background preloader

Une autre presse est possible

Facebook Twitter

Micro, logiciel de montage, diffusion : tout ce qu'il faut savoir pour lancer son podcast. Lorsqu'il s'agit de lancer son premier podcast, on se demande quel matériel acheter, à quel prix, et lequel est vraiment nécessaire. On fait le point dans ce guide. Vous avez l’idée, l’envie et la motivation pour créer un podcast, mais vous ne savez pas par où commencer ? Ce guide est fait pour vous. Ici, on vous donnera de petits conseils pour savoir dans quel matériel investir en priorité, ou qu’est-ce qui, au contraire, est superflu pour débuter.

Micro1 – Le micro Un micro fixe La base d’un podcast, c’est évidemment d’enregistrer une ou plusieurs voix. L’un des grands classiques en la matière est le modèle Yeti, de Blue, qui est vendu à 150 euros. Si cette première solution conviendra à la grande majorité des personnes, il est aussi possible de choisir un matériel plus perfectionné. On en trouve à un peu tous les prix, et des plus ou moins complexes. Une fois le micro branché à votre ordinateur, utilisez un logiciel de montage comme Audacity (cf plus bas). Un micro mobile. La publicité, un obstacle au journalisme d’investigation locale. Vous l’aurez sûrement remarqué en navigant sur notre site.

La publicité, un obstacle au journalisme d’investigation locale

Médias, une critique nécessaire (Le Monde diplomatique, janvier 2019) Depuis le début du mois de décembre, de nombreux « gilets jaunes » dénoncent la couverture sensationnaliste et biaisée de leur mouvement par les médias dominants. Lors de manifestations, quelques journalistes ont été molestés, suscitant l’indignation des chefferies éditoriales et des instances corporatistes. Mais d’où vient cette défiance ?

La diabolisation journalistique des luttes sociales a une longue histoire. 2019 OSINT Guide. I have been doing a lot of Open-Source Intelligence (OSINT) lately, so to celebrate 2019, I decided to summarize a lot of tips and tricks I have learned in this guide.

2019 OSINT Guide

"La Provence" retirée de la vente dans plusieurs Monoprix à Marseille ce mercredi. Du journalisme en batterie – L'Intérêt général. Jeune journaliste et — presque tautologiquement — précaire, je multiplie les CDD au sein d’un journal qui aligne les éditos moralisateurs sur la multiplication des CDD et les unes choc sur les inégalités.

Du journalisme en batterie – L'Intérêt général

Après tout, une entreprise de presse est « une entreprise comme les autres ». La formule a été lancée et répétée par la direction de la rédaction de mon journal lorsqu’il s’agissait d’annoncer une réduction des coûts. On connaît le contexte économique morose de la presse. La meute des éditocrates – L'Intérêt général. Non répertoriée dans les catégories professionnelles de l’Insee, l’éditocratie existe bel et bien : c’est un ensemble à bords flous, mais relativement stable, qui englobe quelques dizaines de personnages reconnaissables aux fonctions qu’ils remplissent : éditorialistes, chroniqueurs, intervieweurs (toutes fonctions à mettre également au féminin), ils ont en commun d’être des professionnels du commentaire.

La meute des éditocrates – L'Intérêt général

La plupart d’entre eux ont fréquenté de « grandes » écoles et, souvent, de « prestigieuses » écoles de journalisme, comme on les qualifie communément. Leurs atouts culturels les prédisposent à un confortable conformisme qui, pourtant, ne leur suffit pas pour entrer dans le microcosme et jouer ses jeux : il leur est recommandé de surcroît (même si ce n’est pas toujours indispensable) de disposer de bonnes relations sociales ou de bénéficier du parrainage de l’un de leurs aînés. Spécialistes et polyvalents Chargés d’entretiens et de débats. Lieux de pouvoir : la carte du Monde diplomatique qui n’a pas plu à l’élite journalistique. Le 5 décembre 2018, Le Monde Diplomatique publiait une réactualisation de la carte « À Paris, les lieux de pouvoir », initialement parue dans le numéro « Où se cachent les pouvoirs ? » du bimestriel Manière de voir [1]. De quoi méditer sur la ghettoïsation de « l’ouest parisien », ce territoire perdu de la République où se côtoient les sièges des hauts lieux de la finance et de l’entreprise, ceux de certains grands médias et des institutions nationales, les hôtels les plus prestigieux et les clubs privés, ou encore, les sièges de quelques partis politiques.

Le petit plus de cette nouvelle publication ? Y figurent les tracés des parcours traditionnels des manifestations parisiennes, mis en comparaison avec les lieux où se sont rassemblés les gilets jaunes les 24 novembre et 1er décembre. Jamais les grands pontes du journalisme dominant ne se seront autant intéressés à une publication du Monde diplomatique. Médias français, qui possède quoi ? (Le Monde diplomatique, décembre 2018) Dernière mise à jour : novembre 2020 (v. 16) Cette affiche prend le parti de la lisibilité plutôt que de l’exhaustivité. Y figurent des médias d’information qui « font l’opinion » et qui dépendent d’intérêts industriels ou financiers, de groupes de presse ou de l’État : • les titres de presse écrite papier à diffusion nationale de type généraliste, économique et politique ; • les titres de la presse quotidienne régionale ; • la télévision nationale (et quelques chaînes de télévision locales) ; • les canaux de radio à portée nationale ; • certains sites d’information en ligne.

Les journaux départementaux, les titres indépendants (comme Le Canard enchaîné) ainsi que la presse dite alternative ne sont pas représentés (1). Enfin, on a limité les liens capitalistiques aux principaux actionnaires (2). Le Lanceur - Conférence publique de rédaction. Et si les coopératives étaient l’avenir de la presse ? Au sein des entreprises de presse françaises, deux types de coopératives dominent : la société coopérative participative, la Scop et la société coopérative d’intérêt collectif, la Scic, créée en 2001.

Et si les coopératives étaient l’avenir de la presse ?

Selon la confédération générale des Scop (CG Scop), parmi les 3 177 Scop et Scic répertoriées début 2017, 32 seraient des entreprises de presse, 6 en Scic et 26 en Scop (comprenant des agences de presse et les activités d’édition de journaux, périodiques et revues), soit 228 salariés. Les petits forçats du journalisme. À l’heure où lycéens et lycéennes s’arrachent les cheveux pour trouver leur orientation, Challenges, BFM, Le Figaro et L’Express révèlent une information de taille, émanant du site de recherche d’emploi Qapa : « Journaliste est le métier qui recrute le moins en 2018 ».

Les petits forçats du journalisme

Si les contours de la profession ne se réduisent pas à la possession de la carte de presse, force est de constater que le nombre de sésames délivrés par la Commission de la Carte d’Identité des Journalistes Professionnels (CCIJP) ne cesse de baisser depuis 2012. Une diminution du nombre de journalistes encartés qui s’explique en partie par des conditions d’embauche qui répondent de moins en moins aux critères de délivrance de la carte édictées par le CCIJP : « Il faut exercer la profession depuis trois mois au moins consécutifs, et tirer de cette activité le principal de ses ressources, c’est-à-dire, plus de 50 %. Naturellement, les fonctions exercées doivent être de nature journalistique. Médiacités En Passe De Réussir Sa Levée De Fonds. Le site d’investigation et d’enquêtes en région va bientôt boucler son plan de financement et lever 350 000 euros pour son développement.

Médiacités En Passe De Réussir Sa Levée De Fonds

Quand le Progrès se vend aux plus offrants. Ils sont tous suspendus à ce moment.

Quand le Progrès se vend aux plus offrants

Au centre de la scène, le maire de Lyon Georges Képénékian vient de faire décoller une crêpe de sa poêle fumante. À sa droite, Jean-Christophe Larose, fondateur du groupe Cardinal, grand promoteur immobilier lyonnais épinglé dans les « Panama Papers », applaudit, prêt à exulter. À sa gauche, Pierre Fanneau, le PDG du Progrès, esquisse un sourire pincé. Le Mutu, c’est toi. « Ne détestez pas les médias, devenez les médias. » Ce bon mot de Jello Biafra, ex-chanteur du groupe punk Dead Kennedys, a servi de bannière aux sites d’information Indymedia, qui fleurirent à travers le monde après les manifestations de Seattle en 1999.

Le Mutu, c’est toi

Utilisant le développement d’Internet à bon escient, ces plateformes de publication ouvertes à tou.te.s envoyaient une belle claque aux spécialistes autoproclamés de la presse. Désormais, nul besoin désormais [1] d’appartenir au cénacle des journalistes adoubés par le pouvoir et l’argent pour poster en ligne infos, témoignages ou tribunes… Bolloré : définitivement relaxé, Bastamag a déboursé 13 000 euros. Médiacités, l'investigation à l'échelle locale. «Nous croyons que la presse doit jouer un rôle de contre-pouvoir au niveau local.

Médiacités, l'investigation à l'échelle locale

Lutter contre la constitution de baronnies, déverrouiller les systèmes quels qu’ils soient et endiguer la défiance généralisée qui mine notre démocratie.» Cette déclaration est tirée du manifeste de Mediacités, journal en ligne d’investigation et de décryptage «décliné dans les métropoles de France en autant de sites que d’agglomérations couvertes». Lancé en décembre 2016 à Lille, la couverture du site s’est depuis étendue à Lyon, Toulouse et Nantes. Les médias locaux d'investigation, la face cachée du journalisme régional. “La Galipote”, “Heb'di”, “La Lettre à Lulu”, “Médiacité”, “Marsactu”… Tous ces titres méconnus occupent un créneau peu arpenté au niveau local : l'investigation. Portrait de cette presse parfois confidentielle mais pourtant nécessaire. Comment un élu s'en est pris à Essonne Info (ou le difficile combat de la liberté d’informer près de chez vous)

En août 2016, le maire de Linas François Pelletant nous a attaqué en diffamation pour avoir publié sur ses déboires judiciaires, il s’est finalement dégonflé… la veille de notre audience. Certains de nos lecteurs portés sur l’info locale auront peut-être lu, il y a quelques jours dans Le Parisien, un article évoquant un procès en diffamation contre Essonne Info suite à une plainte de François Pelletant, maire de Linas. On y apprend que l’élu a abandonné la procédure la veille de l’audience. A ceux qui nous lisent, nous nous devons de raconter l’histoire depuis le début. Des femmes journalistes de "Ouest-France" dénoncent la "confiscation des postes d'encadrement par les hommes" Médias français : qui possède quoi. Basta ! fait le pari de devenir un média « au financement 100% participatif.

Menaces sur le journalisme d'investigation. Utilisation ambigüe des médias par Emmanuel Macron, budget en retrait dans l'audiovisuel public, plaintes contre des médias après les Paradise Papers : un contexte difficile pour le journalisme d'investigation. Presse locale: de Brest à Quimper, un combat pour l’indépendance à mener. Nouveaux médias : un combat pour l’indépendance - Débat avec Edwy Plenel. Le mensuel indépendant CQFD lance un appel à soutien. Syndicat National des Journalistes CGT. Soutenez LES médias citoyens ! Communiqué de la Coordination Permanente des Médias Libres, également disponible en PDF. Des rubricards aux blogueurs, quand les consommateurs créent l’information. Ces médias libres qui résistent. Les médias libres diffusent une information différente et plus variée que celle proposée par la presse dominante.

Les radios pirates sont de retour... avec les luttes. Business France : si les journalistes voulaient bien arrêter d'enquêter... « No, YOU are fake news » Mediacités. Un journaliste bloqué sur Wikipédia : le canular, cette idée moisie. Fakir. Comment les YouTubeurs d'Osons Causer ont hacké Google et la Commission européenne. Des habitants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes – 6/6 – Radio Klaxon ! La radio pirate qui pirate les ondes de Vinci - Polémix et la voix off.

Les correspondants locaux de presse : les fantômes de la presse locale. Que sont ces sons qui surgissent hors des ondes? Du journalisme à l’ère des réseaux sociaux : la leçon du Guardian. Présidentielle 2017 : découvrez les 8 jeux vidéo engagés propulsés par Mediapart - Pop culture. Que faisons-nous de notre liberté d’émettre ? "Main basse sur l'information" : Le brûlot sur la concentration des médias - 17 septembre 2016 -

Quand la radio se révolte. « Les médias sportifs se distinguent davantage en général par leur connivence avec les vedettes et les institutions du sport que par leur esprit d’indépendance » « Gardez le contact avec Marine Le Pen » ou les dérives des native ads sur l'Équipe - Politique. Evacuation de l'église sainte-rita : cette «fachosphère» qui veut manipuler l'opinion - le Parisien. Les sites pornos vous pistent moins que les sites d'information. Du journalisme à l’ère des réseaux sociaux : la leçon du Guardian. L’info était bidon… mais elle est toujours en ligne sur ton site, coco. Mediapart organise une game jam autour du jeu vidéo informatif et engagé - Pop culture.

Que faisons-nous de notre liberté d’émettre ? « mMiaou ! » : un quizz pour savoir quel média libre est fait pour vous. RFI Savoirs : Comprendre, apprendre et créer des médias. Traitement médiatique des manifestations contre la loi travail : journalistes, retrouvons les bonnes distances ! Les deux natures de la vieille presse. Des rubricards aux blogueurs, quand les consommateurs créent l’information. Un pacte entre journalistes et lecteurs.

Radio Fañch: L'an 02 : vendredi 39 mars… Énergie citoyenne et radiophonique. Projet pour une presse libre, par Pierre Rimbert (Le Monde diplomatique, décembre 2014) Projet pour une presse libre. “Je refuse la radio miroir, je préfère la radio fenêtre”, paroles d’internautes sur Radio France. Julia Cagé : «Il faut considérer l’information comme un bien public» «Nuit Debout»: les journalistes indépendants, autres victimes collatérales de la police. A la Une. Un webdoc qui vous met dans la peau d'un journaliste. GoLeaks sécurise le lien entre journalistes locaux et lanceurs d'alertes - Politique. La radio, ce miroir de la société. Voici les treize mutations qui sont en train de révolutionner la radio. Plaidoyer pour le journalisme à pied - L'esprit de Tibhirine, et autres récits.

Médias numériques : 7 tendances à expérimenter d’urgence. Informer sous l'état d'urgence. Le Mediapart américain se radicalise sur le Dark Web - Tech. Une rencontre d'exception en soutien à Essonne Info. Comment gérer un webzine sous WordPress sans perdre votre santé mentale. La radio a le temps. [CLASSIC] MANUEL DE SURVIE DU JOURNALISTE REPORTER... Kit du reporter mobile : Matériels, outils et applications. Qui veut la peau de la presse libre. En Espagne, un paysage médiatique bouillonnant. Manuel d’activités pour décrypter les pratiques des médias numériques.

Fact-checkeurs de tous pays… Londres en croisade contre les radios pirates. Créer une webradio : Autoformation en ligne et dossier complet. Media Maker, l'accélérateur de médias innovants. « Où va la presse ? », se demande Politis. Les médias de demain : citoyens, alternatifs, et libres. DataHarvest 2015 : quelques exemples de projets de datajournalisme. Grève à Radio France, ou l’importance de la radio au quotidien. La radio la nuit, “c’est plus feutré, intime”, Marine Beccarelli.

Du Ravi au Postillon: portraits de journaux locaux irrévérencieux. Aux armes, sites d’info citoyens.