background preloader

Sociologie

Facebook Twitter

Si chers amis, par François Cusset (Le Monde diplomatique, décembre 2016) Comment les algos nous rendent tous débiles. N’avez-vous jamais eu l’impression de tourner en rond sur le Net ?

Comment les algos nous rendent tous débiles

Un peu comme un poisson rouge à qui on aurait filé l’océan et qui ne voudrait pas quitter son bocal. Chaque jour, je me rends sur les mêmes sites, réseaux sociaux, les mêmes apps... bien conscient, pourtant, de l’immensité de la Toile et ses services connexes connectés. Dossiers Des communs au commun : un nouvel horizon sociologique ? Enquête: comment Twitter échoue dans sa lutte contre le harcèlement. Facebook, Twitter, Amazon... Tous à la conquête de l'achat en un clic.

"J'achète !

Facebook, Twitter, Amazon... Tous à la conquête de l'achat en un clic

" Pas l'hôtel du Monopoly, mais bien de véritables produits acquis d'un clic sur Facebook. Le réseau social a commencé à tester un nouveau bouton "buy" ("acheter"), d'abord pour quelques PME américaines, incrusté directement à la fin des publicités de produits. Un clic dessus, l'utilisateur renseigne son numéro de carte bleue et une adresse de livraison, et hop, l'objet se voit expédié et le compte débité.

Le grand réinventaire. « Daesh nous empêche de voir que la question majeure est politique » par Pauline Graulle. Politis : Comment analysez-vous ce qu’il s’est passé à Nice la semaine dernière ?

« Daesh nous empêche de voir que la question majeure est politique » par Pauline Graulle

Roland Gori : La prudence serait de dire qu’on ne sait pas. Que l’on a besoin de temps pour préciser les données à recueillir par des enquêtes, et de temps pour une analyse multidimensionnelle mobilisant la pensée. The Social-Network Illusion That Tricks Your Mind. One of the curious things about social networks is the way that some messages, pictures, or ideas can spread like wildfire while others that seem just as catchy or interesting barely register at all.

The Social-Network Illusion That Tricks Your Mind

The content itself cannot be the source of this difference. Instead, there must be some property of the network that changes to allow some ideas to spread but not others. Today, we get an insight into why this happens thanks to the work of Kristina Lerman and pals at the University of Southern California. These people have discovered an extraordinary illusion associated with social networks which can play tricks on the mind and explain everything from why some ideas become popular quickly to how risky or antisocial behavior can spread so easily.

Edgar Morin : "Le temps est venu de changer de civilisation". Acteurs de l'économie - La Tribune.

Edgar Morin : "Le temps est venu de changer de civilisation"

Attentats à Paris, état d'urgence, rayonnement du Front National, vague massive de migration, situation économique et sociale déliquescente symbolisée par un taux de chômage inédit (10,2 % de la population) : la France traverse une époque particulièrement inquiétante. La juxtaposition de ces événements révèle des racines et des manifestations communes. Qu'apprend-elle sur l'état de la société ?

Edgar Morin. ITW Geek Politics Bernard Stiegler. Etats-Unis: vidéos et réseaux sociaux changent la perception du maintien de l'ordre sur Orange Actualités. Etats-Unis: les derniers instants de victimes sont captés dans des vidéos diffusées aussitôt sur les réseaux sociaux C'est devenu presque courant: un homme ou une femme noirs meurent sous les balles de la police, leurs derniers instants sont captés dans des vidéos diffusées aussitôt sur les réseaux sociaux, alimentant les accusations de préjugés ou de brutalités par la police américaine.

Etats-Unis: vidéos et réseaux sociaux changent la perception du maintien de l'ordre sur Orange Actualités

"Ce que l'on qualifie de brutalités ou mauvais comportements par la police est matière à interprétation, et jusqu'à présent c'étaient les services de police et les gros bonnets" qui s'en chargeaient, explique Christopher Schneider, professeur de sociologie à la Brandon University au Canada et auteur du livre "Policing and Social Media" (le maintien de l'ordre et les réseaux sociaux), sorti cette année. "Mais maintenant ces vidéos sont mises en ligne immédiatement après l'incident et les brutalités peuvent être jugées par nous tous", souligne-t-il. M. Ce que l’on apprend sur les Communs en lisant Frédéric Lordon – – S.I.Lex

Répondre au design de nos vulnérabilités. Sur Medium, Tristan Harris (@tristanharris) qui se présente comme ex-designer de l’éthique chez Google, a livré un long et passionnant article sur la manière dont le design aujourd’hui exploite nos vulnérabilités.

Répondre au design de nos vulnérabilités

De plus en plus, la technologie exploite les faiblesses psychologiques, sociales et cognitives des gens, à la manière des magiciens qui cherchent à exploiter les vulnérabilités de la perception de leur public. La démocratie de crédules de Gérald Bronner : le livre que tous les communicants devraient lire. C'est un vrai coup de coeur que j'ai eu cet été en lisant le livre de Gérald Bronner, La démocratie des crédules.

La démocratie de crédules de Gérald Bronner : le livre que tous les communicants devraient lire

Rue89.nouvelobs. Evgeny Morozov : «Ce sera l’avènement d’un modèle néolibéral très individualisé» Chercheur et journaliste d’origine biélorusse, Evgeny Morozov s’est imposé en quelques années comme l’un des plus féroces détracteurs du discours des géants du Net.

Evgeny Morozov : «Ce sera l’avènement d’un modèle néolibéral très individualisé»

Après avoir déconstruit le «solutionnisme technologique», il a publié en 2015 le Mirage numérique (les Prairies ordinaires), où il opère une critique radicale de la Silicon Valley au prisme des mutations du capitalisme et de la «disparition de l’Etat social». Bernard Stiegler : "Les consommateurs sont malheureux" Philippe Breton, extrait de Ultramoderne Solitude publié dans La Décroissance, le journal de la joie de vivre N°128, avril 2016.

OuiShare Fest 2016 : « Fini la sensibilisation, place aux moyens d’action ! » Pourquoi les médias sociaux ne changent-ils pas le monde. La prolifération de l’usage des médias sociaux n’a pas abouti à un changement social significatif, estiment les chercheurs Alex Pentland, Manuel Cebrian et Iyad Rahwan dans un article (.pdf) du dernier numéro de la revue Communications of the ACM.

Pourquoi les médias sociaux ne changent-ils pas le monde

La sociologie économique de Thorstein Veblen ; pertinences et impertinences d’une pensée à contre-courant. « Thorstein Veblen is to economics what Jonathan Swift is to English litterature: a master of the art of satire. » Mark Blaug « ‘Professor Veblen,’ I began. ‘Do you ever take anything seriously?’ He regarded me quizzically and replied: ‘Yes, but don’t tell anybody.’ » Howard Woolston « Some of [Veblen’s] students discovered in physical combat that he was not as weak as he appeared » Joseph Dorfman 1Le 3 août 1929, s’éteignait un penseur phare trop peu connu du public francophone et négligé en Amérique du Nord.

Thorstein Veblen, né en 1857, alliait dans son travail de recherche les disciplines sociologiques, historiques et économiques. Journée Mondiale sans Facebook : profitons-en pour repenser notre usage des réseaux. Capables de passer une journée sans Facebook ? (Homolka Jan/AP/SIPA) Certes la durée de la coupure compte : elle permet de mesurer notre dépendance. Comment on devient dépendant à Facebook. Facebook, qui nous influence le plus : l’algorithme ou nos a-priori. Claire Richard pour Rue89 revient sur l’étude publiée dans le magazine Science par trois chercheurs de Facebook, dont Eytan Bakshy, venant remettre en question la “bulle de filtres” d’Eli Pariser que les algorithmes des réseaux sociaux favoriseraient.

“En examinant les « informations dures » (hard news, c’est-à-dire la politique, l’économie, etc., par opposition au divertissement ou au sport) partagées par ces utilisateurs ainsi que la couleur politique de ces articles, les chercheurs ont mesuré l’exposition à des contenus « transversaux » (cross-cutting) – indice d’une exposition à des contenus politiquement variés – et comparé l’influence de trois biais de sélection : l’homophilie, l’algorithme et le comportement des utilisateurs.” “Toute cette affaire de chercher à séparer conceptuellement l’influence de l’algorithme des choix individuels méconnaît volontairement ce que sont et ce que font les algorithmes.

Surfer sur Facebook ne vous rend pas heureux, même si vous avez beaucoup d’amis. Facebook, ou l’art de s’inventer une vie. C’est ce que démontre une étude réalisée par des psychologues américains spécialisés dans la cyberpsychologie et les comportements sur les réseaux sociaux. Comment DSK a tué Twitter. DSK déboule sans prévenir sur Twitter un dimanche soir de fête de la musique… Et alors ?

Addiction aux réseaux sociaux: Pourquoi Facebook et Instagram font-ils de nous des losers? RÉSEAUX SOCIAUX - Sur Facebook et Instagram, on ne montre que les bons côtés de la vie, des morceaux choisis par nos soins. BALLAST Faut-il brûler l’individualisme ? Entretien inédit pour le site de Ballast.