background preloader

Cloud computing - Définition

Facebook Twitter

Cloud Magazine. Par Christian Lorentz, Product Marketing Manager EMEA, Riverbed La décision d'utiliser un cloud privé, public ou hybride dépend en grande partie des services que vous utilisez et de votre capacité à intégrer le modèle choisi. Il ne fait aucun doute que la croissance du marché du cloud computing a généré beaucoup de discussions. Elle a en fait suscité quasiment autant de débats et de conversations que de confusion.

Cependant, une chose est sûre : le cloud computing est clairement passé du buzz à l'entreprise et, ce faisant, a transformé la nature de la prestation de service informatique. Il suffit d'examiner les chiffres. Les trois types de cloud - privé, public et hybride - sont généralement regroupés sous la bannière du cloud computing, mais ils sont en fait différents.

Chaque type de cloud a ses avantages et ses inconvénients, qui en font la meilleure ou la moins bonne solution pour une entreprise, une situation ou une application donnée. Entreprise20.fr » Toute l'activité de la collaboration et du cloud computing. Solutions Cloud et sécurisation des données. 08 : (2ème partie) Le cloud computing - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie. SaaS : les avantages, les inconvénients et les principaux fournisseurs. Le logiciel en tant que service (SaaS) est la branche la plus connue du cloud computing.

SaaS : les avantages, les inconvénients et les principaux fournisseurs

C'est un modèle de prestation dans lequel les applications sont hébergées et gérées dans le centre de traitements d'un prestataire de services, payées sur la base d'un abonnement et accessibles par un navigateur via une connexion internet. En tant qu'option commerciale standard, on situe souvent son apparition au lancement, en 1999, du service hébergé de gestion de la relation client (CRM) Salesforce.com, devenu emblématique des SaaS.

Il trouve pourtant ses racines dans des développements antérieurs en matière de virtualisation, d'architecture orientée services (SOA) et de calcul distribué/informatique utilitaire. Expression SaaS, employée depuis près d'une décennie Avant le SaaS, il fallait passer par un ASP, prestataires de services d'applications Avant les SaaS, il fallait généralement passer par un prestataire de services d'applications, ou ASP, pour louer des logiciels. Cloud computing & Google Apps (EPN TechnofuturTIC) Cloud. Participatique = outils collaboratifs + Cloud Computing. Depuis des décennies, les directions informatiques parlent de travail collaboratif, de groupware.

Participatique = outils collaboratifs + Cloud Computing 


Au début des années 90, Lotus Notes, repris depuis par IBM, avait indiqué le chemin à suivre avec une solution très innovante pour l'époque. Malgré leurs qualités, les outils collaboratifs n'ont pas réussi à se diffuser massivement dans le monde professionnel. Qu’est-ce que le Cloud Computing ? Définition, Avantages et Inconvénients.

Email. Quelle définition pour le « Cloud Computing » ? Comment définir simplement le terme de « Cloud Computing » et savoir ce qu’il englobe ?

Quelle définition pour le « Cloud Computing » ?

Le National Institue of Standards and Technology (NIST) en a donné une définition qui est souvent citée comme référence. Cette définition a été reprise dans le magazine Global Security Mag et nous souhaitions vous la faire partager : « L’informatique dans les nuages » est une nouvelle façon de délivrer les ressources informatiques, et non une nouvelle technologie. » C’est un modèle qui permet l’accès au réseau à la demande. Cloud computing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cloud computing

Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait.

Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4]. Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables[5]. Définition et usages du cloud computing. Vous ne vous en êtes sûrement pas rendu compte, mais depuis que j’ai commencé à rédiger ce blog, je vous parle de cloud computing.

Définition et usages du cloud computing

Et oui, car le cloud est un des ingrédients essentiels des outils et pratiques affiliés à l’Entreprise 2.0 (Connecting the Dots Between the Cloud and Enterprise 2.0). Il est donc tout naturel que je consacre un article à ce sujet. Il faut dire qu’en ce moment le sujet est très chaud. Correction : voilà plusieurs années que le sujet est chaud (), mais l’année 2011 s’annonce comme particulièrement riche en annonces surprenantes (2011 sera-t-elle l’année du cloud computing ?

Partage de fichiers Cloud Computing MediaProShare. Qu'est-ce que le Cloud Computing et SaaS ? Logiciels CRM à la demande. Internet est apparu dans les années 1960, mais il a fallu attendre les années 1990 pour qu'il ait un impact sur le monde de l'entreprise.

Qu'est-ce que le Cloud Computing et SaaS ? Logiciels CRM à la demande

Le World Wide Web est né en 1991 et, en 1993, le navigateur Mosaic a été lancé. Il permettait aux utilisateurs de consulter des pages web qui comprenaient des textes et des images. C'était le début des premiers sites web d'entreprise et, bien entendu, la plupart de ceux-ci appartenaient à des sociétés dans la technologie et les ordinateurs. Lorsque la vitesse et la fiabilité des connexions s'est améliorée, un nouveau type d'entreprise est apparue : les fournisseurs d'applications en ligne (Application Service Provider, ASP).