background preloader

Home: The Ocean Cleanup, developing technologies to extract, prevent and intercept plastic pollution

Home: The Ocean Cleanup, developing technologies to extract, prevent and intercept plastic pollution

http://www.theoceancleanup.com/home.html

Related:  The Ocean CleanupDu plastique à ne plus savoir qu'en faireDéchetsPlastique dans les océansassociations d'utilité publique mondiales

Projet fou de Boyan Slat : et si dépolluer les océans en 5 ans était possible ? Réagissez : Partagez : La dépollution des océans est un problème épineux que les chercheurs ont du mal à résoudre. Pourtant, le jeune Boyan Slat, 19 ans, pourrait bien avoir trouvé une idée révolutionnaire pour dépolluer les océans. Boyan Slat, le génie de 20 ans qui veut nettoyer les océans de la planète Pour remédier au problème de la pollution qui frappe les océans terrestres, un jeune Néerlandais a crée un vaste projet The Ocean Cleanup et une invention qui pourrait permettre de nettoyer l'océan Pacifique en l'espace de 10 ans. Boyan Slat est un jeune écologiste hollandais de 20 ans, mais il est surtout un idéaliste qui rêve d'avoir des océans propres. Pour cela, il a imaginé un projet fou : nettoyer tout l'océan Pacifique d'ici 10 ans. "Prendre soin du problème des ordures dans les océans du monde est l’un des plus grands défis environnementaux auquel l’humanité doit faire face aujourd’hui", explique-t-il. C'est alors qu'il était en vacances que le jeune homme a constaté la pollution qui frappait les océans. En faisant des recherches, il s'est alors rendu compte qu'il n'existait pas ou peu de projets à grande ampleur visant à nettoyer les océans.

Mon déchet est une Monnaie : Payer son ticket de Metro avec des bouteilles usagées ! C’est l’initiative prise récemment par Pékin : en apportant 20 bouteilles PET dans le Distributeur on crédite sont titre de transport de l’équivalent d’un voyage… La mesure pourrait être étendue à d’autres gisements à recycler : canettes, etc … Cette initiative rappelle celle prise il y a une trentaine d’année par Jaime Lerner Maire de Curitiba au Brésil. Afin d’enrayer la spirale infernale démographie – pauvreté – déchet, il avait mis en place des containers métalliques à proximité des favelas (un par classe de déchet : métal, plastique, verre) et commença à distribuer des titres de transport et des cahiers d’écolier en échange de déchets collectés et triés. Elle est reconnue aujourd’hui comme une des actions clé ayant permis le « Miracle de Curitiba », le taux de participation des ménages ayant atteint 70% … Au-delà de la simple rémunération pour service (écologique) rendu, il faut analyser ces expériences dans la pleine dimension des monnaies complémentaires !

Vider le plastique des océans: le projet fou d'un ado serait "rentable" Il y a deux ans, un étudiant de 17 ans concevait un système qu'il disait capable de nettoyer les océans plus vite et plus écologiquement que tout ce qui avait été imaginé jusqu'ici. Ce mardi, un pas décisif a été franchi: lors d'une conférence de presse à New York, le jeune homme a présenté une étude de faisabilité qui montre non seulement que son projet est réalisable mais qu'il pourrait également être rentable. Boyan Slat. Ce nom ne vous dit peut-être encore rien mais vous avez sûrement entendu parler de son histoire et surtout de son projet: Ocean Cleanup.

Revendiquer l'île Hans pour qu'elle appartienne à tous Un constat D'un côté, les scientifiques crient l'urgence d'une réduction massive des émissions de CO2 d'origine fossile, sous peine de bouleversements écologiques et climatiques irréparables. De l'autre, les nations cherchent à exploiter jusqu'au bout les énergies fossiles, attendant pour certaines d'entre elles que le réchauffement climatique fasse disparaître les banquises permanentes de l'Arctique. Si cette exploitation est bien la perspective à laquelle nous devons nous préparer, alors aucune réduction des émissions de CO2 n'est à attendre, et il en sera probablement fini de la Terre telle que nous la connaissons. La réponse d'Emmanuel Hussenet Contact direct : e.hussenet@hansuniversalis.org

Boyan Slat et sa machine à nettoyer les océans : faut pas rêver Vous avez sûrement entendu parler de Boyan Slat. Vous savez, ce Néerlandais de 19 ans qui veut nettoyer les océans. Depuis un an, il promettait rien moins que nettoyer en dix ans presque la moitié des déchets contenus dans le gyre du Pacifique Nord. Peanut, la tortue déformée devenue un symbole contre la pollution des océans Suivez-nous sur Facebook Avant de partir, suivez-nous sur Facebook Vous êtes déjà abonné ? Ne plus afficher Partager sur Facebook Il invente l’éco-gobelet qui donne la vie aux arbres Réduire – Réutiliser – Faire pousser ! C’est le slogan d’un projet de gobelet écologique en cours de financement participatif, inventé par un étudiant américain. Celui-ci est constitué de graines qui, une fois dans la nature, se transforment en arbres sans aucune pollution.

ACTION VERTE – Un entonnoir géant pour nettoyer les océans La plate-forme imaginée par Boyan Slat utilise les vents et courants pour aspirer les déchets. L'idée peut paraître saugrenue mais elle est des plus sérieuse. Depuis près de trois ans, Boyan Slat, un jeune Néerlandais de 19 ans, travaille sur le projet d'une plateforme semblable à un entonnoir géant capable de nettoyer les océans. La nouveauté aujourd'hui : une étude de faisabilité affirme que son concept pourrait fonctionner et permettre de débarrasser l’océan Pacifique de la moitié de ses déchets plastiques en dix ans, soit 70 millions de kilos. >> Lire aussi : Le 7e continent de plastique : ces tourbillons de déchets dans les océans >> Lire aussi : Les plastiques, des déchets néfastes pour les écosystèmes Des machines open-source pour recycler le plastique à la maison Et s’il était possible de transformer localement, en toute simplicité, ses détritus plastiques en objets utiles ? C’est le pari fou du designer néerlandais Dave Hakkens et de son projet Precious Plastic : des machines dont il fournit gratuitement les plans de construction pour réaliser chez soi des robots qui permettent de recycler les détritus plastiques en objets utiles… 85% du plastique produit dans le monde n’est pas recyclé. De récentes études nous informent des dégâts faramineux sur la vie marine de la pollution micro-plastique. Une quantité prodigieuse de déchets plastiques termine sa route dans nos océans chaque année. National Geographic avance même le chiffre astronomique de 5250 milliards de petits morceaux de plastique, dont 269 000 tonnes qui flotteraient en surface.

Un gigantesque "continent" de déchets se forme dans le Pacifique Nord 562 042 lectures / 242 commentaires14 décembre 2007 ; révision : 30 mai 2014, 16 h 44 Déchets récupérés en septembre 2007© Oceanographic Research Vessel Alguita Dans le Nord-est du pacifique, entre la Californie et Hawaï, les déchets produits par les activités humaines et déversés dans les océans sont acheminés par les courants marins vers un nouveau "continent"[1] boulimique dont la taille atteint près de 3,5 millions de km² !

Related:  @TheOceanCleanup | @thomaswdesignEAU