background preloader

Les algorithmes ont-ils pris le contrôle des marchés financiers?

Les algorithmes ont-ils pris le contrôle des marchés financiers?
A l'image de Skynet dans Terminator, de plus en plus de transactions financières sont totalement automatisées par des algorithmes. Dans quel volume et avec quels risques ? Pour qui a vu la saga Terminator, Skynet évoque ce réseau d’ordinateurs qui, une fois devenu plus malin que les humains, décide de déclarer la guerre à notre espèce. Depuis quelques années, des logiciels informatiques, plus précisément des algorithmes extrêmement complexes, ont peu à peu remplacé les traders. Aujourd’hui, selon les dernières études, quelques 73% des transactions aux États-Unis, sont réalisées par des machines à la vitesse de la lumière. C’est le High-Frequency Trading… Le monde de la finance est particulièrement inventif. Développée dans une relative discrétion, cette technique permet de gagner sans prendre de risques. « On achète et on vend à une vitesse telle que l’on peut générer quasiment à coup sûr des petits bénéfices sur chaque transaction. >> photos flickr CC Deutsch Bank AG ; artemuestra

http://owni.fr/2011/01/21/les-algorithmes-ont-ils-pris-le-controle-des-marches-financiers/

Related:  IABoursicotage

Politique des algorithmes : parfois, c'est le politique qui gagne. La question d'une politique des algorithmes est déjà relativement ancienne et bien documentée, notamment dans ce numéro de la revue Réseaux, ou bien encore sur InternetActu. Elle pose en miroir l'autre question qui est de savoir quel est le niveau et le degré de contrôle que peut légitimement exercer le politique sur les mêmes algorithmes, a fortiori dans la mesure où ceux-ci exercent un contrôle souvent illégitime sur nos vies. Une question que l'on peut décliner autour de 3 axes : le lieu, le lien, la loi. La loi. Récemment, Google acceptait et/ou se voyait contraint, pour la première fois de son histoire, d'afficher en page d'accueil de son moteur une condamnation judiciaire pour manquements à la loi "informatique et liberté". ** On trouvera en ligne le communiqué de presse de la commission, ainsi que le texte intégral de l'accord (.pdf) depuis le blog officiel de Google.

Analyse technique 1. Introduction L’analyse technique est une méthode d’observation. Fondée sur la lecture des graphiques boursiers, elle permet, à partir de l’étude du passé et du présent, d’anticiper les futures tendances d’un marché. Manifeste pour une (vraie) #frenchrevolution Comme je l’expliquais dans mon dernier article, les mouvements de contestation actuels en Espagne, ou même en Grèce ou au Portugal sont voués à l’échec car ils ne proposent aucun projet de société véritablement alternatif. Non pas que la volonté manque : on voit bien à travers les slogans qu’il y a un désir de profond changement, de retour à certaines “valeurs » non marchandes, de plus de justice sociale. Seulement, formatés par le traitement médiatique ainsi que les discours obsolètes des politiques, les gens ont du mal à réfléchir autrement que par les mauvaises hypothèses de travail communément admises. Et il en résulte naturellement un manque d’imagination, d’ambition, un manque de solutions. On se contente de proposer des réformes certes souhaitables pour certaines, mais qui ne font que réduire les méfaits du système sans en modifier les causes initiales.

Bourse Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter) Faire une recherche Trouver un article Trouver un auteur Stephen Hawking: Sous-estimer l’intelligence artificielle serait «la plus grave erreur de notre histoire» L’intelligence artificielle fait fantasmer et trembler. D’Isaac Asimov à Transcendence avec Johnny Depp et Morgan Freeman, en passant par la série «Battlestar Galactica», les possibles dangers pour l’homme d’une machine intelligente ont déjà été explorés dans d’innombrables variations. Mais quand Stephen Hawking prend la plume pour alerter des dangers de l’intelligence artificielle, la science rejoint la science-fiction. «Nous sommes face à la meilleure, ou la pire chose qui puisse arriver à l’humanité»

Analyse financière Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'analyse financière consiste en un examen approfondi des comptes d'une entreprise et de ses perspectives, afin de fournir une évaluation de celle-ci, destinée la plupart du temps à d'actuels ou de possibles futurs actionnaires. Histoire[modifier | modifier le code] L'économiste américain Benjamin Graham (1894 – 1976), est reconnu mondialement comme le "père de l’analyse financière"[1], à la suite son œuvre phare, L'investisseur intelligent, parue en 1949.

30.05.2011, Besançon: les « indigné.e.s  continuent malgré les pressions policières « Fragmentdemanif Ce matin vers 9h, on pouvait voir un joli campement d’une vingtaine de tentes Place de la Révolution à Besançon. Tout autour, toujours des pancartes et banderole… "Si vous ne nous laissez pas rêver, nous ne vous laisserons pas dormir", slogan sur une banderole… Vers 10h30 arrivée d’une bonne quinzaine de flics qui demandent aux campeur.euse.s de partir: ceux-ci refusent. Les flics exigent alors d’enlever les tentes, les palettes et un canapé… Les campeur.euse.s ont pris tout leur temps pour remballer les tentes et ont ôté les palettes…Quelques temps plus tard, les flics partent en précisant que quand il.le.s partiront les campeur.euse.s devront emmener leurs affaires… Bien que le gros des troupes de police soit parti, une voiture reste constamment sur la place et d’autres font des tours en ville en ralentissant à chaque passage près du campement…

Industrie 4.0 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le concept d’Industrie 4.0 correspond à une nouvelle façon d’organiser les moyens de production : l’objectif est la mise en place d’usines dites « intelligentes » (« smart factories ») capables d’une plus grande adaptabilité dans la production et d’une allocation plus efficace des ressources, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle révolution industrielle[1]. Ses bases technologiques sont l'Internet des objets et les Systèmes cyber-physiquesSystèmes cyber-physiques[2],[3]. Origines[modifier | modifier le code] Le concept exprime l’idée que le monde se trouve aux prémices d’une quatrième révolution industrielle.

Related: