background preloader

Comprendre la crise des migrants en Europe en cartes, graphiques et vidéos

Comprendre la crise des migrants en Europe en cartes, graphiques et vidéos
En cette journée internationale des migrants, sélection des éléments graphiques réalisés par « Le Monde » pour comprendre la crise des migrants en Europe. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano et Les Décodeurs 18 décembre, journée internationale des migrants. Un drame quotidien qui se joue simultanément à toutes les frontières et sur toutes les routes d’Europe, un défi d’accueil inédit pour l’Union européenne, une source intarissable d’indignations, de polémiques et de propositions pour la classe politique et les commentateurs : comment rendre compte de la crise des migrants qui secoue notre continent depuis 2014 ? Des pays d’origine des migrants jusqu’à l’accueil final des réfugiés, en passant par les périlleuses routes de la migration, voici vingt cartes, graphiques et vidéos produites par Le Monde pour comprendre la situation. 1. D’où viennent les migrants ? 2 Les routes Par où passent les migrants ? Lire Migrants : quand l’Europe s’emmure 3. 4. Comment meurent les migrants ?

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/04/comprendre-la-crise-des-migrants-en-europe-en-cartes-graphiques-et-videos_4745981_4355770.html

Related:  valeri56000Migrants EuropeMigrationMigrantsmigration

Une éthique du reportage Rappelons d’abord les « balises » posées de manière générale à la Presse et aux journalistes. La loi Depuis deux siècles, multiples interdictions et sanctions pour « délits de presse ». Cela va de la publication d’articles touchant les secrets de défense nationale et l’apologie des crimes de guerre au compte rendu des procès de mineurs ; de la démoralisation de l’enfance et de la jeunesse aux informations « dangereuses pour la morale, la vie familiale, la santé publique » ; des offenses aux chefs de l’État, souverains étrangers, corps constitués, magistrats et fonctionnaires à la diffamation, l’injure, l’outrage aux bonnes moeurs... Une jurisprudence nourrie par des centaines de procès apporte à ces termes assez généraux et flous, des précisions ponctuelles qui reflètent - à travers l’interprétation du texte législatif - l’évolution de la société et de ses conceptions.

Le drame des migrants en Méditerranée est aussi le drame de l’Erythrée Comment un petit pays de 3,5 millions d’habitants de la Corne de l’Afrique a-t-il pu devenir le deuxième «pourvoyeur» de migrants pour l’Europe via la Méditerranée? C’est l’histoire tragique de l’Erythrée. Depuis le début de l’année 2015, sur un total de 36.390 migrants qui sont arrivés sains et saufs en Europe, 3.363 étaient Erythréens, selon les chiffres du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) révélés mardi 21 avril par la porte-parole de l’organisation. C’est plus que n’importe quel autre pays, si l'on excepte la Syrie (8.865 réfugiés). Les enfants d’immigrés s’intègrent, mais restent victimes du chômage et de la discrimination LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maryline Baumard Du premier pied posé en France par un immigré à l’installation dans la vie adulte de ses enfants s’écrit une histoire d’intégration. Pour comprendre ce processus, qui transforme en Français un nouveau venu et sa descendance, mais aussi pour en repérer les blocages, une équipe de 22 chercheurs de l’Institut national d’études démographiques (INED) et de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) ont scruté les vies de 8 300 immigrés issus de sept vagues d’entrées successives. Ils les ont comparées à celles de 8 200 de leurs descendants et à des Français sans ascendance étrangère.

Qu'est ce qu'un migrant ? - Le terme “migrant” doit être utilisé avec précaution, car il n’est dénué ni d’idéologie, ni d’ambiguïté. Il arrive qu’il serve à opérer un tri entre les personnes qui quittent leur pays selon les causes supposées de leur départ. Les “migrants” feraient ce choix pour des raisons économiques, quand les réfugiés ou les demandeurs d’asile y seraient forcés pour des motifs politiques. Or les contraintes économiques et politiques se confondent souvent, et la distinction entre différentes catégories de “migrants” est généralement arbitraire. S’il n’existe, au niveau international, aucune définition juridique du concept de “migrant”, les définitions suivantes recueillent un relatif consensus. Migrant international : Toute personne qui vit de façon temporaire ou permanente dans un pays dans lequel il n’est pas né et qui a acquis d’importants liens sociaux avec ce pays [UNESCO].

«J’ai vu un homme mourir, des filles se prostituer pour de la nourriture» «J’ai vu un homme mourir, des filles se prostituer pour de la nourriture» «Dps q j ss rrv c, l y trs jrs, j’crs n lvr. J vdrs q’l st pbl pr q cx q snt ncr pys schnt ql pnt ç t dr. Poltredoù ar Bed nevez: Abdirisaak "un Somalien à Paris" Le destin bouleversant des migrants vers l'Europe Je me suis toujours intéressé aux questions relatives à l'immigration, aux diasporas, à l'exil. En 2001, je m'étais rendu à Sangatte où des centaines de clandestins venus d'Afghanistan, du Pakistan, d'Iran et d'ailleurs, échouaient dans le Centre de la Croix Rouge Internationale dans l'espoir de franchir la Manche vers l'Angleterre. A la nuit tombante, ils sortaient, tels de véritables fantômes errant, vers la ville ou vers le port pour tenter de se glisser dans un camion ou dans un bateau.

Migrants : le parcours étonnant d'un réfugié syrien, pianiste des camps Il chante et joue avec la même passion dans un magasin de piano à Dortmund (Allemagne). Ayham Ahmed est maintenant loin de la Syrie où ses notes ont longtemps résonné au milieu du chaos, dans un camp de réfugiés. Ses vidéos, où il joue dans les rues dévastées de Yarmouk, ont fait le tour du monde. “Le terme colonial d’‘assimilation’ est extrêmement agressif envers les migrants”, Didier Daeninckx Assimilation ou intégration ? A l'heure où le vocabulaire colonial revient hanter le débat politique, Didier Daeninckx publie un livre qui s'attaque au mythe des bienfaits de la colonisation en matière scolaire. L'écrivain nous parle de “L'Ecole des colonies”. Qu'enseignait-on dans les écoles des colonies, en Algérie, en Afrique sub-saharienne, en Asie, aux Antilles, quand l'empire français pesait 11 millions de kilomètres carrés et 48 millions d'habitants ? Quel était le pourcentage d'enfants indigènes scolarisés ? Que cherchait-on à former : des citoyens, une élite, de bons et loyaux serviteurs ?

POURQUOI QUITTENT-ILS LEUR PAYS ? L’immigration n’est pas un phénomène nouveau Des mouvements migratoires ont toujours existé entre les pays sahéliens et le Maghreb en général ; mais il s’agissait surtout de Maliens, de Nigériens et de Tchadiens, qui s’y rendaient pour des travaux saisonniers, et parfois, pour s’y installer. Mais aujourd’hui, le but a changé : il s’agit d’aller plus loin… en Europe. Le système des visas pour accéder aux pays européens, la difficulté pour les obtenir, et la création de l’espace Schengen, ont contribué au développement de filières migratoires clandestines, surtout en Algérie et au Maroc.

Jeune, éduqué, vulnérable… portrait-robot du migrant au Niger Les données recueillies par les camps de transit au Niger, qui veulent promouvoir des « alternatives à la migration », permettent de mieux cerner le profil des migrants. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Après le verrouillage de la route migratoire des Balkans, les Européens veulent s’atteler au casse-tête de l’axe de la Méditerranée centrale. Parmi les propositions mises sur la table par la Commission européenne, des centres de « transit » chargés de retenir les migrants avant qu’ils n’entament la traversée vers l’Europe. Une solution qu’on retrouvait dans le programme d’Emmanuel Macron : « Nous développerons des actions et des projets dans les principaux pays de départ et de transit des migrants, de manière complémentaire et additionnelle à notre aide au développement, en appuyant également l’installation de points de contrôle dans ces pays avant l’arrivée dans l’UE, l’aide à la lutte contre les passeurs et le retour des migrants non autorisés à entrer dans l’UE. »

Bruno Catalano @Marseille #Art #sculpture Le sculpteur marseillais Bruno Catalano sublime et transcende les déchirures des corps comme pour mieux sonder l’âme humaine. Né près de Casablanca, au début des années soixante, c’est à l’âge de dix ans que Bruno Catalano quitte le Maroc pour embarquer vers France et s’installe avec sa famille à Marseille. Le jeune garçon, impatient de découvrir la métropole, vit sans grande anxiété ce déracinement et semble s’adapter facilement à son nouveau milieu, même si parfois ses jeunes camarades d’école lui rappellent qu’il n’est pas du pays… Dyslexique, il passe néanmoins avec succès un CAP d’électro-mécanicien et commence alors à travailler dans le monde ouvrier, en tant qu’électricien, sans enthousiasme particulier, ni grande passion. « Dans mon travail, je suis toujours à la recherche du mouvement et de l’expression des sentiments, je fais sortir de l’inertie la forme et la cire pour leur donner vie.

Maxime, Vaudano, Les décodeurs, Le Monde, 4 septembre 2009 DOSSIER Un drame quotidien qui se joue simultanément à toutes les frontières et sur toutes les routes d’Europe, un défi d’accueil inédit pour l’Union européenne, une source intarissable d’indignations, de polémiques et de propositions pour la classe politique et les commentateurs : comment rendre compte de la crise des migrants qui secoue notre continent depuis 2014, s’intensifiant chaque jour depuis cet été 
(Présentation éditeur) by museeimmigration Sep 11

Related:  crise migratoire