background preloader

Transition selon gouvernement Ayrault / Valls

Facebook Twitter

Centrale à gaz en Bretagne : l’enquête publique ignore les critiques. « Notre climat, pas votre business » ! Ces 20 et 21 mai, l'Unesco et François Hollande accueillent la conférence « Business et climat », en présence de la plupart des multinationales les plus polluantes de la planète.

« Notre climat, pas votre business » !

Comme si la lutte contre les dérèglements climatiques pouvait être confié à ceux qui en sont à l'origine. Il n'en manque pas une. Elles sont toutes là. Multinationales du pétrole ou du charbon, cimentiers, banques qui financent des investissements climaticides, champions de la chimie, de l'automobile et de l'agro-industrie, elles sont toutes présentes, en tant qu'invités, sponsors ou partenaires de la conférence « Business & Climat » qui se tient ces 20 et 21 mai à Paris.

Elles polluent, sont responsables des deux tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) et dévastent la planète. Economies d'énergie : le conflit d'intérêts qui menace de tout bloquer. Climat : les énergies « propres » en panne de crédits de recherche. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir A sept mois de la conférence mondiale sur le climat de Paris (COP 21), dont l’ambition est de sceller un accord universel permettant de contenir la hausse des températures à 2 °C à la fin du siècle, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publie, lundi 4 mai, un rapport consacré à l’innovation technologique dans le domaine de l’énergie (Energy Technogy Perspectives 2015).

Climat : les énergies « propres » en panne de crédits de recherche

Lire aussi : La « troisième assemblée » française veut des engagements concrets contre le réchauffement climatique Accroître le rythme de l’efficacité énergétique Pour garder le cap des 2 °C, l’intensité énergétique des économies mondiales (c’est-à-dire le rapport entre la consommation d’énergie et le produit intérieur brut, ou PIB) devrait être réduite « d’environ 60 % d’ici à 2050 ».

100% d'énergie en ENR, vraiment ?!

La France est-elle vraiment exemplaire en matière d'écologie ? François Hollande, qui affiche depuis peu une fibre écologique dont il n'avait guère fait montre depuis le début de son quinquennat, était très attendu sur les sujets environnementaux lors de son entretien sur France Inter lundi 5 janvier.

La France est-elle vraiment exemplaire en matière d'écologie ?

A onze mois de la conférence mondiale sur le climat dont Paris sera le théâtre en décembre, il a notamment déclaré : « La France est exemplaire en matière d'écologie ». Qu'en est-il vraiment ? Des émissions de CO2 sur la bonne trajectoire En 2012, les émissions de gaz à effet de serre nationales se sont élevées à 490 millions de tonnes équivalent CO2, selon le ministère de l'écologie, soit une diminution de 12 % par rapport à 1990, année de référence pour les engagements pris dans le cadre du protocole de Kyoto.

La France a ainsi parcouru plus de la moitié du chemin qui doit conduire l'Europe à une baisse de 20 % d'ici à 2020. Un retard sur les objectifs d'énergies renouvelables. Qui veut la mort de la Fondation de l'Ecologie Politique? - Fondation de l'Écologie Politique. France : Etude sur des sorties du nucléaire en 5 ou 10 ans Nucléaire : comment en sortir ? Etude complète (92 pages) Si le Réseau "Sortir du nucléaire" se bat pour une décision immédiate de sortie du nucléaire, il ne défend pas un délai de sortie du nucléaire plutôt qu’un autre.

France : Etude sur des sorties du nucléaire en 5 ou 10 ans Nucléaire : comment en sortir ?

Cette étude n’est pas le plan de sortie officiel du Réseau mais a pour but de démontrer qu’il est possible de sortir rapidement du nucléaire. Elle est le fruit d’une coopération nourrie entre des experts indépendants de l’énergie et les militants du Réseau "Sortir du nucléaire". En 5 ans ou en 25 ans, il n’y a pas de bons ou de mauvais scénarii, il y a urgence à décider de sortir du nucléaire. Takammmo : Offre d'emploi #CDD - 6 mois... Le mouvement écologiste, nouvel ennemi intérieur.

"Adversaire radical de la destruction de la biosphère par le système capitaliste, donc de ce système, le mouvement écologiste en devient de fait l’adversaire principal.

Le mouvement écologiste, nouvel ennemi intérieur

" Greenpeace a pénétré dans la centrale de Fessenheim mardi 18 mars. Une façon spectaculaire et non-violente de rappeler le danger que fait peser cette centrale - et d’autres -, ainsi que la nécessité d’engager une véritable transition énergétique. Réponse du gouvernement, par le communiqué de Philippe Martin, ministre de l’Ecologie : en vertu de la Loi de programmation militaire, les installations nucléaires seront désormais considérées comme "zones nucléaires à accès réglementé". C’est le mot "militaire" qui ici importe. On ne saurait mieux dire que les centrales nucléaires ne sont pas, ne peuvent pas être, des usines comme les autres.

Mais un autre terme interpelle, dans ce communiqué : "renseignement amont". Entre le Medef et les écologistes, Hollande a choisi. La politique du patronat ou la politique écologiste ?

Entre le Medef et les écologistes, Hollande a choisi

Holllande a choisi. Dindons de la farce ? Les électeurs écologistes, qui ont pris au sérieux les engagements du Parti "socialliste". Transition énergétique : le Medef satisfait, les ONG perplexes. Transition énergétique : mais où est passée la loi de programmation ? Action à l'Élysée : Mme Merkel et M.Hollande doivent rejeter les énergies du passé !   Ce matin à 6h30, quelques heures avant un Conseil des ministres franco-allemands, dix militants de Greenpeace ont déversé, à l’aide d’un camion, cinq tonnes de charbon devant le palais de l’Elysée.

Action à l'Élysée : Mme Merkel et M.Hollande doivent rejeter les énergies du passé !  

Le camion est aussi chargé de déchets nucléaires : deux cuves contenant 2 000 litres d’eau contaminée au tritium. Les militants sont toujours sur place avec une bannière de cinq mètres portant le message : “La transition en Europe, ici ! Maintenant !”. Crédit : Greenpeace / Pierre Baelen #Action @Elysee ce matin : Merkel & Hollande doivent quitter les énergies du passé ! Climat: 10 défis et 10 questions pour François Hollande et le gouvernement. A Bruxelles, la France agit contre les énergies renouvelables - Page 1.

Synthese_A4_internet.pdf. Philippe Martin signe la charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires. 31 octobre 2013 (mis à jour le 12 novembre 2013) - Ville durable, aménagement et construction Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des Territoires et du Logement, se sont rendus le 31 octobre 2013 dans les locaux rénovés du siège parisien de La Banque postale, afin de signer la charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires, à l’initiative de Philippe Pelletier, président du Plan bâtiment durable.

Philippe Martin signe la charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires

Quatre ministres demandent d'accélérer la transition écologique. Quatre ministres -Cécile Duflot (Logement), Philippe Martin (Ecologie), Stéphane Le Foll (Agriculture) et Pascal Canfin (Développement)- signent dans le JDD de dimanche une lettre demandant l'accélération de la transition écologique.

Quatre ministres demandent d'accélérer la transition écologique

Dans ce texte rédigé à l'occasion du séminaire de rentrée de lundi consacré à la France en 2025, ils estiment que «sans une évolution rapide» du système productif actuel, «l'accès aux ressources sera cause de conflits et d'inégalités nouvelles». Cyberaction Notre maison brūle et nous regardons ailleurs. Cyberaction N° 573: Notre maison brūle et nous regardons ailleurs [ 4 698 participations ] cyberaction mise en ligne le mercredi 2 octobre 2013 En partenariat avec : les Amis de la Terre, la Fondation Nicolas Hulot, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, Surfrider Foundation Europe, France Nature Environnement (FNE, 3.000 associations), Réseau Action Climat et la CGT Elle sera envoyée à : Ministre de l'Ecologie | à votre député «Objectifs vagues», «peu d’engagements concrets», «moyens non précisés»...

cyberaction Notre maison brūle et nous regardons ailleurs

Discours du Premier ministre à la conférence environnementale : toujours pas de passage aux actes. Redites sur les thématiques abordées l’année dernière Le Premier Ministre a brièvement rappelé les objectifs de l’année dernière mais sans tirer de conséquences quand ces objectifs n’ont pas été atteints, surtout en ce qui concerne l’insuffisance des mesures de mise en œuvre pour atteindre l’objectif de lutte contre l’artificialisation.

Pour Bruno Genty, président de FNE « Ils ont inventé la politique circulaire, ils réemploient les engagements de l’année dernière ! ». Conférence environnementale – Annonces paradoxales: de nouvelles sources de financement, mais toujours de vieilles niches fiscales. Jean-Marc Ayrault a détaillé les annonces faites hier par le Président de la République. Il a notamment précisé les nouvelles recettes qui permettront de financer la transition énergétique. Réaction de Michèle RIVASI, députée européenne EELV: « Les annonces d’aujourd’hui confirment que le gouvernement appréhende mieux la fiscalité écologique qu’aucun autre gouvernement ne l’a fait auparavant. Il y a des annonces encourageantes, mais aussi des déceptions et des interrogations: les écologistes attendent donc avec impatience des clarifications.

N’oublions pas que le diable se cache dans les détails! « Conférence environnementale: Des paroles mais peu d'actes. C’était une grande première: en septembre 2012, le gouvernement réunissait tous les acteurs de l’environnement pour une conférence qui devait placer l’écologie au même niveau de priorité que les questions sociales. Dans un discours ferme sonnant doux aux oreilles des ONG et des écologistes, François Hollande avait alors engagé la France vers «l’excellence environnementale». Alors que s’ouvre la seconde édition de la Conférence environnementale, les 20 et 21 septembre, le constat est souvent amer. Conférence environnementale : un nouveau couac. C'est la loi des séries. Après le pataquès sur le diesel à la veille de la conférence environnementale, voila maintenant un nouveau bazar tout frais et assez chaud avec des ONG. Le "Rassemblement pour la planète" (1) qui fédère les associations spécialisées sur l'environnement et la santé, n'a en effet pas été invité à la Conférence environnementale et se fâche tout rouge.

France-La loi sur l'énergie repoussée au printemps 2014. PARIS, 11 septembre (Reuters) - La présentation au Parlement de la loi de programmation sur la transition énergétique en France, initialement prévue à l'automne 2013, a été repoussée au printemps 2014, a déclaré mercredi Philippe Martin. Le ministre de l'Ecologie n'a pas précisé si le débat parlementaire sur un texte attendu avec impatience par les partenaires écologistes de la majorité de gauche aurait lieu avant ou après les élections municipales des 23 et 30 mars. "Rien n'interdit de penser que les municipales auront lieu avant le débat qui aura lieu au Parlement sur ce sujet", a-t-il cependant dit lors d'une conférence de presse.

Un débat sur la transition qui accouche de quoi ?

Une transition énergétique pilotée par qui (au juste) ? Transition énergétique : le débat est ouvert. Les membres du Conseil économique, social et environnemental (Cese) présentaient mardi deux avis sur le sujet aux ministres Delphine Batho (Écologie) et Cécile Duflot (Logement). Le premier porte sur la transition écologique à l'horizon 2050, le second sur l'efficacité énergétique, c'est-à-dire comment consommer moins d'énergie à service équivalent. Les deux rapports* ont été menés de front depuis que le Cese s'est auto-saisi il y a un an de ces questions, qu'il juge donc essentielles et prioritaires. Pour Jean Jouzel, chercheur, rapporteur du second avis et vice-président du groupe I du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, il est urgent d'agir : "Nous n'avons jamais autant accru notre consommation d'énergie que lors des dix dernières années.

Contenir le réchauffement climatique au-dessous des 2 degrés est donc aujourd'hui un véritable défi. " Enfouissement des déchets nucléaires : "le débat énergie doit prévaloir" > Nucléaire. Alors que la 2ème réunion consacrée aux questions préparatoires au grand débat sur la transition énergétique s'est tenue jeudi, France Nature Environnement (FNE) réitère sa demande au gouvernement de reporter le débat national sur l'enfouissement des déchets nucléaires (CIGEO). "Choisir avant d'enfouir, ou non, le débat énergie doit prévaloir" Des pédalos pour améliorer la fluidité des circulations urbaines. Prototype du futur Pédalo livré aux villes françaises (ici version une place). Forum écolo du PS : le gaz de schiste «n'est pas l'avenir» - Environnement.

Les cahiers d'acteurs. En contribution au dossier sur le débat national, les cahiers d’acteurs regroupent une compilation de points de vue et de propositions émises par les membres du Conseil national du débat. Ces cahiers d’acteurs sont un moyen pour les différentes parties prenantes du conseil (associations environnementales, syndicats, employeurs, parlementaires…) d’expliciter leur position et de faire des propositions. - Téléchargez les cahiers d'acteurs (pdf - 8 Mo) Les cahiers d'acteurs : Lire aussi. Actualité. Cyberaction la transition énergétique c'est maintenant ? Transition énergétique: l'Académie des sciences disqualifiée. En publiant un rapport prônant une exploitation rapide des gaz et pétrole de schiste en en confiant un débat sur les gaz de schiste à un climato-sceptique notoire, l'Académie des sciences vient de perdre tout crédit en matière de transition énergétique.

L'efficacité énergétique, un gisement d'économies majeur à exploiter. L'efficacité énergétique, un gisement d'économies majeur à exploiter PARIS - L'efficacité énergétique est un gisement d'économies majeur que la France et l'Europe doivent mieux exploiter, notamment dans le bâtiment, premier secteur en termes de consommation, selon un projet d'avis du Conseil économique, social et environnemental (Cese) discuté mardi.

On n'est pas sorti de l'auberge Nucléaire France !!.... L’année 2013 sera ce que nous en ferons, mais je vous présente mes meilleurs vœux et vous souhaite la meilleure année possible pour vous et votre famille. Cécile Duflot déterminée à soutenir la rénovation énergétique - Logement. © DR Rénovation énergétique d'une copropriété à Paris La ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, Cécile Duflot, et Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable, ont dévoilé quelques éléments du futur plan de rénovation énergétique et annoncé la parution prochaine de plusieurs textes attendus. CP_15nov2012_DebatEnergie.pdf (Objet application/pdf) En 2014, le Bois énergie serait deux fois plus taxé que le gaz - Eau & énergie. Fondation Hulot: le débat sur l'énergie commence du très mauvais pied.

Six personnalités pour incarner le débat national sur l'énergie. Débat sur l’énergie : un comité de pilotage inacceptable. Le groupe d’experts du débat sur l’énergie devrait compter 42 personnalités. Pour Gallois, les énergies renouvelables attendront.

Fiscalité écologique ?

Quel financement de la transition énergétique ? La transition énergétique est une chance. Transition énergétique, quelle transition énergétique? Transition énergétique : après les belles paroles, pas de grands moyens ? Financement de la transition énergétique : nos propositions. Projet de loi - transition énergétique. Projet de loi sur la transition énergétique : du concret, du flou et une impasse.

Transition énergétique: l’avant-projet de loi déjà amputé. 2012.10.07 faire le point sur la transition. Energie : vers un système énergétique sobre (tarification progressive de l'énergie) Hollande dévoile les grandes lignes de sa "transition énergétique" > Energies. Le calendrier du débat national sur la transition énergétique est fixé. Éolien & méthanisation : un permis unique.

Nuisances lumineuses : 2 TWh par an d'économies d'énergie attendues. Budget 2013: Une occasion manquée de faire des économies en relançant l’économie par la transition écologique… La transition énergétique, un problème appelé à durer. L’année de la transition écologique commence mal. Livre blanc sur le financement de la transition écologique : l'avis de FNE. Loi sur la transition énergétique : Tout ça pour ça ! Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement - DT n°46 : <font color='#008080'> </i>L’effet net sur l’emploi de la transition énergétique en France :<br><i>Une analyse input-output du scénario négaWatt</i></font>

Le Sénat retoque la tarification progressive de l'énergie - Libération. Le Sénat rejette la tarification progressive de l'énergie. Tarifs de l'énergie : coup de froid pour le gouvernement au Sénat. Pourquoi la loi Brottes sur les tarifs de l’énergie a-t-elle été rejetée?