background preloader

Antiquité

Facebook Twitter

Ascagne ou Iule. Il est chanté par Virgile dans l'Enéide, un poème écrit par Publius Virgilius Maro ou Virgile (-70/-19 av J.C.)

Ascagne ou Iule

Fils d'Enée et de sa première épouse Créuse (la fille de Priam), Ascagne est aussi appelé Iule ou Iulus. Lors du voyage d'Enée, il s'enfuit de Troie avec son père et son grand-père paternel Anchise. Après un périple de dix années à travers la méditerranée, ils débarquent sur les côtes du Latium. Enée envoya des ambassadeurs au roi du pays, Latinus, qui les accueillit avec bienveillance, reconnaissant en Enée le gendre que lui avait donné les oracles.

Il se marie avec la fille du roi Latinus, Lavinia et fonde Lavinium. Ascagne combat aux côtés d'Enée contre Turnus. Quizz mythologie. Tableau comparatif des dieux grecs et des déesses. Les Dieux Romains. A ses débuts, la mythologie romaine reposait essentiellement sur les mythes concernant l'histoire de Rome.

Les Dieux Romains

Plus tard, avec l'assimilation de la culture hellénique, la plupart des divinités locales - d'un caractère abstrait - furent oubliées, ou bien se sont confondues aux Dieux grecs dont le caractère anthropomorphique différa des précédents. Ces derniers évoquent en effet bien davantage l'homme et ses actions que les anciennes divinités romaines. De fait, les romains se sont appropriés la mythologie grecque et le panthéon des divinités romaines est essentiellement occupé de Dieux de la Grèce antique.

Néanmoins, quelques Dieux "locaux" ont relativement subsisté, tel que Janus, un roi latin qui aurait accueillit Saturne sur Terre, et est devenu le Dieu des ouvertures et protecteur des portes de Rome. Quant à lui, Saturne fut assimilé à Cronos. La guerre de Troie dans la litterature tardo-latine, byzantine et medievale. Episodes de la guerre de Troie dans la littérature antique et moderne. La guerre de Troie dans la littérature Gréco-romaine. Les légendes françaises.

Pâris. Source : Wikipédia En jetant la pomme d’or parmi les convives des noces de Pélée et de Thétis, la déesse de la discorde met Zeus dans l’embarras.

Pâris

En effet, s’il donne la préférence à Héra, on dira qu’il a choisi son épouse, mais s’il choisit Athéna, on pensera qu’il a privilégié sa fille, et s’il se prononce pour Aphrodite, on y verra la preuve qu’il ne peut résister à la déesse de l’amour. Impossible pour le roi des dieux de faire un choix et donc de juger qui est la plus belle des trois déesses. Comme souvent, lorsque les dieux ne veulent pas assumer la responsabilité des décisions qu’ils ont à prendre, ils chargent un simple mortel de choisir pour eux. Le personnage qui a été choisi pour dire qui des trois déesses serait la plus belle s’appelle Pâris. Avant d’accoucher, Hécube rêva qu’elle enfantait, au lieu d’un être enfant, une torche qui mettait le feu à la ville de Troie. Source : Wikipédia Les années passent.

Source : Wikipédia Source : Wikipédia Partager : inShare Nouveau ! Hille - Commentaire. Ce nouvel extrait nous présente Achille exprimant sa douleur, mais aussi réfléchissant sur ce qui l’a provoquée : il apparaît donc sous un jour nouveau, en pleine évolution.

hille - Commentaire

Son compagnon est mort, après avoir emprunté ses armes, et pour les avoir empruntées, puisque Hector croyait affronter Achille lui-même cédant à son tour à l'ὕβρις, il a dépassé les limites imposées et a affronté Hector, un héros démesuré pour lui. La mort de Patrocle va faire revenir Achille au combat et par là même à son destin... C’est le propre du héros que d’accomplir ce pour quoi il est désigné. Nous vous invitons à vous reporter au remarquable ouvrage de Jean-Pierre Vernant L’individu, la mort, l’amour, qui consacre des pages lumineuses à la représentation du corps dans l’épopée et à la conception grecque de la mort.

(NRF / Bibliothèque des histoires). Malraux3. La déesse de Théodore de Banville. Achille. Séance 7° La mort d’Hector. Cette traduction de L'Iliade ou celle-ci peuvent vous donner une idée de l'extrait étudié.

Séance 7° La mort d’Hector

Cet extrait de L’Iliade raconte de quelle façon Achille, fou de douleur, se venge d’Hector, le tueur d’hommes, le meurtrier de Patrocle. Un être rayonnant Au début de l’extrait, Achille apparaît dans toute sa splendeur. Il resplendit, comme le montrent les nombreux termes en rapport avec la lumière (« firmament », « étoile du soir », « or »... ). Dans le deuxième paragraphe, les adjectifs qualificatifs « beau » « splendide » ou « belle » soulignent la beauté du personnage magnifiquement et divinement armé.

La folie furieuse Cet être rayonnant est pourtant un monstre ivre de colère et de cruauté. Partager : inShare Nouveau ! Téléchargez le manuel de sixième libre et gratuit pour iPad Pas d'iPad ? Séquence III : La guerre de Troie. AGAMEMNON grece ancienne antique dieux mythologie troie guerre. L'Odyssée d'Homère.