background preloader

Surveillance

Facebook Twitter

Coincés dans Zoom (4/4) : pourquoi allons-nous y rester ? Alors que nous voilà plus ou moins déconfinés, notre expérience de Zoom est appelée à s’alléger.

Coincés dans Zoom (4/4) : pourquoi allons-nous y rester ?

Interdire la reconnaissance faciale (2/3) : quelles discriminations notre société est-elle prête à accepter ? La reporter Tech du New York Times, Kashmir Hill (@kashhill), vient de publier une longue enquête sur Clearview, une entreprise spécialiste de la surveillance, financée par le multimilliardaire libertarien Peter Thiel – qui est déjà à l’origine de Palantir (Wikipédia), un autre géant de la surveillance qui travaille pour les services de renseignements.

Interdire la reconnaissance faciale (2/3) : quelles discriminations notre société est-elle prête à accepter ?

On y apprend que Clearview a collecté sur le web 3 milliards de photographies provenant principalement des réseaux sociaux (mais également des portraits provenant de bases de données fédérales permettant d’identifier des personnes condamnées par la justice ou les portraits de titulaires du permis de conduire…) afin de construire un système de reconnaissance facial total (voir également la synthèse qu’en livre le journal Le Monde). (340) Tous surveillés - 7 milliards de suspects - ARTE. Sans titre. Here you can download some helpful material to better understand our project.

sans titre

You can also access additional information on our Blog. Démanteler les infrastructures de surveillance et de discrimination massives ? Si les annonces de moratoires dans le domaine de la reconnaissance faciale semblent soulager un certain nombre de ses opposants, il ne fait aucun doute que ces réponses des grandes entreprises de la technologie demeurent manifestement des décisions commerciales calculées et limitées qui répondent avec plus ou moins de sincérité à la pression publique du moment et aux très fortes mobilisations contre le racisme et les violences policières qui secouent les États-Unis depuis la mort de George Floyd le 25 mai 2020.

Démanteler les infrastructures de surveillance et de discrimination massives ?

Comme s’en émeut la Quadrature du Net (@laquadrature), ces décisions ne cherchent qu’à temporiser un moment difficile pour les entreprises, face à une pression publique devenue explosive, à l’heure où les Américains se soulèvent massivement contre le racisme. « Les grandes entreprises de la sécurité ne sont pas des défenseuses des libertés ou encore des contre-pouvoirs antiracistes. La surveillance contribue-t-elle au bien-être humain ? No more data Weapons ! Hubert Guillaud. Vidéosurveillance et coronavirus : chaud dedans ! Émoji bouteille de champagne, émoji coupes qui s’entrechoquent 🍾🥂 Le bébé s’appelle Vigilance, il est né le 13 mai et l’entreprise Two-I en revendique la maternité. « Nous sommes fiers d’annoncer la sortie de notre solution logicielle autonome de traitement d’images et d’analyse de données », se félicite dans un tweet la société française spécialisée en reconnaissance faciale.

Vidéosurveillance et coronavirus : chaud dedans !

En guise d’image sur le faire-part, une démonstration de ce logiciel qui passe au crible les images de caméras de vidéosurveillance. Sur un fond de cartographie d’une ville jaillissent en temps réel des alertes : « accident de voiture », « embouteillage », mais aussi « fièvre », « station surpeuplée », « absence de masque » ou « distanciation sociale ». En cliquant sur ces points, le contrôleur du logiciel accède au contenu vidéo en live. Coronoptiques (1/4) : dispositifs de surveillance et gestion de l'épidémie. Les données sont un instrument central de mise en visibilité du virus et de sa propagation.

Coronoptiques (1/4) : dispositifs de surveillance et gestion de l'épidémie

Dès le XVIe siècle, les paroisses à Londres enregistraient scrupuleusement les décès hebdomadaires, information cruciale pour évaluer l’avancée des épidémies de peste quartier par quartier. Au XIXe siècle, le développement de la statistique publique est étroitement associé au gouvernement des épidémies. En 1854, la collecte de données des malades du choléra et leur cartographie par le médecin John Snow lui permet de mettre en évidence le rôle de l’eau dans la transmission de la maladie.

Les données sont aujourd’hui un savoir essentiel pour appréhender et gérer l’épidémie de coronavirus. Snowden Warns Governments Are Using Coronavirus to Build 'the Architecture of Oppression' Déconfinement : vers le tracking à la française - Par Thibault Prévost. Au nom du coronavirus, l’État met en place la société de contrôle. « Nous ne renoncerons à rien, surtout pas à rire, à chanter, à penser, à aimer, surtout pas aux terrasses, aux salles de concert, aux fêtes de soir d’été, surtout pas à la liberté », affirmait Emmanuel Macron le 11 mars dernier, il y a seulement trois semaines, dans le cadre la première journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme.

Au nom du coronavirus, l’État met en place la société de contrôle

Depuis, avec le confinement, tout semble avoir changé, le monde a basculé. Des drones équipés de haut-parleur survolent les rues des métropoles françaises, intimant aux passants l’ordre de rentrer chez eux. Le gouvernement a décrété l’état d’urgence sanitaire et des couvre-feux ont été instaurés dans une centaine de villes, qui comptent au total plus de 2 millions d’habitants. À Perpignan (Pyrénées-Orientales), la sirène retentit tous les soirs pendant cinq longues minutes à 19 h 50. À 20 h, plus rien ne bouge, seuls les véhicules de police patrouillent, les gyrophares allumés.

. « Une surenchère locale » Anthropocène, ère du contrôle numérique - Anthropocene 2050 - Medium. Sketchnote de la première séance du cours public de Stéphane Grumbach (1er février 2020) L’objectif de ce cours est de donner des éléments de compréhension des forces induites par le numérique sur l’organisation de la société à toutes les échelles, de l’individu à la planète.

Anthropocène, ère du contrôle numérique - Anthropocene 2050 - Medium

On ne peut véritablement comprendre la révolution numérique qu’en prenant en compte le contexte de sa formidable croissance, à savoir celui du réchauffement climatique et d’une évolution des écosystèmes naturels peu favorable à l’humanité, comme plus généralement à une partie de la biosphère. Anthropocène, ère du contrôle numérique - Anthropocene 2050 - Medium. Coronavirus : le risque est d’entrer dans « une nouvelle ère de surveillance numérique invasive » « Avec les bonnes applications, tous les bogues de l’humanité deviennent mineurs », écrivait, en 2013, l’essayiste Evgeny Morozov, moquant la propension des geeks à voir la technologie comme solution à tous les problèmes du monde.

Coronavirus : le risque est d’entrer dans « une nouvelle ère de surveillance numérique invasive »

Face au Covid-19, cette tendance au « solutionnisme technologique » est de nouveau à l’œuvre. Comment ne la serait-elle pas, alors que la pandémie fait rage, tuant par milliers et plongeant des millions de confinés dans l’angoisse et l’incertitude ? Une idée a prospéré dans le monde entier sur ce terreau favorable : l’utilisation des données numériques, en particulier des téléphones mobiles, pour combattre la pandémie. L’idée coule de source : alors que dans certains pays, notamment la France, 80 % de la population se promène avec son smartphone en poche, les données mobiles sont une mine d’or pour les épidémiologistes et les pouvoirs publics, en particulier en matière de géolocalisation.

Virus : surveillance de masse, des USA à la France - Par Thibault Prévost. Petites géolocalisations entre proches. Juliette, 29 ans, est capable de dire en temps réel où se trouvent ses parents, son petit frère, son conjoint, sa meilleure amie et le mari de cette dernière.

Petites géolocalisations entre proches

Pas besoin de leur demander: ils se partagent tous d'un commun accord leur géolocalisation, grâce à une fonctionnalité disponible sur les smartphones de la marque Apple, «Localiser». Elle sait lorsqu'ils sont chez eux, au travail, à l'étranger ou dans le métro. In Coronavirus Fight, China Gives Citizens a Color Code, With Red Flags. HANGZHOU, China — As China encourages people to return to work despite the coronavirus outbreak, it has begun a bold mass experiment in using data to regulate citizens’ lives — by requiring them to use software on their smartphones that dictates whether they should be quarantined or allowed into subways, malls and other public spaces. But a New York Times analysis of the software’s code found that the system does more than decide in real time whether someone poses a contagion risk.

It also appears to share information with the police, setting a template for new forms of automated social control that could persist long after the epidemic subsides. Interdire la reconnaissance faciale (2/3) : quelles discriminations notre société est-elle prête à accepter ? Ban Facial Recognition on Campus - BAN FACIAL RECOGNITION ON CAMPUS. We all read Orwell's 1984 in high school, but some people didn't get the warning—facial recognition surveillance is spreading.

If we don't speak out, soon every campus could be equipped with invasive technology that monitors everything we do, including who students hang out with, and what they do outside of class. It's time to ban facial recognition on campus before we have no liberties left! Technopolice – Villes et vies sous surveillance. Le député Jean-Michel Mis en marche pour promouvoir la reconnaissance (...) - Numéro Zéro. INFORMATIQUE - SECURITE Bad citizen : une nouvelle appli anti-répression Une nouvelle application d’informations juridiques pour apprendre à se défendre face aux institutions policières et judiciaires. L’application Bad Citizen vient d’être créée et mise à disposition pour smartphones. Societe de surveillance. Ce livre est disponible en librairie au prix de 18 € ISBN papier : 9782850610196 Acheter le livre en numérique au prix de 9.99 €: IA : Séoul se dote de caméras détectant les crimes avant qu'ils ne soient commis.

Les autorités sud-coréennes veulent s'appuyer sur l'intelligence artificielle pour lutter plus efficacement contre le crime. Des caméras dotées d'un logiciel d'intelligence artificielle (IA) seront ainsi installées à Séoul au cours de l'année, comme l'a fait savoir le gouvernement sud-coréen. Leur particularité ?

Elle seront tout bonnement capable de détecter la probabilité d'un crime. Le district de Seocho, la capitale de la Corée du Sud, et l'Institut de recherche en électronique et en télécommunications (ERTI), un institut national de recherche, ont en effet déclaré vouloir installer 3 000 caméras dans le district d'ici juillet. Ces caméras utiliseront un logiciel d'IA qui traite l'emplacement, l'heure et le comportement des passants pour mesurer la probabilité qu'un crime soit commis. Reconnaissance faciale : le gouvernement souhaite faire une expérimentation dans la vidéosurveillance. Reconnaissance faciale : le gouvernement souhaite faire une expérimentation dans la vidéosurveillance.

Technopolice – Villes et vies sous surveillance. Lettre commune de 80 organisations : Interdisez la reconnaissance faciale sécuritaire. L’Observatoire des Libertés Numériques, dont fait partie La Quadrature du Net, et 80 organisations signent une lettre commune appelant le gouvernement et le Parlement à interdire toutes les pratiques de reconnaissance faciale sécuritaire présentes et à venir. La liste des signataires relève d’une vraie diversité de type d’organisations et d’engagements qui témoignent du profond rejet de la population envers ces dispositifs et ces volontés politiques liberticides. Notre lettre commune (aussi en PDF) reste ouverte à signature par des organisations (les individus sont vivement encouragés à se l’approprier et à la diffuser autour d’eux). Pour signer, écrivez-nous à contact@laquadrature.net avec « Signature lettre contre la reconnaissance faciale sécuritaire » en objet, puis en précisant le nom de votre organisation dans le mail.

Merci ! Mise à jour du 28 janvier 2020 : la lettre est désormais signée par 124 organisations. Liste des signataires : Crack down on genomic surveillance. Across the world, DNA databases that could be used for state-level surveillance are steadily growing. Behind the Rise of China's Facial-Recognition Giants. Sommes-nous institutionnellement équipés pour interdire la reconnaissance faciale ? On ne compte plus les demandes de moratoires à l’endroit de la reconnaissance faciale. Partout dans le monde, des villes, des associations et des mouvements de salariés s’élèvent et demandent la suspension de ces technologies d’identification grâce aux données biométriques. Alors qu’aux Etats-Unis, le sujet a pris une ampleur politique inédite[1], la France s’enfonce dans les éléments de langage.

Marseille - Big Data de la tranquillité publique. Cédric O : « Expérimenter la reconnaissance faciale est nécessaire pour que nos industriels progressent » Alors que les forces de l’ordre poussent au développement de la reconnaissance faciale, Cédric O, le secrétaire d’Etat au numérique, propose de créer une instance de supervision en coordination avec la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Le gouvernement réfléchit-il à des changements législatifs pour élargir l’utilisation de la reconnaissance faciale ? Cédric O : Comme souvent, la technologie est en avance sur la régulation. Aujourd’hui, la reconnaissance faciale entre dans nos vies sans que son cadre d’utilisation n’ait encore été clarifié. Elle offre de nouveaux usages, de nouvelles opportunités, mais surtout crée beaucoup de fantasmes du fait de l’absence d’un vrai débat citoyen sur les lignes rouges que nous souhaitons collectivement poser.

Reconnaissance faciale : la CNIL tique sur le bilan de l’expérience niçoise. Des micros dans la rue : la CNIL tire les oreilles (intelligentes) de Saint-Etienne - Médias / Net. Le gendarme des données personnelles a adressé un avertissement à la métropole de la Loire, qui a développé un système d’écoute dans l’espace public. Marseille, Nice, Saint-Etienne : les semonces de la CNIL face à de nouveaux projets sécuritaires.

Lycées Nice Marseille : première victoire contre la reconnaissance faciale. Les «signaux faibles», outil de contrôle des populations. 58 des 59 attentats déjoués depuis six ans l’ont été grâce au renseignement humain. Frontex va (aussi) surveiller les réseaux sociaux. L'agence en charge du contrôle des frontières extérieures de l'UE veut pouvoir surveiller les réseaux sociaux utilisés par les migrants, réfugiés et leurs passeurs, mais également par « la société civile et les communautés de la diaspora » de leurs pays de destination, afin d'anticiper les « migrations irrégulières », qualifiées de « menace potentielle ».

Après Bercy, qui veut pouvoir scruter les réseaux sociaux afin d'y débusquer les fraudeurs, Frontex, l'agence européenne chargée du contrôle et de la gestion des frontières extérieures de l'espace Schengen, veut elle aussi les surveiller afin d'anticiper les tendances et prévisions en matière de « migration irrégulière ». How ICE Picks Its Targets in the Surveillance Age. Les amendes via caméra arrivent à Lyon : les rues et infractions concernées. Retour des caméras des CRS et du système SARISE - Nantes. Un logiciel de reconnaissance faciale utilisé lors d'un procès à Lyon fait débat. Algorithm can identify 99.98% of users in supposedly "anonymized" data. Le Pentagone se dote d’un outil capable d’identifier une personne grâce à son rythme cardiaque. San Francisco interdit l'usage de la reconnaissance faciale par la police. Vidéosurveillance : où avons-nous failli ? Corps urbain et technologies aux #Utopiales2018.

Traces du corps. Le bunker, la passoire, les data et moi. Marseille s'offre son Big Brother grâce à Engie Ineo. With Apple’s Face ID, it’s time to look at facial recognition tech’s problematic past. « La vidéosurveillance est un gaspillage de l'argent public » How Facebook Figures Out Everyone You've Ever Met. Mediation And Information. » [Recommandé] Découvrez comment votre imprimante vous espionne et peut vous dénoncer… Par Olivier Berruyer. Le Conseil du numérique augure une “surveillance de masse” de la société - Acteurs publics. Acteurs publics. Passer sa carte d'identité au micro-onde, la nouvelle technique des Allemands pour ne pas être surveillés. Traque sur Internet, par Marie Bénilde (Le Monde diplomatique, novembre 2013)

Plan Vigipirate, terrorisme et République, par Henri Leclerc (Le Monde diplomatique, février 1996) Les outils de surveillance se passent de la vidéo. Ashley Madison : ce que disent les victimes du piratage. Reconnaissance faciale : aurons-nous droit à la “confidentialité biométrique” Predpol : la prédiction des banalités. Teddy Bear 3.0 : des jouets de données. Les machines qui nous écoutent - Ethan Zuckerman. Privés de vie privée ? #DATAGUEULE 40.

Privowny. La garantie du canari. Toute extension de la surveillance nécessite d’étendre ses contreparties. PrivacyGrade. Et si notre boulanger exigeait l’accès aux mêmes infos que nos applis ? Données personnelles : l’impuissance n’est pas le consentement. Surveillance de masse par drone et satellite au coeur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos . on Vimeo. Etats et entreprises à l’assaut de la vie privée, par Félix Tréguer (Le Monde diplomatique, juin 2015) Etats et entreprises à l’assaut de la vie privée, par Félix Tréguer (Le Monde diplomatique, juin 2015) Fichée par les services de renseignement - Rue89.

Comment avons-nous vendu nos âmes aux géants de... Surveillance as a Business Model. Prévoir et détecter : le nouveau "surveiller et... Celui qui révéla l'existence de la NSA. La vie privée se porte bien, merci pour elle. La vie privée se porte bien, merci pour elle. Les «Six heures contre la surveillance» Renseignement : si j’étais député, est-ce que je voterais pour une loi qui... E-mail : qui vous surveille ? - Wired. L’empilement des lois antiterroristes françaises (Le Monde diplomatique, février 2015) 6 links that will show you what Google knows about you — Productivity in the Cloud. Google Maps Has Been Tracking Your Every Move, And There’s A Website To Prove It. Abécédaire de la surveillance (Le Monde diplomatique, février 2014)

Pourquoi Big Brother ne fait pas (vraiment) peur. Snowden, le buste et l'hologramme. Lettre ouverte des géants du web au Congrès afin de stopper la collecte massive de données. Drone Survival Guide. Près d’un Américain sur 3 a changé ses habitudes... Confession d'un espion du siècle - Puces savantes. L'aveuglement éthique des algorithmes - Quartz. De la manipulation basée sur la surveillance. Confession d'un espion du siècle. Surveiller tout en se cachant est la forme la plus...