background preloader

Avenir epn

Facebook Twitter

Animateur multimédia : un mouton à 5 pattes ? Article publié à l'occasion des Rencontres I4C à Brest en décembre 2002 .

Animateur multimédia : un mouton à 5 pattes ?

Mots-clé : Référentiel de compétences de l’animateur multimédia. Eléments de réflexion sur les questions de qualification, profils de postes et évolution professionnelle. Animateur multimédia, médiateur nouvelles technologies, initiateur ou agent facilitateur NTIC, cyberanimateur ... les épithètes ne manquent pas pour tenter de définir ce qui n’est pas encore un métier spécifique, mais plutôt des emplois nouvellement apparus avec le développement de lieux destinés à initier le grand public à Internet et aux technologies de l’information. Un profil de poste variable selon les structures employeur La diversité des espaces publics multimédia, tient moins aux labels qui les identifient (ECM, EPN, PointCyb, Cyberbases ...) qu’aux structures qui les hébergent avec des missions et des publics assez variables.

A la rencontre du 3ème type … de lieu (1/3) « 3ème lieu », « tiers-lieu », il y a comme cela des expressions qui suscitent un engouement et qui se répandent à grande vitesse dans des milieux professionnels clos, et en général en grande interrogation sur leur avenir.

A la rencontre du 3ème type … de lieu (1/3)

C'est le cas des Espaces publics numériques (et dans une moindre mesure celui des bibliothèques), milieu où l'on peut croiser des professionnels déboussolés, largement prêts à remettre leur destin entre les mains de vendeurs de chimères. Ce premier article revient sur l'origine de ce concept, rappelle les types de projets qui s'en réclament et constate que d'un point de vue sémantique cela a plus de sens de parler de "Tiers-lieu" que de "3ème lieu". Dans un second et un troisième article à paraître très bientôt, nous nous demanderons si les Espaces publics numériques et les bibliothèques peuvent être, ou prétendre devenir, des tiers-lieux ? La famille des tiers-lieux se divise … en 3. Bienvenue dans le monde des « fabs labs » ! Grâce à des bidouilleurs de génie, on a depuis longtemps accès à des logiciels libres et gratuits qui fonctionnent aussi bien, sinon mieux, que des logiciels édités par de grandes marques.

Bienvenue dans le monde des « fabs labs » !

Le navigateur Web Firefox ou le système d’exploitation Linux font partie des exemples les plus répandus. Aujourd’hui, cette philosophie du « libre » déborde le monde numérique des logiciels pour gagner le monde matériel des objets. Circulaire du 23 août 2001 relative à la mise en place des espaces publics numériques. Paris, le 23 août 2001.

Circulaire du 23 août 2001 relative à la mise en place des espaces publics numériques

Le Premier ministre à mesdames et messieurs. Epn et coworking. « Etre libre ensemble » : l’équation des coworking spaces. Quand l’économie de pair à pair s’intéresse à la question du travail, ça donne les coworking spaces – soit des espaces de bureaux partagés accessibles sur abonnement à la journée ou au mois.

« Etre libre ensemble » : l’équation des coworking spaces

Reportage à Mutinerie, tiers-lieu parisien situé dans le 19e arrondissement. Ils sont une bonne vingtaine à s’être installés dans l’open space aménagé sous la verrière – certains sur de vastes plateaux, d’autres autour de la table de ping-pong qui semble affectée en permanence à cet usage de bureau. Bien qu’il y ait du monde ce jour-là, il règne dans la pièce un silence imperturbable. Chacun est rivé à son ordinateur portable, le plus souvent un mac. Nous sommes à Mutinerie (sans article défini, insistent ses fondateurs), espace de coworking parisien né fin 2011 et situé depuis quelques mois dans le 19e arrondissement de Paris. Hackerspace. Imprimantes 3D : comment ça marche - Web & Tech. L’avenir des EPN. Les agents de la fonction publique sont-ils prêts au 2.0 ? Les carnets de la médiation numérique.

L'opendata. Les supports des différents ateliers de la journée Citizen Tic. Lui, président, implantera-t-il des fab labs ? Ce matin, une réunion a eu lieu au cabinet de la ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique sur les fab labs.

Lui, président, implantera-t-il des fab labs ?

Une rencontre motivée par le passage du DG de TechShop, une chaine d’ateliers géants pour bricoleurs pointus américaine, la version lucrative des fab labs. Selon nos informations, des TechShops ouvriraient à Paris, Londres, Milan. Jean, nouvel utilisateur du Fac Lab, le fab lab de l'Université de Cergy basé à Gennevilliers, fabrique une sculpture en bois (inspiré d'une oeuvre de George W Hart) avec la découpe laser . Le 6 décembre 2012. (cc) Ophelia Noor Enfin ! Intitulé “Développement des fab labs en France”, le séminaire avait surtout pour but de présenter deux visions de la fabrication personnelle, entre gros sous et visées moins directement lucratives. Fabien Eychenne de la Fing a d’abord présenté les fab labs, puis Emmanuelle Roux et Laurent Ricard ont exposé un cas concret avec leur FacLab, premier fab lab porté en France par une université.

Médiations Numériques et Open Data. « C’est le rôle des Espaces Publics Numériques que d’accompagner les citoyens sur l’opendata ».

Médiations Numériques et Open Data

Voilà une position qui aura fait consensus aux rencontres « Médiations Numériques et Open Data » organisées par ArsenicPaca. Cette position est d’autant plus intéressante qu’elle est un curseur fort de l’évolution du métier. Changement de fractures Dans son allocution vidéo, Bernard Benhamou (Délégué aux Usages de l’Internet) rappelle combien les espaces Publics Numériques ont évolué.

Pour les EPN mis en place il y a une dizaine d’années, la fracture était essentiellement une fracture liée à l’équipement des ménages, ce qui est de moins en moins vrai puisque 80 % de la population dispose d’une connexion internet. Penserlavenirdesespacesnumeriques. Quel avenir pour les EPN ? (1/3) : les usages ont changé.

A l’heure où les budgets des collectivités locales se contractent, la question de la pérennité des espaces publics numériques (financés pour 65 % des structures par des collectivités territoriales) se pose.

Quel avenir pour les EPN ? (1/3) : les usages ont changé

Alors que les usages ont considérablement changé depuis que ces espaces ont vu le jour, nombre d’EPN (sur quelques 4700 en France selon la carte tenue à jour par Net public) connaîtraient une baisse voire une stagnation de leur fréquentation et de leurs activités. Ces espaces numériques très hétérogènes eux-mêmes servis par des politiques publiques très fluctuantes d’un territoire l’autre peuvent aujourd’hui paraître en danger et ce d’autant qu’ils sont généralement peu soutenus par les élus qui peinent à voir les enjeux de ces lieux. Allons-nous vers la fin des EPN ou leur transformation ? C’est la question que souhaite aborder ce dossier. La difficile mesure de la fréquentation.

Quel avenir pour les EPN ? (2/3) : devenir des structures de développement de projets. « Les EPN doivent être pensés non pas pour ce qu’ils sont, mais pour ce qu’ils pourraient apporter dans un écosystème, un territoire.

Quel avenir pour les EPN ? (2/3) : devenir des structures de développement de projets

Nous avons besoin de contextualiser les services proposés », explique Didier Paquelin directeur du programme de Recherche Aquitain sur usages et le développement des dispositifs numériques. « Les EPN doivent quitter leur posture d’acculturation du numérique pour devenir les accompagnateurs des dynamiques territoriales. » Mais cela suppose d’adapter leurs missions, de trouver de nouveaux modèles économiques aux EPN et de réinventer leurs métiers… comme commencent à le faire certains. Sortir des EPN ? Les choses changent autour de la médiation numérique, comme le montrait le bilan des assises de la médiation numérique qui se tenaient en septembre 2011 à Ajaccio, souligne Elisabeth Le Faucheur Joncour, responsable de projets au service internet et expression multimédia de la ville de Brest.

Quel avenir pour les EPN ? (3/3) : nouvelles missions. Qu'est-ce qu'un FabLab ? Rewics 2012 : de l’animation multimédia à la médiation numérique (2) Loïc Gervais, coordinateur des EPN de Thonon : « Il y a quelques années, je me définissais comme un animateur multimédia.

Rewics 2012 : de l’animation multimédia à la médiation numérique (2)

Aujourd’hui, Je dis que je suis un médiateur numérique. La première raison de ce changement de terminologie, c’est la reconnaissance professionnelle. Lorsque j’allais sur les sites d’offre d’emploi et que je tapais « animateur multimédia », tout ce que je trouvais, c’était des offres de commercial pour vendre des mobiles dans les grandes surfaces ! Et lorsque je disais : « Mon métier, c’est d’aider les gens à s’approprier les TIC, on me répondait : « Ah, bon, tu es formateur ». Et bien non. Savoir en actes. Télécentres et espaces de coworking. Espaces de travail collaboratif Appel à projets Bienvenue sur l’espace dédié à l’appel à projets “Espaces de travail collaboratif” de la Région Ile-de-France mis en oeuvre avec l’appui de La Fonderie, agence numérique d’Ile-de-France.

Vous trouverez sur cet espace l’ensemble des informations relatives à l’appel à projets. L’édition 2014 était ouverte du 13 décembre 2013 au 26 mars 2014 à 14h. Les résultats finaux seront publiés en octobre 2014 sur cette page. Travailler dans l'ESS : Animateur multimédia. L’animateur multimédia accompagne et assiste des publics différents (enfants, adultes, personnes du troisième âge…) dans l’appropriation des outils informatiques et usages de l’internet, au travers d’actions de médiation individuelles ou collectives (animation d’activités éducatives, ludiques, artistiques, techniques, administratives, citoyennes…). Condition de travail L'animateur multimédia exerce sa fonction dans des lieux publics ou associatifs dédiés à l’installation aux technologies de l'information et de la communication (TIC) ou dans des organismes à vocation socioculturelle ou socio-éducative (bibliothèque, médiathèque, maison des jeunes et de la culture, maison de quartier, centre de loisirs…) en liaison avec des partenaires locaux.

Mission Diplôme. Un hackathon, sinon rien ?