background preloader

G7 - Le continent africaine face au développement et à la mondia

Facebook Twitter

Le continent africain face au développement et à la mondialisation. La séquence porte sur "Le continent africain face au développement et à la mondialisation", une mise en œuvre qui figure dans les programmes de géographie des terminales générales (ES, L et S), même si la proposition est plus axée "terminale S".

Le continent africain face au développement et à la mondialisation

Cette proposition, conforme également à la fiche Eduscol, propose de construire progressivement schémas et croquis, de manière à ce que les élèves traduisent de façon graphique ce qu’ils apprennent durant la leçon. L’ensemble des schémas permet de déboucher, en collaboration, sur un croquis de synthèse. Élaboré avec la classe, il est pleinement adapté au cours et plus facile à mémoriser. Vous trouverez en pièces jointes différents documents : Cette séquence, très riche, a été présentée en formation aux professeurs présents à l’animation départementale lycée en janvier 2015 dans les Yvelines.

Les documents vous sont systématiquement proposés sous une format logiciel ouvert, ainsi qu’en format Microsoft. Afrique ce qu’il faut savoir : Pillage des ressources Africaines par l’occident. Un extrait de l’excellente présentation TEDX de Mallence Bart Williams, en 2015 à Berlin, à propos du pillage de l’Afrique par les nations dites « développées », et du rôle des ONG dans ce pillage.

Afrique ce qu’il faut savoir : Pillage des ressources Africaines par l’occident

Le continent africain face au développement et à la mondialisation. Le « made in Ethiopia » sur la voie du Bangladesh ? Des chaînes de production chinoises ou turques, devenues trop chères, se délocalisent en Ethiopie, où les salaires sont jusqu’à dix fois moins élevés.

Le « made in Ethiopia » sur la voie du Bangladesh ?

Dans la pénombre de l’arrière-salle du restaurant familial où sont entassées les cagettes de bières, Birhanu Gessesse* tire nerveusement sur sa barbiche. Il a prétexté un rendez-vous pour s’échapper de son usine. « Si j’ai du retard, je risque d’être licencié », lâche-t-il avec un sourire pincé. Le trentenaire aux yeux noirs et aux dents tachées de brun fait partie des 4 500 employés de l’usine chinoise de chaussures Huajian basée à Dukem, à une trentaine de kilomètres d’Addis-Abeba. Il y a un an, Birhanu Gessesse a démissionné. « Je ne supportais plus les conditions de travail, les journées à rallonge », confie-t-il.

Mais, six mois plus tard, il a rechaussé ses rangers de cuir, enfilé son pantalon noir et son polo brodé de sinogrammes pour reprendre le chemin de l’usine chaque matin. « Je n’ai pas d’alternative, poursuit-il. Géopolitique des réseaux criminels en Afrique. J-C Antoine. LE CONTINENT africain à lui seul constitue de plus en plus un enjeu de première importance dans les années à venir, tant par ses paramètres démographiques et économiques que par les rivalités géopolitiques et criminelles, voire terroristes, qui s’y développent de manière accélérée.

Géopolitique des réseaux criminels en Afrique. J-C Antoine

De 100 millions d’habitants au début du XXème siècle, la population africaine a presque triplé en une moitié de siècle. Elle a dépassé les 640 millions d’habitants en 1990 et approche 1,2 milliard en 2015. Selon l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED), en 2100 la population africaine pourrait très probablement atteindre voire dépasser les 4 milliards, à tel point que de nombreux observateurs internationaux voient dans cette augmentation une sorte de véritable « bombe à retardement ». Cette évolution rapide est évidemment en partie due à un taux moyen de fécondité de 4,7 enfants par femme tandis que la moyenne mondiale tourne autour de 2,5 enfants par femme.

Les Chinois, faiseurs de villes africaines. L’Afrique est devenue le premier foyer de croissance urbaine dans le monde.

Les Chinois, faiseurs de villes africaines

Forte depuis les années 1950, la croissance urbaine africaine profite en priorité aux grandes villes. Sur un milliard d'Africains, près de 40 % vivent déjà en milieu urbain, contre seulement 28 % en 1980. Cette tendance à l’urbanisation rapide est appelée à se poursuivre dans les quinze prochaines années. Le taux d’urbanisation devrait atteindre 50 % en 2030. Le continent africain est plus urbanisé que l'Asie du Sud (34 %) et compte déjà autant de villes millionnaires que l’Europe. Le secteur de la construction occupe la troisième place des investissements chinois en Afrique (16,4 %) [2]. Le continent africain : contrastes ... - Clio-Carto. Géopolitique de l'Afrique : bombe ou dividende démographique (...) LA QUESTION démographique est cruciale pour l’avenir de l’Afrique.

Géopolitique de l'Afrique : bombe ou dividende démographique (...)

Personne n’en doute, même si les interprétations divergent. Le rythme de croissance de la population, depuis le milieu du XXe siècle, est en effet unique dans l’histoire de l’humanité à l’échelle d’un continent et dans la longue durée. 230 millions d’Africains en 1950, 1,2 milliard en 2015, peut-être 2,4 milliards en 2050. En RDC, de l’électricité chinoise pour des mines sino-congolaises. Les autorités congolaises ont signé lundi 6 juin à Kinshasa un accord confiant à un consortium chinois la construction d’une centrale hydroélectrique de 240 mégawatts (MW), destinée à combler une partie du déficit énergétique freinant la production minière en République démocratique du Congo.

En RDC, de l’électricité chinoise pour des mines sino-congolaises

Le barrage de Busanga, en aval de deux autres centrales existantes sur le cours supérieur du fleuve Congo au Katanga (sud-est de la RDC), doit être réalisé dans « les cinq prochaines années » a déclaré à l’AFP Moïse Ekanga, directeur du Bureau de coordination de la coopération sino-congolaise. Lire aussi : Le président congolais Kabila reste maître de l’agenda politique.