background preloader

Surveillance

Facebook Twitter

Acteurs publics. Passer sa carte d'identité au micro-onde, la nouvelle technique des Allemands pour ne pas être surveillés. Traque sur Internet, par Marie Bénilde (Le Monde diplomatique, novembre 2013) Plan Vigipirate, terrorisme et République, par Henri Leclerc (Le Monde diplomatique, février 1996) Que le terrorisme soit un ennemi mortel pour les démocraties, voilà un poncif qu’il convient d’énoncer avec conviction.

Plan Vigipirate, terrorisme et République, par Henri Leclerc (Le Monde diplomatique, février 1996)

Et notamment avant d’analyser les conséquences politiques et juridiques des actes sanglants qui ont, à l’été et à l’automne derniers, provoqué en France tant de souffrance et tant de peur. Mais, si la nécessité de le combattre est évidente, la seule question qui vaille la peine d’être posée est de savoir comment. La démocratie ne peut accepter de dialoguer avec ceux qui la combattent en bafouant ouvertement ses principes, sauf à entériner, totalement ou partiellement, sinon le bien-fondé de leurs actes, en tout cas leurs motivations. Les outils de surveillance se passent de la vidéo.

Sous ses airs de détecteur de fumée banal, le petit robot Point de la start-up Minut entend changer la manière dont les particuliers envisagent la sécurité de leur foyer.

Les outils de surveillance se passent de la vidéo

Le tout sans caméra. Devant les craintes de certains en matière de sécurité, la start-up Minut a eu l’idée de se passer des caméras pour assurer la sécurité des foyers. Ashley Madison : ce que disent les victimes du piratage. 10 gigaoctets de données piratées avec les noms, prénoms et adresses mails de millions d'utilisateurs d'un site de rencontre extraconjugales plus tard, que disent les présumés "infidèles" dont les données ont été publiées sur le net ?

Ashley Madison : ce que disent les victimes du piratage

Reconnaissance faciale : aurons-nous droit à la “confidentialité biométrique” Par Hubert Guillaud le 25/06/15 | 6 commentaires | 1,027 lectures | Impression Pour le Washington Post, Ben Sobel (@ben_sobel), chercheur au Centre sur la vie privée et la technologie de l’école de droit de Georgetown, l’anonymat en public pourrait devenir un concept du passé.

Reconnaissance faciale : aurons-nous droit à la “confidentialité biométrique”

Les technologies de reconnaissance faciale sont en cours de déploiement : des magasins testent des solutions qui, via des caméras de surveillance, identifient chaque client pour leur offrir une tarification individualisée ou de la publicité selon leur historique d’achat, reconnaître des clients indélicats… Des associations de défense de la vie privée ainsi que des représentants des grandes entreprises de ce secteur dont Google et Facebook, se sont récemment réunies, à l’invitation du gouvernement américain et du département du commerce, pour tenter d’établir des règles d’usages de ces technologies.

Predpol : la prédiction des banalités. Depuis 2011, l’enthousiasme autour de Predpol, le logiciel de police prédictive américain, électrise la terre entière.

Predpol : la prédiction des banalités

Son algorithme secret, toujours comparé aux précogs de Minority Report, c’est-à-dire à une forme de perception extra-sensorielle, semble tenir plus de la magie que de la science, comme si les mathématiques étaient miraculeuses. La société, elle, affiche partout des résultats là où sa technologie est déployée – à savoir si l’on en croit le site de Predpol, une petite dizaine de villes américaines pour l’instant, Los Angeles et Atlanta étant les plus importantes – : une baisse de la criminalité de 10 à 30 % selon le type de crimes.

Si des discours critiques existent, ils se situent plus à un niveau d’analyse politique que technique. Comme le soulignait récemment le sociologue Bilel Boubouzid sur Rue89 : « PredPol, pour moi, c’est un algorithme de droite. Teddy Bear 3.0 : des jouets de données. Voilà déjà quelques temps que Facebook et Google réfléchissent très sérieusement au déploiement d'une version "pour enfants" de leurs sites.

Teddy Bear 3.0 : des jouets de données

L'enjeu est évidemment commercial (même si dans l'argumentaire commercial ce sont le plus souvent des raisons de "protection de l'enfance" et de "vie privée" qui sont mis en avant) puisqu'il s'agit de fidéliser le plus tôt possible les futurs utilisateurs de ces marques tout en permettant d'élargir un "portefeuille client" qui a atteint un pallier. Mais tout ça je vous l'expliquais déjà dans le billet : "Voici venu le temps ... du web des enfants. " We Are Connected.

And Toys Are Us. Les machines qui nous écoutent - Ethan Zuckerman. Privés de vie privée ? #DATAGUEULE 40. Privowny. La garantie du canari. Toute extension de la surveillance nécessite d’étendre ses contreparties. Dans le débat sur les caméras de corps – ces caméras portées par les policiers (voir “Les caméras pour policiers sont-elles une solution ?”)

Toute extension de la surveillance nécessite d’étendre ses contreparties

– plusieurs associations américaines de défense des libertés civiles ont livré un manifeste à la fois critique et constructif, rapporte Robinson Meyer pour The Atlantic. PrivacyGrade. Et si notre boulanger exigeait l’accès aux mêmes infos que nos applis ? Quelles sont les applications qui collectent le plus les données des utilisateurs ?

Et si notre boulanger exigeait l’accès aux mêmes infos que nos applis ?

C’est la question que se posent Eric Markowitz et EJ Fox sur Vocativ. Pourquoi certains jeux, destinés aux enfants, demandent-ils à accéder à des informations comme votre localisation précise, vos photos, voire vos SMS ou le réseau wifi que vous utilisez ? Jason Hong, professeur d’informatique à l’université Carnegie-Mellon de Pittsburgh, a fondé PrivacyGrade, un site qui classe les applications selon leur niveau de respect de votre vie privée.

Les journalistes de Vocativ ont listé les 25 applications les plus populaires de Google Play et, grâce à la collaboration de Hong, ont mesuré leur politique en matière de demande d’accès aux données des utilisateurs (sur Android, les applications peuvent demander jusqu’à 60 permissions d’accès différentes). Des demandes d’accès à votre micro Souvent, ces applications ont besoin de vos données pour vous fournir leurs services. La localisation d’utilisateurs mineurs. Données personnelles : l’impuissance n’est pas le consentement. Par Hubert Guillaud le 11/06/15 | 9 commentaires | 1,857 lectures | Impression Les chercheurs Joseph Turow, Michael Hennessy et Nora Draper ont publié une très intéressante enquête qui souligne que le marketing a dénaturé la relation qu’il entretien avec les consommateurs sur la question des données personnelles.

Données personnelles : l’impuissance n’est pas le consentement

Le marketing nous répète que les consommateurs sont satisfaits de céder leurs données personnelles en échange d’offres personnalisées (tout comme les politiques “nous assurent que les citoyens sont prêts à renoncer à leur vie privée pour plus de sécurité”, ironise le sociologue Antonio Casilli sur Facebook), mais ce discours sous-entend un raisonnement fallacieux, celui d’un compromis, d’un arbitrage librement consenti et mutuellement avantageux pour les individus et les entreprises. Surveillance de masse par drone et satellite au coeur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos . on Vimeo. Etats et entreprises à l’assaut de la vie privée, par Félix Tréguer (Le Monde diplomatique, juin 2015) En ce 15 avril, le ministre de l’intérieur français, M.

Etats et entreprises à l’assaut de la vie privée, par Félix Tréguer (Le Monde diplomatique, juin 2015)

Bernard Cazeneuve, s’emporte face aux quelques députés qui, dans un hémicycle clairsemé, bataillent contre le projet de loi relatif au renseignement. « Les opérateurs Internet détiennent nos données personnelles, argue-t-il, et je suis convaincu que nombre d’entre eux utilisent des techniques extraordinairement intrusives à l’égard de nos propres existences. » Or « cela ne pose aucun problème lorsqu’il s’agit de grands trusts internationaux (…). Mais lorsqu’un Etat se propose de prévenir le terrorisme sur Internet, il est nécessairement suspect de poursuivre des objectifs indignes !

». Etats et entreprises à l’assaut de la vie privée, par Félix Tréguer (Le Monde diplomatique, juin 2015) Fichée par les services de renseignement - Rue89. Comment avons-nous vendu nos âmes aux géants de... Surveillance as a Business Model. Google recently announced that it would start including individual users' names and photos in some ads. This means that if you rate some product positively, your friends may see ads for that product with your name and photo attached—without your knowledge or consent.

Meanwhile, Facebook is eliminating a feature that allowed people to retain some portions of their anonymity on its website. These changes come on the heels of Google's move to explore replacing tracking cookies with something that users have even less control over. Microsoft is doing something similar by developing its own tracking technology. More generally, lots of companies are evading the "Do Not Track" rules, meant to give users a say in whether companies track them. It shouldn't come as a surprise that big technology companies are tracking us on the Internet even more aggressively than before.

If these features don't sound particularly beneficial to you, it's because you're not the customer of any of these companies. Prévoir et détecter : le nouveau "surveiller et... Celui qui révéla l'existence de la NSA. Longtemps tenue secrète, au point d'avoir été surnommée No Such Agency (l'agence qui n'existe pas), l'existence de la NSA fut révélée par un pacifiste de 25 ans, ancien analyste de l'agence, en 1972. Tombée dans l'oubli, son histoire n'avait étrangement jamais été racontée. La vie privée se porte bien, merci pour elle. La vie privée se porte bien, merci pour elle. Les «Six heures contre la surveillance» Renseignement : si j’étais député, est-ce que je voterais pour une loi qui... E-mail : qui vous surveille ? - Wired. L’empilement des lois antiterroristes françaises (Le Monde diplomatique, février 2015)

6 links that will show you what Google knows about you — Productivity in the Cloud. 6 links that will show you what Google knows about you (Photo by Alex Koloskov at www.photigy.com ) Want to find out all the things Google knows about you? Here are 6 links that will show you some of the data Google has about you. Google Maps Has Been Tracking Your Every Move, And There’s A Website To Prove It. Abécédaire de la surveillance (Le Monde diplomatique, février 2014) Pourquoi Big Brother ne fait pas (vraiment) peur. Snowden, le buste et l'hologramme. Lettre ouverte des géants du web au Congrès afin de stopper la collecte massive de données. Drone Survival Guide. Près d’un Américain sur 3 a changé ses habitudes...

Confession d'un espion du siècle - Puces savantes. L'aveuglement éthique des algorithmes - Quartz. De la manipulation basée sur la surveillance. Confession d'un espion du siècle. Surveiller tout en se cachant est la forme la plus... Smart cities : le risque de la géosurveillance... Ces applications qui savent tout de vous - Vocativ. De la surveillance de masse à la paranoïa... J'ai peur de ma nouvelle télé - Brennan Center for Justice. L’obfuscation, l’arme du faible. Aider les élèves à échapper à une vie de surveillance - Model View Culture. Géopolitique de l’espionnage, par Dan Schiller (Le Monde diplomatique, novembre 2014)

Une société de la requête (3/4) : Subvertir Google. Undefined. Undefined : des algorithmes pour altérer nos profils. Singapour : le laboratoire de la surveillance sociale - Foreign Policy. Droit à l'oubli : Google, le géant embarrassé. Google lance son « formulaire d'oubli » pour les Européens - Le Monde. Les neuf entreprises qui en savent plus sur vous que Google et Facebook- Quartz.

Pourquoi les Big Data nous angoissent. Pourquoi est-il si difficile de partager des fichiers directement - Wired. Apple approche les mutuelles pour divulguer nos comportements - Numerama. Haro sur le projet de loi "cyberterrorisme" Accueillir Snowden ? Google contraint à l'oubli. Le coût secret de la société de surveillance - Pacific Standard.

Le masque anti-surveillance qui vous permet de passer pour quelqu'un d'autre - Cnet.com. Droit à l'oubli : Europe 1, Google 0. The future of genetic privacy: erase DNA with an invisible spray kit. Données personnelles : enjeu commercial ou philosophique. Elle veut cacher sa grossesse sur Internet pour ne pas être tracée, elle devient suspecte. En cachant sa grossesse en ligne, elle devient suspecte - Slate.fr. Et si l’Internet des Objets était également une chance en termes de sécurité. L'oeil espion... Google vient de concevoir une lentille de contact ave. Surveiller les surveillants... tous les surveillants - FastCoDesign. Watch Your Privacy. Conversnitch, le mouchard de conversation - Prosthetic Knowledge. Twitter, un outil utile pour prédire les infractions.

Comment les sites de commerce nous manipulent. Comment notre ordinateur nous manipule - LeMonde.fr. Un système de surveillance est-il une arme. Why You Should Embrace Surveillance, Not Fight It. La menace qui nous guette : la généralisation et la banalisation de l'échange de données sans contact #RFID #NFC. How to stay anonymous online: Three quick tips. The Creep Factor: How to Think About Big Data and Privacy. The minority report: Chicago's new police computer predicts crimes, but is it racist?

Wearable Technology as a Human Right. 6 Anti-NSA Technological innovations that May Just Change the World. A Boulogne Billancourt, la vidéosurveillance ne sert… à rien. Empêchez Google de vous traquer tout en restant loggé. Hôtels sans Surveillance- Protégez-vous des agences de renseignement ! Big Data Les Nouveaux Devins Spécial Investigation DOC complet 2014. Pour la CNIL, 18% des Français sont « suspects » It turns out people are better at protecting their privacy than companies would like. As Technology Gets Better, Will Society Get Worse. L'affaire Brandon Mayfield : une surveillance terrifiante. #LPM, l’arrière-grand-père et l’arrière-petit-fils disent non. "Le rapport entre liberté et numérique n'est pas technique, mais politique" Want to Predict the Future of Surveillance? Ask Poor Communities. Comment l’obsession sécuritaire fait muter la démocratie, par Giorgio Agamben.