background preloader

Histoiregeolp974

Facebook Twitter

ERIC LAURET

L'HOMME FACE AUX AVANCÉES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES : ENTHOUSI

La famine est de retour en Afrique. On se souvient des grandes famines des années 70 et 80, du Biafra, de l'Ethiopie, et plus tard du Darfour ou de la Somalie.

La famine est de retour en Afrique

Mais la situation est pire encore aujourd'hui. Les Nations Unies réclament d'urgence plus de quatre milliards de dollars pour faire face à la famine qui menace au Nigeria, en Somalie, au Soudan du sud et au Yémen. Plus de 20 millions de personnes sont concernées. Une situation d'une ampleur inédite depuis des années et pour laquelle les institutions internationales peinent à lever des fonds. Famine ça veut dire que plusieurs millions de personnes mangent au mieux, une fois par jour, des herbes bouillies, avec de la terre, des animaux sauvages, des rats.

L'appel des Nations-Unies à lever des fonds est une urgence absolue. Pour l'ONU, l'urgence est absolue.

Corinne

Wilson. L’histoire oubliée des étudiants africains au pays des Soviets. Quel est le point commun entre le cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako, l’ancien président malien Alpha Oumar Konaré, ou encore l’écrivain congolais Zounga Bongolo* ?

L’histoire oubliée des étudiants africains au pays des Soviets

A priori, peu de chose. Si ce n'est qu’ils ont tous étudié dans l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et ses pays satellites, à l’époque de la guerre froide (1947-1991). A cette époque, le monde coupé en deux voyait s’affronter l’URSS et les Etats-Unis. Moscou avait alors développé une sorte d’Erasmus soviétique pour les étudiants africains, asiatiques et d’Amérique latine.

Cet outil de propagande servit surtout à ces pays en développement, au lendemain de leurs indépendances, à former en urgence leurs futurs cadres. L’amitié des peuples Dès la fin des années 1950, la majorité des pays maghrébins et subsahariens veulent en finir avec les tutelles coloniales de l’Occident. Cette histoire est longtemps restée méconnue.

►A écouter l'émission La marche du monde samedi 6 février à 13h10 TU. La migration pour études, atout à La Réunion ? 1Cet article s’attache aux rapports complexes qui régissent les relations entre scolarité et famille dans le contexte de l’île de La Réunion.

La migration pour études, atout à La Réunion ?

La possibilité de poursuivre des études en dehors de l’île paraît être un privilège (réservé aux enfants originaires des familles les plus favorisées), notamment en raison des coûts induits par un tel départ, qui s’ajoutent aux coûts habituels de la scolarisation. Cela est souvent perçu comme un plus, car aujourd’hui encore, certaines filières d’enseignement ne peuvent être suivies sur l’île et sont donc fermées à tous ceux dont les parents ne peuvent financer le départ. 2L’histoire de La Réunion est liée aux phénomènes migratoires. Terre vierge jusqu’au milieu du XVIIe siècle, c’est à des vagues successives d’immigration qu’elle doit l’essentiel de son peuplement jusqu’au début du XXe siècle.

Figures de style

Jeux pour apprendre. ENFANTS DE LA CREUSE. CRESOI. Les questions vives en Histoire géographie. Karambolage. Les années Debré à La Réunion. Paul verges.