background preloader

Connaissance du judaïsme

Facebook Twitter

Culture juive en Europe de l'Est

Culture juive. Comment transmettre le souvenir de la Choa ? Par le chant !

Comment transmettre le souvenir de la Choa ?

« Si Homère n’avait pas écrit, nous souviendrions-nous de Troie ? Qui aurait entendu parler de Guernica, ce petit village de rien, s’il n’y avait eu le tableau de Picasso ? Qui aurait transmis ce qu’a transmis Giacometti sans en avoir conscience avec cet homme décharné marchant vers l’inconnu ? Dix commandements - Scoutopedia, l'Encyclopédie scoute ! Le Décalogue, les Dix Paroles, les dix Commandements Le mot qui désigne les Dix Commandements en hébreu est "Assérèt haDibrote".

Dix commandements - Scoutopedia, l'Encyclopédie scoute !

La racine de ce mot est "dabar" qui signifie commandement. L'expression biblique est "Essré haDévarim", Dix Paroles. Amitié Judéo-chrétienne de France - AJCF. Le 23 novembre 2015 au Collège des Bernardins, à Paris, la "Déclaration pour le jubilé de fraternité à venir", signée par diverses personnalités du monde juif français ( Jean-François Bensahel, rabbin Philippe Haddad, rabbin Rivon Krygier, Raphy Marciano, Franklin Rausky), a été remise par le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, à Son Eminence le Cardinal André Vingt-Trois, Archevêque de Paris et à Monsieur le Pasteur François Clavairoly, Président de la Fédération Protestante de France.

Amitié Judéo-chrétienne de France - AJCF

Voici le texte de cette déclaration ainsi que l’enregistrement vidéo de cette soirée : Déclaration pour le Jubilé de fraternité à venir Une nouvelle vision juive des relations judéo-chrétiennes, 23 Novembre 2015. Archives Departementales de Vienne. Retour de Dachau En ce mois du 70ème anniversaire de la signature de l’armistice de la Seconde Guerre mondiale, nous avons décidé de nous pencher sur un autre moment fort de cette année 1945, la libération des camps de concentration et le retour des déportés survivants de l’horreur nazie.

Archives Departementales de Vienne

Le 31 mai 1945, un cortège de cars arrive sur la place d’armes de Poitiers. Celui-ci vient directement du premier camp de concentration crée en Allemagne et l’un des plus emblématique : Dachau ! Parmi les 188 000 prisonniers passés par ce camp entre 1933 et 1945, on compte encore plusieurs dizaines de Poitevins survivants et c’est une personnalité locale qui va les ramener auprès des leurs, le père Jean Fleury (1905-1982). Alors qu’il fut très actif auprès des Tziganes et des Juifs enfermés dans le camp de la route de Limoges à Poitiers, on lui propose en novembre 1944 de prendre le poste de vice-président du comité local du Comité des Œuvres Sociales des Organismes de la Résistance (COSOR).

Le_Monde_Juif.pdf. B'NAI B'RITH FRANCE. Ressources sur le conflit Israëlo-Palestinien. Le grand rabbin de France demande une prompte réaction aux persécutions des minorités d’Orient. A LA UNE. Pour commencer: la conversion : Qui est juif ?, actualité Les concepts clés du judaïsme. Www.bible-orient-museum.ch/images/vshs_dossier_didactique _bo.pdf. Mgr Lustiger, un destin exceptionnel - Catholicisme. L'histoire du monastère d'Abu Gosh, des Croisés aux Bénédictins - Catholicisme. La mémoire du cardinal Lustiger gravée à Abu Gosh, en Israël - Dialogue interreligieux. Abu Gosh.

La mémoire du cardinal Lustiger gravée à Abu Gosh, en Israël - Dialogue interreligieux

Ce village arabe musulman de plus de 6000 habitants, situé à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Jérusalem, est connu pour son passé singulier en terre israélienne, et par le rôle joué lors de la guerre Israël-Palestine par son monastère bénédictin, propriété du domaine national français. « Les moines sont à la fois nos pères, nos frères et nos enfants. Le monastère a fait connaître Abu Gosh au monde entier. Notre village est symbole de paix », raconte Salim Jaber, le maire sortant, ce mercredi 23 octobre, lendemain des élections municipales et jour d'inauguration du mémorial Aron Jean-Marie Lustiger.

Plus de 150 personnes impliquées dans le dialogue judéo-chrétien, emmenées en Terre sainte durant 10 jours par le diocèse de Paris* et de nombreuses autorités, l'écoutent religieusement. > A lire aussi : L'histoire du monastère Abu Gosh Mgr Lustiger y fit escale la première fois en 1976, tandis qu'il effectuait un pèlerinage à pied de Latrun à Jérusalem. Lectio Divina / Textes bibliques à prier. Prier avec la Lectio divina durant la Semaine Sainte : Durant le temps de Pâques, nous prirons pendant l'Octave de Pâques avec le chapître 28 de l'Evangile selonsaint Matthieu (Pâques 2014) puis nous prirons avec la 1ère lettre de saint Paul aux Thessaloniciens (semaines 1 et 2) Nous vous proposons aussi des Parcours de découverte de la Lectio Divina, sur 2, 3 ou 6 semaines.

Lectio Divina / Textes bibliques à prier

Pour savoir comment utiliser les feuilles hebdomadaire de Lectio Divina, rendez-vous sur la page "Comment vivre la Lectio Divina au quotidien ? ". Le contrat de mariage. Le contrat de mariage - Ketouba L’union arrangée de deux familles Comme pour les Chrétiens, le mariage juif traditionnel engage les deux futurs époux, mais aussi leurs familles respectives ; celles-ci peuvent négocier l'union entre elles ou faire appel à un entremetteur.

Le contrat de mariage

Le mariage est un processus en deux étapes. La première étape, nommée fiançailles, comporte les shidoukhîn, au cours desquelles les familles se mettent d'accord entre elles sur les modalités matérielles et financières de la future union ; lors des kidoushîn, le fiancé passe un anneau au doigt de sa fiancée, qui lui devient officiellement promise. Vient le jour du mariage, où la cérémonie se déroule à la synagogue, dans une autre salle ou à l'extérieur, sous le dais nuptial (houpa) qui symbolise le nouveau foyer fondé. Le contrat : un texte très précis.

Argumentation contre l'affirmation fausse peuple déicide. Amitié Judéo-chrétienne de France - AJCF. סכות En 5774 (2013), Soukkot (ou Souccot, Soukot, Soucot, Souccoth ...) va du 19 septembre (donc commence la veille au soir) et se termine le 26, avant Simhat Torah le 27 septembre.

Amitié Judéo-chrétienne de France - AJCF

Soukkot fait partie des trois fêtes de pèlerinage, avec Pessah et Shavouot, appelées ainsi parce qu’elles impliquaient un pèlerinage à Jérusalem lorsque le Temple existait encore. Fête des "tentes", des "Cabanes" ou des "Tabernacles", elle commence le 15 Tichri (qui correspond, selon les années, aux mois de septembre ou octobre dans le calendrier grégorien), et dure huit jours (sept en Israël et dans le judaïsme réformé), dont seul le premier est totalement férié. Elle est immédiatement suivie par une autre fête, Simhat Torah. Soukkot est une fête universelle : C’est aussi la fête des Nations et à l’époque du Temple on y offrait des sacrifices pour les 70 Nations.

Bible - Index. Gaza - Sderot : la vie malgré tout.