background preloader

Situations-problèmes : regards croisés d'Astolfi et Meirieu

Situations-problèmes : regards croisés d'Astolfi et Meirieu
Qu’est-ce qu’une situation problème ? La situation-problème est une situation d’apprentissage C’est un moyen d’apprentissage et non le résultat. C’est une stratégie d’enseignement qui favorise l’engagement des élèves. Elle permet la construction des savoirs. La situation-problème, c’est une tâche : globale, complexe, signifiante. La situation-problème est une tâche globale : elle est complète, c’est-à-dire qu’elle a un contexte (des données initiales) et qu’elle contient un but ; elle requiert plus d’une action, plus d’une procédure ou plus d’une opération à faire ; elle pourrait être décomposée en plusieurs parties ou éléments. La situation-problème est une tâche complexe : elle fait appel à plusieurs connaissances et à plus d’un type de connaissances (déclaratives, procédurales et conditionnelles) ; elle amène un conflit cognitif, la solution n’est pas évidente ; elle présente un défi à la portée de l’élève (réaliste et réalisable) ; La situation-problème est une tâche signifiante :

http://classedu.eduactive.info/spip.php?article497

Related:  Pratiques pédagogiques et techniques de formationadl98COGNITION ET APPRENTISSAGE

Les objectifs pédagogiques : guide pratique (3/3) Les objectifs pédagogiques : guide pratique (3/3) Un objectif pédagogique doit être exprimé avec précision et clarté, mais ce n’est pas suffisant : Pour être complet, un objectif pédagogique devrait comporter (« devrait », car dans la pratique, les objectifs pédagogiques comportent rarement tous ces éléments) : Un comportement observable (c’est-à-dire vérifiable de manière formelle) : le comportement est indiqué par le verbe dont l’apprenant est le sujet, par exemple :« être capable de remplacer un disque dur SATA défectueux par un disque en bon état ayant les même caractéristiques techniques »Des conditions d’exécution, précisant comment est effectuée l’action, par exemple :« en utilisant la documentation constructeur n° XY-385″Des critères de performances, qui précisent les limites d’acceptation de l’action effectuée, par exemple :« en moins de 30 minutes, et avec un taux d’erreur de moins de 5% » Quelques exemples d’objectifs pédagogiques précis et complets :

Les tâches complexes en SVT Les tâches complexes ? Les tâches complexes sont des tâches mettant en œuvre une combinaison de plusieurs procédures simples, automatisées, connues . (Extrait du vade-mecum de la compétence 3) Leur mise en œuvre prend du temps mais elle permet de varier les pratiques pédagogiques et de rendre les élèves acteurs de leur formation. Cette pratique pédagogique n’est pas une nouveauté, de nombreux enseignants de SVT l’utilisent depuis longtemps …..

L’école et les savoirs. A propos d’un ouvrage d’Astolfi La Saveur des savoirs. Disciplines et plaisir d’apprendre, est le dernier ouvrage de Jean-Pierre Astolfi, didacticien des sciences et enseignant en sciences de l’éducation, décédé en 2009. [1] L’auteur fut salué lors de sa disparition comme un membre éminent de sa communauté universitaire, et plus largement de la noosphère pédagogique. « C’est le meilleur d’entre nous » dira l’un de ses pairs à cette occasion, et l’on voit bien qu’il ne s’agit pas d’un hommage de pure forme. [2] Sans doute reconnaît-on ainsi tant l’intelligence, la finesse d’analyse et la clarté d’exposition de ses travaux, que sa capacité à représenter l’unité des sciences de l’éducation. Bachelardien, Astolfi reste en effet particulièrement attentif aux thèses pédagogiques contemporaines, et n’a de cesse d’associer le principe de la rupture épistémologique et le principe constructiviste. C’était « le plus pédagogue des didacticiens » dira-t-on encore de lui à l’heure des regrets posthumes.

La carte de concepts Lorsque vous préparez une formation, vous devez établir les contenus à faire apprendre. Ces contenus se divisent en trois catégories : Le savoir : Il constitue le contenu théorique que les participants à la 1. formation doivent apprendre pour être en mesure de comprendre. Souvent nommé « théorie » ou « notion », le savoir doit être explicité pour que le formateur puisse le présenter et les apprenants se l’approprier. La partie la plus simple d’un savoir est le mot ou concept.

Palmarès 2015-2016 Le projet départemental "Les Faussaires d'Art" 2016 se termine par l'évaluation par le jury des oeuvres reçues et l'annonce du palmarès le 6 juin 2016. Retrouvez ici les reproductions des classes participantes Les classes lauréates 2016 Les projets présentés au jury 2016 Mémoire de travail et charge cognitive Ajouter aux Favoris Par Ian Matheson et Dre Nancy L. Hutchinson Nombre d’études ont été menées ces dernières décennies afin d’approfondir la compréhension d’un système cognitif appelé « mémoire de travail ». Edgar Morin : "Il faut enseigner ce qu'est être humain" Edgar Morin, sociologue et philosophe, directeur de recherche émérite au CNRS, plaide pour une prise en compte de la complexité dans l'enseignement. Il intervient au WISE, sommet mondial pour l'innovation dans l'éducation, qui se tient du 29 au 31 octobre à Doha, au Qatar. Quelle est la mission des enseignants du XXIe siècle ? Edgar Morin : La mission essentielle de l'enseignement est de nous préparer à vivre !

Quelques repères sur la pédagogie de projet Qu'est-ce que la pédagogie de projet? Le mot "projet" est beaucoup utilisé en pédagogie, souvent avec des significations plus ou moins variables. Pour certains enseignants, travailler à partir d'un centre d'intérêt est un projet. Pour Meirieu, la mise en projet est une approche pédagogique qui donne une finalité, un but aux apprentissages rencontrés, mais touche aussi de manière plus vaste au projet personnel que peuvent construire les élèves. Par ailleurs, le "project based learning" ou apprentissage par projet se définit comme tourné vers un produit final à créer avant une certaine échéance et qui se destine à un public.

Related: