background preloader

Le plastique dans les océans

Le plastique dans les océans

Le "7e continent de plastique" : ces tourbillons de déchets dans les océans Sous l'effet des courants, des milliards de fragments de plastique sont amalgamés dans les mers. Ils ont été multipliés par cent dans le Pacifique en quarante ans, selon une étude récente. Le Monde.fr | 09.05.2012 à 11h19 • Mis à jour le 09.05.2012 à 15h58 | Par Audrey Garric En réalité, ce phénomène, qui effraye et fascine à la fois, ressemble plus à une "soupe de plastique" constituée de quelques macro déchets éparses, mais surtout d'une myriade de petits fragments. Cette pollution, invisible depuis l'espace, se retrouve dans cinq grand bassins océaniques, au sein du Pacifique Nord, mais aussi du Pacifique Sud, de l'Atlantique Nord et Sud et de l'océan Indien. La première plaque de déchets, et la plus importante, a été découverte par hasard par le navigateur Charles Moore en 1997. Débute alors sa lutte contre le plastique. Afin de mieux connaître cette zone encore largement inexplorée, car trop vaste, une nouvelle expédition scientifique, française cette fois, est en préparation.

Cosmétiques : peut-on éviter les microplastiques dans les océans ? - Page 2 sur 2 Les particules de plastique sont si petites qu’elles ressemblent à s’y méprendre à des grains de sables. Elles échappent dont très facilement aux traitements des eaux. Comme le sable, les microbilles sont très nombreuses dans l’océan, jusqu’à dépasser les quantités de plancton (selon des informations du Guardian), et sont considérées comme de la nourriture une fois dans l’eau. Les microplastiques sont ainsi devenus une part de la chaîne alimentaire des petites créatures marines, et donc une part de notre alimentation. Des conséquences immédiates sur certains organismes marins Bien entendu, on manque encore un peu de recul vis-à-vis de recul vis-à-vis de la présence de plastique dans l’océan, mais des recherches ont d’ores et déjà été menées. Ainsi l’Université de Wageningen aux Pays-Bas a étudié le comportement des moules en présence de nanoparticules. montre que l’appétit des moules est moins important. Une autre étude : Moules : vous reprendrez bien un peu de plastique ?

Un peu plus de 600 000 km2 de déchets flottants Paris le 6 février 2008 : En novembre 2006, lors d’une expédition dans le Pacifique, Greenpeace a découvert entre Hawaii et la Californie, une vaste plaque de déchets de plusieurs millions de tonnes, formant une île plus grande que la France juste à proximité de la plus grande réserve marine au monde. La localisation de cette plaque s’explique par un phénomène de vortex ou tourbillon, c’est-à-dire de courants qui font converger vers cette zone les déchets flottants et par l’absence de vents qui engendre l’accumulation de ceux-ci, constituée de tout ce qui peut flotter, qui n’est pas biodégradable et en plastique, allant de la brosse à dent jusqu’aux filets de pèche fantôme, mais aussi de millions de morceaux microscopiques de plastiques. La plaque de déchet du Pacifique, est la manifestation d’un phénomène qui touche l’ensemble des océans de la planète, formant une des plus grande menace sur les écosystèmes marins. Les images de cette plaque de déchet ne sont pas significatives.

Ils inventent une poubelle autonome qui filtre l’océan La « Seabin » est une poubelle d’un tout nouveau genre. Elle se place dans l’eau et engouffre, comme un entonnoir infini (ou presque), les déchets qui se présentent à elle. Une invention extraordinairement simple et positive dont le besoin se fait de plus en plus ressentir… Ce n’est un secret pour personne, les océans sont envahis de déchets en tout genre qui, le plus souvent, flottent à la surface de l’eau. Impossible à éviter, ceux-ci viennent s’agglutiner au cœur des océans, mais également aux abords des plages et des zones portuaires, quand ils ne terminent pas dans le gosier d’un animal. Si la lutte contre ce désastre écologique doit absolument se poursuivre en amont, dans la manière de produire et de consommer, l’Homme a le devoir de nettoyer les déchets abandonnés dans l’environnement depuis plusieurs années ainsi que les nouveaux qui s’y accumulent. Sources : ideesdebiz.fr / Photographie à la discrétion de The Seabin Project

Comment recycler vos pots et bocaux en verre ! Site : Terre d' Ylang déco - Voir tuto customiser pot en verre Site : Fellow Fellow - Voir tuto customiser pot yaourt en verre Site : Pure and Noble - Voir tuto customiser pot en verre Site : Madmoizelle.com - Voir bocaux et pots en verre à customiser Avec de simples bocaux en verre on peut faire de jolies lanternes à bougies.. Site : Design Sponge - Tuto customiser bouteille en fausse porcelaine Site : Trucs et Déco - Tuto customiser un vase en mosaIque Site : Design Sponge - Voir tuto customiser vase avec chaussette

Related: