background preloader

Influence de l'éducation

Facebook Twitter

How Trying To Avoid Sexual Assault Costs Women Money, Time And Energy!? How Trying To Avoid Sexual Assault Costs Women Money, Time And Energy!?

How Trying To Avoid Sexual Assault Costs Women Money, Time And Energy!?

First, let me say that teaching girls to constantly modify their behavior in order to avoid stranger rape is a form of social control. And telling women it’s their responsibility to avoid rape doesn’t stop rape, it just perpetuates rape culture. Having said that, it is still hard today to not fear sexual assault if you are a woman, whether you live in developed country or 3rd world country, this fear drives you to be prepared, it’s hard to walk away from a lifetime of acculturated fear. And it turns out that fear is really expensive. Here are five ways that modifying our behavior to avoid stranger rape cost us: Language and rape culture: Kayce Singletary & Alexis Stratton at TEDxColumbiaSC. Tu seras violée, femme (et tant pis pour ta gueule, moi j’y suis pour rien) J’en ai un peu ras le cul, à force, qu’à chaque fois ça se passe de la même façon : une femme explique la culture du viol, le fait qu’on soit conditionnées à avoir peur, que les méchants garçons ont pas écrit "violeur" sur le front donc si t’as peur d’être violée tu as peur de tout le monde, ton ombre comprise.

Tu seras violée, femme (et tant pis pour ta gueule, moi j’y suis pour rien)

Et là un gentil garçon qui est pas comme ça lui vient s’insurger, son ego tout meurtri, parce que ouhlala tu fais des amalgames trop méchants, tu dis que tous les hommes sont des violeurs alors que c’est faux, la preuve il est pas comme ça lui, et c’est idiot d’avoir peur, tu n’es qu’une sombre idiote hystérique et misandre. J’en ai marre parce que ce schéma se répète tout le temps. Donc je vais en faire un billet et la prochaine fois qu’un gentil ahuri viendra me dire que je suis trop une idiote misandre d’avoir peur, je lui enverrai le lien et j’irai jouer à la Wii. Fait : 1 femme sur 5 a été ou sera violée dans sa vie. Like this: J'aime chargement… Education sexuelle : je suis payée pour pervertir la jeunesse française.

On entend beaucoup d’experts théoriser à rallonge sur les études de genre, ce qui devrait être fait, ce que ça entraînerait ou pas sur le psychisme et la construction sociale des enfants, invoquer Freud, Dolto, Jésus ou même John Gray, mais de professionnels de terrain, rien. Figurez-vous que l’éducation à la sexualité en milieu scolaire n’a pas attendu l’arrivée au pouvoir du socialisme et son lot de perversions, puisque la loi du 4 juillet 2001 précise qu’« une information et une éducation à la sexualité sont dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d’au moins trois séances annuelles et par groupes d’âges homogènes ». Making of Au terme de cette semaine au cours de laquelle des dirigeants de l’UMP ont fait semblant de croire que des livres pour enfants risquaient de pervertir notre société, notre riveraine G Stevens a eu envie de nous raconter son travail : conseillère conjugale et familiale, elle assure des séances d’éducation sexuelle dans des collèges.

Voilà. Boy's will be boys. Croyances sur la domination : exemple des grands singes. Tu seras violée ma fille. 8 mars ; journée internationale des droits des femmes.

Tu seras violée ma fille

Fleurissent les communiqués de presse débiles pour nous honorer, nous la femme, et les réflexions de type "trop débile cette journée, c'est tous les jours les droits de femmes" (sorties de la bouche de celles et ceux qui n'en parlent évidemment jamais). Quand on naît avec un vagin, très vite on t'explique comment les choses vont se passer.

Si tu sors tard/avec ces mecs/en boite, il va t'arriver "quelque chose". (et tu l'auras un peu cherché puisqu'on t'avait prévenu). Ce quelque chose est assez simple ; un inconnu va violemment t'écarter les cuisses et te rentrer son pénis dans le vagin. C'est compliqué de faire comprendre ca. Dans l'espace public, un homme a beaucoup plus de risques d'être tué qu'une femme ; pourtant on ne va jamais lui souligner que s'il sort de chez lui, il risque de finir avec un couteau planté dans la plèvre. Le pire est que les femmes ont intériorisé cela. Un homme ça dérape. Rape obeys daily social interactions. By the by, I consistently use that title because I mean for it to operate as a trigger warning.

Rape obeys daily social interactions

I write a lot about rape, but sometimes I write about other things, and I don’t want anybody taken off-guard transitioning from “help computer” into wtf rape-talk. Case you were wondering. I was re-reading my five billion goddamn posts about rape and force, and I realized (surprise!) There is a more succinct way for me to express what I was thinking.