background preloader

Ch 1.2 Les conditions de travail et leur impact sur la performan

Facebook Twitter

Comment Mettre les RH au Service de la RSE ? Nouvelle bonne résolution RSE de 2016 : avoir une politique de ressources humaines plus responsable.

Comment Mettre les RH au Service de la RSE ?

Mais comment les RH peuvent-elles être au service de la politique RSE d’une entreprise ? Éléments de réponse. Doit-on forcément penser la politique RSE d’une entreprise à travers un “département RSE” ? Kiloutou RSE 2015 BSSEDEF. L’entreprise autrement, des idées qui font du bien. RMA - RSE - Reportage Nantes Développement. Vidéo Les TMS, le mal du siècle - Tous les journaux télévisés de TF1 - Actu / Buzz.

Le plastique se recycle en high-tech - SUEZ ENVIRONNEMENT TV. Diversité – Responsabilité sociale. SUEZ a placé l’égalité des chances parmi les 12 engagements de sa Feuille de route de développement durable et de responsabilité sociétale de l’entreprise 2012 – 2016.

Diversité – Responsabilité sociale

Convaincu que la diversité apporte une richesse à la fois humaine et économique et est source d’innovation et de création de valeur, le Groupe mène des actions positives pour intégrer durablement des collaborateurs reflétant la diversité des territoires sur lesquels les entreprises sont implantées. Le Label Diversité. "Performance sous pression", un avantage sympa pour les actionnaires. Santé et sécurité au travail - A Video PlayList on Dailymotion. Comment identifier et traiter un burn-out ?

L'entreprise, lieu de souffrance 1/4 - une vidéo Actu et Politique. Le salon Massage Concept et le massage en entreprise à Paris. CCE EDF / Le bilan social, un outil indispensable. Un bon espace de travail favorise la productivité des salariés selon une étude Steelcase-Ipsos. Alors que les open space se multiplient dans les entreprises, Catherine Gall, directrice de recherche à Steelcase, affirme qu’un « bon espace de travail, choisi, favorise la productivité des salariés ».

Un bon espace de travail favorise la productivité des salariés selon une étude Steelcase-Ipsos

Focus sur l’enquête Steelcase-Ipsos sur le « bien-être au travail » Q : Vous évoquez l’intimité comme vecteur de bien-être au travail dans votre récente étude. Pour quelles raisons ? Catherine Gall : Aujourd’hui, l’élément le plus souvent cité par les salariés comme facteur indispensable à leur productivité est précisément celui qui fait le plus défaut dans la majorité des bureaux actuels : l’intimité. Politique de RSE au sein du groupe Renault. Notre approche en matière de responsabilité sociale, sociétale et environnementale repose tout d’abord sur la réduction de notre empreinte environnementale et sur l’usage raisonné des ressources naturelles.

Politique de RSE au sein du groupe Renault

Mais ça ne s’arrête pas là. En tant que constructeur automobile, nous accordons une grande importance à la santé des usagers de la route, aux riverains et à nos salariés. Serious game, effet de mode ou réel levier d’amélioration des conditions de travail ? Publié le 04-MAR-14 par ANACT | Imprimer Une visite à la Serious Game Expo 2013 nous a permis de mesurer l’intérêt grandissant du secteur du jeu pour les problématiques de l’entreprise, dont les conditions de travail.

Serious game, effet de mode ou réel levier d’amélioration des conditions de travail ?

Certains jeux par exemple abordent la prévention des risques psychosociaux (RPS) : mais comment inscrire l’utilisation d’un jeu dans une démarche de prévention ? Quelle est l'articulation avec d’autres outils existants ? 40 ans d'évolution des conditions de travail en images. Publié le 26-NOV-14 par ANACT | Imprimer.

40 ans d'évolution des conditions de travail en images

La RSE, levier prometteur d'engagement des collaborateurs. L’entreprise et son écosystème sont de plus en plus interdépendants.

La RSE, levier prometteur d'engagement des collaborateurs

Sur la base de ce constant, le baromètre EngagementS² 2014, réalisé par le cabinet Nuovo Vista, s’attache à décrypter le lien entre l’engagement sociétal de l’entreprise et celui de ses salariés. Les résultats, basés sur des entretiens avec plus de 1 000 salariés de grandes entreprises, confirment non seulement que ce lien existe bel et bien, mais qu’il est plus étroit qu’on pourrait le supposer. Trouver le bonheur au travail : ce n'est pas gagné ! Sophie Péters est consultante en qualité de vie au travail, thérapeute systémique et coach*.

Trouver le bonheur au travail : ce n'est pas gagné !

Elle défend farouchement l’idée d’une « qualité de vie au travail » dans les médias : elle officie sur Europe 1 tous les vendredis soirs, et l’on retrouve sa plume tous les mardis dans Le Monde, une fois par mois dans le magazine Psychologies. Rencontre. Vouloir être heureux au travail est une aspiration récente. N’est-ce pas contradictoire dans un contexte de crise ? Au contraire, plus le monde est en crise, plus les individus cherchent à être heureux. Qu’est ce qui a changé ? Auparavant, le bonheur au travail se trouvait dans le collectif, dans le plaisir du « faire ensemble ». Quels sont les motifs de satisfaction, ou d’insatisfaction, au travail ? La question du sens du travail est fondamentale, mais éminemment subjective.

Que peut faire l’entreprise pour aider les collaborateurs à être heureux ? Entretien avec Bertrand de Senneville, directeur général des relations sociales chez L'Oréal. « L’Oréal Share & Care Program » On devine simplement à la prononciation de ces deux mots quel est son objet.

Entretien avec Bertrand de Senneville, directeur général des relations sociales chez L'Oréal

Toutefois, nous aimerions en savoir plus. « L’Oréal Share & Care Program » prévoit de faire bénéficier les collaborateurs du groupe, dans tous les pays où L’Oréal est implanté, d’un socle commun en matière de protection sociale sur quatre domaines essentiels : la prévoyance, la santé, la parentalité, la qualité de vie au travail. (...) Les grands dirigeants de l’Oréal ont toujours eu une tradition sociale affirmée mais elle est aussi née de la position personnelle du fondateur, Monsieur Eugène Schueller. Quelle impulsion peut donner, plus de 100 ans après, le Fondateur, dans un monde si mouvant et économiquement balloté ? Cette tradition sociale a été portée par tous les dirigeants du groupe tout au long de son histoire et anime notre actuel PDG Jean‐Paul Agon, qui s’est impliqué personnellement dans ce grand programme « L’Oréal Share & Care ». Managers : contrer les risques psychosociaux et favoriser la qualité de vie au travail.

Les managers peuvent être facteur de risques ou de protection pour les membres de leurs équipes.

Managers : contrer les risques psychosociaux et favoriser la qualité de vie au travail

Leurs postures, attitudes, choix, et compétences (ex : capacités à détecter les situations difficile, sensibilisation à l’empathie), sont autant d’atouts qui, lorsqu’ils sont développées, peuvent limiter l’apparition de situations difficiles. Plusieurs auteurs, spécialistes de la question, ont identifié des leviers que les managers pouvaient actionner afin de cultiver et favoriser la sérénité de leurs équipes. Définir ce que l’on attend des managers Mener une politique de prévention des risques psychosociaux (RPS) ou de développement de la qualité de vie au travail (QVT) revient, entre autre, à définir ce que l’on attend de ses managers de proximité, véritable capteurs de premier niveau.

De nombreuses entreprises se sont positionnées, en s’appuyant sur les conclusions des rapports gouvernementaux (par exemple, le Rapport Lachmann). Cette solution est un début de réponse. 1. Quelques exemples : Gérer l'information en interne dans les périodes de transformation. Comment mieux vivre au travail. La musique ne fait pas qu'adoucir les moeurs, elle remonte aussi le moral des masses laborieuses. La preuve avec la Sonate en ré majeur KV 448 de Mozart -tout est dans la référence- aux vertus relaxantes démontrées par la science, et diffusée dans certaines entreprises soucieuses de dorloter leurs employés.

La zénitude, camarades ! Ces dernières années, l'idée du bien-être au travail s'impose peu à peu comme l'envers constructif des risques psychosociaux. Et pas seulement dans les start-up proposant transats et baby-foot à leurs petits veinards d'employés. Chez Atos, la direction a prévu de supprimer les e-mails internes pour en finir avec le trauma des courriels déversés en flux continu. La motivation du personnel chez Auchan. Recherche motivation des salariés...

Différentes études révèlent une crise de la motivation et de l'engagement au travail en France. Comment inverser la tendance ? LE MONDE | • Mis à jour le | Par Gaëlle Picut La rémunération a longtemps été considérée comme l’un des leviers principaux de motivation au travail. Mais les recherches récentes (Daniel H. Pink, Dan Ariely) montrent que la rémunération n’est pas la principale source de motivation, même si bien évidemment elle reste un élément important. « Et croire qu’une augmentation salariale ou une prime va motiver un salarié à long terme est une erreur.

De son côté Antoine Morgaut, CEO Europe et Amérique Latine de Robert Walters, confirme que de plus en plus de cadres sont prêts à accepter un salaire moindre en échange d’un poste intéressant, d’une promesse de carrière motivante ou d’une meilleure qualité de vie. « La mobilité géographique en province n’a jamais été aussi forte », a-t-il indiqué. Témoignage. La meunerie Moulin d'Auguste (27) décline la qualité de vie au travail en TPE. Publié le 31-MAR-14 par ANACT | Imprimer Réduction de la pénibilité et des risques professionnels, investissements matériels, prise en compte du facteur humain... cette meunerie d'une dizaine de salariés prouve que la taille de l'entreprise n'est pas un frein à l'amélioration des conditions de travail.

Le Moulin d'Auguste est une meunerie d'une dizaine de personne située dans le département de l'Eure. En 2003, Sébastien Dutacq reprend la direction de l'entreprise qui connaît quelques difficultés économiques. S'il a rapidement mis en place un business plan pour augmenter les volumes, il prend dans le même temps conscience qu'une dimension ne doit pas être sous-estimé : le facteur humain. « La prise en compte du handicap permet de repenser l'entreprise » Votre travail est basé sur la valorisation de la richesse du facteur humain comme source de développement dans les organisations. Comment intégrer les handicapés ? Il est important de savoir considérer une personne, et a fortiori un handicapé, dans sa globalité et d’éviter de ne voir que sa fragilité et/ou sa défaillance. Cela étant, il faut garder à l’esprit que ce qui est difficile pour une personne valide l’est davantage pour une personne handicapée. En revanche, et cela est souvent inexploité, les personnes handicapés ont des sens beaucoup plus développés que leur collaborateurs valides, ce qui peut les amener à développer des solutions sortant des cadres classiques.

A ce titre, vous venez de développer un nouveau projet, le « Réseau Humain »*. Il s’agit d’une plateforme collaborative numérique dédiée au monde au monde du handicap et de la dépendance, qui doit faciliter les échanges de bonnes pratiques.