background preloader

Tourisme gastronomique: la cuisine promotionnelle - Réseau de veille en tourisme

Tourisme gastronomique: la cuisine promotionnelle - Réseau de veille en tourisme
La popularité du tourisme gastronomique n’est plus à démontrer; un véritable déluge de promotions, de blogues et de magazines alléchants le prouve. Les voyageurs sont toujours plus conscientisés par la qualité, la provenance et la préparation des aliments et cherchent des destinations où ils pourront goûter aux saveurs propres à la région ou au pays. Que ce soit pour la pure gastronomie, l’agrotourisme ou une expérience spa, quelques bonnes pratiques méritent d’être soulignées. Subdivisé en plusieurs niches, le tourisme gastronomique est difficile à définir et à analyser, sans compter que chacun y va de son interprétation. Celle de l’International Culinary Tourism Association est simple et inspirante: «la recherche d’expériences gustatives uniques et mémorables». Parallèlement, le touriste gastronome est tout aussi difficile à cerner et donc à dénombrer. Quelques exemples de niches de tourisme gastronomique: Un partenariat audacieux Un centre de villégiature axé sur l’agriculture

http://veilletourisme.ca/2010/05/31/tourisme-gastronomique-la-cuisine-promotionnelle/

Related:  EPE tourisme gastronomiqueLe tourisme gastronomiquemarie_vdlbuleuse

L'impact de la gastronomie sur le tourisme La gastronomie est devenue un des piliers du marketing touristique. Plus d'un touriste international sur trois (35 %) choisit une destination en fonction d'une demi-douzaine de critères au sein desquels le «bien manger» occupe une place privilégiée. Et pour 5% des voyageurs, c'est même le seul critère de référence. Pour les restaurateurs et les hôteliers, ces touristes gastronomes sont des cibles de choix, parce qu'ils bénéficient de revenus supérieurs à la moyenne et qu'ils ne regardent pas à la dépense. Pour prendre le train en marche, Montréal s'est joint, l'an dernier, au Réseau des villes gourmandes créé à l'initiative de Lyon. Parmi les 24 membres fondateurs, on retrouve aussi Barcelone, Bruxelles, Osaka, Lausanne, Canton...

» Le tourisme durable par la voie culinaire La gastronomie est devenue un élément indispensable pour connaître la culture et le mode de vie d’un territoire. Elle englobe quelques dimensions du tourisme d’aujourd’hui: respect des cultures et des traditions, mode de vie sain, authenticité, durabilité, expérience. Elle représente également une occasion de revitaliser et de diversifier l’offre touristique, de promouvoir le développement économique local, d’impliquer des professionnels de différents secteurs et d’ouvrir de nouvelles voies au secteur primaire. Du mouvement Slow Food à la certification Fourchette bleue, les valeurs préconisées par le tourisme durable s’apprécient même à la table!

Stratégies de promotion gastronomique associées au tourisme dans des zones gé... Récemment, les conséquences importantes de la consommation de produits alimentaires sur les lieux touristiques ont été reconnues et ont donné lieu à des débats (Mak et ali, 2012). La consommation de nourriture, en particulier en dehors de chez soi, est une expérience sensorielle agréable qui constitue un « facteur d’attraction » et un instrument de marketing et de merchandising qui n’est pas à sous-estimer (Kivala, 2006). La gastronomie est un élément essentiel des voyages touristiques (Bessière, 1998) si l’on considère qu’environ un tiers des dépenses globales des touristes est consacrée aux produits alimentaires (Hall et Sharples, 2004 ; Telfer et Wall, 1996). On peut ainsi affirmer que le tourisme gastronomique pourrait aujourd’hui constituer un secteur en développement au sein du marché mondial du tourisme (Antonioli Corigliano, 2002). L’étude de cas a été menée dans deux territoires de Catalogne et d’Écosse. Tableau 1.

Voyager pour goûter le monde : essor du tourisme culinaire On ne parle pas ici de tourisme gastronomique, un tourisme élitiste qui amène les bien nantis bien vêtus, d’un étoilé Michelin à l’autre. Non, il s’agit d’une nouvelle forme de tourisme qui permet de découvrir les produits locaux et de goûter les spécialités régionales. Dans cette mouvance, les marchés deviennent des attractions touristiques d’autant plus intéressantes qu’ils permettent le contact avec la population. Le touriste culinaire voyage pour manger. Comme le soulignaient Amélie Racine et Maïthé Levasseur dans Le tourisme durable par la voie culinaire, paru en décembre dernier dans veilletourisme.ca, « la gastronomie est devenue un élément indispensable pour connaître la culture et le mode de vie d’un territoire. » Elles citent le Global Report on Food Tourism de l’OMT selon lequel « la popularité du tourisme culinaire résulte de la croissance des offres de qualité et de la consolidation d’un marché distinct ». L’Italie et la France dans le peloton de tête

Les labels gastronomiques et vignobles AOC, Label Rouge, AB… Comment s’y retrouver ? Que signifient ces sigles ? Petit guide pour un voyage gastronomique en France réussi ! Les labels garants de l’origine L’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) est un label officiel français, certifiant un produit dont toutes les étapes de fabrication sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même zone géographique, c’est ce savoir-faire qui donne ses caractéristiques au produit. Atout France - Distinctions et labels La qualité des prestations est une des principales motivations d’achat de la clientèle touristique nationale et internationale. Renforcer et améliorer la qualité de l’offre touristique constituent un élément fort pour développer l’attractivité et garantir la compétitivité de la destination France. La France se caractérise par une multitude de labels ou démarches qualité, mis en œuvre par des réseaux volontaires, des chaînes intégrées, des organisations professionnelles, des associations, des organismes de certification, etc. … L’ensemble de ces processus recouvre des appellations elles-mêmes diverses (chartes, labels, certifications, qualifications …), qui ne reposent ni sur les mêmes exigences ni sur les mêmes modalités. C’est dans ce contexte qu’a été initié en 2003 le Plan Qualité Tourisme. © Atout France / Cedric Helsly

Site officiel du tourisme en France La gastronomie française est renommée dans le monde entier pour sa qualité et sa diversité. Fruit d’un héritage séculaire d’exception, elle est pourtant en constante évolution grâce à des chefs qui ne cessent de la revisiter afin de toujours plus nous surprendre et nous satisfaire. Du Nord à la Provence, de la Bretagne à l’Alsace, en passant par la Bourgogne, le sud-ouest, ou encore la Corse, découvrez toute la diversité et la richesse des territoires français à travers leur gastronomie. Chaque région de France vous invite à déguster ses spécialités dans des moments de partage et de convivialité, à l’image du repas gastronomique des Français, inscrit au patrimoine immatériel de l’Humanité par l’UNESCO depuis 2010. Expérimentez l’art-de-vivre à la française et enrichissez votre séjour de rencontres avec les producteurs sur les marchés locaux, ou auprès de chefs français qui transmettent au quotidien leur passion et amour de leur métier, de la cuisine à votre assiette.

Profil des touristes culinaires - Veilletourisme.ca World Food Travel Association (WFTA) a mené une enquête de février à avril 2016 auprès de 2527 voyageurs d’agrément résidant dans dix pays différents pour mieux comprendre le paysage du tourisme culinaire et le profil de ses adhérents. Ces pays sont l’Australie, la Chine, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Irlande, le Mexique, l’Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis. Les résultats permettent de tirer plusieurs observations, mais ne sont néanmoins pas représentatifs de la population mondiale (voir la note méthodologique au bas de cette analyse). La WFTA définit les touristes culinaires ainsi : des touristes d’agrément ayant d’une part participé à des expériences uniques et mémorables liées à la nourriture ou aux boissons lors d’un récent voyage et pour qui d’autre part, ces activités sont une motivation principale dans le choix d’une destination.

Le Tourisme Gastronomique Bat Son Plein Auprès Des Voyageurs Français Selon Expedia.fr Communiqué de presse 7 Français sur 9 aiment chercher des événements gastronomiques à visiter 9 voyageurs français sur 10 aiment s’aventurer et goûter aux spécialités locales Les Français classés troisièmes des Européens les moins généreux en pourboire derrière les Britanniques et les Allemands (2e et 1e places respectivement) Paris, le 31 mai 2016 – L’agence de voyage en ligne, Expedia.fr, a interrogé 14000 Européens à travers 14 pays, dont la France, sur l’importance donnée à la gastronomie avant et pendant leurs vacances*.

I- LA GASTRONOMIE REFLET DE L'IDENTITE 1-Empreinte sociale et culturelle de la gastronomie. La gastronomie représente plus largement le patrimoine culturel d’un pays. Ainsi, la façon de manger que ce soit assis sur une chaise, avec une fourchette et un couteau, des baguettes ou encore ses mains est le miroir de l’identité culturel d’une société. Par l’étude de la cuisine d’un pays, la situation géographique, démographique, économique et même sociale apparaît clairement. Le modèle alimentaire français est une véritable institution. Notre modèle alimentaire français, tel qu'on peut le définir aujourd'hui, repose principalement sur trois critères : le primât du goût, des pratiques sociales de convivialité et des règles conditionnant la prise alimentaire.

Le tourisme culinaire dans l'offre des voyagistes - Veilletourisme.ca L’Adventure Travel Trade Association (ATTA) a mené un sondage en juillet 2015 auprès de 281 acteurs du réseau de distribution provenant de 54 pays (dont 44 % d’Amérique du Nord) et spécialisés dans le tourisme d’aventure. L’objectif était de mesurer l’importance de l’offre culinaire dans leurs produits. Un intérêt marqué pour le tourisme culinaire Les acteurs du tourisme d’aventure participant au sondage sont principalement des voyagistes et des réceptifs (80 %), mais aussi des agents de voyages (7 %) et des fournisseurs de services touristiques (4 %). Ils estiment à 50 % la part de leur clientèle intéressée par des activités culinaires lors de leur circuit, en particulier celle ayant de 51 à 60 ans. Plus de la moitié (55 %) des voyagistes et des réceptifs ont intégré des expériences culinaires dans certaines de leurs offres.

Related: