background preloader

Pour quelques degrés de plus...

Facebook Twitter

Pour être claire : si le GIEC parle d'un réchauffement à limiter à +1,5 °C (de température globale) c'est pour limiter les conséquences et garder des températures gérables, vivables (+4 ° environ sur les continents).


Or, comme nous allons plutôt vers un monde avec quasi + 6 °C (5,7), cela veut dire sur les continents, notamment là où les océans sont les plus loin, + de 10 °C. C'est l'été du coup qui sera le plus dur sans doute, le manque d'eau aussi, la perte des rendements agricoles, les centrales nucléaires difficiles à refroidir... (liste non exhaustive)

Pour Fred Fargas et ses recherches cela impliquera la perte de la moitié de la population mondiale aussi.
Et tout ça, parce que nous aurons laissé la cupidité passer avant l'intérêt général ! Dur pour une espèce se disant "sapiens".

8 jan. 2021 A égalité avec 2016, 2020 est élue année la plus chaude jamais enregistrée - Geo.fr. 2020 a rejoint 2016 sur la plus haute marche des années les plus chaudes dans le monde, en apothéose d'une décennie de températures record qui témoigne encore de "l'urgence" à agir contre le réchauffement, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S).

8 jan. 2021 A égalité avec 2016, 2020 est élue année la plus chaude jamais enregistrée - Geo.fr

L'année 2020 a terminé à 1,25°C au dessus de la période pré-industrielle, tout comme 2016. Mais "il est à noter que 2020 égale le record de 2016 malgré un refroidissement de La Niña", insiste le service C3S. Alors que 2016, elle, avait été marquée par un fort épisode El Niño, phénomène océanique naturel qui entraîne une hausse des températures. Selon la Nasa et l'Organisation météo mondiale (OMM), El Niño aurait ainsi contribué entre 0,1 et 0,2°C à la température mondiale de 2016. L'OMM, qui doit publier prochainement des chiffres consolidés en combinant les données de plusieurs agences officielles, avait indiqué fin décembre que 2020 se classerait dans les trois années les plus chaudes.

28 déc. 2020 - 2020 : l’année la plus chaude en France depuis 1900. 7 déc. 2020 Novembre 2020 a été le mois de novembre le plus chaud dans le monde. Novembre 2020 a été le mois de novembre le plus chaud jamais enregistré dans le monde, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique.

7 déc. 2020 Novembre 2020 a été le mois de novembre le plus chaud dans le monde

La période de douze mois allant de décembre 2019 à novembre 2020 se situe à 1,28 °C au-dessus des températures de l’ère préindustrielle, explique Copernicus dans son bilan climatique mensuel, publié ce lundi 7 novembre. Alors que les années 2015 à 2020 sont les six les plus chaudes jamais enregistrées, ce chiffre rapproche dangereusement la planète du premier plafond de l’accord de Paris qui fête ses cinq ans cette semaine. Le pacte, conclu en 2015 par près de 200 Etats qui se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, vise à contenir le réchauffement nettement sous les +2 °C, si possible à +1,5 °C, pour limiter les impacts dévastateurs des tempêtes, sécheresses et autres canicules déjà à l’œuvre. Déjà +1,2 °C Mais la planète gagne en moyenne 0,2 °C par décennie depuis la fin des années 1970, insiste Copernicus.

5 déc. 2020 From Alaska to California, the climate is off-kilter in the West. This story was originally published by High Country News and is reproduced here as part of the Climate Desk collaboration.

5 déc. 2020 From Alaska to California, the climate is off-kilter in the West

In September, President Donald Trump visited fire-ravaged California and declared that the wildfires that had already burned across millions of acres were the result of forest mismanagement, not a warming climate. “When trees fall down after a short period of time, they become very dry — really like a matchstick. 4 déc. 2020 Novembre 2020 : un mois extrêmement doux, sec et ensoleillé. 2 déc. 2020 - 2020 parmi les trois années les plus chaudes de l'Histoire, alerte l'ONU. L'ONU lance un véritable cri d'alarme : 2020 s'annonce comme l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées.

2 déc. 2020 - 2020 parmi les trois années les plus chaudes de l'Histoire, alerte l'ONU

Son secrétaire général estime que "faire la paix avec la nature" doit "être la priorité absolue pour tout le monde, partout". 2020 s'annonce comme l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées, et il y a un risque que la hausse du mercure dépasse les 1,5°C, seuil gravé dans le marbre de l'Accord de Paris, d'ici à 2024, alerte mercredi l'ONU.

7 oct. 2020 - En 2020, le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré dans le monde. "Au niveau mondial, septembre 2020 a été 0,05°C au-dessus de septembre 2019, jusqu'alors le plus chaud jamais enregistré", indique le service européen Copernicus sur le changement climatique.

7 oct. 2020 - En 2020, le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré dans le monde

Septembre 2020 a été le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré dans le monde, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique, qui évoque la possibilité que 2020 détrône 2016 comme année la plus chaude. La période de douze mois allant de octobre 2019 à septembre 2020 se situe à 1,28°C au-dessus des températures de l'ère préindustrielle.

Alors que les cinq dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées, ce chiffre rapproche dangereusement la planète du plafond fixé par l'Accord de Paris. Lessons from a hotter planet: Things escalate quickly By Nathanael Johnson on Jul 13, 2020 at 3:59 am. Climat : Le monde continue de battre des records de chaleur 2020-07-07. Le déclin de l’activité industrielle mondiale avec le confinement dû à la pandémie de coronavirus n’aura eu aucun effet sur les mauvais chiffres du réchauffement climatique.

Climat : Le monde continue de battre des records de chaleur 2020-07-07

Les dernières données montrent encore une fois à quel point c’est un mouvement de fond difficilement réversible. Le mois de juin 2020 a ainsi été le plus chaud jamais enregistré dans le monde, à égalité avec juin 2019. Ces deux mois sont « à 0,53 °C au-dessus de la moyenne de la période 1981-2010 », a indiqué, mardi, le service européen Copernicus sur le changement climatique, après un mois de mai déjà record. 37 °C sur une heure en Sibérie orientale Mais c’est surtout la « chaleur exceptionnelle » sur la Sibérie arctique qui retient l’attention du service européen. Dix mois de suite plus chauds que la normale, une première en France. Pendant dix mois de suite, de juin 2019 à mars 2020, les températures ont dépassé la normale en France, du jamais vu selon Météo-France, qui rappelle que la hausse continue des températures ne cesse de s’accélérer depuis le début du siècle. « Après un mois de mai 2019 plus frais que la normale, la France connaît une suite ininterrompue de mois plus chauds que la normale », c’est-à-dire la moyenne calculée entre 1981 et 2010, indique Météo-France mercredi dans un communiqué. « C’est une première en France », relève le service météorologique français.

Dix mois de suite plus chauds que la normale, une première en France

Lessons from coronavirus and climate change: Don’t be deceived by small numbers. L’hiver 2019-2020 le plus doux jamais enregistré en Europe - Le Figaro. Goodbye, January — goodbye, another heat record. Changement climatique : Janvier 2020 a été le mois de janvier le plus chaud jamais enregistré. Pour ceux qui ont ressorti leurs tee-shirts ces derniers jours, ce n’est pas une surprise.

Changement climatique : Janvier 2020 a été le mois de janvier le plus chaud jamais enregistré

Selon le service européen sur le changement climatique Copernicus, le mois de janvier 2020 a été le plus chaud jamais enregistré sur la planète, très légèrement en tête devant celui de 2016. Après une décennie record, qui s’est conclue avec une année 2019 qui était la deuxième plus chaude jamais enregistrée sur la planète, les années 2020 démarrent sur la même tendance. En janvier, la température moyenne du globe a ainsi dépassé de 0,03°C celle de janvier 2016, jusque-là le mois de janvier le plus chaud jamais enregistré, et a été de 0,77°C plus élevée que la moyenne pour un mois de janvier de la période de référence 1981-2010, selon un communiqué de Copernicus.

La plupart des zones à travers le monde ont connu des températures supérieures aux moyennes, notamment l’Europe qui a enregistré des températures de 3,1°C supérieures à la moyenne de la période de référence 1981-2010. Climat : Des météorologues britanniques prévoient des records de chaleur d’ici 2025. Un réchauffement de +1,5°C d’ici 2024.

Climat : Des météorologues britanniques prévoient des records de chaleur d’ici 2025

C’est ce que prévoit le service météo britannique pour les cinq prochaines années, qui pourraient être les plus chaudes jamais enregistrées dans le monde. Dans des prévisions qui étudient les tendances climatiques des dix prochaines années, le Met Office estime que pour chaque année de 2020 et 2024, la température devrait être 1,06 à 1,62°C plus élevée que la normale. Et 2016, pour l’instant l’année la plus chaude jamais enregistrée, devrait « probablement » être battue pendant cette période.

Une éruption volcanique envisagée « Les dernières prévisions sur cinq ans suggèrent une poursuite du réchauffement, en concordance avec les niveaux élevés de gaz à effet de serre », a commenté le prévisionniste Doug Smith. « Ces prévisions comportent des incertitudes, mais la plupart des régions devraient être plus chaudes », en particulier le nord de l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord, a-t-il ajouté. 6 charts break down 2019, the second-hottest year on record. This story was originally published by Mother Jones and is reproduced here as part of the Climate Desk collaboration.

6 charts break down 2019, the second-hottest year on record

On Wednesday, scientists from the National Oceanic and Atmospheric Administration and National Aeronautics and Space Administration released their combined study on 2019 weather trends around the world. The main takeaway was stark: 2019 was the second-warmest year on record, and the trend from Alaska to Antarctica has been one of steady warming. According to data from the two government agencies — collected independently, then presented in tandem — the last five years were the hottest in recent human history, with 2016 barely beating 2019 for first place. The respective organizations covered much of the same ground, but both made some unique additions to the joint report. NASA, for example, contributed a global temperature uncertainty analysis — tracking margin of error — while NOAA added specific coverage of domestic heat and rain conditions for the year.

Climat : Après une décennie record, « beaucoup » de phénomènes météo extrêmes attendus en 2020. La décennie écoulée (2010-2019) a été la plus chaude jamais observée, a annoncé ce mercredi l’ONU. L’année 2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde, après 2016, a indiqué l’Organisation météorologique mondiale (OMM) dans un communiqué, confirmant l’inexorable réchauffement climatique de la Terre, marqué par un accroissement des phénomènes météorologiques extrêmes. Et 2020 ne s’annonce pas sous de meilleurs auspices. « Malheureusement, nous nous attendons à voir beaucoup de phénomènes météorologiques extrêmes en 2020 et dans les décennies à venir, alimentés par des niveaux records de gaz à effet de serre qui retiennent la chaleur dans l’atmosphère », a souligné le secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas.

La température de la planète grimpe deux fois plus vite que prévu  Jusqu'à +7°C en 2100 : les scientifiques aggravent leur prévisions sur le réchauffement climatique Mardi 17 septembre 2019 à 17:40 - Par Viviane Le Guen, France Bleu. Si rien n’est fait pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, le réchauffement climatique pourrait atteindre 7 °C d’ici à la fin du siècle, entraînant des conséquences désastreuses pour les espèces et les écosystèmes. C'est ce qui ressort des travaux d'une centaine de chercheurs et d'ingénieurs français, notamment du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et de Météo-France. Engagés dans le programme mondial de recherche sur le climat, ils ont simulé plusieurs scénarios en vue de mieux comprendre et anticiper les changements climatiques. Leurs conclusions seront intégrées au sixième rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), attendu en 2021.

Canicules, sécheresses, et feux de forêts : nouvelle norme en 2050 Ensuite ? Une telle hausse de la température moyenne se traduira par de multiples vagues de chaleur. Climat : le réchauffement actuel, du jamais-vu en 2 000 ans   Chaleur extrême : la moitié des températures maximales battues cette année en France. La Terre vit sa période la plus chaude depuis 2 000 ans. Climat: En 2.000 ans, les températures n'ont jamais augmenté aussi rapidement et régulièrement qu'actuellement.

Le record absolu de chaleur a été battu près du pôle Nord. Alors que juin a battu un record de chaleur dans le monde entier ou encore que le retour de la canicule est annoncé pour la semaine prochaine en France, le record absolu de chaleur vient d’être enregistré près du pôle Nord. Le mercure a atteint 21 degrés Celsius dimanche à Alert, l’endroit habité le plus septentrional de la planète, à moins de 900 kilomètres du Pôle Nord, a indiqué mardi la météo canadienne. « C’est assez phénoménal » « C’est assez phénoménal comme statistique, c’est un exemple parmi des centaines et des centaines d’autres des records établis par le réchauffement climatique », a souligné Armel Castellan, météorologue au ministère canadien de l’Environnement.

Climat : un réchauffement plus élevé et plus rapide que prévu initialement. Pourquoi c’est important La contribution de l’Homme aux changements climatiques (dont le réchauffement) est une évidence scientifique depuis plusieurs décennies déjà et régulièrement les scientifiques lancent des messages d’alertes dans la presse afin que politiques et décideurs puissent prendre les décisions qui conviennent. Les climatologues de tous les pays tentent de construire des modèles prédictifs toujours plus précis afin de prévenir au mieux les conséquences de ces changements. Ce que disent les scientifiques. Replay La grande librairie - Émission du mercredi 1 mai 2019. Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C est un objectif "socialement impossible" Certains littoraux français qui disparaissent, des villes repensées pour résister à de nombreuses vagues de chaleur, des animaux moins nombreux tandis que des plantes subissent des mutations...

Il ne s'agit pas du scénario d'un futur film de science-fiction mais bien de bouleversements auxquels nous allons devoir faire face dans les années qui viennent comme nous l'explique Hervé le Treut. Ce climatologue français, directeur de l'Institut Pierre-Simon-Laplace est formel : "Nous avons émis beaucoup de gaz à effet de serre par le passé, nous avons donc désormais une dette à payer". Il précise : "Le rapport du GIEC qui évoque un réchauffement de 1,5°C établi ce qui est géophysiquement possible".

Changement climatique: Le Canada se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la planète. Le Canada se réchauffe deux fois plus vite que le reste du monde. Selon un rapport gouvernemental publié ce lundi, les températures annuelles du pays ont augmenté de 1,7 degré depuis 1948, là où les autres régions du monde ont connu un réchauffement de 0,8 degré seulement. Dans le nord du Canada, près du cercle Arctique, les températures ont même augmenté de 2,3 degrés en moyenne. Le climat « continuera de se réchauffer dans l’avenir, sous l’influence humaine », déclare le rapport, commandé par le ministère canadien de l’Environnement. Les conséquences de ce réchauffement sont multiples : fonte des glaces, hausse du niveau de la mer, inondations, sécheresses, feux de forêts… Autant de phénomènes qui risquent de se multiplier. « Les scénarios de réchauffement limité ne se produiront que si le Canada et le reste du monde réduisent les émissions de dioxyde de carbone à près de zéro », précise le rapport.

Cette carte montre à quoi ressemblera le climat aux Etats-Unis dans 60 ans. Une étude parue le 12 février dans la revue Nature Communications donne une idée très précise des températures et des précipitations dans les villes américaines en 2080. Et ce n'est pas rassurant. Voilà une étude et une superbe carte interactive qui rendent très concrets les effets à court terme du réchauffement climatique si rien n'est fait pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Des chercheurs américains et danois se sont intéressés au sort de quelque 250 millions de personnes résidant aujourd'hui dans 540 villes nord-américaines, de Washington à Portland en passant par Los Angeles, Denver ou Miami. Pour donner une idée des températures et des précipitations attendues dans 60 ans, les auteurs de l'étude les comparent aux conditions climatiques actuelles d'autres villes américaines. NASA and NOAA: 2018’s heat was one for the record books. Climat : 2018, l’année extrême. Deux courtes animations résument plus de 150 ans de réchauffement climatique. 2018 fut la quatrième année la plus chaude depuis 1850. 2018 se classe à la quatrième place des années les plus chaudes de l'histoire. L'année 2018, la plus chaude à Prague depuis 1775. Climat: 2018 a été deuxième année la plus chaude en Arctique depuis 1900 - 20minutes. Réchauffement climatique: En 2030, le climat sera aussi chaud qu'il y a trois millions d'années.

En 2030, le climat de la Terre devrait ressembler à celui d’il y a trois millions d’années. Tel est le résultat d’une étude publiée ce lundi dans les comptes rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS). Le monde s'éloigne de son objectif de ne pas dépasser 2°C de réchauffement climatique. DOMINIQUE BOURG : "LA COMPÉTITIVITÉ DÉGLINGUE LE VIVANT" Le «seuil limite» des 2 °C, la bonne blague climatique - Page 3. 2017 is officially one of the hottest years on record, surprising no one. Réchauffement climatique : la bataille des 2 °C est presque perdue. Requiem pour une planète en surchauffe. Study: 10 Yrs. to Stop Climate Damage or Else! (as Pruitt Calls for U.S. to ‘Exit’ Paris Accord) - EnviroNews. Watch global warming spiral out of control. 50 secondes pour comprendre pourquoi limiter le réchauffement planétaire à 2 degrés.

Avant-première "2 degrés avant la fin du monde" +3 °C: portrait d'une planète en surchauffe. We broke a whole lotta climate records in 2014. Réchauffement : le seuil limite des 2 °C est trop élevé. 2014 was officially the hottest year ever. Samedi-sciences (152) : les volcans freinent le réchauffement climatique. Climat : un rapport alarmiste pour Ségolène Royal. What these historical kings and marauders can teach our leaders about climate change. January 2o14. Les clés de l’accord climatique de 2015. Scientists: Current international warming target is “disastrous”

Réchauffement du climat: c'est bien l'homme et c'est encore plus grave - Page 2. Is climate change humanity’s greatest-ever risk management failure? Climate set to change “orders of magnitude” faster than at any other time in the past 65 million years. Dangerous global warming could be reversed, say scientists. Climate Change Irreversible by 2017, Warns IEA. Limiter l'augmentation de la température planétaire à 2 ºC n'est plus réalisable. Pourquoi le changement climatique n’est pas (encore) une fatalité.

Climat : une augmentation de 2 à 5°C à prévoir d’ici 2100. Cloud shortage will push temperatures higher as climate warms. Shifting Winds in the Arctic could have Significant Impact closer to Home - Weather Blog. Cloud mystery solved: Global temperatures to rise at least 4°C by 2100. Even in the best-case scenario, climate change will kick our asses.