background preloader

Enjeux du secteur agroalimentaire

Facebook Twitter

Le CNA va analyser l'expérimentation sur l'étiquetage nutritionnel simplifié / Flash IAA. Les Etats-Unis Voient Fleurir Les Supermarchés Engagés - Stephane Keulian. Les Etats-Unis voient fleurir Les supermarchés engagés.

Les Etats-Unis Voient Fleurir Les Supermarchés Engagés - Stephane Keulian

Incredible Edibles and World Interest. Face à la crise agricole, le bio tire son épingle du jeu. Crise agricole : et si les éleveurs avaient déjà la solution ? "Grâce au numérique, l'agriculture va dire adieu aux intermédiaires traditionnels" Tempête à l’INRA autour d’un rapport sur l’agriculture biologique. Ils sont agronomes, géographes, économistes, sociologues, généticiens ou encore chercheurs en cancérologie.

Tempête à l’INRA autour d’un rapport sur l’agriculture biologique

Ils travaillent dans des écoles d’agronomie, des universités ou des instituts reconnus de la recherche française, tels que le CNRS (Centre national de la recherche scientifique), l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) et l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Mécénat : trois chefs d'entreprise brisent un tabou. L’efficacité, si possible économique, du mécénat doit être recherchée pour le mécène.

Mécénat : trois chefs d'entreprise brisent un tabou

Trois grands patrons français revendiquent un mécénat « gagnant-gagnant » dans une tribune (passée étrangement assez inaperçue) publiée le 13 avril dans Les Echos, brisant ainsi le dernier tabou du secteur. Dans ce contexte, quid de la loi Aillagon de 2003 qui repose sur l’aspect désintéressé du don ? Trois représentants d’IMS-Entreprendre pour la Cité, Claude Bébéar, président d’honneur du groupe AXA, Jean-Paul Bailly, président d’honneur du groupe la Poste et Augustin de Romanet, PDG d’Aéroports de Paris, ont pris la plume pour dire tout le bien qu’ils pensent du mécénat. Mais attention, pas n’importe lequel !

« Un revenu universel, ce n’est pas une allocation ciblée distribuée seulement aux plus pauvres » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Antoine Stéphany (Coordinateur formation au Mouvement français pour un revenu de base)

« Un revenu universel, ce n’est pas une allocation ciblée distribuée seulement aux plus pauvres »

La « civic tech » française se met en place autour d'un nouvel espace, Le Lab/Idées. Ces startups régionales qui inventent l'alimentation du futur. Coproduits et cadavres d’animaux : une industrie parallèle. Restaurateurs : êtes-vous concerné par le tri des déchets ?, Droit / Contrat. Vers un bouleversement de notre modèle alimentaire, par Claude Aubert (Le Monde diplomatique, 2007) Le même type d’alimentation s’est imposé dans tous les pays industrialisés, en dépit des différences héritées des traditions et liées aux ressources propres à chaque pays.

Vers un bouleversement de notre modèle alimentaire, par Claude Aubert (Le Monde diplomatique, 2007)

Il se caractérise par : La stratégie vertueuse des spécialistes pour... - Les dossiers LSA de la grande consommation. La Ville de Paris lance l’incubateur Smart Food Paris. Les nouveaux usages liés à notre alimentation deviennent des enjeux forts sur lesquels de plus en plus de startups se penchent.

La Ville de Paris lance l’incubateur Smart Food Paris

Afin de favoriser l’émergence de ce type de sociétés, la Ville de Paris a lancé un incubateur baptisé « Smart Food Paris ». Gaspillage alimentaire : les déchets des uns font le bonheur des autres. Traquer le gaspillage alimentaire : c’est l’activité principale d’une petite start-up qui court la France pour faire les poubelles des supermarchés.

Gaspillage alimentaire : les déchets des uns font le bonheur des autres

Interview de Jean Moreau, président et cofondateur de Phenix, une entreprise qui n’hésite pas à exploiter les arrière-cours. Quelle est l’activité de votre entreprise, Phenix ? La société existe depuis 2014. Vincent Auriac - Leclerc s'engage à devenir le premier... Gaspillage alimentaire : les «doggy bags» obligatoires au resto depuis le 1er janvier. Let market gardeners have the right to use reproducible seeds and produce their own! I want to tell you that these are critical times as our agriculture is dying but I do not think you expected me to draw this conclusion that, you, who seems to have realised the need for a soil that living beings are aspired to stay on for generations to come!

Let market gardeners have the right to use reproducible seeds and produce their own!

I refer to your willingness to promote agro-ecological practices in our country. But if I allow myself to challenge you it is because I am talking about the problem of sowing seeds which is the basis of our food system. I imagine that your capacity as a human being does not allow you to know on your fingertips all issues related to our diet, so allow me to make a synthesis: In the space of a century, we have lost 75% of our vegetable varieties! La Ruche Qui dit Oui, ou la disruption des supermarchés.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nicolas Hazard (Président du comptoir de l'innovation) Avec l’arrivée du numérique et des nouvelles technologies, les entrepreneurs inventent de nouveaux modèles économiques qui modifient en profondeur nos modes de production, le marché de l’emploi et notre façon de travailler.

La Ruche Qui dit Oui, ou la disruption des supermarchés

Chlorofil.fr Espace web des professionnels de l'enseignement agricole français. Open Food Facts - France. Alimentation saine et responsable : un enjeu pour IKEA. Émissions de télévision, applications et sites de partage de recettes et photos … L’alimentation est en quelques années devenue un phénomène sociétal et est de plus en plus également un enjeu de santé.

Alimentation saine et responsable : un enjeu pour IKEA

Nourrir correctement l'humanité entière, c'est possible ! L'agriculture de demain devra être capable de procurer une alimentation diversifiée, saine et de grande qualité gustative, à une population sans cesse croissante, d'approvisionner les autres secteurs de l'économie en matières premières (amidon, bois, fibres, peaux, molécules médicinales, etc.), de s'adapter aux conséquences du réchauffement climatique global, de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, de séquestrer du carbone dans les sols, de bâtir des paysages harmonieux et de fournir divers services environnementaux, sans occasionner de pollutions majeures et en préservant les potentialités productives (la « fertilité ») des agro-écosystèmes sur le long terme.

Rapport d'information sur l'avenir du secteur agro-alimentaire. La capacité d'adaptation dont le secteur agro-alimentaire a su faire preuve depuis le milieu des années 60 lui sera d'autant plus nécessaire demain qu'il sera confronté à des enjeux importants. Ceux-ci apparaissent nombreux et variés mais forment, en fait, un triptyque très homogène dans lequel chaque élément est dépendant des deux autres : ainsi, l'internationalisation croissante des échanges alimentaires, l'élargissement de l'Union européenne aux Pays d'Europe Centrale et Orientale (PECO) et les futurs accords conclus au sein de l'OMC, rendront, par exemple, les variations de la demande alimentaire mondiale déterminantes pour l'évolution du secteur agro-alimentaire.

Les industries agro-alimentaires seront confrontées dans les dix à vingt années à venir à deux tendances de fond : l'une concerne la libéralisation croissante des échanges dans le domaine alimentaire, l'autre a trait à l'augmentation de la demande alimentaire mondiale. 1. Economie solidaire : Les consom'acteurs gourmands des soupes BON et Bien. Enjeux industrie agroalimentaire francaise juin 2015. Cinq innovations sociales pour une alimentation durable. L'industrie agro-alimentaire: comment limiter son impact environnemental? Distribution : les chiffres clefs 2014.