background preloader

Contre le masculinisme. Petit guide d'autodéfense intellectuelle

Contre le masculinisme. Petit guide d'autodéfense intellectuelle
Cette brochure se veut un outil « d’autodéfense intellectuelle » : nous proposons ici quelques pistes pour identifier les discours et les pratiques de ce mouvement réactionnaire que l’on nomme le masculinisme, de manière à pouvoir mieux les repérer et les « démonter ». Pour nous, tout a commencé à Grenoble, un soir de janvier 2011, où nous nous sommes retrouvé.e.s quelques potes à la projection d’un documentaire intitulé « Des hommes en vrai » [1] ; projection organisée par la mairie de Grenoble et en présence des membres du Réseau Hommes Rhône-Alpes (voir la partie 1). Nous avons été atterré.e.s par ce que nous avons vu et entendu ce soir-là, et nous avons alors décidé de réagir. Nous avons commencé à mieux nous informer sur « le masculinisme » et à mettre en place un travail de veille. Quelques mois plus tard, nous avons organisé une soirée publique, histoire de diffuser de l’information et de partager nos analyses. Le texte se découpe en quatre parties.

[French] Le sexisme peut revêtir les traits de la bienveillance - Newsring-Mozilla Firefox Glick et Fiske ont crée en 1996 le concept de “sexisme ambivalent”. Le sexisme ambivalent comprend deux aspects distincts, mais reliés : le sexisme hostile et le sexisme bienveillant. Si le sexisme hostile est le sexisme tel qu’on l’entend traditionnellement - une hostilité envers les femmes, le sexisme bienveillant est bien plus subtil et insidieux. La galanterie est une forme de sexisme bienveillant Le sexisme bienveillant encourage l’inégalité hommes-femmes et les rôles traditionnels des sexes, en sous-entendant que le sexe féminin a des caractéristiques qui lui sont propres, et en glorifiant ses caractéristiques (la beauté, la maternité…). Des études ont montré que sexisme hostile et sexisme bienveillant sont corrélés : Ainsi, sexisme hostile et sexisme bienveillant, bien qu’apparemment différents, sont en réalité les deux facettes d’un même phénomène. Des inégalités sociales maintenues par l'influence de la bienveillance

 4127 - Proposition de loi de Mme Michèle Delaunay visant à la simplification de la procédure de changement de la mention du sexe dans l'état civil (Renvoyée à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.) présentée par Mesdames et Messieurs députés. (2) Chantal Berthelot, Gérard Charasse, René Dosière, Paul Giacobbi, Annick Girardin, Joël Giraud, Christian Hutin, Serge Letchimy, Apeleto Albert Likuvalu, Jeanny Marc, Dominique Orliac, Sylvia Pinel, Simon Renucci, Chantal Robin-Rodrigo, Christiane Taubira. Mesdames, Messieurs, Aujourd’hui, en France, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont des personnes trans, transsexuelles quand elles ont ou envisagent de pratiquer une réassignation sexuelle chirurgicale, transgenres quand elles ne souhaitent pas ou pas encore cette opération. I – La solution actuelle d’origine jurisprudentielle est inadaptée. « Le plus souvent », « généralement », « notamment », autant d’adverbes qui nuancent les propos ici tenus.

Qu'est-ce que t'es moche !.. C'est en lisant une note intitulée "Ce que veulent les moches" qui se conclut par une vibrante attente d'un “Ce que tu es belle ! Tu me rends dingue !”, que je me suis mis à cogiter sur la mocheté des femmes... Amélie Nothomb a écrit que « Ce sont toujours les mochetés qui critiquent le physique des autres mochetés. »... Mais peu importe, le sujet est la laideur des femmes. C'est quoi la laideur chez une femme ? Un visage ingrat ? Si on élève le débat, si on sort du physique... Il y a tellement de possibilité de laideur que trouver la beauté est parfois difficile. Les fondamentaux sont terribles.

Related: