background preloader

Dossier : "Le sport dans l'Antiquité"

Facebook Twitter

Le sport à Rome (Plan).pdf. LE SPORT A ROME. Le sport dans l'Antiquité (dossier) Le sport dans la civilisation étrusque : entre Grèce et Rome. 1 Voir J.

Le sport dans la civilisation étrusque : entre Grèce et Rome

-P. Thuillier, Les Etrusques. La fin d’un mystère ? , Paris, 1992 ; Id., Les Etrusques. Hist (...) 1Un des mots qui revient le plus souvent, et depuis très longtemps, à propos des Etrusques est celui de « mystère » : s’agissant de cette civilisation qui fut la première d’Italie et qui trouva son apogée aux VIIe et VIe s. av. 2 J. 2En revanche, dans le tableau général de nos connaissances sur cette civilisation, un thème comme celui des jeux et des sports étrusques a toujours été considéré comme assez privilégié. 4 Par exemple, B. d’AGOSTINO, « Image and Society in Archaic Etruria », in JRS, 79, 1989, p. 1-10. 3Et pour en venir donc à la question iconographique, si l’on prend l’exemple des fresques funéraires des VIe et Ve s., bien représentées à Tarquinia mais aussi à Chiusi, on constate en effet avec J.

Pratiques normées dans la peinture étrusque archaïque : de la technique au rituel. Avec William Lubtchansky, un artiste de la lumière et de l’ombre au cinéma, 1 Voir, par exemple, l’introduction de l’article de François Lissarrague 1995. 2 Gerhard 1831, p.111. 1Les travaux les plus récents en histoire de l’art ont tendance à affranchir les représentations figurées du modèle textuel1.

Pratiques normées dans la peinture étrusque archaïque : de la technique au rituel

Ainsi, que ce soit la « description iconographique » - au sens classique où l’entendait Erwin Panofsky - qui associe une image et un texte, l’approche sémiotique, qui analyse l’image comme un langage, ou plus simplement les pratiques universitaires qui apprennent aux étudiants la « lecture des images », toutes ces démarches ont été remises en cause, afin de privilégier des outils qui ne relèvent pas de la référence linguistique, textuelle ou littéraire. Les reliefs de Chiusi. 1 J.

Les reliefs de Chiusi

-R. Jannot Les reliefs archaïques de Chiusi, Rome, 1984 (Collection de l’École française de Rome, (...) 1Voici plus de vingt-cinq ans paraissait notre travail sur les reliefs archaïques de Chiusi1. Nous n’avons pas, depuis, publié une seule étude sur cette question. Or, non seulement nous avions fait quelques oublis qu’il convient aujourd’hui de réparer, mais durant ces années la liste des reliefs connus s’est notablement accrue. 2Le travail sur ces reliefs nous a guidé dans l’étude d’autres documents, dans l’interprétation d’autres représentations et dans l’appréhension d’autres problèmes qui ont fait l’objet d’un certain nombre de publications. 3Pour toutes ces raisons il semble nécessaire de faire le point et de consacrer une brève étude à cette documentation clusienne dont la richesse est considérable. 4Nous proposons donc ici un catalogue additionnel, permettant de classer les « nouveaux » reliefs, et une correction portant sur l’authenticité de certaines pièces.

Origine des jeux à Rome. Universalis : authentification. Universalis : GRÈCE ANTIQUE (Agon et Nomos) Thermes Romains. Jeux du cirque / Gladiature. Pindare (Olympiques) Texte français seul. Tite-Live, livre I. (1) Aurai-je lieu de m'applaudir de ce que j'ai voulu faire, si j'entreprends d'écrire l'histoire du peuple romain depuis son origine ?

Tite-Live, livre I

Je l'ignore; et si je le savais, je n'oserais le dire, (2) surtout quand je considère combien les faits sont loin de nous, combien ils sont connus, grâce à cette foule d'écrivains sans cesse renaissants, qui se flattent, ou de les présenter avec plus de certitude, ou d'effacer, par la supériorité de leur style, l'âpre simplicité de nos premiers historiens. (3) Quoi qu'il en soit, j'aurai du moins le plaisir d'avoir aidé, pour ma part, à perpétuer la mémoire des grandes choses accomplies par le premier peuple de la terre; et si parmi tant d'écrivains mon nom se trouve perdu, l'éclat et la grandeur de ceux qui m'auront éclipsé serviront à me consoler. (12) Ce n'est que de nos jours que les richesses ont engendré l'avarice, le débordement des plaisirs, et je ne sais quelle fureur de se perdre et d'abîmer l'état avec soi dans le luxe et la débauche.

Iliade Homère Chant 23. L'Iliade d'Homère (traduction de Leconte de Lisle, 1818-1894) Texte en grec ancien de L'Odyssée d'Homère sur le site Perseus Chant 23 : Et tandis qu'ils gémissaient ainsi par la Ville, les Akhaiens arrivèrent aux nefs et au Hellespontos.

Iliade Homère Chant 23

Et ils se dispersèrent, et chacun rentra dans sa nef. Mais Akhilleus ne permit point aux Myrmidones de se séparer, et il dit à ses braves compagnons : J-P. Thuillier : Les représentations sportives dans l'œuvre du Peintre de Micali. Black-figured amphora. Représentations de femmes athlètes (Athènes, vie-ve siècle avant J.-C.)