de soi et d’autrui, la curiosité la créativité » La tâche complexe : pourquoi ? « Dans la vie courante, les situations sont toujours complexes, à un degré plus ou moins important. Confronter les élèves à des tâches complexes permet de : On va prendre en compte leurs différences :

http://eduscol.education.fr/cid51827/temoignage-mise-en-oeuvre-dans-la-classe.html

les compétences Les compétences nouvelle version La notion de compétence est de plus en plus délicate à définir, en raison de la variété des acceptions de ce terme chez les différents auteurs qui l'emploient. On peut cependant, dans une visée pragmatique, s'accorder provisoirement sur une définition didactiquement et pédagogiquement opératoire, c'est-à-dire qui permet l'élaboration et la mise en oeuvre de situations d'apprentissage en classe. Franck Amadieu - Pratiques éducatives favorisant un but de maitrise (vs performance) - de 4'38 à 9'50 Franck Amadieu - Favoriser la motivation des étudiants Les stratégies d'apprentissage des étudiants - 2/4 Dans le cadre de la formation des ATER de Paris 1 "Initiation à l'enseignement dans le supérieur", Franck Amadieu, Maître de conférences en psychologie cognitive à l'université de Toulouse 2, a donné une conférence sur les stratégies des étudiants en réussite dans l'enseignement supérieur et sur les difficultés des étudiants. Les principales notions relatives à la cognition, à la métacognition et aux aspects motivationnels des stratégies étudiantes dans le cadre de leurs apprentissages ont été présentées et ont permis d'évoquer des recommandations pédagogiques directement applicables dans les TD : comment améliorer la réussite des étudiants,favoriser la motivation des étudiants,améliorer les traitements cognitifs des informations reçues en cours,améliorer les compétences métacognitives des étudiants.

Tâche complexe mais pas compliquée ! Plusieurs enseignants du collège proposent des tâches complexes à leurs élèves en Histoire, SVT, technologie et sciences-physiques. Mais QU’EST-CE QUE LA TACHE COMPLEXE ? La tâche complexe peut être indifféremment proposée en collège comme au lycée. Elle s’inscrit dans la construction des compétences fondamentales qui apparaissent dans les programmes et le Socle commun (…). Repérer les 4 principales méthodes pédagogiques en formation Lorsqu’on anime une formation, on observe que pour maintenir l’attention auprès des apprenants, il est nécessaire de varier les méthodes pédagogiques, comment les identifier ? Et lesquels choisir en fonction des usages et des objectifs visés ? Voici les 4 principales méthodes et démarches pédagogiques utilisées en formation. Une infographie synthétique en fiche mémo pour retenir l’essentiel. Ces thématiques sont abordées en détail lors de la formation de formateur proposée en 3 ou 5 jours. Les 2 principales démarches en pédagogie

Enseigner et Former dans le Supérieur : un mooc pour vous ! À propos du cours L’objectif de ce MOOC est d’aider à comprendre pourquoi et comment transformer les formations dans l’enseignement supérieur, tant dans leur organisation que leur mise en œuvre, au regard des évolutions profondes qu’il subit depuis plusieurs années. La conception originale de ce MOOC repose sur le parallèle qui est fait avec un journal et son organisation autour de rubriques : Les grands enjeux actuels de l’évolution de l’enseignement supérieur : processus de Bologne, les caractéristiques des nouveaux publics… Les recherches sur les formations supérieures : quelles sont leurs problématiques, comment elles les abordent, quels résultats ? Les grandes questions professionnelles sur la formation : la motivation de l’étudiant, quels leviers possibles, sur lesquels peut-on agir ?

8 séquences pour résoudre des problèmes au cycle 3- Pédagogie - Direction des services départementaux de l’éducation nationale du 16 Ce document est une progression qui devrait permettre aux élèves de développer une attitude mathématique face à cette tâche complexe que constitue la résolution d’un problème. Celle-ci a été détachée de l’enseignement des techniques opératoires et de la numération afin de casser une représentation de la résolution de problèmes, souvent bien installée chez les élèves, consistant à déterminer au plus vite la "bonne opération" à partir de quelques mots inducteurs de l’énoncé. Quelques lignes directrices ont guidé ce travail : Ce document est le résultat de trois années d’expérimentations dans des classes à cours multiples de la circonscription d’Angoulême Sud et du regard croisé d’enseignants de cycle 3, d’un professeur de mathématiques et d’un conseiller pédagogique.

Enseigner par tâches complexes - Document sitEColes 1. Pourquoi enseigner par tâches complexes ? - Pour permettre aux élèves d’acquérir les compétences du socle commun La tâche complexe fait partie intégrante de la notion de compétence, comme le rappelle le préambule du socle commun : "Maîtriser le socle commun de connaissances et de compétences, c’est être capable de mobiliser ses acquis dans les tâches et des situation complexes, à l’école puis dans la vie…". Or, les résultats des enquêtes PISA montrent que les élèves français réussissent bien les tâches simples mais rencontrent des difficultés face à des tâches complexes. Si les élèves ne sont pas confrontés au cours de l’apprentissage à des tâches complexe, ce n’est ni le jour de l’évaluation, ni dans la vie courante qu’ils mettront spontanément en œuvre les procédures qui permettent de les effectuer.

La Cartographie des Savoirs, mirage et dérives de l’e-éducation Le SE-Unsa a pris connaissance du projet de Cartographie des Savoirs développé par la société Educlever, soutenu par le fond d’investissement, et qui travaille en partenariat avec le CNED. Au salon Educatice 2014, et aussi à l’Université d’été Ludovia 2014, nous avons visité le stand d’Educlever, échangé avec les promoteurs de ce projet. Récemment, Benjamin Magnard, fondateur de Educlever, a publié une tribune sur le Huffington Post montrant, face à une gabegie dans l’éducation nationale, comment “se dessine désormais une solution numérique pour éradiquer rapidement l’échec scolaire : la pédagogie adaptative à base de cartographie des savoirs et des compétences (l’adaptive learning, déjà très présent dans les pays anglo-saxons).” Le SE-Unsa s’inquiète aujourd’hui d’une telle conception de l’éducation et de la pédagogie et tient à pointer un certain nombre de dérives à travers ce projet de Cartographie des Savoirs.

vers l'apprenance (P. Carré) PedagoForm vous propose une nouvelle rubrique "Pédagogies, apprentissages, apprenants", qui sera animée pendant plusieurs mois... au moins une fois par mois. A chaque fois, il s’agira de mieux se re-situer dans ses pratiques professionnelles, pour prendre un peu de recul, comme tous les autres billets PedagoForm, sans prétention d’aucune Vérité... autour de la Pédagogie, des apprentissages, des apprenants. Cette rubrique sera régulière, entrecoupée d'autres articles en lien avec la formation professionnelle. Pédagogies, apprentissages et apprenants - Et si l'on commençait par cette citation, que j'apprécie beaucoup, pour se mettre dans le décor de cette nouvelle rubrique ? « On considère aujourd’hui que l’objet de la pédagogie, ce n’est, ni l’enseignant, ni le savoir, ni l’élève, mais l’activité qui les réunit (…). Elle appartient autant à l’élève qu’à son professeur. »- F.Morandi.

Situations complexes - [ ] Voici un bref aperçu des animations pédagogiques de novembre et décembre 2010 : synthèse opérationnelle de la notion de compétence et distinction de 3 niveaux de compétences. ( ci-dessous) présentation d’un canevas pour concevoir des situations complexes pour la classe (article dans cette rubrique) Oui aux compétences à l’école, mais pas n’importe comment ! Ce texte de Jean-Michel Zakhartchouk est une réponse au journal Libération qui a publié le 31 octobre 2012 un article sur le Livret Personnel de Compétences, en donnant la parole à quatre collègues. Il est trop facile de se moquer du livret de compétences utilisé dans les écoles et collèges et qui va être « simplifié », comme le font les enseignants interrogés dans le numéro de mercredi 31 octobre de Libération, pages 14 et 15 « un livret de compétences qui perd des cases ». Oui, on peut toujours se gausser de telle formulation, en reprochant d’ailleurs aux compétences énoncées dans ce livret à la fois d’être trop générales et floues, et trop détaillées et relevant d’une « bureaucratisation du savoir ». Oui, on peut dénoncer l’ « usine à cases », une expression d’ailleurs due à quelques-uns dont je suis qui sont en réalité des défenseurs d’un vrai livret de suivi des compétences, fonctionnel et d’usage simple. Like this:

Related: