background preloader

The Ocean Cleanup, developing technologies to extract, prevent and intercept plastic pollution

The Ocean Cleanup, developing technologies to extract, prevent and intercept plastic pollution

http://www.theoceancleanup.com/home.html

Related:  Global Studies

Revendiquer l'île Hans pour qu'elle appartienne à tous Un constat D'un côté, les scientifiques crient l'urgence d'une réduction massive des émissions de CO2 d'origine fossile, sous peine de bouleversements écologiques et climatiques irréparables. De l'autre, les nations cherchent à exploiter jusqu'au bout les énergies fossiles, attendant pour certaines d'entre elles que le réchauffement climatique fasse disparaître les banquises permanentes de l'Arctique. Si cette exploitation est bien la perspective à laquelle nous devons nous préparer, alors aucune réduction des émissions de CO2 n'est à attendre, et il en sera probablement fini de la Terre telle que nous la connaissons. La réponse d'Emmanuel Hussenet Contact direct : e.hussenet@hansuniversalis.org

Le gouvernement s'apprête à supprimer de facto le principe pollueur-payeur Le diable se cache souvent dans les détails. Et c’est un détail de taille, un détail énorme, qui se niche dans un amendement que le gouvernement vient de déposer sur le projet de loi biodiversité, examiné en deuxième lecture et en commission à l’Assemblée nationale à partir de ce mardi soir, 18 heures. Un amendement qui serait à même de donner un «permis de polluer» aux industriels… aux frais du contribuable. En clair, si un tel texte avait existé avant le procès intenté à Total suite à la marée noire de l’Erika en 1999, le groupe pétrolier aurait pu s’en prévaloir pour ne pas avoir à régler un centime au titre du préjudice écologique.

Des machines open-source pour recycler le plastique à la maison Et s’il était possible de transformer localement, en toute simplicité, ses détritus plastiques en objets utiles ? C’est le pari fou du designer néerlandais Dave Hakkens et de son projet Precious Plastic : des machines dont il fournit gratuitement les plans de construction pour réaliser chez soi des robots qui permettent de recycler les détritus plastiques en objets utiles… 85% du plastique produit dans le monde n’est pas recyclé. De récentes études nous informent des dégâts faramineux sur la vie marine de la pollution micro-plastique. Une quantité prodigieuse de déchets plastiques termine sa route dans nos océans chaque année. National Geographic avance même le chiffre astronomique de 5250 milliards de petits morceaux de plastique, dont 269 000 tonnes qui flotteraient en surface.

Pollution marine : les plastiques, « premiers prédateurs » des océans, alerte une ONG Bouteilles, sacs et bouchons en plastique, cotons-tiges… : les plastiques sont « les premiers prédateurs des océans », affirme mardi l’association Surfrider, qui publie un rapport détaillant la pollution sur cinq sites français et espagnols, situés en Bretagne et au Pays basque. Avec l’aide de centaines de bénévoles, l’ONG a mené en 2015 ce premier recensement des déchets qui polluent plages, littoraux, océans et fonds marins, dans le cadre d’une initiative visant à collecter et à analyser des données à l’échelle européenne. Lire aussi : D’ici à 2050, la quasi-totalité des oiseaux marins auront ingéré du plastique « Chaque jour, 8 millions de tonnes de déchets finissent dans l’océan.

« Là où je suis, je peux faire quelque chose » – ATD (Agir Tous pour la Dignité) Quart Monde Refuser que certains vivent dans la précarité et la pauvreté passe aussi par des gestes simples. En voici quelques exemples : → La suite sur www.atd-quartmonde.fr Indonésie : il crée des sacs plastiques tellement bio qu'ils se boivent A chaque fois qu'il surfe ou plonge dans les eaux turquoises de son île paradisiaque natale, Kevin Kumala enrage. Sacs et déchets en plastique ternissent son plaisir. Las de répéter "Il faut faire quelque chose", cet Indonésien a décidé d'agir. Il a donc développé des sacs à base de manioc qui se décomposent en quelques mois, contre 400 ans pour les sacs en plastique conventionnel.

DEVENIR HEBERGEUR – Réfugiés Bienvenue Pour offrir un hébergement, remplissez ce formulaire. L’hébergement chez des particuliers aide à sortir des personnes de la rue et de leur donner un lieu de vie où ils peuvent se reconstruire, retrouver un peu de stabilité, de tranquillité, d’intimité. La vie de famille dans un foyer français ou bien implanté en France permet aussi de rencontrer de nouvelles personnes, d’apprendre le français, de se constituer un réseau utile pour trouver un logement, une formation ou du travail une fois le statut de réfugié obtenu.

Related: