background preloader

Féminisme™ Antiracisme™ Anti-LGBTphobies™

Facebook Twitter

Festival afro-féministe : le triple axel d’Hidalgo. Édito C’est une technique qu’on devrait enseigner en cours de rhétorique : en cas d’embourbement dans une polémique, clamer qu’on a réglé le problème et trouvé une «solution claire» après une «intervention ferme», consistant à… respecter ce qui était déjà prévu au départ par les gens qu’on était censé recadrer.

Festival afro-féministe : le triple axel d’Hidalgo

Ainsi du pataquès autour du festival afro-féministe Nyansapo, au sujet duquel Anne Hidalgo a pu écrire, de manière erronée et sans avoir contacté au préalable les organisateurs, qu’il était «interdit aux Blancs», relayant un communiqué du trésorier du Front national, Wallerand de Saint-Just, lui-même repris par la Licra.

Cette affaire aura permis de faire état, une nouvelle fois, de l’embarras de la gauche face à des questions pourtant cruciales, les inégalités de genre. Dimanche, la maire de Paris publie une rafale de tweets pour «demander l’interdiction du festival» Nyansapo, prévu à Paris du 28 au 30 juillet. Immigrant Rights Activists Attacked While Protesting At Phoenix Pride. Monday, April 3, 2017 at 2:45 p.m.

Immigrant Rights Activists Attacked While Protesting At Phoenix Pride

For a few brief moments this Sunday, activists from Trans Queer Pueblo shut down the Phoenix Pride Parade, unfurling a giant banner that read, "No Justice, No Pride. " As Trans Queer Pueblo explained to New Times on Friday, their message was a simple one: They want Pride to be inclusive and stand up for the rights of LGBT undocumented immigrants.

That means getting rid of the police float, refusing corporate sponsorships from banks that have funded immigration detention centers, and using the group's political influence to lobby against laws that predominantly affect LGBT people of color. The response was ugly. Parade attendees shouted racial slurs, pushed and shoved protesters, and attempted to start physical fights. You can watch a livestream and see for yourself here. It looked like something from a Trump rally — except that this time, the angry white men were wearing rainbow beads, and were at an event that's supposedly about tolerance and equality. Founders of the Homocore movement angered by Gucci ‘Queercore’ shoe line / LGBTQ Nation. Gucci's use of the term "Queercore" is not sitting well.

Founders of the Homocore movement angered by Gucci ‘Queercore’ shoe line / LGBTQ Nation

Gucci The website for high-end luxury fashion line Gucci’s 2017 cruise collection features a surprising statement: “Queercore, the gay punk movement of the mid-1980s lends its name to a new collection of shoes.” According to the Gucci website, the “Queercore” shoe collection reflects “the spirit of the subculture.” Prices for the rhinestone-buckled shoes range from about $1,250 for a pair of brogues, to crystal-embellished, gold pumps in the $2,500 range. Trouble dans les études de genre. Après la décision de Valérie Pécresse de ne plus subventionner les études de genre au niveau de la région Ile-de-France (Libération du 15 décembre), ce champ de recherche tente de sauver sa peau et avance pour sa défense des arguments qui méritent discussion.

Trouble dans les études de genre

No Asians, no blacks. Why do gay people tolerate such blatant racism? Racism is a serious problem within the LGBT community and needs to be addressed.

No Asians, no blacks. Why do gay people tolerate such blatant racism?

Despite the determination of many minority ethnic LGBT people to do just that, it is not happening. “How can I be a bigot when I am myself a member of an oppressed minority?” Is a prevailing attitude among some white LGBT people. But another far more pernicious reason is that the LGBT world revolves around white gay men to the exclusion of others. The rainbow flag is whiter than it appears. “I’m sexualised for my skin tone and never treated as a person,” Saif tells me. This manifests itself in numerous ways. «Je pensais que le milieu gay serait épargné par le racisme. J’ai vite déchanté» Devant la fontaine des Innocents, à Châtelet, dans le centre de Paris, une foule arc-en-ciel s’amasse derrière un vieux Renault trafic des années 1990 en patientant sur le tube électro trash des Sexy Sushi «J’aime mon pays».

«Je pensais que le milieu gay serait épargné par le racisme. J’ai vite déchanté»

Je tire ma révérence à Zéromacho. Réjane Sénac : «On dépolitise la lutte contre les discriminations» Les montants sont vertigineux : la réduction des discriminations sur le marché du travail permettrait à l’économie de gagner entre 80 et 310 milliards d’euros, selon un rapport de France Stratégie, organisme rattaché à Matignon, publié mardi.

Réjane Sénac : «On dépolitise la lutte contre les discriminations»

«Les discriminations freinent, voire bloquent, l’insertion sur le marché du travail d’une partie de la population en âge de travailler. Le féminisme à géométrie variable de la droite. Il y a toujours quelque chose d’un peu gênant à écouter Nicolas Sarkozy expliquer que les militants de droite sont « les seuls aujourd’hui à défendre strictement l’égalité de l’homme et de la femme ».

Le féminisme à géométrie variable de la droite

À l’entendre discourir sur le « combat qui a été celui de l’émancipation de la femme ». À le voir prendre des airs graves en se demandant « où sont passées les féministes alors même que le burkini n’est rien d’autre que d’enfermer des femmes dans une prison de tissu ? ». Gênant pour plusieurs raisons, dont la première est tellement flagrante qu’elle ne saute pas immédiatement aux yeux : ce sont les huit hommes, assis derrière lui, qui applaudissent à ses propos. Huit hommes, confortablement installés à la tribune du campus LR (ex-UMP) de La Baule, ce dimanche 4 septembre. Pour lutter contre Daesh, Donald Trump veut vérifier si les immigrants adhèrent aux droits des LGBT. C’est à l’université de la ville de Youngstown (Ohio) que Donald Trump a annoncé lundi dernier les moyens qu’il mobiliserait une fois élu Président des États-Unis pour lutter contre le «terrorisme islamiste radical», et en particulier Daesh.

Pour lutter contre Daesh, Donald Trump veut vérifier si les immigrants adhèrent aux droits des LGBT

Dans son discours intitulé Comprendre la menace: l’Islam Radical et l’âge de la terreur, le candidat républicain a signalé sa volonté de mettre en place des mesures «extrêmes» pour lutter contre le terrorisme, et en particulier des «tests de dépistage idéologiques» (extreme vetting) que devront passer les personnes souhaitant s'installer aux Etats-Unis.

Ces «tests de dépistage idéologiques», inspirés de ceux mis en place pendant la Guerre Froide, permettraient de confirmer si l’individu interrogé partage les valeurs promulguées par la Constitution des États-Unis, à la fois en matière de liberté religieuse, de tolérance, mais aussi d’égalité des droits des personnes LGBT. Orlando : le drapeau arc-en-ciel vient de perdre sa dimension ironique. Orlando : ce nom est aussi le titre d’un roman de Virginia Woolf, qui devrait nous inciter à ne pas blanchir et gayiser outre mesure la tuerie du Pulse.

Orlando : le drapeau arc-en-ciel vient de perdre sa dimension ironique

En cette veille de pride, il s’agissait bien d’une soirée latino avec des trans* noires et latinos en tête d’affiche. La citoyenneté sans l’égalité ? Le projet de loi «Egalité et citoyenneté» est actuellement en discussion à l’Assemblée nationale. S’il contient quelques mesures encourageantes, on peut s’étonner de la faiblesse du volet «lutte contre les discriminations» – qui est pourtant censé être au cœur d’un projet de promotion de l’égalité et alors qu’il existe une réelle demande sociale dans les quartiers populaires à ce sujet. Discrimination à l’embauche, dans l’accès au logement, dans l’orientation scolaire, contrôles aux faciès par la police … ces pratiques, loin d’être marginales, sont désormais démontrées de façon incontestable par les sciences sociales. S’ils sont également révoltés par les salaires des grands patrons ou les paradis fiscaux, les habitants des quartiers populaires font fréquemment référence à l’expérience quotidienne des discriminations raciales qu’ils subissent.

Les propos du nouveau référent homophobie inquiètent des militants LGBT. La réunion était très attendue: jeudi 30 juin, des associations représentant les personnes LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans) ont été reçues par le président de la République, à la veille de la marche des fiertés. Les effarantes déclarations de Gilles Clavreul en Israël. Gilles Clavreul, à nouveau… On va dire que je m’acharne ?

Non.