background preloader

FOOD

Facebook Twitter

Des potagers chez AccorHotels - L'IDEE. La semaine dernière, AccorHotels annonçait son programme de développement durable pour 2020.

Des potagers chez AccorHotels - L'IDEE

Les différents axes évoqués concernent toutes les parties prenantes : les collaborateurs, les clients, les partenaires, les fournisseurs, et les communautés locales. « Les actions mises en place s’inscrivent dans la continuité de notre plan précédent », explique Arnaud Herrmann, directeur du développement durable. « Nous avons élaboré une série d’études quantitatives et précises auprès de nos clients, notamment autour de la question du développement durable ».

Les résultats montrent que le sujet est bien une préoccupation pour les clients, notamment pour les plus jeunes. « Ce n’est pas forcément un critère de choix, mais on remarque qu’ils sont prêts à payer plus cher si l’hôtel tient des engagements plus forts en termes de développement durable ». Circuit-court : quand les restaurants deviennent propriétaires des... Alors que le circuit court qui va directement "de l'annonceur à la boîte de prod" devient un modèle prisé par de plus en plus de marques dans la pub, celui dans la même lignée mais dit de "farm-to-table" innove encore aux Etats-Unis.

Circuit-court : quand les restaurants deviennent propriétaires des...

Bientôt, un restaurant de New-York possédera sa propre ferme. Bio: les agriculteurs peuvent-ils répondre à la demande des consommateurs? En 2015, 65% des Français ont consommé bio au moins une fois par mois.

Bio: les agriculteurs peuvent-ils répondre à la demande des consommateurs?

C'est bien plus qu'en 2014 (49%). Et c'est le signe d'une vraie accélération: entre 2003 et 2014, la part des Français ayant consommé bio au moins une fois par mois oscillait entre 37% (en 2003) et 49% (en 2014). Une demande grandissante accompagnée par une croissance à deux chiffres du marché : +10% en 2015, à 5,5 milliards d'euros. "Et début 2016, on constate encore une accélération très forte" indique Didier Perreol, président de l'Agence bio, vice-président du syndicat national des entreprises bio (Synabio) et par ailleurs entrepreneur en Ardèche (PDG du groupe Ekibio) et fils d'agriculteurs.

« Boire manger » par Fleury Michon et DDB Paris - Campagne de pub. Avec pour ambition de travailler uniquement avec des filières répondant à d’ambitieux critères de transparence et de qualité à l’horizon 2025, Fleury Michon a l’intention de continuer de se consacrer à l’élaboration de recettes permettant aux consommateurs de manger mieux, chaque jour, et d’opter, par l’acte d’achat, pour un modèle agroalimentaire plus respectueux de l’environnement et de l’ensemble de ses acteurs.

« Boire manger » par Fleury Michon et DDB Paris - Campagne de pub

Abonnement à L'Hôtellerie Restauration. Carrefour lance la marque «Tous AntiGaspi» pour les produits moches. INFO LE FIGARO - Le distributeur élargit sa gamme de produits déclassés et renforce son partenariat avec le collectif Les Gueules cassées, qui promeut les produits non calibrés pour les rayons des supermarchés afin de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Carrefour lance la marque «Tous AntiGaspi» pour les produits moches

Après le camembert Gégé, produit par la laiterie Gillot (dans l'Orne) et distribué dans 228 de ses hypermarchés, Carrefour s'apprête à élargir sa gamme de produits «moches». En janvier 2016, des céréales du petit-déjeuner arriveront dans les rayons du distributeur dans la région nord-est. En amont de ce lancement commercial, le groupe en profite pour déployer une nouvelle marque qui permettra d'identifier son offre de produits déclassés.  Actus, humeurs & recettes des Frères Pourcel. Branding packaging et innovation : émigration et culture culinaire. Comment les vagues d’émigration sont venues enrichir et diversifier la consommation quotidienne des Français.

Branding packaging et innovation : émigration et culture culinaire

Le savoir-faire et la culture culinaire de notre pays nous sont enviés par une bonne partie de la planète. Depardieu, gastronome en série. Le plus épicurien des comédiens nous entraîne dans une odyssée culinaire à travers les terroirs d'Europe, le temps d'une réjouissante série documentaire sur Arte.

Depardieu, gastronome en série

Dévorer des langoustines vivantes en Ecosse, chevaucher un tracteur breton en hurlant « Obélix ! », déclamer Homère sous un citronnier d'Amalfi, s'abreuver d'huile d'olive toscane à la bouteille... Rien ne l'arrête. « Je suis Gérard Depardieu. Je suis citoyen du monde et je suis vivant. J'aime manger, rire, et même voir. Les mots de la gastronomie #1 : “le bistrot” vu par Benoit Gauthier, chef du Grand Pan - Sortir. Viande, alcool et plats préparés : ce qui a changé dans nos assiettes depuis 1960.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Simon Auffret.

Viande, alcool et plats préparés : ce qui a changé dans nos assiettes depuis 1960

Les folies gourmandes de Brooklyn s'installent à Paris. Épicentre hipster, face B de Manhattan, Brooklyn creuse le microsillon des tendances.

Les folies gourmandes de Brooklyn s'installent à Paris

Food1. Fooddd. IKEA : RAPPORT « LIFE AT HOME » Ce numéro est le deuxième de notre série de rapports « Life At Home » consacrés au quotidien des gens aux quatre coins du monde.

IKEA : RAPPORT « LIFE AT HOME »

Cette fois, nous nous sommes intéressés à la façon dont les gens socialisent et mangent, dans la cuisine et en dehors. Ce rapport s’appuie sur des études IKEA déjà publiées, d’autres enquêtes publiées et sur cette nouvelle étude dans laquelle nous avons exploré les routines, les habitudes alimentaires et les souhaits liés à la nourriture et aux repas des personnes habitant autour du monde – du plaisir de faire pousser nos propres herbes aromatiques à la manière dont nous stockons les aliments, dont nous organisons nos repas, à la manière dont nous cuisinons… jusqu’à l’utilisation des réseaux sociaux. Les Français face aux peurs alimentaires. Un nouveau pavé dans la mare.

Le 19 septembre 2012, une étude de Gilles-Éric Seralin, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen, paraît dans le Nouvel Observateur, révélant la toxicité d'un maïs génétiquement modifié sur des rats. Cette substance, ingérée par 200 rongeurs, aurait provoqué chez eux l'apparition de tumeurs impressionnantes. Des images chocs qui ont relancé une polémique récurrente. En pleine controverse et juste avant le Salon international de l'alimentation (Sial), LSA a voulu organiser une table ronde avec des réprésentants de l'Administration, des scientifiques et des industriels afin de comprendre les dessous et les raisons de ces peurs alimentaires. « On ne peut pas parler de psychose mais plutôt d'une société anxiogène sur les risques liées à l'alimentation », précise d'emblée Daniel Nairaud, directeur général du Fonds français de l'alimentation et de la santé.

Ils ont révolutionné vos assiettes - Les Echos. Accueil Picard et son offre de surgelés, Seb et sa cocotte minute, McDo et ses burgers... Retrouvez ici tous les volets de notre série consacrée aux enseignes, marques, produits ou émissions qui ont révolutionné nos assiettes.(...) Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos. La Mangerie, le garde-manger du Marais à Paris. Depuis 4 ans, La Mangerie investit le quartier du Marais à Paris, proposant un tout nouveau style de restaurant basé sur le partage : des portions à déguster ensemble, en famille ou entre amis. Cette cuisine généreuse mise sur le fait-maison avec des recettes imaginées par le chef Adrian Calvo. Pour accentuer l'esprit chaleureux et cosy du lieu, on retrouve une décoration récup' mêlée à quelques pièces design qui donnent le ton.

Entre chaises vintage façon chaises d'écolier, étagères réalisées à partir de cagettes et grandes tables en bois brut, trône une végétation qui fait partie intégrante de la décoration. La charcuterie saine et gourmande - Meat Me. Les enjeux d'une stratégie digitale pour les restaurateurs. Paris roule désormais pour les « food trucks » Le nombre d’entrepreneurs à avoir candidaté lors de l’appel à projet lancé par la ville. la redevance dont devront s’acquitter les “food trucks” sur leur chiffre d’affaires Phénomène de mode pour les uns, véritable demande pour les autres, les camions de restauration fleurissent depuis quelques années au pays de la gastronomie.

Paris, encore frileuse il y a peu à installer ces “popotes roulantes”, a décidé d’allouer à plus de cinquante d’entre elles vingt emplacements dédiés pendant un an. Qu’on les nomme “food trucks”, “popotes roulantes” comme au Québec ou encore camions de restauration, ils sont de plus en plus nombreux à Paris, en banlieue et en province – quelque 350 dont une centaine dans la capitale –, à sillonner les rues. Ils proposent des repas sur le pouce à des urbains pressés, paradoxalement prêts à faire parfois trois-quarts d’heure de queue, séduits par une cuisine de qualité décomplexée, exotique et métissée, faite devant eux pour un ticket moyen estimé à 10 euros.

Modes alimentaires et tendances de fond - Les Echos. Conso - Distribution Eleveurs en colère : le grand Ouest reste sous pression Les éleveurs maintenaient leurs barrages mercredi matin en Normandie et en Bretagne. En revanche, ceux établis sur l’A1 près de Lille étaient... Crise de l'élevage : un plan d'urgence au Conseil des ministres Le Conseil des ministres doit adopter mercredi matin un arsenal de mesures destinées à soulager les exploitations les plus endettées. Les jeunes de la Génération Y, connectés... Leurs parents impriment les recettes avant de cuisiner, eux préfèrent poser leur smartphone ou leur tablette avant de commencer une recette. FRAME Brasserie. So Shape - Paris - Remise en forme physique. Épiceries chic : la nouvelle tendance des bobos quartiers. Quand j’étais enceinte de ma fille, j’allais jusqu’à Montreuil faire mes courses chez Les Nouveaux Robinsons, limite avec un poncho sur le dos.

" Que mangerons-nous demain? Les cinq réponses de l’Exposition universelle. REPORTAGE Une planète, 9 milliards de bouche à nourrir: l’équation semble encore difficile à résoudre… Street food d'ici et d'ailleurs à Paris. Fraise des villes presents Fraise des villes. La « barge méduse » produit des légumes bio et purifie l’eau.

Sources

Le top 10 des villes où l’on mange le mieux. Le Food Market. Foodmarket. Saveurs de Singapour en Seine. La cuisine de rue s'installe au Carreau du Temple. La street food n’est plus seulement un moyen de manger sur le pouce, c’est aussi un moyen de découvrir de nouveaux goûts et de profiter du fait d’être en extérieur. Un label a donc été créé, sous le nom “Cuisine de rue – Mangeons local en Île-de-France” et à cette occasion, un grand rassemblement aura lieu au Carreau du Temple pour goûter toutes ces merveilles. INTERACTIF. Paris : votre restaurant préféré est-il bien tenu ? Les Etats-Unis se divisent sur la recette du guacamole, Obama s'en mêle. Les cantines de Paris se mettent au menu végétarien. Rémy Martin crée une bouteille connectée pour assurer l'authenticité de son cognac. Le premier poulailler urbain vertical a débarqué à Paris. C'too frais. Stop au gaspillage alimentaire en Europe 

Plus de 1 milliard de burgers vendus en France. Avez-vous pensé à connecter votre jardin ? Locavore, je mange des aliments bio, produits près de chez moi. Je sais où va mon argent. Rayon traiteur frais : ce qui reste à faire...