background preloader

Lectures à voix haute

Facebook Twitter

L'oralité dans les contes : écrire pour mieux raconter et raconter pour mieux écrire. Par Adeline Fernandes, professeur au Collège Descartes, Le Blanc-Mesnil Séance 1 Chaque élève choisit individuellement une épreuve parmi celles que Dieu impose à Compère Lapin dans le texte étudié en classe : « Bon : retourne sur la terre, et dans huit jours, tu me rapporteras : une dent de Zamba, des poils de cochon marron, du lait de vache sauvage, une crotte de tigre, tout ça dans un petit coco d’Espagne où tu as déjà fait entrer une couleuvre et ses sept petits... ».

L'oralité dans les contes : écrire pour mieux raconter et raconter pour mieux écrire

Poèmes de la chute. Par Françoise Cahen, professeure au lycée Maximilien Perret d’Alfortville Comment le numérique peut-il vivifier une séquence sur la poésie ?

Poèmes de la chute

Nous essaierons ici de montrer comment, sous des formes diverses, le numérique, dans une seule séquence est un moyen de varier les activités et de rendre les élèves plus actifs. Il ne s’agit donc pas de détailler chaque cours de la séquence, ce qui constituerait un exposé trop long, mais de décrire uniquement l’insertion du numérique au quotidien dans cette séquence de travail, pour approfondir ce qu’il peut nous apporter. Claire Augé-Rabier : Réaliser un livre audio au lycée.

A l’Ecole, la rencontre entre la poésie et l’oral se fait essentiellement sous la forme de la récitation : un exercice qui instrumentalise quelque peu la poésie pour travailler les capacités de mémorisation.

Claire Augé-Rabier : Réaliser un livre audio au lycée

D’autres possibilités de rencontre existent pourtant, plus créatives et plus formatrices sans doute. Professeure de lettres au lycée Charles Chaplin à Décines dans l’académie de Lyon, Claire Augé-Rabier explore de nouvelles activités que facilite le numérique : ses élèves ont réalisé un livre audio rassemblant leurs lectures à voix haute d’un livre entier des « Contemplations » de Victor Hugo. Dans quel contexte ce projet de livre audio est-il né ? L’idée du livre audio n’a paradoxalement pas été l’idée clef d’un projet. Le livre audio : une ressource pour le français ?

Le livre audio constitue-t-il une ressource intéressante pour travailler autrement en français ?

Le livre audio : une ressource pour le français ?

C'est ce que démontre Marianne Hamon, professeure de lettres au collège La Reinetiere à Sainte-Luce-sur-Loire dans l'académie de Nantes. L'offre de livres audio, en CD ou en ligne, ne cesse de se développer : en faire écouter des extraits en classe présente selon elle de nombreux intérêts comme favoriser l'entrée en lecture des élèves, aider à la différenciation pédagogique, éclairer les enjeux d'un texte en analysant les choix de lecture … Yoan Fontaine présente une activité menée en 5ème au collège Bellevue de Loué : les élèves ont réalisé l'écriture collaborative d'un roman de chevalerie, puis l'ont enregistré pour créer un livre audio : « cette lecture conduit à retravailler les textes écrits pour les rendre plus efficaces », « Les élèves ont pu prendre conscience des effets que peut engendrer l'écriture.

Écouter des livres audio. Livre Audio "PAUCA MEAE" Ecouter, écrire et lire à haute voix en 6ème avec www.litteratureaudio.com, Audacity et Didapages. Scénario pédagogique proposé par Christophe Bondaz, professeur de lettres modernes au collège André Malraux de Dijon.

Ecouter, écrire et lire à haute voix en 6ème avec www.litteratureaudio.com, Audacity et Didapages

Dans le cadre d’une séquence consacrée aux contes de fées, il s’agit de permettre aux élèves d’écouter des contes, de les lire et d’exercer leurs compétences de lecteur à travers plusieurs activités qui les amènent à décomposer le processus holistique de la lecture (compréhension orale, création d’images mentales, prélèvement d’informations, reformulation, interprétation). Les TIC facilitent la mise en œuvre de l’activité et motivent les élèves. (Crédit photographique : Différentes scènes du conte de Charles Perrault, le Chat botté ; auteur : Imprimerie Oberthür ; numérisé par la Bibilothèque de Rennes ; Licence Creative Commons.) Pour consulter ce scénario pédagogique, conçu dans le cadre des Travaux Académiques Mutualisés (TRaAM) par Christophe Bondaz, professeur de lettres modernes au collège André Malraux de Dijon (21), cliquez sur le lien :

Lecture partagée d'un conte CM - 6ème.  Ponctuation et oral. Le contexte pédagogique Les élèves de sixième prennent très vite conscience que la compréhension d'un texte proposé est très dépendante de la lecture qui en est faite.

 Ponctuation et oral

Seuls, ils peinent, cette lecture prise en charge par leur professeur, la compréhension devient plus aisée. Lorsque les élèves sont interrogés en lecture, ils négligent souvent de prendre en compte avec rigueur la ponctuation. Or celle-ci permet d'établir des liens logiques au sein même de la phrase mais également au niveau textuel parce qu'elle apporte une cohérence à l'ensemble. C'est dans cette mesure que l'on peut considérer la ponctuation comme une grammaire de l'oral, elle structure le propos et met en évidence les relations logiques qui donnent sens à l'énoncé. La mise en oeuvre Ce travail a été mené sur une classe de sixième, sur un créneau d’une heure en demi groupe par quinzaine, pendant une période de 6 semaines. Liberté Sur mes cahiers d'écolierSur mon pupitre et les arbresSur le sable de neigeJ'écris ton nom. Anthologie poétique. Collège de Mehun - Anthologie sonore.  Travailler la lecture à voix haute.

I- Le contexte pédagogique.

 Travailler la lecture à voix haute

Lecture expressive d'une fable.