background preloader

Antiquité aujourd'hui

Facebook Twitter

Meditationes de antiquitatibus romanorum docendis. Quelques idées reçues à propos des langues anciennes. Quelques idées reçues à propos des langues anciennes ANTIQUITÉ et tout ce qui s'y rapporte — Poncif, embêtant.

Quelques idées reçues à propos des langues anciennes

Gustave Flaubert, Dictionnaire des idées reçues Le passé est, par définition, un donné que rien ne modifiera plus. Mais la connaissance du passé est une chose en progrès, qui sans cesse se transforme et se perfectionne. Marc Bloch, Apologie pour l'histoire, ou Métier d'historien Liste des idées reçues abordées ici :« Mais ce sont des langues mortes ! « Mais ce sont des langues mortes ! « Étudier des langues que plus personne ne parle, ça ne sert à rien. » Une plaisanterie répandue consiste à répondre : « Mais si, on parle encore latin, au Vatican !

1. 2. . « Depuis tout ce temps, vous devez avoir fini de traduire tous les textes anciens en français, vous n'avez plus rien à faire ! Si seulement c'était vrai... malheureusement (ou heureusement), c'est beaucoup plus compliqué, pour plusieurs raisons. 1. 2. 3. 4. . « Plus personne ne veut faire du latin et du grec ! Eh bien si ! 1. Etymology: Languages that have contributed to English vocabulary over time.

In Borrowed Words: A History of Loanwords in English, I examine how words borrowed from different languages have influenced English throughout its history.

Etymology: Languages that have contributed to English vocabulary over time.

The above feature summarizes some of the main data from the book, focusing on the 14 sources that have given the most words to English, as reflected by the new and revised entries in the Oxford English Dictionary. Using the date buttons at the top of the graphic, you can compare the impact that different languages have made on English over time. In the "per period" view, you can see the proportions of words coming into English from each source in 50-year slices from 1150 up to the present day.

Compare, for instance, how the input from German has grown and then declined again from 1800 to the present day. 123883_2013-brochureLA. Succès du latin sur Twitter grâce au pape François. Note d'information n°20 de l'AnticoPedie, janvier 2014. EMISSION SPECIALE 2 : LINGUA FERVENS, LINGUA MOVENS. Le latin est une langue vivante ! Lingua latina viva est! - Le blog de C. Bacon. De l'antique dans le monde moderne. Archéologie: quand Apollon sème la zizanie à Gaza.

La découverte d’une statue grecque antique du dieu Apollon dans la bande de Gaza contraint le mouvement islamiste Hamas, qui gouverne ce territoire palestinien, à garantir la préservation d’une représentation humaine dénudée… Une découverte que d’aucuns n’hésitent pas à comparer à celle de la Vénus de Milo.

Archéologie: quand Apollon sème la zizanie à Gaza

Et une affaire où l’archéologie le dispute tant à la politique qu'à l’appât du gain. Tout est un peu mystérieux dans cette affaire. Et oblige à souvent utiliser le conditionnel… D’abord parce que les versions sur la découverte de la statue de bronze, vieille d'au moins 2000 ans, qui pèse 480 kg et mesure 1,70 m, varient. Elle a en principe été faite par un pêcheur, Jawdat Ghorab, en août 2013. Toujours est-il que la statue a été récupérée à grand peine par le pêcheur et la famille. On ne connaît que trois statues en bronze de ce type: une trouvée en Grèce, deux autres en Italie (dont une à Pompéï).

La statue d'Apollon pèse 480 kg et mesure 1,70 m. © AFP - Gaza's Ministry of Tourism. Les petits anglais peuvent apprendre les langues anciennes au primaire ! Classics example: any answers for modern languages’ decline? Seminar on strategies to tackle parlous state of discipline in UK told to note recent recovery of Classics Source: Alamy Eastern exception: unlike that of most other modern languages, university study of Chinese in the UK has been on the rise Modern languages departments and scholars should look at how Classics has reinvented itself since the 1980s in order to boost its appeal to undergraduates, a scholar has argued.

Classics example: any answers for modern languages’ decline?

It success was reflected, noted Roderick Beaton, Koraes professor of modern Greek and Byzantine history, language and culture at King’s College London, in “a large enough undergraduate cohort in over 20 higher education institutions to sustain a robust and internationally envied research culture”. Pamela Moores, professor of modern languages at Aston University, agreed that “anglophone cultural complacency is intact and deeply entrenched…recruitment to modern foreign language degrees [dropped] by 14 per cent on the introduction of the new fees regime in 2012”. Click to rate.