background preloader

Charlot ministre de la vérité, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 22 février 2017)

Charlot ministre de la vérité, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 22 février 2017)
Admettons-le : au début on n’a pas voulu y croire. Lorsque le 3 janvier on a entendu Samuel Laurent, « décodeur » en chef au Monde, annoncer « une innovation technologique (1) » conçue pour défaire la post-vérité, on s’est dit que c’était trop beau pour être vrai. Mais l’époque dispense sans compter, et il faut désormais tenir pour acquis qu’elle est capable de tout. La suite a prouvé combien. Il y a d’abord ce nom grotesque, Decodex, qui fait surtout penser aux collants bleus de Fantômas ou bien au manteau noir de Judex — et donne irrésistiblement envie d’avoir accès aux minutes du brainstorming, qu’on imagine quelque part entre Veritator, Orthofact et Rectifias. Il y a surtout une trouvaille dont on ne sait plus s’il faut l’assimiler au geste d’une performance artistique ou au comique du cinéma muet. L’hôpital, la charité Pour son malheur en effet, il n’est pas une de ses phrases qui ne puisse aussitôt lui être retournée. Quand les autorités ne font plus autorité Normalisation de fer

http://blog.mondediplo.net/2017-02-22-Charlot-ministre-de-la-verite

Related:  décodexm_durasRemise en questionkeeponyourmeanside

Décodex : le T. rex du web L’Etat investit chaque année des dizaines de milliards d’euros dans le service public de l’Education. Ces moyens sont-ils suffisants et bien utilisés ? Cette question avive les débats entre ceux qui répondent oui et ceux qui disent non. Quoi qu’il en soit, le monde de la presse et Le Monde en particulier, estime que l’enseignement donné aux français n’est pas à la hauteur car cet enseignement ne leur permet d’échapper à des sites malveillants dont l’objet est de les influencer pour leur faire prendre des vessies pour des lanternes ou, disons plus simplement, leur faire croire que le vrai est faux. Le vrai étant bien sûr la version des faits présentés par la presse institutionnelle. Fort du constat que les français ont besoin d’aides, de béquilles et d’outils pour comprendre ce qu’ils lisent et leur dire par avance de passer leur chemin, Le Monde a eu la brillante idée de créer un outils nommé « Décodex ».

Une discussion avec Aude Lancelin sur l'état (désastreux) de la presse hexagonale - VICE En mai 2016, Aude Lancelin était licenciée sans ménagement de L'Obs après avoir occupé le poste de directrice adjointe de la rédaction pendant deux ans. Cette figure de la gauche payait sa défense d'intellectuels tels qu'Alain Badiou ou Jacques Rancière au sein d'un hebdomadaire ne jurant plus que par la social-démocratie, le management ultralibéral et la défense des intérêts de ses nouveaux actionnaires majoritaires – à savoir Pierre Bergé, Xavier Niel et Mathieu Pigasse, fondateurs de la holding Le Monde Libre. C'est de cette expérience violente que cette spécialiste de la vie des idées a tiré Le Monde Libre, livre au titre évidemment sarcastique, publié aux éditions Les liens qui libèrent.

Réduire les inégalités : une exigence écologique et sociale Défis écologiques inédits, explosion des inégalités : faut-il choisir son combat ? La planète ou les pauvres ? Ces oppositions sont simplistes, affirme la Revue Projet. Vous êtes plutôt Macron de gauche ou Macron de droite ? S’il n’a toujours pas dévoilé son programme, Emmanuel Macron, ex-ministre de l’Economie et candidat d’En marche a pris position dans les médias sur certains sujets de société cruciaux. Le problème, c’est qu’il dit parfois tout et son contraire selon qu’il s’adresse à l’électorat de droite ou à celui de gauche. Passage en revue de ses contradictions à neuf semaines du premier tour.

Le Décodex évolue, dix questions pour comprendre notre démarche Notre outil pour aider les lecteurs à repérer les sites diffusant régulièrement de fausses informations évolue après sa mise en place en février. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Après un lancement initial au début de février, Le Monde met en ligne, jeudi 16 mars, une nouvelle version du Décodex, un outil gratuit pour aider nos lecteurs à se repérer dans un univers où circulent de plus en plus de fausses informations. » Macron : 3,6 millions d’euros de revenus, patrimoine négatif ! Nous allons nous intéresser aujourd’hui à un lièvre détecté par l’indispensable Canard enchaîné (bravo à lui, qui a bien défriché et m’a donné l’idée de creuser un peu)Je précise bien qu’il s’agit d’un travail d’amateur sans prétention – qui vise simplement à aiguillonner quelques journalistes. (c’est bien le but de les rendre publics sur Internet)Emmanuel Macron serait-il très très dépensier – ce qui expliquerait alors son regard positif sur les rêves de devenir milliardaire ?Ou aurait-il des actifs qu’il a oublié de déclarer ? Nous n’en savons rien du tout, disons le clairement par prudence. (Billet édité) Emmanuel Macron a donc déclaré : «Vous me faites pas peur avec vos t-shirts.

La leçon du CETA ? Trop de démocratie ! Ils sont formidables ! Ils sont fous ! « L’Union européenne ne peut à nouveau aller de l’avant que si elle continue à s’appuyer sur le soutien de ses citoyens. » C’était hier. C’était il y a quatre mois. Juste après le Brexit. Pour être heureux, oubliez-vous! De nos états de conscience les plus troubles à la régulation de l'écosystème bactérien de nos intestins, la quête du bien-être qui nous obnubile est-elle en train de tourner au cauchemar? C’est l’hypothèse avancée par Carl Cedeström et André Spicer, deux professeurs d’économie, l’un Suédois et l’autre Néo-zélandais –ce qui leur donne une certaine autorité en la matière– dans un essai sarcastique paru en avril, Le syndrome du bien-être. Les deux auteurs se demandent pourquoi «bien se nourrir est devenu une activité qui confine à la paranoïa», pourquoi la méditation pleine conscience et la gym sont prescrits aux cadres dirigeants sur encouragement (voire injonction) des DRH, ce qui motive les adeptes de la quantification de soi qui mesurent et enregistrent leurs moindres activités physiques, ou encore comment la pratique du sport amateur s’est transformée en une gestion de l’hygiène de vie jadis réservée aux athlètes olympiques.

Le Décodex du Monde : entre inquisition et 1984 @gorioPourriez-vous nous raconter les méthodes russes de censure, la prison pour certains journalistes, la pression économique sur les médias indépendants Je ne sais pas s’il y a censure en Russie, mais ce que je sais c’est qu’a la Tv russe on peut voir un débat contradictoire sur le 11 Septembre, alors qu’en France quand on « organise » un pseudo-débat sur l’affaire, on invite 2 neuneus qui ne connaissent pas trop leur sujet, et surtout on refuse d’inviter 2 experts, et on met les deux saltimbanques devant 3 journalistes habitués a en découdre. Et quand les deux « artistes » comprennent qu’ils risquent leur carrière, ils se dépêchent de minimiser leurs propos.

Union européenne. Qui paye quoi ? Quels sont les principaux contributeurs au budget de l’Union ? Et les principaux bénéficiaires ? A quoi sert l’argent ? Un enjeu non-négligeable des élections présidentielles: la lutte contre les fausses informations “Fake News” via pixabay – Domaine public La propagation de fausses informations a eu un impact certain sur les élections présidentielles américaines de 2016. La probabilité que les ‘fakes news’ influencent aussi les élections présidentielles 2017 est prise très aux sérieux dans les médias et les bureaux de campagne des candidats. Pour se faire, de nombreuses initiatives ont vu le jour pour aider le grand public à faire la part des choses entre les nouvelles vérifiées et les instruments de propagande ayant pour but de nuire. Decodex est un outil numérique créé par l'équipe des décodeurs du journal Le Monde et qui a pour but de permettre aux internautes de classer les sites selon leur degré de fiabilité. L'outil se présente à la fois comme un moteur de recherche ou une extension sur les navigateurs tels que Chrome ou Firefox.

» Les justifications du Monde pour censurer ce site (UPR, Syrie…) I. Alep II.

Related: