background preloader

Corps et sexualité

Facebook Twitter

REPLAY ! L'Émifion n°10 - La première fois ! Publié initialement le 16 décembre — Hier, la youtubeuse KayEhHey a mis en ligne une vidéo (retirée depuis) visant à conseiller les filles au sujet de leur premier rapport sexuel (forcément avec un garçon, visiblement).

REPLAY ! L'Émifion n°10 - La première fois !

L’article Première fois : sentir le savon, se maquiller « pas trop too much » et « se faire violence » écrit en réaction par Clarence Edgard-Rosa recense les aspects très problématiques de cette vidéo : les injonctions diverses, la façon dont la youtubeuse semble percevoir le corps féminin (elle parle du vagin comme de « cette zone-là, qui va être pratiquée et qui doit être opérationnelle en toute circonstance »), la misogynie… À lire aussi : La sexualité et ses débuts (plus ou moins) chaotiques — Témoignages Eh oui : quand on parle première fois, de nombreuses idées reçues et clichés éculés se transmettent, en compagnie de mythes bien craignos !

À lire aussi : La vérité sur l’hymen, par Laci Green (sous-titrée VF) REPLAY — L'Émifion sur les pressions sexuelles. La sexualité et ses débuts (plus ou moins) chaotiques — Témoignages. La toute première fois — Le dessin de Cy.(prine) Homo? Bi? Hétéro? Autre? Le Défenseur des droits est une autorité constitutionnelle indépendante qui veille au respect des droits et libertés par toute personne, publique ou privée.

Homo? Bi? Hétéro? Autre?

De quoi est-il chargé ? De défendre les droits et libertés dans le cadre des relations avec les services publics, de défendre et de promouvoir l’intérêt supérieur et les droits de l’enfant, de lutter contre les discriminations prohibées par la loi et de promouvoir l’égalité, de veiller au respect de la déontologie par les personnes exerçant des activités de sécurité.

Conformément à la loi organique n°2011-333 et la loi ordinaire n°2011-334 du 29 mars 2011, le Défenseur des droits succède au Médiateur de la République, au Défenseur des enfants, à la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) et à la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) à compter du 1er mai 2011. Qui peut le saisir ? Le guide du Vagin. La contraception. Quand est-ce qu'une femme vous doit du sexe ? Publié initialement le 24 juillet 2015 Comme nous l’apprend le site Mic, une nouvelle « tendance » s’est répandue ces dernières semaines sur le Web anglophone : les #SexSpreadsheets, des tableaux compilant l’activité sexuelle de mecs qui aiment les statistiques et Microsoft Excel. Malheureusement, dans notre monde injuste, la tâche de ces vaillants comptables n’est pas facilitée par les femmes, qui ont l’audace, que dis-je, l’outrecuidance de sortir des excuses malhabiles et peu crédibles de leur chapeau dès qu’il faut passer à la casserole.

Une utilisatrice de Reddit y a posté une sex spreadsheet, que son mâle dominant lui a envoyée alors qu’elle était en route pour l’aéroport et 10 jours de voyage, accompagnée d’un mot doux lui disant, en gros « TU VAS PAS ME MANQUER, VILE MANANTE ». Voici ce bien beau travail de recherche, devant vos yeux ébahis : Ce pauvre homme bafoué et frustré y liste les raisons pour lesquelles sa compagne refuse des relations sexuelles. . « Non. » Ô rage ! La beauté physique. Ce week-end, le magazine pour hommes Maxim a révélé, comme chaque année, le nom de la femme la plus sexy de l’année : il s’agit de Taylor Swift. Cet article n’a pas pour but de remettre en cause l’intérêt de ce genre de classements mettant en avant le potentiel sexy de personnes à la carrière bien souvent prolifique.

J’ai un avis assez tranché sur la question, et ce serait un débat bien trop long qui nous éloignerait du sujet de base. À lire aussi : Taylor Swift et moi : chronique d’un amour inattendu Cet article n’a pas non plus pour but de remettre en cause la légitimité de ce classement : je l’ai dit, je le répète, j’ai beaucoup d’affection et de respect pour l’artiste et pour la personne. Bon point supplémentaire dans l’estime que j’ai pour cette femme : elle a profité de cette élection pour parler féminisme. À lire aussi : « Femmes contre le féminisme » : décryptage d’un paradoxeMaïwenn, mes « hormones féminines » ne m’empêcheront pas de réaliser un film.