background preloader

Littoraux japonais

Facebook Twitter

Aménagements de prévention

Vues du littoral par google earth. Sendaï - Japon. Japon. Séisme au Japon. Le Tôhoku : une région rurale exposée au risque sismique - Monde. SENDAI AIRPORT. Port de Sendai : présentation. Port de Sendai : économie. Préfecture de Miyagi - économie. Miyagi The information below is as of July 2013. Basic Information Regional Profile Strength of the region's industries and economy Toyota Motor East Japan and the establishment of an automobile battery manufacturing plant by a joint business venture comprising Toyota Motor Corporation and Panasonic Corporation, Miyagi is expected to develop as one of Japan’s main bases for the automotive industry. In fact, it is expected to become the auto industry’s third largest regional base in Japan after the Tokai and Kyushu regions. Available incentives Companies starting business in Miyagi can expect unprecedented contribution to income by utilizing special investment incentives offered as part of the reconstruction program.

Services for investment in Japan Database of candidate partners Company Directory/Invest Miyagi. Sendai et le Tōhoku à l'épreuve du tsunami de mars 2011 - Paesaggio, paysages. La région du Tōhoku couvre la partie septentrionale de la grande île d'Honshu au Japon. Le peuplement japonais y a commencé bien plus tard que dans le Centre et le Sud de l'île à partir du VIIe siècle.

La région compte aujourd'hui un peu moins de 10 millions d'habitants. Le climat est y est plus rigoureux en hiver qu'à Tokyo et à plus forte raison qu'à Osaka. C'est sur la côte occidentale qu'il neige le plus et qu'il fait le plus froid. Sendai dans la préfecture de Miyagi est une grande cité industrielle d'un million d'habitants. Vu la magnitude du séisme du 11 mars 2011 et l'ampleur du tsunami, les bilans humains et économiques seront extrêmement lourds.A Kobe en 1995, il y avait eu 5 000 morts.

Carte de situation du Tōhoku et de ses six préfectures(en vert) Minamisanriku (38°40'N), une ville de 19 000 habitants aujourd'hui réduite à un amas de débris (image Google Earth de 2002, L = 2 km) Le littoral à Sendai (image Google Earth de 2003, L = 2 km) La mégalopole japonaise : croquis. Liste des réacteurs nucléaires du Japon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La liste des réacteurs nucléaires au Japon comptait 54 réacteurs nucléaires opérationnels avant la catastrophe nucléaire de Fukushima dont 52 sont à l’arrêt en février 2012[1]. Quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi sont définitivement arrétés et doivent être démantelés. Les deux réacteurs qui restent actuellement en opération doivent prochainement être stoppés à leur tour suite aux inspections de maintenance et aux tests de résistance de sûreté[2].

Deux nouveaux réacteurs sont encore en construction (leur construction avait commencé avant la catastrophe)[3]. Le Japon était en 2010 au 3e rang des pays producteurs d'électricité nucléaire dans le monde, après les États-Unis et la France. La production d’électricité d’origine nucléaire produite au Japon s’est élevée en 2010 à 279 230 GWh, soit 29 % de la production d’électricité produite dans le pays qui s’est élevée à 955 849 GWh[4]. Sigles[modifier | modifier le code]