background preloader

Art japonais

Facebook Twitter

La construction de l’histoire de l’art au Japon à travers les échanges franco-japonais. – Akiyama, 1961 : Terukazu Akiyama, La Peinture japonaise, Genève, 1961. – Akiyama, 1983 : Terukazu Akiyama éd., Japonisumu no Jidai: Jûkyû-seiki kôhan no Nihon to Furansu = L’Âge du Japonisme : la France et le Japon dans la deuxième moitié du xixe siècle, (colloque, Tokyo, 1982), Tokyo, 1983. – Amano, 2001 : Chika Amano, Sôsyoku/Geijutsu: 19, 20-seiki Furansu ni okeru « Geijutsu » no Isô [Art/Décoratif : aspects de l’art en France au xixe et au xxe siècle], Tokyo, 2001. – Arcadia by the Shore, 2014 : Mizube no Arkadia: Pyuvisu do Shavannu no Shinwa Sekai = Arcadia by the Shore: The Mythic World of Puvis de Chavannes, Aimée Brown Price, Noriko Tsutatani éd., (cat. expo., Matsue, Shimane Art Museum/Tokyo, Bunkamura The Museum, 2014), Matsue, 2014. – Bru, 2014 : Ricard Bru, Erotic Japonisme: The Influence of Japanese Sexual Imagery on Western Art, Leyde, 2014.

La construction de l’histoire de l’art au Japon à travers les échanges franco-japonais

Estampes japonaises

V&A · Japan. MQB DP SAMOURAI 01. MQB DP Esprit Mingei au Japon FR. Les collections japonaises. La plupart des objets japonais du musée Cernuschi proviennent de la collection formée par Henri Cernuschi (1821-1896) au cours d’un voyage en Asie réalisé entre 1871 et 1873, en compagnie du critique d’art Théodore Duret.

Les collections japonaises

Ce fonds est constitué essentiellement de bronzes (environ 2000) et de céramiques (environ 1600). Parmi les objets de cette collection, le Buddha Amida eut dès la construction de la résidence de Cernuschi la place d'honneur dans l'établissement. Après la mort d’Henri Cernuschi, seuls quelques objets de toute première qualité, tels la hallebarde de l’époque du Yayoi (vers 450 av. J. -C. - 300 ap. Les objets rassemblés par Henri Cernuschi reflètent le goût d’un collectionneur du XIXème siècle, à une époque où le Japon était un monde inconnu des européens. Retrouvez les oeuvres du musée Cernuschi sur le site des collections des musées de la Ville de Paris. Japon. Les collections de la section japonaise, comptant environ 11000 oeuvres, offrent un panorama extrêmement riche et diversifié de l’art japonais depuis sa naissance, au cours des IIIe-IIe millénaires av. notre ère, jusqu’à l’avènement de l’ère Meiji (1868).

Japon

Elles illustrent notamment, après les phases archéologiques de Jômon (vases et figurines de terre cuite), Yayoi et Kôfun (haniwa MA 1338 provenant d’un échange avec le Musée National de Tokyo), les développements essentiels de l’art bouddhique dans l’archipel. Un ensemble de sculptures et peintures sur soie, exceptionnel par sa cohérence et sa qualité, permet de saisir les évolutions tant stylistiques qu’iconograhiques de cet art du VIIIe au XVe siècle.

Enfin laques, céramiques (grès de Cérémonie du Thé et porcelaines), ivoires (netsuke) et gardes de sabres évoquent la diversité des arts appliqués japonais. Dossier de presse japon au fil des saisons. Art japonais. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art japonais

L'art japonais date des premières traces découvertes au Japon, dans les environs du Xe millénaire av. J. -C., jusqu'à nos jours. La peinture, moyen d'expression artistique favori au Japon, est pratiquée aussi bien par des professionnels que par des amateurs. Les Japonais ont écrit avec un pinceau plutôt qu'avec un stylo jusqu'à l'époque moderne et leur familiarité avec les techniques du pinceau les ont rendus particulièrement sensibles aux valeurs picturales. L'art japonais est caractérisé par des oppositions esthétiques. Histoire[modifier | modifier le code] L'art Jōmon[modifier | modifier le code] Un récipient du milieu du Jōmon (3000-2000 av.

Les premiers colons du Japon, pendant l'ère dite Jōmon (縄文時代, Jōmon jidai? La céramique[modifier | modifier le code] Les poteries du proto-Jōmon, découvertes sur l'ensemble du Japon, sont caractérisées par un fond pointu qui permettait de les enfoncer dans la terre pour les faire tenir.