background preloader

Formes juridiques et création d'entreprise

Facebook Twitter

Création d'entreprise: quel statut juridique choisir? On entend par forme juridique le cadre juridique qui permet à l'entreprise de voir le jour en toute légalité.

Création d'entreprise: quel statut juridique choisir?

Que l'activité soit commerciale, industrielle, artisanale ou libérale, l'entrepreneur a le choix entre deux grandes formes juridiques : l'entreprise individuelle (EI) ou la société (SARL, SA, EURL...). Le choix entre entreprise individuelle ou société se fait en fonction de plusieurs critères : 1. La volonté de s'associer ou non: seule la société permet de créer une entreprise à plusieurs. 2. En entreprise individuelle, le créateur est responsable de ses dettes car son patrimoine personnel est confondu avec ses biens professionnels. En entreprise individuelle comme en sociéte, il est possible d'embaucher des salariés. 3. 4. 5. 6. Statut juridique: ce qu'il faut retenir. 7 - Choisir un statut juridique - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise, aides à  la cr.

Cette étape consiste à donner à votre projet de création d'entreprise un cadre juridique qui lui permettra de voir le jour en toute légalité.Le choix n'est pas aussi compliqué qu'on le pense...

7 - Choisir un statut juridique - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise, aides à  la cr

Quelle que soit votre activité, vous devrez opter :- pour l'entreprise individuelle (EI),- ou pour la création d'une société. Pour vous aider, l'APCE a mis à votre disposition une application très simple qui vous guidera vers la formule la mieux adaptée à votre cas. En choisissant l'entreprise individuelle... Vous ne formerez, avec votre entreprise, qu'une seule et même personne. Vous aurez donc une grande liberté d'action : vous serez seul maître à bord et n'aurez de "comptes à rendre" à personne. En contrepartie, vos patrimoines professionnel et personnel seront juridiquement confondus. De même, depuis le 1er janvier 2011, un entrepreneur individuel a également la faculté d'opter pour le régime de l'EIRL (entrepreneur individuel à responsabilité limitée). En choisissant la société... Les formes juridiques : tableau comparatif / Choisir son statut / Créer - Reprendre / Rubriques / CCI BORDEAUX - Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux.

Tableau des formes sociales - Partie 1 - creation entreprise. Comparaison rapide des différentes structures. Les différentes formes de sociétés unipersonnelles. CCI - Entreprendre en France. Creation-Entreprise.fr : portail de la création d'entreprise. Les actualités. Création d’entreprise : quelles aides fiscales ?

Les actualités

Le 05 avril à 15h04 En France, une entreprise qui se lance bénéficie de coups de pouce fiscaux qui se traduisent par des exonérations d’impôts et de cotisations sociales. [...] Laissons de côté ici le statut d’auto-entrepreneur, encore récent (2009) et qui donne droit à des exonérations de charges et une franchise de TVA. [...] Penchons-nous sur les nouvelles entreprises évoluant sous un statut classique. [...] Elle est totale pendant deux ans (suivie d’un abattement par tranche de 75%, 50% et 25% pendant les trois années suivantes) si l’entreprise demandeuse est créée en zone d’aide à finalité [...] La BPI préfinance le Crédit d’impôt Recherche Le 13 février à 16h02 Le Prêt pour l’Innovation (PPI) et le Préficir, versé en amont du Crédit d’Impôt Recherche (CIR), sont deux nouveaux dispositifs lancés par la nouvelle Banque Publique d’Investissement. [...] France Active, aide et accompagnement à la création d'entreprise, financement de projet, crédit solidaire.

Les formalités de création et de fonctionnement des organismes de formation. Dernière mise à jour le 17 mars 2014 Synthèse Toute personne physique ou morale qui exerce, à titre principal ou accessoire, l’activité de dispensateur de formation professionnelle doit, lors de sa création, déclarer son activité.

Les formalités de création et de fonctionnement des organismes de formation

Par la suite, elle doit établir chaque année un bilan pédagogique et financier retraçant son activité, appliquer des règles comptables spécifiques et respecter, dès lors qu’elle emploie des formateurs, la convention collective nationale des organismes de formation. Les organismes étrangers exerçant en France appliquent pour leur part des règles particulières. A savoir Pour les formations organisées sous la responsabilité de l’employeur, ce dernier est libre de choisir l’organisme de formation, enregistré conformément aux dispositions du code du travail ou en cours d’enregistrement, auquel il confie la formation de ses salariés.

Sommaire Fiche détaillée Qu’est ce que la déclaration d’activité ? Publicité des organismes Interdiction d’exercice. Création d'entreprise - pme.service-public.fr. Création entreprise, reprise de société : Réseau Entreprendre association reconnue d'utilité publique. Tableau des formes sociales - Partie 1 - creation entreprise.