background preloader

BTSucvirtuels

Facebook Twitter

Avec Facebook Shops, le réseau social prend d'assaut le secteur de l'e-commerce. SEO et E-Commerce. 1e partie : la page d'accueil idéale. Vidéo SEO Abondance 122. De l’ergonomie pour mon e-commerce. Retail augmenté : des applis s’immiscent au plus tôt du parcours client. 1La Redoute va lancer son appli de réalité augmentée Comment être sûr que ce canapé trouverait bien sa place dans le salon ?

Retail augmenté : des applis s’immiscent au plus tôt du parcours client

D’ici l’été, La Redoute va doter son appli d’une nouvelle fonctionnalité de réalité augmentée. « Concrètement, un client qui veut acheter un canapé, un tapis, une table basse ou encore un luminaire sur Redoute Intérieurs, notre marque propre, pourra le visualiser dans son salon au travers de son mobile », décrit dans le Journal du Net Éric Courteille, coprésident de La Redoute. Le dirigeant inscrit ce nouvel outil dans l’histoire de la relation client de La Redoute : « Auparavant, le catalogue papier de La Redoute se voulait fédérateur dans les familles en France. Il suscitait des discussions autour de lui. Nous avons arrêté sa publication en 2015. (…) Grâce à la réalité augmentée, nous pourrons revenir à cette logique initiale : créer à nouveau de la discussion autour de nos produits dans les foyers. »

Bienvenue dans l’ère du shopping instantané ! 1Instagram et Pinterest deviennent, aussi, des sites de e-commerce J’aime un produit présent sur une photo d’Instagram, je clique dessus, je l’achète.

Bienvenue dans l’ère du shopping instantané !

C’est le principe de la fonctionnalité « Shopping » que le réseau social a déployée en France le 20 mars dernier. Elle vise à rendre l’acte d’achat le plus naturel possible en permettant aux marques d’ajouter un tag sur l’image d’un produit, affichant sa description et son prix. En cliquant dessus, l’internaute est automatiquement renvoyé vers la page du vendeur. « Nos utilisateurs se rendent tous les jours sur Instagram pour découvrir et acheter des produits de leurs marques préférées. Retail : les 5 révolutions du commerce "no canal" Quand on lui parle des réalités de l’expérience client en 2018, Jean-Marc Megnin, Directeur général de Altavia ShopperMind, l’observatoire de tendances du commerce du groupe Altavia, lance : « Nous entrons dans l’ère du commerce ‘no canal’ !

Retail : les 5 révolutions du commerce "no canal"

». Autrement dit, un commerce qui ne se définit plus par rapport à un canal de vente, mais qui réconcilie online et offline pour répondre aux attentes des clients. Les consommateurs veulent en effet pouvoir passer d’un canal à l’autre en toute liberté. 2018 sera une année d’accélération Des grandes manœuvres ont commencé dans l’univers du retail pour sceller cette tendance de fond. Les clés de l'info : l'e-commerce - JT 19h30 - 26/01/2018. □ Le Meilleur Trafic pour votre E-Commerce. Le e-commerce nouvelle génération. Vendre sur Amazon OU comment Booster votre E-Commerce. [Rétro 16’] 5 actus marquantes à revoir dans l’e-commerce. Vendues plusieurs centaines d'euros, les sneakers, ces baskets «hype», sont les nouvelles stars du e-commerce.

[Rétro 16’] 5 actus marquantes à revoir dans l’e-commerce

A 17 ans, Anthony Debrant a créé avec son père Sneakmart, une place de marché pour l'achat et la revente de ces baskets d'occasion tendances. Si pour les fabricants les sneakers jouent le rôle d'emblème de marque, pour les consommateurs, elle sont vues comme un objet collector. On leur consacre même des classements annuels. Le marché est, lui, estimé à 1 milliard de dollars.

Le jeune Français revendique une vingtaine de marques vendues par des particuliers sur sa plateforme, sur des modèles des grandes marques telles Nike, Adidas, New Balance, Reebok… Sur ces ventes, Web et mobile, le site prélève une commission. Anthony Debrant devra toutefois se faire une place parmi les places de marché spécialisées qui ont vu le jour (StockX, KLekt, Kixify).

Lire aussi : A 17 ans, au lycée, Anthony Debrant veut faire de Sneakmart la marketplace des sneakers. Stratégie web-to-store : la puissance du e-commerce au service du point de vente. Du e-commerce au magasin physique, ces pure players qui misent sur la proximité. Crédits photo : Ken Wolter / Shutterstock Le retour en grâce du magasin prédit par plusieurs experts aura bien lieu.

Du e-commerce au magasin physique, ces pure players qui misent sur la proximité

En tout cas, c’est ce que pourrait indiquer la tendance actuelle portée par les sites de e-commerce. LDLC.com, Promovacances, Cdiscount, et FitnessBoutique ont ainsi décidé de passer du virtuel au réel ou « click to mortar », selon l’expression anglophone. [Infographie]: Pourquoi 70% des visiteurs abandonnent leur panier ? Kamel LEFAFTA – Article mis à jour le 26 août En 2013, les français ont dépensé 51 milliards d’euros sur les sites de vente en ligne, pour 600 millions de transactions.

[Infographie]: Pourquoi 70% des visiteurs abandonnent leur panier ?

Pourtant, le panier moyen a reculé de 3,5% par rapport à 2012, pour s’établir à 83 €. Le dictionnaire du cross-canal en 14 expressions clés. KAMEL LEFAFTA – 17 octobre 2014 Cross-canal, Omni-canal, ROPO, Click And Collect, Mobile-to store, magasin connecté… le vocabulaire du commerce 2.0 ne cesse de s’enrichir de termes nouveaux, d’expressions à la mode ou de concepts opaques, créant des confusions sémantiques importantes, rapidement amplifiées par des caisses de résonance elles-mêmes 2.0 : réseaux sociaux, tweet-live ou fils d’actualités en temps réel… Cette inflation de mots n’est pas en soi une mauvaise chose.

Le dictionnaire du cross-canal en 14 expressions clés

Tout au contraire. C’est le signe que des bouleversements de grande ampleur ont lieu dans les strates les moins visibles de ce commerce dans sa configuration cross-canal. On observe que tous les acteurs (entreprises, journalistes, blogueurs…) ont besoin de mots nouveaux pour saisir et interpréter ce qui se passe autour d’eux. Le dictionnaire du cross-canal en 14 expressions clés. 43 % des Français renoncent à un achat en ligne pour une question de livraison. La livraison joue un rôle de plus en plus crucial dans le parcours d’achat des consommateurs, qui vont jusqu’à choisir l’enseigne en fonction des options de livraison proposées.

43 % des Français renoncent à un achat en ligne pour une question de livraison

C’est ainsi que le Journal du Net résume l’étude que vient de publier MetaPack. Les limites du e-commerce et le retour des magasins - Xerfi - Vidéos - A la Une. Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015.

FEVAD chiffres

Du e-commerce au magasin physique, ces pure players qui misent sur la proximité. Sans titre. Souvent, les petits commerçants pensent que seuls la proximité et le conseil feront la différence auprès des clients, ce qui est en partie vrai.

sans titre

Cas client BUT - Partenaire Windows Embedded. Digitalisation du point de vente - Agence Oyez. Dispositif digital : DARTY - magasins connectés. Conso - Le magasin de demain - 2015/09/28. Place marche. Robots : 7 services originaux qu’ils rendent déjà. Des robots orientent les voyageurs dans trois gares des Pays de la Loire La SNCF teste en ce moment les services de Pepper, un petit robot humanoïde, pour accueillir et renseigner les voyageurs de trois gares des Pays de la Loire, à Saumur, Nort-sur-Erdre et aux Sables d’Olonne.

Robots : 7 services originaux qu’ils rendent déjà

Haut de 120 cm pour 28 kg, Pepper a été conçu par la société parisienne Aldeberan. Grâce à ses capteurs, il est capable d’interagir avec son entourage, de reconnaître les émotions de ses interlocuteurs, d’analyser leurs expressions et les tonalités de leur voix… Avec l’objectif de tenir une discussion fluide, dans un langage de tous les jours. Pepper a déjà été déployé à grande échelle au Japon, dans des points de vente Nescafé par exemple. Mais l’expérimentation menée par la SNCF est présentée comme une première mondiale dans le secteur des transports. Plus d’infos : L’Usine Digitale 20 minutes Legal Robot vérifie les contrats avant qu’ils ne soient signés L’Atelier. Améliorer le référencement de son e-commerce. L'e-commerce en plein boom : +14% de croissance en 2015. E-commerce ou magasin: Quelles sont les tendances des consommateurs ? - 06/01. La Fnac se veut omnicanale.

"Jouer la complémentarité entre le site e-commerce et le parc de magasins a nécessité de doter notre force de vente d'un outil spécifique, témoigne Ivan Michel, directeur de l'exploitation France à la Fnac. Nous avons donc mis au point Fnacshop, une nouvelle interface informatique qui centralise l'ensemble des informations. Elle délivre des infos sur les produits, mais aussi des conseils sur tout leur écosystème, en soumettant des idées aux vendeurs pour les aiguiller dans une vente complémentaire. L'ensemble de l'offre disponible sur notre site peut également être proposé. " Par exemple, un client cherche une référence pointue en littérature et le magasin dans lequel il se trouve ne la détient pas en stock. Ce n'est plus un problème, puisque grâce à la nouvelle interface, le vendeur peut commander l'ouvrage et proposer sa livraison à domicile ou bien son retrait en magasin.

3Suisses - Interview d'Olivier Gimpel - Directeur e-commerce et marque de 3Suisses. [Vidéo] #ECP15 Marc Lolivier, délégué général de la Fevad sur les grandes tendances du secteur. [Vidéo] #ECP15 Zalando en route vers le "mobile first" Conso : le e-commerce en vitrine. Food tech : les nouveaux services qui arrivent dans nos assiettes. L’application Rise met ses utilisateurs en contact permanent avec un nutritionniste Profiter au quotidien des conseils personnalisés d’un nutritionniste.

C’est ce que propose, aux Etats-Unis, Rise pour un abonnement de 48 dollars par mois. Tout se passe via une application mobile, par échange de textes et de photos. L’utilisateur commence par définir ses objectifs avec son coach. Il s’agit le plus souvent de perdre du poids, même si Rise ne repose pas sur un régime minceur stéréotypé : la philosophie du service est d’aider à adopter des habitudes alimentaires plus saines. L’abonné va ensuite prendre en photo chacun de ses repas. En 2014, pour sa première année d’activité, la start-up explique avoir réalisé un million de dollars de chiffre d’affaires.

Bien d’autres applications mobiles ont pour objet d’aider leurs utilisateurs à « mieux » manger. Plus d’infos : Techcrunch Rise Fat Secret FoodChéri est l’un des derniers arrivés en France sur le marché de la livraison de plats à domicile. Le mCommerce et la grande distribution : chiffres, tendances et évolution. LivretVAD.pdf. Solution Magasin connecté au e-commerce pour stratégie Cross-canal. Marc Lolivier (Fevad) : "Les Enjeux E-Commerce décrypteront la transformation numérique à l'oeuvre dans le commerce" - JDN. De grands noms en tête d'affiche, un concours de start-up, un dispositif collaboratif...

La Fevad met les bouchées doubles pour sa journée de conférences du 2 juillet prochain. "Drive the digital change", c'est le thème retenu par la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad) pour la quatrième édition de ses Enjeux E-Commerce. Ainsi que l'explique son délégué général Marc Lolivier, la transformation numérique à l'oeuvre dans le secteur de la distribution chamboule les stratégie de tous les acteurs. Et cette vague est loin de retomber, puisque aujourd'hui le secteur est aussi bousculé par la sharing economy et les modèles à la demande. Pour aborder ces nouveaux enjeux, la Fevad a fait appel à deux grands patrons qui mènent leur entreprise avec succès à travers cette transformation : Sébastien Bazin (Accor) et Alexandre Bompard (Fnac). Auchan propose des vêtements sur-mesure grâce à une cabine numérique 3D - /le hub de La Poste, tendances du marketing relationnel.

Faire réaliser des vêtements sur-mesure dans la grande distribution ? L’idée peut sembler incongrue. C’est pourtant ce que propose depuis début avril l’hypermarché Auchan de Villeneuve d’Ascq (59) qui a ouvert une boutique sous une nouvelle enseigne, Bouton Noir. Elle propose aux clients, hommes et femmes, de personnaliser leurs vêtements en fonction de leurs mensurations exactes, et avec un large choix de tissus et de finitions. Monoprix teste, grâce aux beacons, les promotions géolocalisées dans 22 magasins - /le hub de La Poste, tendances du marketing relationnel.

Monoprix teste, grâce aux beacons, les promotions géolocalisées dans 22 magasins Les beacons, une révolution annoncée dans le commerce. C’était le titre de notre dossier de septembre dernier (lien ci-dessous). Depuis, les annonces de déploiement de cette technologie se multiplient. Les beacons ? Ce sont de petits capteurs qui interagissent de façon très précise avec les smartphones des consommateurs en magasin, jusqu’à pouvoir détecter une personne à quelques mètres près, parfois moins.

Le tunnel de conversion - Tuto e-commerce & webmarketing - Vidéo Market Academy. 3Suisses - Interview d'Olivier Gimpel - Directeur e-commerce et marque de 3Suisses. Retail : quelles opportunités grâce au digital ? L'e-commerce recèle encore un important potentiel de progression à court terme : plus de 30% d'ici 2018 pour atteindre 74 milliards d'euros (contre 57 milliards en 2014), soit 'seulement' 6% de la consommation des ménages, selon les prévisions publiées par Precepta.

Retail : quelles opportunités grâce au digital ? Jeff de Bruges refond son site Web. ING Direct, une banque digitale qui offre le café.