background preloader

Récupération

Facebook Twitter

De la lumière pour une préparation et une récupération optimale. Qui aurait cru que les LED, ces petits diodes électroluminescente qui composent les témoins lumineux de divers appareils, serviraient un jour à la préparation du sportif ?

De la lumière pour une préparation et une récupération optimale

Jusqu’à présent, il faut dire que leurs potentiels guérisseurs étaient encore inconnu du grand public… La photobiomodulaltion, qu’est-ce que c’est ? La photobiomodulation LED est l’une des composantes les plus récentes de la luminothérapie (non agressive et non thermique) à être utilisée en dermatologie. Auparavant elle était avant tout utilisée par la NASA pour sa propriété à accélérer la vitesse de guérison des plaies des astronautes. Depuis, ce principe a fait l’objet de nombreuses recherches et études (environ 4 000) en laboratoires et qui ont confirmé son efficacité dans le traitement des problèmes de peau. Life+™ SportDevice se base sur cette technologie pour stimuler au niveau cellulaire, les processus naturels de la régénération musculaire. Diététique : Pourquoi c’est important de récupérer en sport.

Récupérer, c’est quoi ?

Diététique : Pourquoi c’est important de récupérer en sport

Récupérer c’est profiter spécifiquement d’un temps au cours duquel les paramètres biologiques vont avoir momentanément une activité métabolique supérieure aux conditions de repos pur, pour restructurer tous les systèmes sollicités à l’effort : systèmes nerveux cérébral et autonome, systèmes cardio-respiratoires, circulatoires, hormonaux, osseux et musculo-tendineux. L’ensemble relevant des principes généraux d’adaptation à l’effort. Souvent, les sportifs ont des difficultés à respecter cette coupure pourtant nécessaire aux mécanismes de surcompensation qu’elle suscite. Quand et comment récupérer ? Immédiatement après l’effort. Concrètement que manger ? Enfin, un aspect de la récupération reste essentiel. 7 conseils pour bien récupérer Corinne Peirano (Expert Lepape-info Diététicienne-nutritionniste, L’importance du sommeil pour le sportif. Sportifs de haut-niveau et sommeil… Un sujet qui fâche !

L’importance du sommeil pour le sportif

Trois récentes études nous alertent sur la précarité du sommeil des sportifs élites. Une première étude a suivi 107 joueurs de hockey sur glace professionnels sur toute une année. Ce travail révéla deux résultats. Le premier a montré une perturbation du sommeil chez 22% des sportifs. Ce chiffre est légèrement plus important à celui constaté dans des cohortes d’individus non-athlètes, mais cela pourrait très bien être dépendant de l’échantillon. Plus embêtant… 46% des athlètes ont déclaré une perturbation de leur sommeil en pleine saison compétitive !

De la planification de l’entraînement … à celle de la récupération. A l’entraînement comme ailleurs, le principe de dose-réponse s’applique lorsqu’il s’agit de recouvrer (voire surcompenser) de la fatigue induite par l’exercice.

De la planification de l’entraînement … à celle de la récupération

Ainsi un marathon sera plus longuement évacué qu’un 10km ; et ce 10km plus difficilement qu’un 20km vélo – malgré des durées similaires. Questions de traumatismes musculo-articulaires imposés par les contacts au sol. Malgré ce constat évident, une absence de consensus règne néanmoins quant à l’optimisation des moyens à mettre en œuvre consécutivement à un effort donné. Pourquoi ? La problématique des traumatismes vous a certainement fourni une première piste de réflexion… Organiser sa récupération c’est, semble-t-il, d’abord interpréter les contraintes de SON effort. Une seconde piste pouvant expliquer cette absence de consensus a trait aux réponses individuelles vis-à-vis d’une application donnée. Malgré cet éventail de réponses, une consistance d’opinions s’établit néanmoins sur les buts à viser post-exercice. La récupération. Depuis ma dernière blessure me voilà de retour à l’entraînement (lire aussi : Une blessure durant une préparation marathon : savoir gérer et se poser les bonnes questions).

La récupération

Mais qui dit entraînement dit fatigue musculaire. Et comme on le sait tous, la récupération fait partie de l’entraînement. Je vous propose donc quelques-uns de mes outils rapides à mettre en place et qui me permettent de récupérer un peu plus vite. La boisson de récupération Après un exercice intense, le corps met des heures à récupérer. On le sait, et c’est écrit très souvent sur ce site, il y a trois points fondamentaux lors de la phase de récupération : la réhydratation de l’organismela restauration des stocks énergétiques et en électrolytesla réparation et la synthèse musculaire.

J’opte toujours pour la consommation d’une boisson de récupération car elle me permet d’avoir un apport glucidique dès la fin de l’effort. Pour le choix de la boisson, plusieurs solutions s’offrent à nous. Les huiles de massage. Relaxation.

Electrostimulation

Assouplissement. Kinésithérapie. Recovering.