background preloader

Les deux albums d'Auschwitz

Les deux albums d'Auschwitz
Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Conception Olivier Martzloff, Cyril Roy, Vianney Sicard, David Tessier Développement Olivier Martzloff, Vianney Sicard Création graphique David Tessier Sound Design David Tessier Infographie Aurélie Jaumouille Montage vidéo et encodage Bernard Taillat Analyses des photos Album d’Auschwitz : Marcello Pezzetti, Sabine Zeitoun (sauf photos 26 : Alexandre Bande) Sur les photographies présentées ici, des personnes ont pu être identifiées grâce aux chercheurs de l’Institut Yad Vashem de Jérusalem. Album de Höcker : USHMM, traduction Peggy Frankston, Cyril Roy. Notices historiques et fiches pédagogiques Alexandre Bande, Gilles Gaudin, Emmanuelle Hamon, Danielle Simon Voix Hélène Archereau Interview Lili Jacob Les interviews de Lili (Jacob) Meier (1996) sont issues des archives de l’USC Shoah Foundation. Ce site respecte le droit d'auteur.

https://www.reseau-canope.fr/les-2-albums-auschwitz/

Related:  Le génocide des Juifs et des tziganesSeconde Guerre mondialeShoahGuerres MondialesShoah - Enseignement

Collection Sur les lieux : Auschwitz-Birkenau, conserver les camps de la mort Un documentaire de Dominique Prusak et François Teste L'arrivée à Birkenau François Teste © Radio France Auschwitz-Birkenau est à la fois un camp de concentration et d’extermination situé à côté de la ville d’Oswiecim, en Pologne, entre Cracovie et Katowice. 1 100 000 morts dont 960 000 Juifs. Le 27 janvier 1945 l’armée russe pénètre dans le camp d’Auschwitz-Birkenau évacué quelques jours auparavant par les allemands qui abandonnent sur place 7500 déportés trop faibles pour marcher. 27 janvier 2015, 70 ans plus tard, le camp d’Auschiwtz-Birkenau: 200 hectares, 155 bâtiments, 13 km d’enceintes, 250 m d’archives, 43.000 photos, 110.000 chaussures, 3.800 valises, 12.000 batteries de cuisine, 260 châles de prières, 470 prothèses orthopédiques, 40 kg de lunettes, 2 tonnes de cheveux, 6.000 objets d’art, 1 poupée. Jusqu’à présent, les témoins oculaires étaient les premiers vecteurs de la mémoire.

La Seconde Guerre mondiale (1939-1945) La marche à la guerre En Europe arrivée au pouvoir de Mussolini et d’Hitler, remilitarisation de la Rhénanie 1936, l’Anschluss 1938, Conférence de Munich 1938, pacte germano-soviétique 1939. En Asie protectorat du Japon sur la Mandchourie 1931, offensive japonaise sur la Chine 1937. La guerre en Europe 1939 - mai 1941

Les Einsatzgruppen, la Shoah par balles - Apocalypse, la seconde guerre mondiale Chargement de la playlist en cours... Les Einsatzgruppen aussi appelés escadrons de la mort sont des unités mobiles d'éxécution mises en place par Himmler et Heydrich dès 1939 après l'Anschluss. Les Einsatzgruppen (traduit en français par groupe d'intervention), étaient principalement composés de SS, de policiers et de soldats de la Wermacht qui raflaient les Juifs, les Tsiganes et plus généralement tous les adversaires politiques ou ennemis raciaux . Ils les emmènaient dans les bois et leur donnaient à chacun une pelle pour creuser leur tombe. À Babi Yar, près de Kiev, les SS font aménager un ravin où ils exécutent en deux jours 33 771 Juifs, des hommes, des femmes et des enfants. Le meurtre prémédité et de sang-froid d'un million de Juifs portera le nom de Shoah par balles.

Sambre Rouge 14-18 – L’invasion de Charleroi Le 22 août 1914. Charleroi incendiée. Morts, pillages et désolation. L’invasion allemande de la Belgique a commencé le 4 août 1914. Les villes belges, Liège, Dinant, Namur, tombent, l’une après l’autre. Il y a 50 ans, le «Procès de Francfort»-Auschwitz Entretien avec Gerhard Wiese conduit par Daniel Bonnard La salle du procès, Haus Gallus, à Francfort A l’occasion des 50 ans du « Procès de Francfort » (1963-1965) contre le personnel du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz, nous publions un entretien avec Gerhard Wiese, qui était membre de l’accusation. Il revient sur ce procès, son déroulement et les questions soulevées par la traduction en justice – dans les conditions particulières des années 1960 – des criminels nazis. Se souvenir d’Auschwitz, sur France Info Ginette Kolinka, portée par ses souvenirs, arpente Auschwitz-Birkenau pour les 70 ans de la libération du camp. La visite bouleversante de cette rescapée est à écouter sur France Info. Soixante-dix ans ont passé, mais elle décrit son calvaire avec une précision photo­graphique.

Carte animée : génocide SGM Cette carte fait partie d’un ensemble de 15 cartes animées portant sur La Seconde Guerre mondiale 1939-1945 L’antisémitisme d’Hitler et de son régime se radicalise au cours de la Seconde Guerre mondiale et, dans la terminologie nazie, le mot Entfernung (éloignement) qui désigne le projet d’expulser les populations juives est remplacé par le mot Endlösung (solution finale). L’occupation qui suit l’invasion de la Pologne au mois de septembre 1939 est d’une extrême brutalité : les élites polonaises sont massacrées de façon planifiée et les communautés juives sont progressivement confinées dans des ghettos. Le premier est créé à Piotrkow dès le moi d’octobre 1939, puis leur nombre se multiplie rapidement. Une exploitation en classe de la BD "Maus" d’Art Spiegelman Maus d’Art Spiegelman Art spiegelman est un auteur de bande dessinée américain qui propose en 1986 une histoire, "MAUS" racontant la vie de sa famille pendant l’holocauste. Art Spiegelman a utilisé les propos de son père. Il obtient d’ailleurs un prix Pulitzer spécial pour cette oeuvre. Fabrice Cayot propose d’utiliser en classe (lycée) quelques pages de l’oeuvre pour expliquer les chambres à gaz. L’utilisation de Maus en classe de 3e

Related:  2nde guerre mondiale