background preloader

Surpêche

Facebook Twitter

La lutte contre la pêche profonde gagne du terrain. Paris - Si le Parlement européen n'a pas interdit en décembre le chalutage en eaux profondes, le combat des ONG contre cette pratique gagne du terrain: la grande distribution renonce peu à peu à commercialiser certaines espèces et la Scapêche (Intermarché) a décidé de limiter cette activité.

La lutte contre la pêche profonde gagne du terrain

Metro change (un peu) de thon! Une bonne nouvelle vient d’arriver sur les étagères de Metro, un des plus gros supermarchés au Québec.

Metro change (un peu) de thon!

La compagnie, qui travaille depuis quelques années à mettre en œuvre leur politique d’approvisionnement durable pour les aliments de la mer, a finalement mis en vente du thon en conserve écoresponsable sour sa marque maison: « Irresistibles ». Le nouveau produit est fait à partir de thon listao (Katsuwonus pelamis) qui, en plus d'être une espèce résiliente grâce à sa croissance rapide et sa très grande fécondité, a été pris à la canne, une technique qui se pratique dans le respect des ressources halieutiques. Un quart des requins et raies menacé d'extinction. Les branchies des raies manta sont utilisées en médecine chinoise. © Sonja Fordham, UICN Un quart des requins et des raies est menacé d'extinction dans le monde, indique l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), après avoir réalisé la première analyse globale de 1.041 de ces espèces.

Un quart des requins et raies menacé d'extinction

Ce qui signifie qu'elles sont considérées comme présentant un risque sensiblement plus élevé que la plupart des autres groupes d'animaux et la plus faible proportion d'espèces considérées comme sûres (avec seulement 23% classées comme moins préoccupantes). Pêche : Dakar excédé par le pillage des navires étrangers - France. Après l’enquête d’« Envoyé spécial », le lobby du saumon norvégien s’active. Infosignalée par un internaute Dans une excellente enquête diffusée jeudi par « Envoyé spécial », sur France 2, on voyait confirmé ce qu’on commence à savoir depuis un bon moment : les poissons d’élevage sont bourrés de substances toxiques.

Après l’enquête d’« Envoyé spécial », le lobby du saumon norvégien s’active

Des produits chimiques utilisés dans leur nourriture et dans les substances avec lesquelles on les asperge. En surpopulation dans leur cage, les saumons d’élevage tombent en effet plus facilement malades, infestés par des poux de mer. Un militant écologique norvégien raconte ainsi à « Envoyé spécial » : « Dans les saumons, on trouve du diflubenzuron et toutes sortes de produits chimiques. Image extraite du reportage « Elevage en eaux troubles », Nicolas Daniel et Louis de Barbeyrac, diffusé sur « Envoyé spécial » Le Sénégal démuni face aux pilleurs des mers. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martine Valo Amarré au quai de la Marine, à Dakar, l'Oleg-Naydenov patiente sous bonne garde.

Le Sénégal démuni face aux pilleurs des mers

Le chalutier russe est arrivé là sous escorte militaire le 4 janvier, après avoir été repéré en train de pêcher sans aucune autorisation dans les eaux territoriales du Sénégal, non loin de celles de Guinée-Bissau. «On pille nos poissons pour nourrir les porcs des pays développés!» La France a déjà mangé tous ses poissons pour l'année. Surpêche : les poissons pourraient disparaître d'ici 2035.

Imanol Ugartemendia a commencé sa vie de pêcheur sur les grands chalutiers pélagiques, trainant des filets de plusieurs dizaines de kilomètres qui enserrent dans leurs nasses des milliers de tonnes de poissons.

Surpêche : les poissons pourraient disparaître d'ici 2035

Il n’en garde pas un très bon souvenir. « On maltraitait le poisson, que l’on rejetait mort par centaines de kilos [1]. Soit parce que les quotas étaient atteints. Soit parce que ce n’était pas la bonne espèce. On faisait vraiment du sale boulot. En plus, on partait pendant quinze jours, et je n’aimais pas l’ambiance à bord. » Il a donc pris le large, et s’est mis à la « petite pêche ». Thalassa - main basse sur l'océan. ACTU ENVIRONEMENT 01/02/11 La FAO s'alarme d'une consommation record de poissons et d'une surexploitation des stocks. La demande mondiale en poissons ne cesse d'augmenter.

ACTU ENVIRONEMENT 01/02/11 La FAO s'alarme d'une consommation record de poissons et d'une surexploitation des stocks

Alors qu'en 1950, l'offre apparente de poissons pêchés représentait moins de 3 kg par habitant et par an, elle représente, en 2009, 17,2 kg, révèle le rapport sur la situation mondiale de la pêche et de l'aquaculture 2010, publié par l'Organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Ainsi, pour satisfaire cette demande, 145,1 millions de tonnes de poissons ont été pêchées dans le monde en 2009, contre 134,3 Mt en 2004. Au total, 117,8 Mt étaient destinées en 2009 à l'alimentation humaine, contre 104,4 Mt en 2004. En revanche, les utilisations non alimentaires sont en baisse : 27,3 Mt en 2009 contre 29,8 Mt en 2004. ''Les produits de la pêche continuent d'être les produits alimentaires de base les plus échangés à l'échelle mondiale, pour une valeur record de 102 milliards de dollars en 2008 (plus 9 pour cent par rapport à 2007)'', note le rapport.

Note Consulter le rapport de la FAO Plus d'infos. LE COURRIER 05/02/11 Au Sénégal, les femmes paient au prix fort les effets de la surpêche. FAO 14/01/11 Premières directives mondiales pour la réduction des rejets de poisson. Les pêcheurs ont besoin de nouvelles techniques leur permettant d’attraper uniquement les poissons ciblés 14 janvier 2011, Rome ­- Les premières directives mondiales sur la gestion des prises accessoires et la réduction des rejets ont été publiées aujourd'hui par la FAO.

FAO 14/01/11 Premières directives mondiales pour la réduction des rejets de poisson

2004 - Surpêche en augmentation en Asie et dans le Pacifique. 6 août 2004, Rome/Bangkok -- Face à l'augmentation de la surpêche et à la régression des espèces à haute valeur ajoutée, la gestion des ressources halieutiques en Asie et dans le Pacifique doit être améliorée, selon un rapport de la FAO présenté à la Commission des pêches pour l'Asie et le Pacifique (CAPP), lors d'une réunion la semaine dernière à Chiang Mai, en Thaïlande.

2004 - Surpêche en augmentation en Asie et dans le Pacifique

Le rapport souligne l'importance vitale de la pêche et de l'aquaculture pour la sécurité alimentaire et les économies de la région, tout en insistant sur la nécessité d'améliorer la gestion de ces activités pour assurer l'avenir du secteur. La production a atteint un sommet L'Asie-Pacifique est le plus important producteur de poissons au monde, aussi bien pour l'aquaculture que les pêches de capture (qui comptent respectivement pour 91 et 48 pour cent de la production mondiale).

En 2002, cela représentait un volume de 46,9 millions de tonnes pour l'aquaculture et 44,7 millions de tonnes pour les pêches de capture. Les Belges jettent chaque année 300 tonnes de poissons frais. L’année passée, plusieurs tonnes de poissons frais ont ainsi été pêchées au large de nos côtes.

Les Belges jettent chaque année 300 tonnes de poissons frais

Et 300 tonnes ont fini par être détruites ou broyées par manque d’intérêt des consommateurs: un phénomène interpellant. En décembre 2013, plusieurs bateaux de pêche sont rentrés au port de Zeebrugge remplis de sébastes et de plies. " Nous avions au total 15 000 kilos de poissons ", explique l'armateur Jan Couwyzer. " Un poisson exceptionnel.