background preloader

Construire des competences

Construire des compétences Entretien avec Philippe Perrenoud, Université de Genève Propos recueillis par Paola Gentile et Roberta Bencini 1. Qu’est-ce que qu’une compétence ? Une compétence est la faculté de mobiliser un ensemble de ressources cognitives (savoirs, capacités, in formations, etc) pour faire face avec pertinence et efficacité à une famille de situations. Ce sont des exemples d’une grande banalité. Certaines compétences se construisent en grande partie à l’école, d’autres pas du tout. 2. L’école, lorsqu’elle se préoccupe de former des compétences, donne en général la toujours donné la priorité aux ressources : capacités et connaissances. Durant la scolarité de base, on apprend à lire, écrire, compter, mais aussi à raisonner, expliquer, résumer, observer, comparer, dessiner et des dizaines d’autres capacités générales. La vogue actuelle des compétences s’ancre dans deux constats : 1. 2. Ce n’est pas dramatique pour ceux qui font des études longues. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11.

De la compétence : essai sur un attracteur étrange La compétence est, aujourd’hui, un concept largement utilisé et qualifié de déterminant dans le monde de l’entreprise. La variable humaine a pris une importance croissante dans le développement et à fortiori la compétitivité des entreprises. La compétence (individuelle mais surtout collective) est à développer dans un environnement instable et incertain. Par le terme de compétence, sont décrites pêle-mêle toutes les qualités de l’individu et du groupe qui lui permettent de gérer cette incertitude qui devient la norme. Les compétences deviennent donc un réel capital qu’il faut gérer dans ce que Guy le Boterf appelle « l’économie du savoir » où la combinaison du travail, du savoir et du capital physique, par le biais des compétences des agents, est déterminante. La gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences prend donc une importance croissante et centrale alors que le mythe de « l’usine sans ouvriers » est définitivement mort et enterré.

L'approche par compétence by serge mercier on Prezi L’approche par compétences : un nouveau paradigme pour la pédagogie universitaire ? 1Le passage d’un paradigme fondé sur la transmission des savoirs académiques à un autre centré sur l’appropriation de ces savoirs et sur leur insertion dans des problématiques pratiques semble bien être, dans les universités, une des évolutions les plus remarquables des deux dernières décennies. En témoigne le déploiement d’une offre importante de formation visant la professionnalisation et la production d’un nouveau discours portant sur les compétences et leur développement. Certains même s’en émeuvent (Boutin, 2004), tant les débats sont vifs autour des enjeux de l’insertion de l’approche par compétences (APC par la suite) dans les institutions d’éducation. Ses détracteurs y voient l’inféodation de l’éducation aux intérêts économiques et un appauvrissement de l’enseignement par la relégation au second plan des savoirs. L’origine double de l’approche par compétences L’usage en pratique de la référence aux compétences La dynamique de la professionnalisation à l’université

APC_Mystification.pdf Processus de Bologne: création de l’espace européen de l’enseignement supérieur La déclaration de Bologne institue le processus de Bologne qui vise à introduire un système de grades académiques facilement reconnaissables et comparables, à promouvoir la mobilité des étudiants, des enseignants et des chercheurs, à assurer la qualité de l’enseignement et à intégrer la dimension européenne dans l’enseignement supérieur. Assurer la comparabilité des grades académiques et promouvoir la mobilité La déclaration de Bologne s’articule autour de six actions: Réforme des systèmes d’enseignement supérieur en Europe La déclaration de Bologne engage chaque pays signataire à réformer sur une base volontaire son propre système d’enseignement. Néanmoins, les États membres conservent l’entière responsabilité des matières enseignées et de l’organisation de leurs systèmes d’enseignement ainsi que de la diversité culturelle et linguistique. Communiqué de Prague (EN ) du 19 mai 2001 – Vers l’espace européen de l’enseignement supérieur Communiqué de Berlin (EN Communiqué de Bergen (EN Contexte

La validation des acquis de l'expérience (VAE) La validation des acquis de l'expérience est une mesure qui permet à toute personne, quels que soient son âge, son niveau d'études ou son statut, de faire valider les acquis de son expérience pour obtenir une certification professionnelle. Trois ans d’expérience en rapport avec le contenu de la certification visée sont nécessaires. Fonctionnement de la VAE La VAE permet d'obtenir, en totalité ou en partie, un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Le candidat doit remplir un dossier détaillant son expérience professionnelle et les compétences acquises. Tout le monde a droit à la reconnaissance de son expérience salariés,non salariés,demandeurs d'emploi indemnisés ou non,personnes ayant exercé des activités sociales, bénévoles, etc. La seule condition requise est d'avoir exercé une activité d'une durée de trois ans au minimum en rapport avec le contenu du diplôme visé. À qui s'adresser ?

Les recherches sur les pratiques enseignantes efficaces 1Au terme de ce nouveau numéro et en guise de conclusion, nous avons souhaité faire un bref rappel des résultats des recherches qui portent sur l’effet des pratiques enseignantes sur les performances scolaires des élèves et qui sont, pour partie, relatés dans les six contributions présentées ici. Nous terminerons en précisant un certain nombre de limites que comporte ce type de travaux, limites qui constituent autant d’obstacles à franchir et donc d’objectifs à poursuivre pour les recherches futures dans le domaine. 2Les études menées sur l’efficacité des pratiques d’enseignement aux Etats-Unis dans un premier temps il y a une cinquantaine d’années, en Europe et en France ensuite montrent que les performances des élèves ne sont pas sans lien avec les pratiques des professeurs, ce qui d’un certain côté est rassurant… Effectivement, certaines pratiques d’enseignement sont plus efficaces et équitables que d’autres. 4Ces quatre phases sont parfois détaillées en sept temps essentiels :

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle Ce professionnel réalises des activités regroupées en 6 familles:Famille 1 Recherche et construction du sens qui continue à assurer le lien et la cohérence.Famille 2 Conception et mise en œuvre de situations d’apprentissageFamille 3 Conception et mise en œuvre des dispositifs de formationFamille 4 Inscription des actions de formation dans un cadre institutionnel et partenarial Famille 5 Conception, coordination et conduite de plans de formation, de recherches collaboratives et d’innovationsFamille 6 Gestion de ressources humaines, animation de réseaux et construction de partenariats Éloge d’une notion floue Compétences spécifiques, transversales, de base, élémentaires, instrumentales, intermédiaires, compétences sociales, civiques, capacités, aptitudes, attitudes, habiletés, objectifs notionnels, cognitifs, savoir-faire, savoirs, connaissances, connaissances déclaratives, procédurales, savoir-être, comportement, notions, contenus, acquis, acquisitions, apprentissages, pré-requis, savoir-agir, notion, concept...Et j’en passe ! Lorsqu’on débute, comment s’y retrouver dans cet embrouillamini du jargon pédagogique ? Surtout lorsque les formateurs ne semblent pas donner tous le même sens à ces termes. Quelle différence entre objectif et compétence ? Cette question met souvent dans l’embarras : « justement je profite de cette inspection pour vous demander la différence… ». la compétence est plus générale (c’est celle des programmes), l’objectif est une compétence plus précise, la compétence c’est pour l’élève, l’objectif pour le maitre Se décentrer du savoir pour se centrer sur l’élève

Dangers, incertitudes et incomplétude de la logique de la compétence en éducation 1 La déferlante des compétences touche également d’autres pays, mais nous sommes dans l’incapacité d’ (...) 1L’école ressemble à une mer tumultueuse : au déferlement d’une vague fait suite le déferlement d’une autre. Dans le champ pédagogique, ces vagues ont pour nom : pédagogie active, pédagogie par centres d’intérêt, pédagogie fonctionnelle, pédagogie par projets, pédagogie par objectifs et, dernière écume, pédagogie par compétences. 2Pour Delvaux (2003), le concept de compétences constitue un concept étendard dans la mesure où il réalise, autour de lui, le consensus de groupes de pression traditionnellement en opposition. 3La notion de compétences renvoie, en effet, à un réseau intégré de connaissances, susceptibles d’être mobilisées pour accomplir des tâches. 4• une compétence comprend plusieurs connaissances mises en relations ; 5• elle s’applique à une famille de situations ; 2 Plus loin, dans le même texte, Allal (1999, p. 81) propose la définition du terme compétence : « un (...)

Guide Compétences clés - Fiche éclairage 1 Définition Il existe plus de 100 définitions de la compétence. Chacune d'elles dépend du point de vue de son auteur, du champ disciplinaire et conceptuel où il exerce sa réflexion… voire de son intérêt économique. Aide n°1 Définitions commentées Dans ce guide, nous avons choisi d'utiliser la définition suivante : Aide n°31 Compétences clés : de quoi parle-t-on ? La définition ci-dessus oriente nécessairement la pratique pédagogique. Une construction en situation Définir la compétence comme une hypothèse théorique nous permet d'indiquer qu'elle n'est pas un objet directement observable. Ainsi, la compétence n'est ni une qualité, ni une ressource a priori de la personne. Une construction dynamique Rapporter la compétence aux processus par lesquels une personne mobilise, sélectionne et combine de façon opportune et créative divers éléments et ressources permet d'en faire valoir l'aspect dynamique. Une construction interactive Aide n°2 Ressources internes de la personne Une construction observable

L’approche par compétence Il est question d’un modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle et technique. L’écart est souvent grand entre la formation dispensée au sein des établissements de formation et le milieu du travail. Cet article qui n’est qu’un modeste résumé des travaux de M. Bourdreault vous donnera quelques pistes de réflexions. Crédits photos UQAM. En deux mots un enseignant doit être capable de distinguer les objets d’apprentissage d’une formation, être capable de développer les concepts liés et de les rendre perceptibles et compréhensibles. 1) La compétence professionnelle c’est quoi ??? La compétence professionnelle est au-delà de la simple acquisition de connaissances ou du développement d’habiletés. Le rôle d’un professeur est donc de mettre en œuvre des situations d’apprentissages contextualisées permettant de relever les défis didactiques authentifiés : Comprendre, réussir, réaliser, s’dapater etc. 2) Les 4 étapes de la compétence

DOSSIER | LES COMPÉTENCES DU 21e SIÈCLE DÉCEMBRE 2013, volume 4, numéro 4 Dossier LES COMPÉTENCES DU 21e SIÈCLE Sylvie Ann Hart, Responsable de la veille scientifique OCEet Danielle Ouellet, Communicatrice scientifique Les compétences qui font consensus | Les compétences les plus en demande | L'implantation des compétences du 21e siècle : un défi complexe pour le monde de l'éducation | L'état d'avancement de l'implantation des compétences du 21e siècle dans les pays industrialisés | Références | Pour en savoir plus À l’ère de la culture numérique, de nouvelles exigences apparaissent dans le domaine de l’éducation et de l’emploi. La mise en parallèle de leurs travaux permet de constater que les compétences qui font consensus et celles qui sont les plus en demande sur le marché du travail sont très semblables. Les chercheurs néerlandais, Joke Voogt et Nathalie Pareja Roblin, ont investigué les grands référentiels dont l’objectif est de promouvoir les compétences qui doivent être enseignées dans les écoles du 21e siècle. Références

Related: