background preloader

Actualités Articles - mondialisation

Facebook Twitter

Qu'est-ce que la mondialisation ? - Sylvie Brunel, article Géographie. Depuis le début des années 1990, la « mondialisation » désigne une nouvelle phase dans l’intégration planétaire des phénomènes économiques, financiers, écologiques et culturels.

Qu'est-ce que la mondialisation ? - Sylvie Brunel, article Géographie

Un examen attentif montre que ce phénomène n’est ni linéaire ni irréversible. « Avant, les évènements qui se déroulaient dans le monde n’étaient pas liés entre eux. Depuis, ils sont tous dépendants les uns des autres. » La constatation est banale, hormis le fait que celui qui la formule, Polybe, vivait au IIe siècle avant J. -C. ! La mondialisation, cette création d’un espace mondial interdépendant, n’est donc pas nouvelle.

Il était une fois la mondialisation. " Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l'entité adéquate pour le faire.

Il était une fois la mondialisation

" David Rockefeller , 1999 "Les quelques banques qui, grâce au processus de concentration, restent à la tête de toute l'économie capitaliste, ont naturellement une tendance de plus en plus marquée à des accords de monopole, à un trust de banques. Le facteur culturel dans la mondialisation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En philosophie , le mot culture désigne ce qui est différent de la nature , c'est-à-dire ce qui est de l'ordre de l'acquis et non de l'inné. La culture a longtemps été considérée comme un trait caractéristique de l' humanité , qui la distinguait des animaux.

Mais des travaux récents en éthologie et en primatologie ont montré l'existence de cultures animales . En sociologie , la culture est définie comme "ce qui est commun à un groupe d'individus" et comme "ce qui le soude". Ainsi, pour une institution internationale comme l' UNESCO : « Dans son sens le plus large, la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels , intellectuels et affectifs , qui caractérisent une société ou un groupe social . Pétroglyphes de Gobustan, Azerbaïdjan datant de 10 000 av. Définitions [ modifier ] Étymologie [ modifier ] Mondialisation - Le Monde diplomatique. La mondialisation universitaire. Christophe Charle est professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris 1- Panthéon- Sorbonne.

La mondialisation universitaire

Il est président de l’ARESER (Association de réflexion sur les enseignements supérieurs et la recherche) et a publié de nombreux travaux sur l’histoire des universités, des intellectuels et de la culture en Europe. Son Histoire des Universités, coécrite avec Jacques Verger, publiée aux Presses universitaires de France, a fait l’objet d’une nouvelle édition enrichie d’une histoire de la mondialisation universitaire à l’époque contemporaine. La Vie des Idées : Votre livre pose la question des relations entre les différents systèmes universitaires dans le monde depuis le XIXe siècle.

Les universités se sont-elles construites davantage par l’emprunt réciproque ou par la divergence entre systèmes nationaux concurrents ? Christophe Charle : On trouve en parallèle les deux phénomènes. Géopolitique et Mondialisation. La mondialisation: faut-il s'en réjouir ou la redouter? - Études thématiques du FMI. I.

La mondialisation: faut-il s'en réjouir ou la redouter? - Études thématiques du FMI

Introduction Le terme «mondialisation» possède une forte charge émotive. D'aucuns voient dans la mondialisation un processus bénéfique -- qui contribuera de façon décisive au développement économique mondial -- inévitable et irréversible. Critique de la mondialisation : entre esthétique et éthique de la liberté - Le blog de dorismondedelyn-philo.over-blog.com. Jeudi 1 décembre 2011 4 01 /12 /Déc /2011 00:01 Aujourd’hui, le monde est structuré par une rationalisation managériale où la science et la technologie se mettent au service de la rentabilité et de l’efficacité calculatrice de l’économie et du management.

Critique de la mondialisation : entre esthétique et éthique de la liberté - Le blog de dorismondedelyn-philo.over-blog.com

Ce qui devient fondamental, ce sur quoi se fondent les rapports entre les êtres, n’est plus la préservation des êtres, n’est plus la création des conditions de l’épanouissement de l’homme, mais, paradoxalement, la logique économique du progrès et du profit. Tout nous porte à supposer que, dans ce contexte de rationalité managériale généralisée envahissant toutes les sphères de la vie, du « monde vécu » dirait-on avec Habermas à la suite de Husserl, l’humain s’efface peu à peu dans l’absorption de ce gigantesque procès de la productivité exponentielle et du profit. Face à ce constat, face à cette situation exceptionnelle de l’histoire de l’homme, il importe de nous questionner. Une mondialisation sans monde. Recensé : Franck Fischbach, La Privation de monde, Temps, espace et capital , Paris, Vrin, Problèmes & Controverses, 2011, 144 p.

Une mondialisation sans monde

Philosophie sociale et privation de monde Ce livre, qui propose de croiser Marx et Heidegger, constitue le dernier temps d’une réflexion entamée en 2005 dans La production des hommes et poursuivie en 2009 dans Sans objet. La mondialisation favorise-t-elle l'ascension des femmes ? Dans les sphères politique et économique, le pouvoir a beaucoup plus souvent qu'autrefois un visage féminin.

La mondialisation favorise-t-elle l'ascension des femmes ?

Mais les femmes constituent encore les trois cinquièmes des humains les plus pauvres et les deux tiers des analphabètes de la planète. Tout ce qui était établi et communément admis part en fumée, le sacré est profané, des structures qui étaient solides et verrouillées s'effondrent et les croyances anciennes se délitent. Les femmes sauvent les banques islandaises de la crise, les ouvrières des usines bangladaises se mettent en grève pour protester contre les salaires de misère et, au Nigeria, les filles apprennent la mécanique automobile pour ne pas avoir à se prostituer.

Un spectre parcourt la planète. Il a pour nom mondialisation et semble suivre à la lettre un scénario écrit par Karl Marx il y a plus de cent cinquante ans. Une autre mondialisation est possible. Le droit repensé par Mireille Delmas-Marty Repenser les nouvelles équations entre droit, humanisme et mondialisation : dans son nouvel essai puissant, Mireille Delmas-Marty, professeure au Collège de France, propose une analyse de l’instabilité de notre monde globalisé en tirant des “forces imaginantes du droit” les bases d’une refondation politique.

Une autre mondialisation est possible

Un triple objectif s’impose selon elle : “Résister à la déshumanisation, responsabiliser les titulaires du pouvoir, anticiper sur les risques futurs.” Du fait de ses aspects mouvants et contradictoires, la mondialisation donne souvent lieu à des affrontements tranchés entre défenseurs éclairés et pourfendeurs radicaux.

Mais au-delà des désaccords idéologiques, trouver des solutions implique de définir précisément les ruptures violentes que l’émergence d’une société mondialisée a infligées au droit. La mondialisation est-elle coupable ? Désindustrialisation, inégalités, crise écologique…, de quoi la mondialisation est-elle responsable et quelles réponses y apporter ?

La mondialisation est-elle coupable ?

Les analyses de deux économistes aux opinions contrastées. La désindustrialisation et la montée des inégalités sont-elles, selon vous, liées à la mondialisation ? Daniel Cohen : L'impact du commerce mondial sur l'emploi se situe principalement dans l'industrie. Mais la réciproque n'est pas vraie : le gros des destructions d'emplois dans le secteur industriel tient davantage aux gains de productivité qu'au commerce mondial.

Au cours des dernières années, ceux-ci ont été deux à trois fois supérieurs dans le secteur industriel - de l'ordre de 4 % - à ce que l'on observe en moyenne dans le reste de l'économie. Les BRICS, ces puissances mutantes de la mondialisation. Le PIB cumulé des BRICS est aujourd’hui presque égal à celui des États-Unis.

Les BRICS, ces puissances mutantes de la mondialisation

Incarnent-ils pour autant l’avenir de l’économie mondiale? 1 - «Les BRICS constituent une catégorie à eux seuls.» Comment Christophe Colomb a inventé la mondialisation. Le Nouvel Observateur Dans votre livre «1493», vous démontrez que Christophe Colomb n'a pas seulement découvert l'Amérique et le Nouveau Monde en 1492, mais qu'en raison d'un enchaînement d'échanges et d'événements aussi complexes qu'imprévisibles il a de fait créé un autre monde. 1493 est-il pour vous l'an 1 de la mondialisation, ainsi que l'année de la plus grande révolution humaine, économique et écologique qu'ait connue notre planète?

Charles C. Mann L'année 1493 n'a pas été le déclencheur de la plus grande révolution qu'ait connue notre planète, mais elle a été un moment très important. Il y a deux cents millions d'années, notre Terre était composée d'une unique masse continentale terrestre connue sous le nom de Pangée. Sous l'effet des forces géologiques, ce supercontinent a éclaté et sa séparation a donné naissance aux cinq continents que nous connaissons actuellement. La première vague de l'«échange colombien» a été microbienne. Propos recueillis par Gilles Anquetil. Beauté : les canons de la mondialisation. M le magazine du Monde | | Par Nicole Vulser et Lili Barbery-Coulon/ Illustrations Artus de Lavilléon RIDES, CERNES, PORES DILATÉS... En transformant ces mots en maux, les grands groupes de cosmétique ont assuré leur fortune.

Mais si la bouteille de Petrus, le sac à main de luxe, la dernière collection de Prada ou les jeans d'Uniqlo sont commercialisés sur les cinq continents sans subir un seul changement, le pot de crème est bien plus retors. Difficile d'exporter autour du globe la même recette miracle. Les produits de beauté appartiennent à cette rare catégorie de biens de consommation qui nécessitent des adaptations locales extrêmement précises, définies selon les types de peaux ou de cheveux... La plus grande usine de L'Oréal vient d'ailleurs d'être inaugurée le 7 novembre, à Jababeka, en Indonésie. UN RETOURNEMENT DE SITUATION ILLUSTRÉ PAR LA "BB CREAM" – pour "Blemish Balm" – et son récent succès en Occident. L'état de la mondialisation 2013. Mr Mondialisation 2013 French[DVD-R]