background preloader

Quand Google règnera sur la posthumanité… » Article » OWNI, Digital Journalism

Quand Google règnera sur la posthumanité… » Article » OWNI, Digital Journalism
Jean-Christophe Féraud nous fait part de son enthousiasme pour le roman d'anticipation "Google démocratie". Billet non sponsorisé :) Palo Alto, Californie, 2018. Sergey « Brain » est l’empereur d’un monde connecté. Des milliards investis dans la techno-médecine, la cybernétique et le génie génétique Deux milliards d’individus se connectent chaque jour sur ses serveurs. Google a aussi un projet caché : la Singularité. Serguey a peur, moi aussi Mais Sergey est inquiet. Sergey Brain ne voulait pas finir comme Howard Hugues, malade et dément, richissime et parano. Coucou, tu veux voir mes circuits intégrés ? Un techno-thriller qui pose les bonnes questions Voilà, c’était en résumé le meilleur des Googlemonde, un futur possible très proche, tel qu’il est raconté dans Google Démocratie. Google est DÉJÀ un véritable prolongement de nous-mêmes, une extension, un pseudopode numérique de notre cortex. Je suis un être humain, pas un transhumain P.S : vous n’y croyez pas ? Related:  réseaux neuronaux - iagoogle articles

flash intro Affective Computing JAYET Arnaud Maîtrise de sciences cognitives Année 2002 – 2003 « Affective Computing » : Apport des Processus Emotionnels aux Systèmes Artificiels. Mémoire codirigé par Messieurs : Henrique SEQUEIRA Professeur de Neurosciences, Université des Sciences et Technologies de Lille I Fabien TORRE Maître de Conférence, Université de Lille III – Charles de Gaulle Laboratoire GRAPPA Table des matières. 3 Conclusion 14 4.4 Réseaux de neurones formels et émotions. 37 Introduction L’homme n’a eut de cesse d’essayer de créer, au fil des âges, un être à son image. Dans les années 1940, la conception de l’homme va prendre un nouveau tour avec les travaux de Alan Turing et Von Neumann qui vont servir de base aux tout premiers ordinateurs. Cependant, les travaux de Freud (1856 – 1939), de Darwin (1809 – 1882) ou encore de biologistes comme James Lang ou plus récemment de Damasio apporte un nouvel aspect au fonctionnement humain. Partie I : Questions préliminaires - Que recouvre la « modélisation émotionnelle » ? Début

[entretien] Google, “une des plus grandes puissances géopolitiques du monde” » Article » OWNI, Digital Journalism "Un bon moment à passer qui pose les bonnes questions": voilà comment pourrait être résumé Google Démocratie, ouvrage cosigné par David Angevin et Laurent Alexandre. Entretien. A la lecture de la présentation hallucinée faite par JC Féraud de Google Démocratie, on a voulu aller plus loin. Et quoi de mieux qu’une rencontre avec les auteurs pour prolonger le plaisir de la lecture de ce “techno-thriller” et approfondir certaines des questions évoquées dans l’ouvrage. Rencontre avec Laurent Alexandre, généticien, énarque et fondateur de Doctissimo et David Angevin, journaliste et écrivain, auteur notamment de Dans la peau de Nicolas. Du fait que Sergey Brin (renommé Brain dans le livre) soit porteur du gène de la maladie de Parkinson aux fulgurants développements des technologies NBIC (nano-bio-info-cogno), entretien à bâtons rompus. On n’a pas l’habitude d’un roman écrit à quatre mains. David Angevin: On s’est rencontré il y a trois ans. D’où vient l’acronyme NBIC? David Angevin: Oui.

Education : Lenovo et Intel lancent un nouveau Classmate Intel et Lenovo ont officiellement dévoilé leur dernier netbook orienté éducation. Un secteur où le chinois affichent de hautes ambitions : « Lenovo est l’entreprise informatique qui enregistre la plus forte croissance dans le domaine de l’éducation », a déclaré Michael Schmedlen, responsable de la division Worldwide Education. Avec le PC Classmate+, les deux entreprises s’unissent et affirment proposer un ordinateur spécialisé pour l’amélioration de l’enseignement en écoles primaires. Rappelons que le concept Classmate s’inscrit dans le projet « One Laptop Per Children » (OLPC) lancée en 2005. Les années passées, Intel a travaillé avec différents constructeurs et estime avoir écoulé près de 3 millions d’unités Classmate dans différents pays de la planète. Déjà 158 000 commandes en Argentine Cette semaine, Intel et Lenovo ont donc présenté un cartable électronique qui n’a rien à envier aux machines standards.

Introduction aux Réseaux de Neurones Artificiels Feed Forward Plongeons-nous dans l'univers de la reconnaissance de formes. Plus particulièrement, nous allons nous intéresser à la reconnaissance des chiffres (0, 1, ..., 9). Imaginons un programme qui devrait reconnaître, depuis une image, un chiffre. De façon plus générale, un réseau de neurone permet l'approximation d'une fonction. Dans la suite de l'article, on notera un vecteur dont les composantes sont les n informations concernant un exemple donné. Voyons maintenant d'où vient la théorie des réseaux de neurones artificiels. Comment l'homme fait-il pour raisonner, parler, calculer, apprendre... ? Approches adoptée en recherche en Intelligence Artificielle procéder d'abord à l'analyse logique des tâches relevant de la cognition humaine et tenter de les reconstituer par programme. La seconde approche a donc mené à la définition et à l'étude de réseaux de neurones formels qui sont des réseaux complexes d'unités de calcul élémentaires interconnectées. Découvertes III-1. III-2. III-C. III-D. IV-1.

Eclairages pour le 21e siècle : Google, le monde et moi Le 9 mars avait lieu à la Bibliothèque publique d’information du Centre Pompidou, dans le cadre du cycle « Eclairage pour le 21e siècle », un débat sur Google, organisé en partenariat avec Place de la Toile, Chronique de la rentrée littéraire et InternetActu.net. Animé par Abeline Majorel, le débat réunissait Ariel Kyrou, l’auteur de Google God, cette déclaration d’amour et de haine, de fascination et de rejet sur ce monstre du quotidien, également rédacteur en chef du site Culture Mobile et membre du collectif de rédaction de la revue Multitudes ;Daniel Ichbiah rédacteur en chef du magazine Comment ça marche, écrivain, auteur notamment de Comment Google mangera le monde ? Comment et en quoi Google est-il pertinent ? La principale qualité de Google repose sur celle de son moteur. Pour Matthieu Lecomte, Google cherche sans cesse à améliorer l’expérience utilisateur, alors que les éditeurs cherchent à contourner les règles mises en place par le moteur. Le risque du profilage

Quand l'internet se manifeste D’abord, il y a Loyd Blankenship, l’auteur du magnifique Hacker Manifesto (1986), retrouvé par Sabine Blanc et l’équipe d’Owni. « Pour anecdote, le sale gosse est rangé des voitures depuis 1990, c’est désormais un informaticien dans le rang, qui fabrique pour ses loisirs des... boîtes en bois, à défaut de pouvoir en vivre. » Puis, il y a tous les autres. Qui jettent un regard sur leurs textes ; parfois désabusés, parfois encore prêts à monter au créneau : en une timeline, Owni nous mute en machine à remonter les machines, en machine à remonter le temps, à machine-à-thèmes (les textes sont taggés : hacker, économie, technique, libertés numériques, société). C’est ainsi qu’avec quelques amis, farouches et fidèles, et qui ont, eux, voulu rester anonymes, comme toujours, nous avons répondu à quelques questions autour d’un certain Manifeste du Web Indépendant (cf. l’année 1997 sur la timeline) émanant d’un certain MiniRézo. Comme dirait l’autre, on continue.

IOD 2010 : IBM ouvre SPSS aux utilisateurs métiers 01net le 21/05/10 à 18h15 C’est une première pour SPSS, le spécialiste des statistiques et de l’élaboration de modèles prédictifs. L’éditeur lance un application de prise de décision adressée aux utilisateurs métier, Decision Management. Un modèle prédictif généré sans statisticiens Pour paramétrer ce moteur de décision, l’utilisateur métier joue sur deux tableaux. D’ordinaire, ce sont des spécialistes des statistiques qui préparent les variables, appliquent les bons algorithmes (réseaux neuronaux, régression, arbres de décision…) et testent le modèle. Équilibrer l’expérience métier et l’approche statistique Dans une dernière étape, Decision Management assure la synthèse entre les points calculés par le moteur de règles et le pourcentage avancé par le modèle prédictif. « En fait, les utilisateurs ont le choix de renforcer le poids d’une des deux approches dans leur décision finale.

Et si Google faisait l'impensable avec les 17 000 brevets de Motorola ? Admettons-le d'emblée, nous ne croyons pas tellement à ce scénario. Et pourtant, nous voulons tellement y croire que nous allons tout de même le raconter, car il n'est pas totalement farfelu. Et si Google, après avoir investi 12,5 milliards de dollars pour s'offrir Motorola et ses 17 000 brevets... décidait d'en libérer tout ou partie dans le domaine public ? L'idée paraît absurde, mais elle se base sur un précédent : WebM. En février 2010, Google avait investi 125 millions de dollars pour s'offrir la société On2, dont le principal actif était son codec vidéo VP8, et ses brevets. En achetant On2, Google était conscient que le VP8 présentait le risque de violer les droits de propriété intellectuelle du format concurrent H.264. Voici ce que dit la partie de la licence du WebM concernant les brevets et les actions en justice : Avec cette licence, Google a voulu neutraliser toute action contre le VP8, et y est pour le moment parvenu. 17 000 brevets sous licence libre : un rêve fou ?

[App] Quand l’Internet se manifeste [V1] » Article » OWNI, Digital Journalism (Re)découvrez l'histoire de l'Internet à travers ses manifestes, chartes, déclarations, présentées dans une timeline interactive. Certains y verront une preuve supplémentaire de l’ampleur de l’impact de l’Internet : depuis que le réseau est apparu, avant même que le terme Internet n’entre dans les usages, de nombreux usagers ont éprouvé le besoin d’écrire des textes pour encadrer ce nouvel espace et indiquer dans quelle direction il fallait l’orienter, esquissant chacun une vision du Net. Curieusement, le Minitel ne semble pas avoir eu cet honneur. Les petits cons d’OWNI, conscients qu’il y avait un Internet avant eux, ont voulu les rassembler. In fine, l’ambition de ce projet, c’est bien de raconter l’histoire de l’Internet à travers ce panorama : dans quelle mesure chacun se fait l’écho du contexte d’alors ? « Internet est notre société, notre société est Internet » Libertés numériques. Hacker. Économie. Technique. Cette première version comprend une trentaine de textes.

"Nous ne scannons pas tous les livres de la planète pour qu’ils soient lus par des hommes. Nous scannons ces livres pour qu’ils soient lus par une intelligence artificielle." by agnesdelmotte Mar 24

Related: