background preloader

Gaz de schiste : un engouement mondial, mais beaucoup de doutes

Gaz de schiste : un engouement mondial, mais beaucoup de doutes
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Va-t-on vers un âge d'or du gaz de schiste ? La question est ouverte, alors que le boom des hydrocarbures non conventionnels en Amérique du Nord bouscule la donne énergétique planétaire en affaiblissant la domination des producteurs traditionnels, comme le Moyen-Orient ou la Russie. L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit ainsi que d'ici à 2035, le gaz non conventionnel (dont le gaz de schiste) fournira près de 30 % de la production gazière mondiale, contre 16 % en 2011. Pourtant, si de nombreux pays procèdent à des prospections et des évaluations de leurs réserves, seuls les Etats-Unis se sont aujourd'hui engouffrés dans une exploitation à grande échelle de cette ressource tant prometteuse que décriée. Voir notre visuel interactif : Gaz et pétrole de schiste, des positions diverses Amérique du Nord Lancée il y a plusieurs décennies, l'exploitation des gaz de schiste a explosé aux Etats-Unis au milieu des années 2000. Europe Asie

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/12/21/gaz-de-schiste-un-engouement-mondial-mais-beaucoup-de-doutes_1809052_3244.html

Related:  sp.marie.soupier

Des réserves considérables Des besoins énergétiques croissants L’accroissement de la population et le dynamisme des économies des pays émergents engendrent des demandes énergétiques croissantes à l’échelle mondiale. Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), les besoins en énergie devraient augmenter de 40 à 50 % d’ici 2030. Gaz de schiste : une "opportunité importante", selon Total - Economie Le gaz de schiste sera-t-il l'énergie de demain ? Selon le quotidien Les Echos, Total est en tout cas à la recherche de partenaires pour explorer le sud-est de la France à la recherche de ce gaz. Le quotidien cite un document interne que le groupe pétrolier a envoyé aux compagnies susceptibles d'être intéressées et où il précise avoir identifié un site "à haut potentiel".

Les Américains divisés sur le "fracking" Si l'extraordinaire enjeu de l'indépendance énergétique des Etats unis donne aux partisans américains de l'exploitation du pétrole et du gaz de schiste ("shale oil and gas") un poids politique et financier considérable, le pays n'est pas unanimement acquis à l'idée qui voudrait que ce "miracle" ne pose aucun problème d'ordre environnemental ou économique. Ainsi, l'organisation écologiste Sierra Club fait campagne pour amener l'administration Obama à édicter une règlementation plus stricte d'un secteur qu'elle qualifie de "sale, dangereux et incontrôlable". Sorti en 2010, le documentaire de Josh Fox intitulé Gasland a marqué les esprits, notamment la scène montrant l'eau s'enflammant des robinets à Dimock (Pennsylvanie), où est extrait le gaz de schiste.

Communiqué Amicale des Foreurs - Oui, les gaz de schiste peuvent... - Europétrole Partager sur Facebook Oui, les gaz de schiste peuvent contribuer au redressement productif !édité le 14/09/2012 Réindustrialisation et redressement productif : deux mots magiques déclamés par le nouveau gouvernement à cor et à cri face à une situation économique française sinistrée et une industrie exsangue, dans des domaines aussi stratégiques que sont la sidérurgie, la chimie, la pétrochimie, le bois, le cuir… Pire encore, des fleurons de l’industrie française comme les chantiers navals, l’automobile et les forages pétroliers se retrouvent fragilisés par la crise et certains choix stratégiques hasardeux. Le débat – ou plutôt le non débat – autour des gaz de schiste est selon nous symptomatique de cette situation. On ne présente plus l’exemple américain, où la production des hydrocarbures de schiste a permis la création de centaines de milliers d’emplois, a divisé le prix du gaz par deux et a redynamisé toute une industrie moteur de croissance.

Le gaz de schiste : géologie, exploitation, avantages et inconvénients Pierre Thomas Laboratoire de Géologie de Lyon / ENS Lyon Olivier Dequincey ENS Lyon / DGESCO Gaz de schiste : la fin LE MONDE | • Mis à jour le | Par Hervé Kempf Ah, les miracles promis par le gaz de schiste, "la manne extraordinaire sous nos pieds" vantée par la patronne du Medef, la promesse d'une Amérique indépendante pour cent ans ! Ô, châteaux en Espagne, lubies fantasmagoriques, rêves insensés ! Mais le songe creux d'une énergie inépuisable s'évapore comme le méthane, les faits commencent à dissiper les discours mensongers de ceux qui ne veulent rien changer. Le 8 mai, on a appris que deux compagnies gazières, Talisman Energy et Marathon Oil, se retiraient de l'exploration du gaz de schiste en Pologne. Pourquoi ?

La Grande-Bretagne autorise l'exploration de gaz de schiste Le gouvernement britannique a donné, jeudi 13 décembre, son autorisation à la reprise de forages exploratoires de gaz de schiste par fracturation hydraulique, mais en l'assortissant de nouveaux contrôles pour éviter les risques sismiques que peut causer cette technique controversée. Lire : "Graine de révolte au pays du gaz de schiste" "Le gaz de schiste représente une nouvelle ressource énergétique potentielle prometteuse pour le Royaume-Uni, qui peut contribuer significativement à notre sécurité énergétique en réduisant notre dépendance vis-à-vis du gaz importé", a expliqué le ministre chargé de l'énergie et du changement climatique, Edward Davey. Le libéral-démocrate a souligné que cette source d'énergie serait "particulièrement précieuse pour remplacer les ressources en déclin dans la mer du Nord" et permettrait de créer des emplois, de nouvelles recettes fiscales et encouragera l'économie.

Gaz de schiste, une opportunité manquée La mise au point aux Etats-Unis de nouvelles techniques extractives du gaz contenu dans la roche ‘mère’, le gaz de schiste (shale gas) a bouleversé le marché du gaz et peut être changé les perspectives énergétiques mondiales. Aux USA, la production de gaz a redémarré au point que l’autosuffisance est à nouveau atteinte, et les réserves à leur plus haut niveau depuis 1971 ; les terminaux d’importation sont menacés de mise au rebut anticipée, sauf éventuellement à servir à l’export ; les majors pétrolières, tout occupées à développer des gisements classiques dans le golfe persique, en Russie, etc. n’ont rien vu venir de la révolution technologique et se précipitent à coup de dizaines de milliards pour racheter des pionniers de l’exploitation du gaz de schiste. Les projets de relance de l’énergie atomique stoppent net.

Séquestrées de Cleveland : Ariel Castro inculpé de viols et enlèvements Un procureur américain a estimé, jeudi 9 mai, qu'Ariel Castro, inculpé pour la séquestration et le viol de trois jeunes femmes pendant dix ans à Cleveland, dans l'Ohio, avait commis un meurtre en interrompant des grossesses, et pourrait à ce titre encourir la peine de mort. "Le comté va requérir des charges pour chaque acte d'agression sexuelle et de tentative de meurtre, et pour chaque acte de meurtre aggravé qu'il a commis en interrompant des grossesses", a déclaré Timothy McGinty, le procureur du comté de Cuyahoga, dont fait partie Cleveland. Les autorités n'avaient pas confirmé jusqu'à présent les informations de presse selon lesquelles Ariel Castro aurait contraint les jeunes captives à avorter. Le ministère de la justice de l'Ohio a par ailleurs confirmé, vendredi, qu'Ariel Castro était bien le père de la fillette de 6 ans libérée lundi soir avec sa mère, Amanda Berry, et deux autres femmes, Gina DeJesus et Michelle Knight, grâce à l'aide d'un voisin.

Gaz de schistes : quelle rentabilité ? - Asteur Amérique Cet article fait suite à un article récent publié par Mathieu Auzanneau sur son blogue dans lequel il revient sur la question de la rentabilité des puits de gaz mise en doute par toute une série de courriel publiés par le New York Times. Son article « Bulles de gaz de schiste aux États-unis » explique que les perspectives de rentabilité et donc la rentabilité de l’exploitation des gaz de schistes américains est largement surestimée et que tout ceci ne serait qu’une bulle financière spéculative, une sorte de chaine de Ponzi gigantesque. En parcourant les documents du BAPE, la question de la rentabilité des gaz de schites est souvent évoquée, soit clairement, soit en filigrane.

GAZ DE SCHISTE, Avantages associés à l'exploitation des gaz de schiste Si l'exploitation des gaz de schiste fait l'objet de vives discussions, c'est que, à côté des inconvénients dont parlent tous les opposants, il y a aussi des avantages mis en avant par les partisans du développement de cette ressource énergétique. Un débat honnête se doit de signaler ces avantages pour pouvoir ensuite les mettre en balance avec les points négatifs. On peut citer les principaux : – Des avantages politiques, économiques et financiers. Séquestrées de Cleveland : des comportements suspects avaient été signalés à la police Pourquoi ? Comment ? Les Etats-Unis étaient sous le choc, mardi, quand ils ont pris connaissance du calvaire de trois jeunes femmes disparues depuis une dizaine d'années, à Cleveland dans l'Ohio (Nord), qui ont recouvré la liberté grâce à un voisin. Après la stupéfiante découverte, la police a arrêté trois frères, Ariel, Onil et Pedro Castro, âgés respectivement de 52, 50 et 54 ans, soupçonnés de séquestration.

Nouveaux éléments sur le triple kidnapping de Cleveland Le Monde.fr avec AFP et AP | • Mis à jour le Trois jeunes femmes disparues depuis une dizaine d'années ont été retrouvées en vie, lundi 6 mai, dans une maison de Cleveland, dans l'Ohio. Une petite fille âgée de 6 ans, née pendant leur captivité, a également été sauvée, a annoncé la police locale. Trois frères âgés d'une cinquantaine d'années ont été arrêtés lundi, a indiqué le chef de la police de Cleveland, mardi, lors d'une conférence de presse. Ariel Castro, le principal suspect, chauffeur de bus scolaire qui habitait dans cette maison, est âgé de 52 ans. Ses deux frères ont 50 et 54 ans.

Related: