background preloader

La difficulté scolaire

Facebook Twitter

Résultats du PISA 2009 : Tendances dans l'apprentissage. Difficultés scolaires, échecs, 'troubles', handicaps... Où en est-on ? Difficultés scolaires, échecs, “troubles”, handicaps...Où en est-on ? Un texte de Daniel Calin Ce texte a servi de base à une conférence co-organisée par l’AREN 74 et l’AME 74, donnée le 12 juin 2007 à Bonneville. Un dossier au format PDF donne, en plus de mon texte, une introduction de Jacky Poulain, au nom de l’AREN 74, une conclusion de Thierry Coulon, au nom de l’AME 74, ainsi que divers documents liés, dont quelques photos. Dossier réalisé par Luc Jouvenceau, parent d’élève présent à la conférence. Difficultés scolaires, échecs, troubles, handicaps, cette accumulation de concepts disparates est probablement significative du désarroi de nombre d’enseignants spécialisés face aux évolutions récentes, tant institutionnelles que « culturelles ».

Avec les enseignants des classes ordinaires, confrontés à ce même bazar conceptuel, on tend à passer du désarroi à la panique... Il est nécessaire de commencer par mettre un peu d’ordre dans cette liste(1). Les difficultés scolaires L’échec scolaire. Enquête PISA La France, championne des inégalités scolaires (11 articles) Samedi 7 décembre 2013. 1) Qu’est-ce que l’enquête PISA ? PISA est une enquête menée tous les trois ans auprès de jeunes de 15 ans dans les 34 pays membres de l’OCDE et dans de nombreux pays partenaires. Elle évalue l’acquisition de savoirs et savoir-faire essentiels à la vie quotidienne au terme de la scolarité obligatoire. Les tests portent sur la lecture, la culture mathématique et la culture scientifique et se présentent sous la forme d’un questionnaire de fond. Lors de chaque évaluation, un sujet est privilégié par rapport aux autres. Les premières collectes de données ont eu lieu en 2000, les suivantes en 2003, en 2006 et en 2009.

Plutôt que la maîtrise d’un programme scolaire précis, PISA teste l’aptitude des élèves à appliquer les connaissances acquises à l’école aux situations de la vie réelle. Dans chacun des pays participants, entre 4 500 et 10 000 élèves remplissent le questionnaire de fond pour chaque évaluation. Source : Que préconisez-vous ? DEPP-REF-2010-79-Sortir_sans_diplome_du_systeme_educatif_167236.pdf (Objet application/pdf) Élèves en difficultés de parents fortement diplômés. 1La transmission culturelle est une question qui traverse différents champs de recherche en sociologie (Octobre & Jauneau, 2008). Dans la recherche qui fait l’objet de cet article c’est l’héritage culturel familial et les rapports entre socialisations familiales et scolaires qui sont analysés en portant plus particulièrement le regard sur des situations spécifiques : celles de collégiens en difficultés scolaires issus de parents fortement diplômés. 1 C’est d’ailleurs ce qu’Avan Zanten vérifie en distinguant différentes fractions dans les « classes (...) 2Confronter à l’investigation sociologique de telles situations atypiques, c’est déjà reconnaître que la transmission intergénérationnelle n’a rien d’automatique et que ses modalités concrètes méritent d’être analysées en finesse. 4Dans les pages suivantes les résultats de cette recherche sont présentés en filant la métaphore de la transmission, notion au cœur de notre objet, dans ses différentes acceptions.

La culture comme capital 44B. Une Ecole plus juste : interview de François Dubet Video. L'école pour chacun? Il faut "personnaliser" l'éducation, répète Luc Chatel, l'actuel ministre de l'Education. Derrière ce terme, on trouve des initiatives très diverses, s'adressant de façon sélective à un petit nombre d'élèves, et qui s'opposent aux politiques universalistes mais aussi à l'action prioritaire menée dans des zones et des établissements spécifiques. Présentées comme une réponse à l'échec supposé des politiques égalitaristes, ces initiatives sont justifiées, Rue de Grenelle, par la nécessité de prendre en compte les différences entre élèves en matière d'apprentissage. Il s'agit de proposer à chacun l'aide dont il a besoin, la voie qui lui convient et les opportunités qu'il ou elle mérite. En remplaçant l'objectif d'une école pour tous par celui d'une école pour chacun et en déplaçant la responsabilité de l'Etat vers les individus, ce discours rompt pourtant significativement avec les valeurs qui ont animé les politiques éducatives depuis l'après-guerre.

Untitled.